background preloader

E-doc : Quels défis pour le professeur documentaliste dans l’école d’aujourd’hui ? Quels apprentissages et quelle pédagogie mettre en œuvre ?

E-doc : Quels défis pour le professeur documentaliste dans l’école d’aujourd’hui ? Quels apprentissages et quelle pédagogie mettre en œuvre ?
Date : 26 mars 2013 Lieu : CRDP d'Orléans (45) Intervenant : Bruno Devauchelle Colloque organisé par l’Inspection pédagogique régionale/EVS de l’académie d’Orléans-Tours, en partenariat avec le CRDP du Centre. Il s’adresse aux professeurs documentalistes et porte sur l’évolution de leur métier au regard du contexte numérique actuel. plaquette E-doc, quel défi pour le professeur documentaliste ? Après l’ouverture des travaux par Danielle Rembault, IA-IPR EVS de l’académie d’Orléans-Tours, Bruno Devauchelle, universitaire, formateur et chercheur en technologie numérique pour l’éducation aux universités de Poitiers et Lyon, apporte un éclairage sur les problématiques suivantes : comment l’institution et les collectivités territoriales se positionnent-elles face au numérique éducatif ? Diaporama Les intervenants à la tribune : E-doc, quels apprentissages et quelles pédagogies mettre en œuvre ? Diaporama Clôture du colloque : synthèse de la journée par Danielle Rembault. Briziou, Michèle (dir.).

http://www.lesvoixdelecole.fr/culture-informationnelle/item/77-e-doc-quels-d%C3%A9fis-pour-le-professeur-documentaliste-dans-l%E2%80%99%C3%A9cole-d%E2%80%99aujourd%E2%80%99hui-quels-apprentissages-et-quelle-p%C3%A9dagogie-mettre-en-%C5%93uvre.html

Related:  CapesMétierÀ lire, ranger plus tardvideoProf-doc info

Des ZEP au REP+ : les politiques d'éducation prioritaire Introduction Mise en place dans l'urgence en 1981, la politique de l'éducation prioritaire a depuis été constamment réexaminée par l'ensemble des gouvernements. Elle s'inscrit dans le contexte des politiques successivement menées en vue de réduire l'échec scolaire et de promouvoir l'égalité des chances. Les points d'appui sont les textes (circulaires) qui fixent de manière renouvelée les priorités. Pour bien comprendre la logique et les différents dispositifs, il était important de les resituer dans leur contexte et, à travers une chronologie détaillée, d'établir des points de repère. Pourquoi ?

Entrée dans la profession : tou-te-s concerné-e-s ! Les professeurs documentalistes, titulaires d'un CAPES depuis 1990 (combien de fois faudra-t-il le rappeler ?) ont-ils des compétences pour enseigner ? OUI, affirme le Référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l'éducation (arrêté du 1er juillet 2013). NON, corrige la note de service du 17 mars 2015 dernier relative aux Modalités d'évaluation du stage et de titularisation des personnels enseignants et d'éducation de l'enseignement public ! Dans cette note, en effet, toutes les compétences relatives aux professeurs ont été retirées des grilles destinées aux professeurs documentalistes stagiaires alors qu'elles demeurent dans celles de leurs collègues de discipline. Comment expliquer cette contradiction entre la note de service et le Référentiel de compétences qui la fonde ?

TEST. Êtes-vous coincés dans votre bulle? Pour faire directement le test de la bulle et lire vos résultats, cliquer ici. Pour une explication des origines du test de la bulle, lire l'article ci-dessous. Encore plus que la soi-disant «post-vérité», la «bulle» serait-elle le mot de l'année 2016? «Vous vivez dans une bulle. CULTURE NUMÉRIQUE : 21 Le Web des données - Centre d'Enseignement Multimédia Universitaire (C.E.M.U.) Université de Caen Normandie CULTURE NUMÉRIQUE : 21 Le Web des données « Free raw data » s'exclammait Tim Berners-Lee lors de la conférence TED en janvier 2009. Le message est passé, depuis le Président Obama qui impulse la création d'un site de données publiquesdataz.gov jusqu'aux scientifiques qui travaillent à publier leslots de données issus de leurs expériences. Le web des données rencontre l'internet des objets, dans lequel un nombre de plus en plus importantd'appreils sont connectés à l'internet et inonde celui-ci de données, notamment de géolocalisation, de traces d'usage, d'identification,...

Etre professeur-documentaliste et vouloir participer à l’amélioration du climat scolaire ? La loi n°2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République souligne dans son rapport annexé [1] la place importante du climat scolaire en précisant notamment que « les conditions d'un climat scolaire serein doivent être instaurées dans les écoles et les établissements scolaires pour favoriser les apprentissages, le bien-être et l'épanouissement des élèves et de bonnes conditions de travail pour tous. » Plus récemment, dans son discours du 11 mars 2015, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation Nationale, a annoncé la nouvelle organisation du collège [2] qui devra être opérationnelle à la rentrée 2016. Cette réforme du collège comprend une entrée spécifique sur le climat scolaire et prévoit notamment l'amélioration de la qualité de vie dans l'établissement, le renfort de la démocratie collégienne, la coopération avec les parents.

La lutte contre le décrochage scolaire En vidéo : La lutte contre le décrochage scolaireLutte contre le décrochage scolaire : témoignages Toutes les vidéos sur le décrochage scolaire Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire : les actions de l'année 2016-2017 Le plan d'action "Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire" se poursuit pour répondre à l'objectif présidentiel de diviser par 2 en 2017 le nombre de décrocheurs. Quel étrange statut que celui de prof doc ! C’est quoi un prof doc ? Être professeur documentaliste, c’est être capable de se confronter, au quotidien, à une volonté d’inexistence statutaire alliée à une volonté d‘omniprésence dans les projets par les mêmes décideurs. Nous devons participer à l’éducation aux médias, à la formation des élèves à la culture informationnelle, à leur culture citoyenne, à leur orientation, à leur accès à la culture et à la lecture, à leur accès aux ressources physiques et numériques mais, à aucun moment, n’avoir les mêmes droits que les enseignants disciplinaires dont nous faisons une partie du travail (orientation, EMI …) car ils n’ont pas le temps de faire plus que leur programme chargé.

Du problème de la qualité des données et de la manière de le résoudre... Comme le rappelait très justement Dominique Cardon dans son interview du vendredi 6 janvier sur France Inter : « [...]il faut faire attention, les algorithmes, c’est idiot, c’est une procédure statistique un peu bête qui utilise des données pour faire un grand calcul massif[...] » Comme l'a expliqué Dominique Cardon malgré les coupures incessantes d'Ali Baddou (et comme je l'avais fait beaucoup plus modestement), l'algorithme n'est pas une entité en soi : ce n'est qu'un code source mis au point par un humain qui détermine la « procédure statistique » exécuté sur et grâce à des données.

Dans la disruption par Bernard Stiegler - Archive Andreas Lubitz (France Inter, 26/03/2015) - Archive Michel Foucault (1961, source internet) - Welcome to New York,film d’Abel Ferrara (2014) - Max Horkheimer et Theodor Adorno, La Dialectique de la raison, trad. Eliane Kaufholz, (Gallimard, 1974) - Descartes, Règles pour la direction de l’esprit, Règle 16, (Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 1953), p.107-108 Formation BCDI Nancy Bienvenue dans l'espace de formation au logiciel documentaire La formation au logiciel, proposée par la Mission Formation Continue au PAF, a vécu de glorieuses années et est désormais réservée aux fonctionnaires stagiaires entrant dans la profession. Plusieurs formateurs se sont succédés pour former de nombreux documentalistes de l'Académie de Nancy-Metz aux usages de BCDI : - Jeanne Choné- Laetitia Frey- Florence Guédel

Éducation aux médias et à l'information - L'EMI et la stratégie du numérique La lecture critique et distanciée, la capacité à publier, produire de l'information, s'informer, relèvent d'une pratique citoyenne des médias qui nécessite le développement de littératies multiples. L'éducation aux médias et à l'information : pourquoi ? Permettre aux élèves d'exercer leur citoyenneté dans une société de l'information et de la communication, former les « cybercitoyens » actifs, éclairés et responsables de demain.Permettre la compréhension et l'usage autonome des médias par les élèves et les enseignants qui sont à la fois lecteurs, producteurs et diffuseurs de contenus.

L'EMI, une « bonne nouvelle » pour les professeurs documentalistes ? Un exemple de conversion sur Docpoursdocs Depuis près de 15 ans maintenant, nous assistons de la part de la profession à une course sans fin aux dernières « innovations » institutionnelles, comme si de celles-ci, et uniquement de celles-ci dépendait son salut identitaire. A peine sortie du battage de la politique documentaire qui devait lui conférer une expertise technique au-dessus de tout soupçon d'incompétence, tout juste revenue du B2i ou du Socle commun censés lui fournir, sinon des contenus de formation, du moins une certaine légitimité pour former à défaut d'enseigner, et quasiment délivrée, enfin, de l'injonction comminatoire de dissoudre la fonction didactique des CDI dans les fameux 3C, ombre portée des learning centres universitaires, la voilà qui se rue à présent, sans plus de prévention qu'auparavant, vers le tout nouveau miroir aux alouettes que pourrait bien constituer l'EMI. La représentation que nous donne à voir l'article de Docpourdocs, ne dépeint pas autre chose. Brouillage entre EMI et culture numérique

Related: