background preloader

Ce que la recherche nous dit sur les styles d’apprentissage (ou retour sur un mythe tenace)

La recherche sur les styles d’apprentissage, dont les origines remontent aux années 1930, a vu le jour en Europe occidentale et aux États-Unis et a réellement pris son essor depuis cinq décennies. Durant cette période, la densité des travaux de recherche a été fluctuante, mais connaît depuis plusieurs années un renouveau, sans doute lié à l’engouement pour la psychologie cognitive. La psychologie y tient toujours une grande place, comme pour les premières recherches, mais aussi la médecine, le management, l’industrie, la formation professionnelle. L’éducation et la formation constituent également un vaste champ d’exploration. De nombreux chercheur.e.s ont tenté de confronter leurs travaux en essayant d’identifier des méthodes permettant de comprendre les processus d’apprentissage des individus et de les classer selon une typologie visant à définir ce concept. De quoi parle t-on exactement ? Quel intérêt pour le(s) style(s) d’apprentissage ? Qu’attend-on de la recherche ? Psychométrie ?

https://edupass.hypotheses.org/1049

Related:  Apprentissage (pédagogie, didactique)MétacognitionIngénierie pédagogiquegursacRessources pédagogiques

10 conditions pour rendre une activité pédagogique motivante – En français, s'il vous plaît ! Je peux le faire, je suis libre de le faire comme bon me semble, cela me servira pour ma pratique et peut-être que cela servira à d’autres… me voilà motivée pour écrire ce deuxième billet sur la motivation ! Vous vous souvenez ? (voir mon billet précédent) Les 3 sources principales de motivation pour s’engager dans l’action sont des perceptions : perception de compétenceperception de contrôlabilitéperception de la valeur de l’activité Selon Rolland Viau (et son savoureux accent québécois!), l’activité pédagogique est une porte d’entrée pour agir sur la motivation des apprenants. Pédagogie explicite Histoire de la pédagogie explicite[modifier | modifier le code] Les premières formalisations de la pédagogie explicite sont posées par S. Engelmann en 1960 à travers le Direct Instruction.

En quoi la diversité des stratégies pédagogiques participe-t-elle à la motivation à apprendre des étudiants ? Etude d’un cas particulier 1Depuis l’avènement de l’enseignement universitaire de masse, la population étudiante s’est considérablement modifiée (Altet, 2009). Cette situation a nécessité l’adaptation des enseignants universitaires à une population étudiante hétérogène (Loiola et Romainville, 2008) et une remise en question des stratégies pédagogiques traditionnelles. Selon Prégent, Bernard et Kozanitis (2009), les étudiants font preuve d’une attitude positive envers les études. Ils souhaitent apprendre et désirent relever des défis importants dans le cadre de leur cheminement académique.

La charte des droits et devoirs du citoyen français / La nationalité française / Accueil et accompagnement - Immigration, asile, accueil et accompagnement des étrangers en France - Ministère de l'Intérieur En application de l’article 21-24 du code civil, la présente charte rappelle les principes et valeurs essentiels de la République et énonce les droits et devoirs du citoyen, résultant de la Constitution ou de la loi. Principes, valeurs et symboles de la République française Le peuple français se reconnaît dans la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789 et dans les principes démocratiques hérités de son histoire.

Pédagogie ouverte et triangle de Houssaye J’ai cherché à voir quels liens on pouvait trouver entre la pédagogie ouverte et le triangle de Houssaye. Il me semble que l’on peut placer les sommets de l’un entre les lobes de l’autre. L’enseignant se retrouve ainsi entre transparence et la participation, l’étudiant entre la participation et la coopération et le savoir entre la coopération et la transparence. Voyons ce que cela implique sur les différents processus définis par Houssaye. pédagogie ouverte et triangle de Housaye 1 – Enseigner

Comment être heureux d’apprendre à l’école ? Pourquoi une éducation punitive peut conduire à l’échec scolaire ? Catherine Guéguen, pionnière de l’éducation positive, qui a connu un grands succès avec son ouvrage "Pour une enfance heureuse", publie un nouveau livre consacré à la scolarité positive, en s’appuyant sur les neurosciences Comment rendre nos enfants heureux à l’école ? C’est la question que nous posons ce matin. Alors que l’écrasante majorité des enfants en bas âge prend plaisir à apprendre, pourquoi nombre d’entre eux ne s’épanouissent pas suffisamment à l’école ? Stratégies d’apprentissage, poser les bonnes questions Un apprentissage efficace ne consiste pas juste dans l’accumulation de savoirs, il doit également permettre d’amener l’élève à réfléchir sur ces savoirs et aux meilleures stratégies d’apprentissage pour les acquérir. Pour mettre en place un enseignement efficace, tout enseignant doit apprendre aux élèves à apprendre. De manière simplifiée, chaque élève doit intégrer deux types de connaissances : celle du sujet concerné par le cours (par exemple les mathématiques, la langue ou l’histoire) et celle des stratégies d’apprentissage. Il est souvent facile pour un professeur, voire même pour un parent, de transmettre le premier type de connaissance, généralement à l’aide de dates, de théorèmes, de faits…Il est moins évident de traiter de l’acte d’apprentissage et des aspects « méta-cognitifs ».

Les badges améliorent-ils la reconnaissance des savoirs Les formes de la reconnaissance La reconnaissance est un acte social performatif qui habilite la personne reconnue dans son pouvoir de connaître et d'agir. Cet acte formel ou informel produit des effets par sa simple énonciation, c'est pourquoi il est désigné comme performatif au sens du linguiste Austin. L’expression verbale produit un effet.

HISTOIRE MONDIALE DE LA FRANCE Lectures quotidiennes d’Histoire mondiale de la France*, ouvrage collectif dirigé par Patrick Boucheron, chercheur associé au TNB Dans cet ouvrage, paru en 2017 aux éditions du Seuil, est présenté l’histoire de la France, de toute la France, qui mène de la grotte Chauvet aux événements de 2015. Une histoire qui ne s’embarrasse pas plus de la question des origines que de celle de l’identité, mais prend au large le destin d’un pays qui n’existe pas séparément du monde, même si parfois il prétend l’incarner tout entier. Quelle place pour le groupe dans le triangle pédagogique ? Faerber a présenté un tétraèdre pédagogique en ajoutant un nouveau pôle au triangle didactique : le groupe. Ce modèle très riche a nourri ma réflexion. Je propose ici quelques ajustements et une lecture de ses différentes faces. Je cherchais à confronter la vision pédagogique présentée dans ce blog au triangle pédagogique de Houssaye et je suis tombé sur un article pertinent de Richard FAERBER présentant l’outil ACOLAD – Apprentissage COLlaboratif A Distance (on n’est pas très loin des PROjets péDAgogiques GEOdistribués qui ont initiés ce blog…) Faerber y présente un tétraèdre pédagogique représenté ci-dessous intégrant un nouveau sommet : le groupe ! Tétraèdre pédagogique de Faerber

5 conseils pour construire vos cartes mentales - Beneylu Pssst Je constate depuis un certain temps que les enseignants cherchent de nouveaux outils pour contrer les difficultés de mémorisation des élèves. Pour faciliter l’apprentissage, j’ai choisi d’utiliser les cartes mentales dans ma classe. La carte mentale, aussi appelée carte heuristique, topogramme ou « mind mapping » en anglais, est un outil qui respecte le fonctionnement naturel de notre cerveau. Il s’agit de favoriser la mise en lien de nos idées.

Partir des représentations des élèves - Enquête sur Educpros De manière générique, on pourrait proposer la méthode suivante, par exemple, pour construire la définition d’un carré à partir de ses caractéristiques essentielles : – proposer des possibles à partir d’un corpus d’exemples : – rechercher les attributs du concept (taille, nombre de coins, degrés des angles, couleurs, volume…) ; – rechercher la cohérence ; – approfondir le concept de carré ; – procéder à la vérification. Impact des TIC sur la qualité des apprentissages et le dévpt pro des enseignants - Lebrun, 2011 Marcel LEBRUN (UCL, Louvain-la-Neuve, Belgique) 1. Introduction

Related: