background preloader

Les attributs du pouvoir et leur confiscation aux femmes. Le genre et la parole.

Les attributs du pouvoir et leur confiscation aux femmes. Le genre et la parole.
Partie 1 : l’occupation de l’espacePartie 2 : le temps de parole et le choix des sujets de conversation Partie 3 : l’expression de la colère Nous avons vu que les hommes – ou du moins les personnes masculines – occupaient plus d’espace que les personnes féminines. Nous allons voir maintenant comment se répartit le temps de parole entre les genres. Je vous renvoie d’emblée à cet article très intéressant « La répartition des tâches entre les femmes et les hommes dans le travail de la conversation » de Corinne Monnet. Avant de continuer plus loin, je voudrais expliquer les « règles du jeu » de la conversation, comme les ont définies Sacks H., Schegloff E. et Jefferson G. Il existe donc des « violations » de ces règles de fonctionnement, qui sont les interruptions, mais aussi les silences – les chevauchements ont été plutôt interprétés comme des dysfonctionnement du système2-. Selon un mythe bien ancré, les femmes parleraient plus que les hommes. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. Related:  GENDERS STUDIESGenre et sciences (humaines)

L’objectivation sexuelle des femmes : un puissant outil du patriarcat Partie 2 : le regard masculin ou male gaze Partie 3 : les violences sexuelles, des actes d’objectivation extrêmes et dissociant Je vais commencer une nouvelle série d’articles sur l’objectivation sexuelle des femmes, ce que c’est, comment cela se manifeste et quelles en sont les conséquences sur la vie des femmes. Dans cette introduction, je vais donner quelques concepts clés, faire un historique de cette notion, et résumer ce que l’on sait sur l’objectivation sexuelle. Dans les articles suivant, je vais détailler certains aspects particuliers de cette objectivation. Définition et histoire d’un concept développé en philosophie La notion d’objectivation sexuelle est une notion centrale du féminisme contemporain. Emmanuel Kant Le premier à avoir introduit cette notion est le philosophe Emmanuel Kant3,4. Le concept d’objectivation sexuelle a ensuite été repris par les féministes anti-pornographie Catharine MacKinnon et Andrea Dworkin3. Andrea Dworkin Catharine Mackinnon Martha Nussbaum Conclusion

Des épouvantails pour carnaval Éditorial Reportage Ils ont manifesté pour « défendre la famille » ! Elle serait menacée non seulement par l’accès de quelques milliers de couples de même sexe au mariage républicain mais aussi par la fameuse « théorie du genre », la PMA et la GPA. Ces motifs sont des mensonges purs et simples, des rumeurs colportées qui ont fait descendre dans la rue, outre quelques exaltés, un bon nombre d’ « idiots utiles » habilement manipulés. Autant dire que ce 2 février ce furent des manifestations de carnaval. Si cela a servi à exorciser les peurs… ce ne sera que moindre mal. Certes, il y a eu du côté du gouvernement beaucoup d’amateurisme et de graves erreurs d’agenda, mais osons le dire sans détour, il y a aussi une petite clique agissante et déterminée qui a décidé d’engager la bataille contre la République démocratique, libérale et sociale, qui reconnaît chaque personne humaine comme un sujet de droit, y compris, les femmes, les enfants, les homosexuels. Tristesse et colère Source : TC

Les attributs du pouvoir et leur confiscation aux femmes. L’expression de la colère Partie 3 : l’expression de la colère Partie 1 : l’occupation de l’espace Partie 2 : le temps de parole et le choix des sujets de conversation Vajrapani, un bodhisattva Nous avons vu que prendre de la place dans l’espace, et contrôler la conversation, étaient deux façons d’affirmer son statut social. Or, ces comportements sont considérés comme inappropriés pour les femmes. Colère et pouvoir La colère est une émotion, fortement inconfortable, qui répond à la perception d’une offense ou d’une négligence1. Afficher sa colère semblerait être lié à la notion de pouvoir. Ceux qui expriment de la colère sont perçues comme des dominants Par ailleurs, Larissa Tiedens a également mené une série d’expérimentations à ce sujet3. D’autres expériences, basées sur des photographies de visages, ont confirmé que les personnes qui expriment de la colère sont perçues comme plus dominantes que celles qui expriment de la tristesse ou de la peur4,5. Expression de la colère : une question de sexe ou de genre ? 1. 2.

Art LIVRE De Mâle en père - Frank Cézilly - A LA RECHERCHE DE L'INSTINCT PATERNEL Tout père est un mâle mais tout mâle n’est pas forcément un père ! Certes, dans la nature, les femelles sont en moyenne plus impliquées que les mâles dans les soins parentaux, mais cette règle souffre de très nombreuses exceptions. Comment expliquer ce phénomène ? Cette histoire naturelle du comportement paternel s’appuie sur de très nombreux exemples de pères, des plus édifiants aux plus insolites, allant des invertébrés jusqu’à l’homme.

Echapper à la psychanalyse, Didier Eribon | à sauts & à gambades Didier Eribon, auteur entre autres d’une passionnante biographie de Michel Foucault (Flammarion, 1989), est aussi l’auteur des Réflexions sur la question gay (Fayard, 1999), ainsi que d’autres ouvrages sur la culture gay & lesbienne. Dans Echapper à la psychanalyse (2005), il propose une critique radicale de l’arrogance normative de la psychanalyse, de son homophobie inavouée. C’est Lacan qui en prend pour son grade, dont Eribon cite des passages où le psychanalyste français affirme la normalité fondamentale de la structure de couple hétérosexuel, à laquelle toute relation doit aboutir ; les homosexuels sont des pervers. Lacan, écrit Didier Eribon, reste marqué par l’idéologie clinique des années 20, celles de sa formation ; le tournant linguistique lui aura simplement permis de donner des vêtements neufs à une vieille pensée réactionnaire vaguement catholique. Je me vois obligé d’admettre cette lecture de Lacan, n’ayant pas assez fréquenté ses écrits pour juger du point de vue. Envoi

That Condescending Feeling You Get Grom Dudes in the Office? Yeah, That's Real. Ugh. That sucks. And what also sucks is you can't really say, fuck this, I'm out. Here's the email that I wrote a few months ago. Hey [Boss], I hope everything is going well with you. I want to ask for a $5/hour raise. Does that sound fair? Best, [CarrieAsInCarrie] And full disclosure: I got what I asked for. Anyways, it really, really shouldn't hurt to ask. A propos de La matrice de la race d’Elsa Dorlin Recensé : Elsa Dorlin, La matrice de la race. Généalogie sexuelle et coloniale de la nation française, Paris, Editions La Découverte / Genre & sexualité, 2006. En mars 2005, Elsa Dorlin publiait le manifeste « Pas en notre nom ! Un an plus tard, elle a répondu elle-même à cet appel en publiant La matrice de la race. Les recherches de Dorlin se situent au croisement de la philosophie, de l’histoire de la médecine et de l’histoire de la science, ainsi que des études postcoloniales et des études sur le genre (gender studies). De l’aveu même de l’auteur, c’est le Black Feminism américain (représenté par des auteurs comme Angela Davis, Hilary Beckles et Hazel Carby) qui l’aurait conduite à formuler sa thèse. « Tout mon travail consiste à faire la généalogie des acceptions modernes du ‘sexe’ – de la différence sexuelle – et de la ‘race’, en mettant en évidence leur rapport génétique, c’est-à-dire leur engendrement réciproque. L’esclavage, un régime de santé ?

Papa bleu, maman rose LE MONDE | • Mis à jour le | Par Florence Dupont (Ancienne élève de l’Ecole normale supérieure, agrégée de lettres classiques, elle est professeur de latin à Paris-Diderot.) Du bleu et du rose partout dans le ciel de Paris : les manifestants contre le projet de loi sur le mariage pour tous ont déferlé dans les rues de la capitale en agitant des milliers de fanions, de drapeaux et de banderoles à ces deux couleurs. Ils en ont saturé les écrans télé. Rose et bleu, la "manif" est la croisade des enfants. Bleu ou rose : les deux couleurs qui marquent les bébés à l'instant de leur naissance assignent à chacun, définitivement, sa résidence sexuelle. La médecine, l'état civil et ses premiers vêtements enferment l'enfant à peine né dans l'alternative du genre. D'un coup d'oeil, le médecin ou la sage-femme a repéré les organes génitaux qui vont officiellement déterminer l'un ou l'autre sexe du bébé – tant pis s'il y a un doute… Il faut choisir tout de suite.

Women speak less when they're outnumbered Public release date: 18-Sep-2012 [ Print | E-mail Share ] [ Close Window ] Contact: Joe Hadfieldjoe_hadfield@byu.edu 801-422-9206Brigham Young University New experiments in group decision making show that having a seat at the table is very different than having a voice. Scholars at Brigham Young University and Princeton examined whether women speak less than men when a group collaborates to solve a problem. The new study is published by the top academic journal in political science, American Political Science Review. "Women have something unique and important to add to the group, and that's being lost at least under some circumstances," said Chris Karpowitz, the lead study author and a political scientist at BYU. There is an exception to this rule of gender participation, however. Results showed that the consensus-building approach was particularly empowering for women who were outnumbered by men in their group. On average, groups deliberated for 25 minutes before settling the matter.

Related: