background preloader

Les attributs du pouvoir et leur confiscation aux femmes. Le genre et la parole.

Les attributs du pouvoir et leur confiscation aux femmes. Le genre et la parole.
Partie 1 : l’occupation de l’espacePartie 2 : le temps de parole et le choix des sujets de conversation Partie 3 : l’expression de la colère Nous avons vu que les hommes – ou du moins les personnes masculines – occupaient plus d’espace que les personnes féminines. Nous allons voir maintenant comment se répartit le temps de parole entre les genres. Je vous renvoie d’emblée à cet article très intéressant « La répartition des tâches entre les femmes et les hommes dans le travail de la conversation » de Corinne Monnet. Avant de continuer plus loin, je voudrais expliquer les « règles du jeu » de la conversation, comme les ont définies Sacks H., Schegloff E. et Jefferson G. Il existe donc des « violations » de ces règles de fonctionnement, qui sont les interruptions, mais aussi les silences – les chevauchements ont été plutôt interprétés comme des dysfonctionnement du système2-. Selon un mythe bien ancré, les femmes parleraient plus que les hommes. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. Related:  THÉORIE DU GENREGenre et sciences (humaines)

pas de clitoris dans l’encyclo des filles | Anne Bert- auteur Blog Impermanence Décidément les filles, on doute parfois d’avoir réellement avancé dans la difficile perception du sexe féminin…. Pour Noël, j’ai offert à une toute adolescente L’encyclo des filles de Sonia Feertchak & Catel Muller éditée chez Plon en 2012. Entrées alphabétiques comme il se doit dans une encyclopédie. Les thèmes bien classiques cernent les interrogations des adolescentes, leur univers est largement ratissé, du maquillage futile à la binge drinking, du blog à la fugue, en passant par les poils et la pédophilie, le prince charmant et le viol…ainsi 535 pages passent en revue la vie des jeunes filles. Alors, venons-en au sacrilège . En 2012, en pleine discussion de mariage unisexe, de fabrication d’enfants de toutes les manières possibles et imaginables, de transgenre, de lutte rageuse contre l’excision, la fille n’a toujours pas de clitoris dans les encyclopédies censées leur enseigner qui elles sont et comment elles peuvent fonctionner. En est-on encore au Moyen Age ? Like this: vierge

Cromer - représentations sexuées ➜Recherche avancée Publications de Sylvie Cromer diffusées sur Cairn.info Articles de revues L'enfance, laboratoire du genre Introduction Dans Cahiers du Genre 2010/2 (n° 49) Premières lignes Version HTML Version PDF Le masculin n'est pas un sexe : prémices du sujet neutre dans la presse et le théâtre pour enfants Résumé Consulter 5 € Le sexisme au programme ? Dans Travail, genre et sociétés 2009/1 (Nº 21) Résumé Version HTML Version PDF L'affrontement des sexes en milieu de travail non mixte, observatoire du système de genre Dans Cahiers du Genre 2007/1 (n° 42) Résumé Version HTML Version PDF Les manuels scolaires de mathématiques ne sont pas neutres. Dans Autrepart 2006/3 (n° 39) Résumé Version HTML Version PDF Les représentations du masculin et du féminin dans les albums illustrés ou Comment la littérature enfantine contribue à élaborer le genre Dans Population 2002/2 (Vol. 57) Résumé Version HTML Version PDF Disciplines Outils Mon Cairn.info English

Des épouvantails pour carnaval Éditorial Reportage Ils ont manifesté pour « défendre la famille » ! Elle serait menacée non seulement par l’accès de quelques milliers de couples de même sexe au mariage républicain mais aussi par la fameuse « théorie du genre », la PMA et la GPA. Ces motifs sont des mensonges purs et simples, des rumeurs colportées qui ont fait descendre dans la rue, outre quelques exaltés, un bon nombre d’ « idiots utiles » habilement manipulés. Autant dire que ce 2 février ce furent des manifestations de carnaval. Si cela a servi à exorciser les peurs… ce ne sera que moindre mal. Certes, il y a eu du côté du gouvernement beaucoup d’amateurisme et de graves erreurs d’agenda, mais osons le dire sans détour, il y a aussi une petite clique agissante et déterminée qui a décidé d’engager la bataille contre la République démocratique, libérale et sociale, qui reconnaît chaque personne humaine comme un sujet de droit, y compris, les femmes, les enfants, les homosexuels. Tristesse et colère Source : TC

Les attributs du pouvoir et leur confiscation aux femmes. L’expression de la colère Partie 3 : l’expression de la colère Partie 1 : l’occupation de l’espace Partie 2 : le temps de parole et le choix des sujets de conversation Vajrapani, un bodhisattva Nous avons vu que prendre de la place dans l’espace, et contrôler la conversation, étaient deux façons d’affirmer son statut social. Or, ces comportements sont considérés comme inappropriés pour les femmes. Colère et pouvoir La colère est une émotion, fortement inconfortable, qui répond à la perception d’une offense ou d’une négligence1. Afficher sa colère semblerait être lié à la notion de pouvoir. Ceux qui expriment de la colère sont perçues comme des dominants Par ailleurs, Larissa Tiedens a également mené une série d’expérimentations à ce sujet3. D’autres expériences, basées sur des photographies de visages, ont confirmé que les personnes qui expriment de la colère sont perçues comme plus dominantes que celles qui expriment de la tristesse ou de la peur4,5. Expression de la colère : une question de sexe ou de genre ? 1. 2.

Les attributs du pouvoir et leur confiscation aux femmes. Le genre et l’espace. Partie 1 : l’occupation de l’espace Partie 2 : le temps de parole et le choix des sujets de conversation Partie 3 : l’expression de la colère Dans cette nouvelle série d’articles, nous nous intéresserons à différents comportements qui sont typiques des dominants (occuper beaucoup d’espace, avoir beaucoup de temps de parole et parler fort, exprimer certaines émotions comme la colère…). Brigitte Laloupe aborde ce thème dans son livre « Pourquoi les femmes gagnent-elles moins que les hommes ». Occuper beaucoup d’espace : un attribut du dominant Les dominants ont droit à plus d’espace1. Plus précisément, l’espace personnel des dominants est plus grand2. En corrélation avec un plus grand espace personnel, les dominants ont tendance à occuper plus d’espace avec leur corps. L’utilisation de l’espace est donc un très bon indicateur de statut social. Les espaces privés des hommes La plus faible utilisation de l’espace par les femmes est visible dans bien d’autres domaines. public. En conclusion 1. 2.

FAIS COMME MAMAN – A Noël, attention aux publicités sexistes pour jouets Le sujet est un serpent de mer féministe depuis des années, et resurgit plus spécifiquement à l'approche de Noël : le sexisme des catalogues de jouets. D'un côté Action Men, épées et autres circuits de voitures réservés aux petits garçons. De l'autre, poupées, dînettes et déguisements de princesses pour les petites filles. Sans oublier la machine à laver, l'aspirateur et le balai, "pour faire comme maman" pardi ! Dans le Tumblr qu'elle a créé, Rachel Duriez a répertorié les pires publicités sexistes. Extrait d'un magazine pour enfants avec pour titre de cette page dédiée aux jouets pour fillettes : "Tout faire comme maman, c'est vraiment marrant !" Parmi ses chevaux de bataille, la suppression de la rubrique "Petite maman" sur le site My Toys. En 2004, France 2 présentait un petit sujet pour illustrer les réflexes sexistes des enfants, qui dépendent des jouets qu'on leur met dans les mains. Signaler ce contenu comme inapproprié

L’objectivation sexuelle des femmes : un puissant outil du patriarcat Partie 2 : le regard masculin ou male gaze Partie 3 : les violences sexuelles, des actes d’objectivation extrêmes et dissociant Je vais commencer une nouvelle série d’articles sur l’objectivation sexuelle des femmes, ce que c’est, comment cela se manifeste et quelles en sont les conséquences sur la vie des femmes. Dans cette introduction, je vais donner quelques concepts clés, faire un historique de cette notion, et résumer ce que l’on sait sur l’objectivation sexuelle. Dans les articles suivant, je vais détailler certains aspects particuliers de cette objectivation. Définition et histoire d’un concept développé en philosophie La notion d’objectivation sexuelle est une notion centrale du féminisme contemporain. Emmanuel Kant Le premier à avoir introduit cette notion est le philosophe Emmanuel Kant3,4. Le concept d’objectivation sexuelle a ensuite été repris par les féministes anti-pornographie Catharine MacKinnon et Andrea Dworkin3. Andrea Dworkin Catharine Mackinnon Martha Nussbaum Conclusion

Echapper à la psychanalyse, Didier Eribon | à sauts & à gambades Didier Eribon, auteur entre autres d’une passionnante biographie de Michel Foucault (Flammarion, 1989), est aussi l’auteur des Réflexions sur la question gay (Fayard, 1999), ainsi que d’autres ouvrages sur la culture gay & lesbienne. Dans Echapper à la psychanalyse (2005), il propose une critique radicale de l’arrogance normative de la psychanalyse, de son homophobie inavouée. C’est Lacan qui en prend pour son grade, dont Eribon cite des passages où le psychanalyste français affirme la normalité fondamentale de la structure de couple hétérosexuel, à laquelle toute relation doit aboutir ; les homosexuels sont des pervers. Lacan, écrit Didier Eribon, reste marqué par l’idéologie clinique des années 20, celles de sa formation ; le tournant linguistique lui aura simplement permis de donner des vêtements neufs à une vieille pensée réactionnaire vaguement catholique. Je me vois obligé d’admettre cette lecture de Lacan, n’ayant pas assez fréquenté ses écrits pour juger du point de vue. Envoi

That Condescending Feeling You Get Grom Dudes in the Office? Yeah, That's Real. Ugh. That sucks. And what also sucks is you can't really say, fuck this, I'm out. Here's the email that I wrote a few months ago. Hey [Boss], I hope everything is going well with you. I want to ask for a $5/hour raise. Does that sound fair? Best, [CarrieAsInCarrie] And full disclosure: I got what I asked for. Anyways, it really, really shouldn't hurt to ask.

Related: