background preloader

Www.crfna.be/Portals/0/MdTbrochurefinale.pdf

Www.crfna.be/Portals/0/MdTbrochurefinale.pdf

Boostez votre mémoire. Boostez votre mémoire. --> Un moyen mnémotechnique original pour vous aider à retenir énormément de choses sans effort (ou presque :-)... Voici une technique originale vous permettant de développer votre mémoire en utilisant les associations d’idées.Il s’agit plus précisément d’utiliser ici la technique dite des tables de rappel. Regardez ces chiffres attentivement. Le 1 fait penser à un piquet, ou à un pieu que l'on peut enfoncer dans le sol à l'aide d'un marteau. Le 2 fait penser à un cygne... Le 3 fait penser à une femme à la forte poitrine... Le 4 fait penser à un bateau à voile... Le 5 fait penser à une femme enceinte... Le 6 fait penser à un fumeur de pipe... Le 7 fait penser à une falaise en surplomb... Le 8 fait penser à une fée (on peut aussi penser à un bonhomme de neige)... Le 9 fait penser à un appareil à faire des bulles de savon... Le 10 fait penser à deux personnes, l'une très maigre, l'autre très enveloppée (par exemple Laurel et Hardy, ou encore Astérix et Obélix...). 7 - Du fromage

LE CERVEAU À TOUS LES NIVEAUX! Pour mieux retenir, attendez quelques heures, puis allez courir ! « La cognition incarnée », séance 1 : Survol historique des sciences cognitives et présentation du cours « La cognition incarnée », séance 4 : Plasticité et mémoires : l’inévitable hippocampe « La cognition incarnée », séance 13 : Les formes radicales de la cognition incarnée (se servir du corps et de l’environnement pour penser) La seule présence de votre téléphone intelligent près de vous affecte vos capacités cognitives Nos réseaux cérébraux s’inscrivent dans un gradient « unimodal – multimodal » Andy Clark : une vision unifiée du cerveau-corps-environnement La cognition étendue : externaliser pour mieux penser Une première édition pour l’école d’été en neuroéducation La mémoire sensorielle est cette mémoire automatique, fruit de nos capacités perceptives, s'évanouissant généralement en moins d'une seconde. La mémoire à court terme dépend de l'attention portée aux éléments de la mémoire sensorielle.

Esprit génial après 60 ans Esprit génial après 60 ansTu es aussi jeune que tu te sens L’attitude positive et la clarté de l’esprit peuvent t’aider à te sentir encore mieux et à rajeunir ton cerveau. Tu es déjà curieux ? C’est bien! Le cerveau humain est un organe incroyable. William von Hoppel, un scientifique australien, a mené une recherche sur la dépendance entre l’atrophie (la diminution) des cellules et le comportement de l’homme, d’après laquelle il a constaté que la dégénérescence du cerveau est la cause des troubles de conduite dont les symptômes sont : le comportement plus conservateur chez les personnes âgées, la sécheresse émotionnelle, la tendance à des attaques d’anxiété, les changements soudains de l’humeur et les éclats incontrôlés de l’agression. Garder la jeunesse Comment empêcher le processus du vieillissement ? Qu’est-ce qu’il faut faire pour que notre cerveau puisse se renouveler ? Gymnastique cérébrale Cela vaut la peine de consacrer un peu de temps à l’imagination. Rajeunissement de l’esprit

Ancrage Mémoriel » Optimiser sa charge mentale afin de mieux gérer ses ressources cognitives et sa mémoire Avez-vous déjà eu le sentiment que votre cerveau n’était plus en mesure de vous donner les ressources nécessaires pour accomplir une tâche demandée, sa charge mentale étant trop élevée ? Cette impression traduit une situation de surcharge cognitive. La charge mentale est la quantité de ressources mobilisées pour réaliser une activité particulière à un moment donné. Elle varie en fonction de la tâche concernée, de sa complexité ou encore du contexte. La charge mentale est également modulée par des facteurs internes, comme la motivation. Le cortex cingulaire antérieur dorsal est impliqué dans le traitement de la charge mentale. Selon Gaël Allain, docteur en psychologie cognitive, « il est important d’être autonome dans son travail » car « laisser la possibilité aux gens de s’organiser comme ils le souhaitent est le meilleur moyen pour diminuer la charge mentale ». Alors, comment optimiser sa charge mentale afin de mieux gérer ses ressources cognitives et sa mémoire ?

Colloque Mémoire et Savoir : quelle compétence pour catégoriser ? « Pas d'intelligence ni de compréhension du monde sans catégorie, mais il y a encore plus obligatoire : avoir un cerveau ». C'est une véritable géolocalisation de la catégorisation - à l'échelle du cerveau humain - que réalise Bernard Gueguen en ouverture de ce colloque. Après avoir expliqué qu'apprendre à catégoriser, construire et associer des catégories constitue le principal objectif pédagogique de l'école maternelle, le praticien renommé entre à la fois dans le vif du sujet et à l'intérieur de la boîte cranienne. Plusieurs procédures de catégorisation coexistent au sein du système nerveux central : le premier d'entre eux est basé sur un processus de comparaison (pareil/pas pareil, danger/pas danger...). Bernard Gueguen s'attaque alors à la géolocalisation proprement dite : le processus de catégorisation correspond-il à des structures cérébrales bien précises et distinctes ou à de nombreuses structures cérébrales en réseau ?

Apprentissage et mémorisation : le rôle des néo-neurones dévoilé Lundi 14 mai 2012 1 14 /05 /Mai /2012 12:09 Apprentissage et mémorisation : le rôle des néo-neurones dévoilé Des chercheurs de l'Institut Pasteur et du CNRS viennent d'identifier chez la souris le rôle des néo-neurones formés par le cerveau adulte. En parvenant à les stimuler de manière sélective, les chercheurs montrent que ces néo-neurones améliorent les capacités d'apprentissage et de mémorisation de tâches difficiles. Cette nouvelle propriété des néo-neurones dans l'intégration d'informations complexes pourrait ouvrir des perspectives dans le traitement de certaines maladies neuro-dégénératives. La découverte de nouveaux neurones formés par le cerveau adulte avait fait grand bruit en 2003. L'équipe de Pierre-Marie Lledo, chef de l'unité Perception et mémoire (Institut Pasteur/CNRS), vient de mettre en évidence, chez la souris, le rôle joué dans l'apprentissage et la mémoire par ces néo-neurones formés par le cerveau adulte. Références : Photo © Institut Pasteur

Related: