background preloader

Apprentissage et cognition

Facebook Twitter

Les neuromythes en éducation. Un neuromythe est une croyance erronée sur le fonctionnement du cerveau.

Les neuromythes en éducation

De récentes études ont mis en évidence que plusieurs de ces neuromythes sont répandus en éducation, particulièrement dans la population enseignante. Shutterstock / NLshop Jérémie Blanchette Sarrasin, étudiante à la maîtrise en éducation à l’UQAM, et son directeur Steve Masson, professeur à la Faculté des sciences de l’éducation à l’UQAM, présentent dans cet article les quatre neuromythes les plus fréquents en éducation. Un exemple de neuromythe bien connu est de croire que nous n’utilisons que 10 % de notre cerveau. Comprendre la neuroplasticité pour mieux apprendre. Connaître les neuromythes pour mieux enseigner — LRN.

Quelques mythes dans la recherche en éducation - ESPE. Ce document s’intéresse à certains mythes, c’est-à-dire, des propositions très répandues expliquant des phénomènes liés à l’éducation (sur l’enseignement, l’apprentissage), mais qui ne reposent pas (ou plus, ou pas encore) sur des résultats de la recherche suffisamment valides.

Quelques mythes dans la recherche en éducation - ESPE

Les styles d’apprentissage Nous différons tous les uns des autres. Nous aimons donc certaines couleurs, aliments, certaines musiques, certains livres, certains contenus à apprendre, et pas d’autres [Kirschner, 2017]. De cette évidence, certains ont pu inférer que, pour apprendre, d’une part, on préférerait apprendre par des voies sensorielles qui nous seraient privilégiées (audition, vision, kinesthésie) et que, d’autre part, les enseignants pourraient nous faire découvrir lesquelles, et se servir de ces préférences pour nous faire mieux apprendre. Neurosciences : 15 neuromythes toujours prégnants en pédagogie. Crédit illustration : freepik.com 1.

Neurosciences : 15 neuromythes toujours prégnants en pédagogie

On a une bonne ou une mauvaise mémoire Il existe plusieurs mémoires et nous n’avons donc pas “une” bonne ou “une” mauvaise mémoire. On peut distinguer plusieurs types de mémoires : [Echo du labo] L’information sculpte notre cerveau : la plasticité du cortex cérébral. Une fois captées par les organes sensoriels, les informations de l’environnement arrivent au cerveau où elles peuvent modeler les connexions dans le cortex cérébral.

[Echo du labo] L’information sculpte notre cerveau : la plasticité du cortex cérébral

Il s’agit de la plasticité corticale, clé de voûte de tout apprentissage, présente dès la naissance et mobilisable tout au long de la vie. Clémence Bernard (PhD, chercheur postdoctoral au Centre for Developmental Neurobiology, King’s College London, Royaume-Uni) Le développement du cerveau continue après la naissance Le cerveau humain est composé d’une centaine de milliards de neurones, qui communiquent via des millions de milliards de connexions. Si tous ces neurones, ou presque, sont présents à la naissance, le développement du cerveau est loin d’être terminé. Chaque neurone est constitué d’un corps cellulaire et de nombreux prolongements (un axone et plusieurs dendrites). Apprentissage: 5 grands courants pédagogiques pour évoluer. Les neurosciences en éducation [Dossier thématique] La bibliothèque virtuelle du RIRE compte plus de 15 000 articles, guides et ressources web qui peuvent être consultés gratuitement par les internautes.

Les neurosciences en éducation [Dossier thématique]

Son contenu est mis à jour quotidiennement, ce qui permet à tous ceux qui le désirent de demeurer à l’affut de nouvelles connaissances issues de la recherche en éducation. Cette importante banque de références en ligne permet également de dresser un portrait sommaire de certains thèmes. Aujourd’hui, le RIRE vous offre un bref survol du thème des neurosciences en éducation par l’entremise des articles et ressources recensés dans sa bibliothèque virtuelle. À noter : Cette sélection ne se veut pas une recension ou une synthèse de la recherche à propos des neurosciences en éducation. Elle vise plutôt à alimenter la réflexion des lecteurs sur le sujet.

[Consultez la version mobile] Changer l’école : prenez garde aux neuromythes ! Les neurosciences sont fascinantes.

Changer l’école : prenez garde aux neuromythes !

Alors que le cerveau humain restait une forteresse inatteignable depuis la nuit des temps, une sorte de boîte noire recelant les mystères de l’esprit, voilà que les progrès technologiques transforment la science-fiction en réalité. En nous permettant d’observer l’activité cérébrale, ils ouvrent une perspective vertigineuse : toute personne deviendrait un livre ouvert, dont la réflexion et la « subjectivité » pourraient se traduire en signaux objectifs. De l’espoir de réussir à décortiquer les rouages de la psychologie humaine naît la soif d’en comprendre et dominer la complexité. L’épithète « neuro » se voit alors accolée à de nombreuses disciplines, formant une série de labels intrigants : neuromarketing, neuromanagement, neuropolitique, neurodesign, neuroméditation, neurogastronomie, et… neuroéducation. Cette dernière discipline paraît porteuse d’un enjeu particulier.

[Dossier] La métacognition. Les enjeux pédagogiques de la recherche. Quels sont les gestes professionnels des enseignants qui permettent aux élèves de s’engager activement dans les apprentissages ?

[Dossier] La métacognition. Les enjeux pédagogiques de la recherche

Comment changer la représentation de l’erreur dans l’esprit des élèves ? Un rapport du groupe de travail 5 du Conseil Scientifique du Ministère de l’Education nationale fournit une synthèse des connaissances actuelles avec des indications pratiques pour la classe. Le groupe de travail 5 du Conseil Scientifique du Ministère de l’Education nationale s’attache en particulier à identifier les pratiques éducatives visant à réduire les inégalités scolaires et les biais socio-cognitifs qui leur sont associés. Dans ce rapport, publié en octobre 2019, Joëlle Proust, philosophe, directeur de recherche émérite CNRS, présente les connaissances actuelles concernant la métacognition chez l’enfant, lors du développement et à l’école.

Psychologie cognitive expérimentale. Dépasser Maslow : le modèle BUC(k)ET – LaborAgora. En 1943, Abraham Maslow proposait une liste de cinq besoins que chercherions tous à remplir et les hiérarchisait en une célèbre pyramide.

Dépasser Maslow : le modèle BUC(k)ET – LaborAgora

Ces cinq besoins guideraient nos motivations au travail. Même si cette approche est intéressante et encore beaucoup enseignée, elle parait aujourd’hui bien désuète au regard des avancées de la recherche en sciences humaines et sociales (voir aussi Pourquoi faut-il oublier Maslow ? De Vincent Brunet). L'attention en quelques pages - Livret. La place des 5 grandes théories de l'apprentissage dans la formation. LES NEUROSCIENCES DANS LA FORMATION PROFESSIONNELLE — Change the Work. Avec les transformations dues à la révolution du numérique, la formation professionnelle prend le devant de la scène pour devenir l’un des enjeux centraux des entreprises.

LES NEUROSCIENCES DANS LA FORMATION PROFESSIONNELLE — Change the Work

Les salariés doivent désormais apprendre tout le long de leur vie professionnelle et acquérir de nouvelles compétences. De nos jours, les entreprises et les professionnels de formation accordent de plus en plus d’intérêt aux recherches neuroscientifiques. Apprentissage de stratégies métacognitives et d'autorégulation. Stanislas Dehaene - Psychologie cognitive expérimentale. 20/02/2019 - Sciences Cognitives et Neurosciences - Regard critique sur un certain neuroenchantement. Présentations Prezi : quelques principes de communication. Avant de vous lancer dans une présentation Prezi : posez-vous ces quelques questions selon des principes simples de communication.

Présentations Prezi : quelques principes de communication

Dossier : La mémoire en long, en large et en travers - Sydologie. Partie II - Le cerveau et la neuro-pédagogie digitale. Suite le partie 1 ... La mémorisation. Le cerveau et la neuro-pédagogie digitale - Partie I. Le cerveau une anomalie dans l’univers Une incroyable nature humaine L’étude du cerveau est ancienne et beaucoup de connaissances anatomiques ont été accumulées grâce à la dissection (aire de Broca, ou cerveau triunique de Mc Lean avec un cerveau organisé en cortex limbique et reptilien) : Cortex : fonctions nerveuses élaborées : sensorielles, langage action motricité mémoire;Système limbique (hippocampe, amygdale, circonvolution, hypotalamus) (limbé = frontière) : interface entre vie cognitive et vie végétative, siège des émotions;Cervelet : contrôle moteur, peur – plaisir – attention et langage;Tronc cérébral : participe du système nerveux central en continuité de la moelle épinière.

Le cerveau connaît un regain d’intérêt avec les scanners et l’imagerie médicale. C’est en 1971 que le premier scanner crânien s’est déroulé à Londres. L’encyclopédie Universalis annonce qu’il est capable de traiter de 1013 à 1019 instructions par seconde. Comment les sciences cognitives peuvent contribuer à améliorer l’enseignement. L’enseignement en France est aujourd’hui mis à mal par deux tendances fortes et présentes depuis plusieurs années. D’une part, le niveau scolaire des écoliers français est actuellement en pleine diminution selon plusieurs classements internationaux tandis que, dans le même temps, la transformation digitale continue de modifier l’organisation traditionnelle du travail et pose de réelles questions sur les futurs besoins en compétence. Faut-il réinventer notre modèle éducatif ? Un Conseil Scientifique observé de près En guise de réponse, Jean‑Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, a opté pour la création du Conseil Scientifique de l’Éducation nationale dont la l’installation a eu lieu le 10 janvier 2018.

Cette nouvelle instance consultative a pour mission de repenser la pédagogie à l’école en s’appuyant pour cela sur des preuves scientifiques solides. Emotion, motivation, attention : les grands ressorts de l’apprentissage. Quelles sont les grands ressorts de l’apprentissage chez les enfants ? Comment améliorer leurs capacités de raisonnement et de mémorisation ? Et ce matin on se demande, quelles sont les grands ressorts de l’apprentissage chez les enfants ? Parcours - Tu te souviens ? Comprendre, apprendre, les neurosciences au service de l’apprentissage - Innovation Pédagogique. Le terme de neurosciences apparaît de plus en plus souvent dans le fil de ma veille, éveillant ma curiosité.

Cerveau et Apprentissage. Au son du fle - Michel Billières - Phonétique corrective et aussi questions de didactique et de méthodologie du fle. Neurosciences et éducation : peut-on les marier. Intelligences multilpes. Les neurosciences en éducation, les limites méthodologiques (2) Neurosciences et pédagogie. Les neuromythes constituent un obstacle au changement dans le domaine de l’éducation. Pourquoi on se trompe, comment on apprend - Richard-Emmanuel Eastes. Neuroéducation. Comprendre le fonctionnement du cerveau pour mieux enseigner.

Les types de connaissances. Neurosciences et apprentissages. Planète conférences - Le cerveau pour allié en classe ? - Apprendre à l'horizon 2035. Viser plus haut : Bloom et Vygotski dans la classe. Interview Pierre Marie Lledo : Neurosciences et apprentissage.

Domaines cognitifs - UNIL Riset. Neurosciences et Apprentissage: Stanislas Dehae... Tableaux récapitulatifs décrivant la dysgraphie, la dyspraxie, la dyscalculie et la dyslexie. Dix constats clés de la recherche cognitive sur l'apprentissage (Schneider & Stern, 2010.

Socio-constructivisme. Ce mouvement pédagogique est à la base des principes du social learning. Le connectivisme, l’intelligence et la conscience globale et singulière. Le Connectivisme, théorie d’apprentissage à l’ère numérique, a été développée par George Siemens et Stephen Downes.

Le connectivisme. Le connectivisme – sketchnote. Un petit sketchnote sur le connectivisme à partir de lectures d’articles de Siemens et Downes. Je lis ce mot depuis quelques temps, notamment dès qu’il s’agit de moocs, et j’avais fini par croire qu’il s’agissait juste d’inviter les apprenants à se balader et à se faire un parcours dans différentes ressources. Neuroéducation Québec - Accueil. Pour une éducation cognitive autour de l'erreur à l'école ! Quelle place pour la programmation ?. La mesure de l'intelligence. Metacognition. Métacognition et réussite des élèves.

Métacognition - Activités. La métacognition, qu'est-ce que c'est ? Métacognition et transfert des apprentissages à l'école - Le Cercle de Recherche et d'Action Pédagogiques et les Cahiers pédagogiques. Cerveau et Apprentissage. Sciences cognitives et éducation - Psychologie cognitive expérimentale - Stanislas Dehaene. Neuropédagogie. Neurosciences et pédagogie. Neurosciences et salle de classe : beaucoup de bruit, peu d’effets. Les enfants sont des mutants : Comment le numérique transforme leur cerveau. Praxies et cerveau. Trucs pour apprendre. Des techniques pour apprendre à apprendre: Des méthodes pour développer ses capacités d'apprentissage.

Apprendre à apprendre.