background preloader

E-doc : Quels défis pour le professeur documentaliste dans l’école d’aujourd’hui ? Quels apprentissages et quelle pédagogie mettre en œuvre ?

E-doc : Quels défis pour le professeur documentaliste dans l’école d’aujourd’hui ? Quels apprentissages et quelle pédagogie mettre en œuvre ?
Date : 26 mars 2013 Lieu : CRDP d'Orléans (45) Intervenant : Bruno Devauchelle Colloque organisé par l’Inspection pédagogique régionale/EVS de l’académie d’Orléans-Tours, en partenariat avec le CRDP du Centre. Il s’adresse aux professeurs documentalistes et porte sur l’évolution de leur métier au regard du contexte numérique actuel. plaquette E-doc, quel défi pour le professeur documentaliste ? Après l’ouverture des travaux par Danielle Rembault, IA-IPR EVS de l’académie d’Orléans-Tours, Bruno Devauchelle, universitaire, formateur et chercheur en technologie numérique pour l’éducation aux universités de Poitiers et Lyon, apporte un éclairage sur les problématiques suivantes : comment l’institution et les collectivités territoriales se positionnent-elles face au numérique éducatif ? Diaporama Les intervenants à la tribune : E-doc, quels apprentissages et quelles pédagogies mettre en œuvre ? Diaporama Clôture du colloque : synthèse de la journée par Danielle Rembault. Briziou, Michèle (dir.). Related:  Prof-doc info

Entrée dans la profession : tou-te-s concerné-e-s ! Les professeurs documentalistes, titulaires d'un CAPES depuis 1990 (combien de fois faudra-t-il le rappeler ?) ont-ils des compétences pour enseigner ? OUI, affirme le Référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l'éducation (arrêté du 1er juillet 2013). NON, corrige la note de service du 17 mars 2015 dernier relative aux Modalités d'évaluation du stage et de titularisation des personnels enseignants et d'éducation de l'enseignement public ! Dans cette note, en effet, toutes les compétences relatives aux professeurs ont été retirées des grilles destinées aux professeurs documentalistes stagiaires alors qu'elles demeurent dans celles de leurs collègues de discipline. Comment expliquer cette contradiction entre la note de service et le Référentiel de compétences qui la fonde ? Quelle entrée dans le métier ménage-t-on à nos collègues ! Avant d'entrer plus avant dans les détails, présentons la note de service et quelques une de ses annexes.

Quel étrange statut que celui de prof doc ! | Méta-DIC C’est quoi un prof doc ? Être professeur documentaliste, c’est être capable de se confronter, au quotidien, à une volonté d’inexistence statutaire alliée à une volonté d‘omniprésence dans les projets par les mêmes décideurs. Nous devons participer à l’éducation aux médias, à la formation des élèves à la culture informationnelle, à leur culture citoyenne, à leur orientation, à leur accès à la culture et à la lecture, à leur accès aux ressources physiques et numériques mais, à aucun moment, n’avoir les mêmes droits que les enseignants disciplinaires dont nous faisons une partie du travail (orientation, EMI …) car ils n’ont pas le temps de faire plus que leur programme chargé. Être prof doc, c’est devoir travailler selon une circulaire de missions qui s’adresse à des documentalistes-bibliothécaires datant de 1986, ère ancienne sans ordinateur ni Internet ni ressources numériques ni recherches sur le Web, ni identité numérique, ni médias numériques …ni ni. Sauf que moi aussi … WordPress:

Etre professeur-documentaliste et vouloir participer à l’amélioration du climat scolaire ? La loi n°2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République souligne dans son rapport annexé [1] la place importante du climat scolaire en précisant notamment que « les conditions d'un climat scolaire serein doivent être instaurées dans les écoles et les établissements scolaires pour favoriser les apprentissages, le bien-être et l'épanouissement des élèves et de bonnes conditions de travail pour tous. » Plus récemment, dans son discours du 11 mars 2015, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation Nationale, a annoncé la nouvelle organisation du collège [2] qui devra être opérationnelle à la rentrée 2016. Cette réforme du collège comprend une entrée spécifique sur le climat scolaire et prévoit notamment l'amélioration de la qualité de vie dans l'établissement, le renfort de la démocratie collégienne, la coopération avec les parents.

Formation BCDI Nancy Bienvenue dans l'espace de formation au logiciel documentaire La formation au logiciel, proposée par la Mission Formation Continue au PAF, a vécu de glorieuses années et est désormais réservée aux fonctionnaires stagiaires entrant dans la profession. Plusieurs formateurs se sont succédés pour former de nombreux documentalistes de l'Académie de Nancy-Metz aux usages de BCDI : - Jeanne Choné- Laetitia Frey- Florence Guédel - Rachel Guelen - Graziella Michel - Alain Sozanski - Jean-François Viard Nous avons pris plaisir à animer ces formations, tant lors des journées en présence des stagiaires qu'en formation à distance, et nous espérons qu'il en est de même pour tous ceux qui ont pu y participer. Nous avons décidé de mettre en accès libre les fiches outils que nous avons créées et modifiées au fil de nos formations et des (trop !) Pour les télécharger et les imprimer, accédez au nouvel espace de formation : Vos formateurs

A la Une : Le rôle et les défis du documentaliste en lycée professionnel Par Géraldine Sala Les lycées professionnels ont connu de nombreuses réformes, afin de rendre les parcours de formation professionnelle plus attractifs. La circulaire de rentrée de 2013 souligne à ce titre, que chaque académie devra engager une action forte pour "mieux connaître et valoriser la voie professionnelle". Dans ce contexte, les documentalistes exerçant en lycée professionnel ont un rôle à jouer, et des missions particulières à mettre en œuvre, pour contribuer à la réussite des élèves. Mme Dominique Marchau, professeur documentaliste au Lycée professionnel Rontaunay (académie de La Réunion), a exercé dans de nombreux établissements au cours de sa carrière. Elle travaille actuellement dans un CDI exigu, avec un public aux besoins professionnels spécifiques, dont les priorités ne sont pas obligatoirement liées à la lecture. Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à exercer en lycée professionnel? Je travaille dans un lycée qui propose des formations très variées.

Conclusion [Le professeur documentaliste, le CDI et l'ouverture culturelle. Enquête réalisée par la FADBEN en 2015.] La présente enquête, menée par la FADBEN en mai et juin 2015, portait sur la gestion du CDI, la gestion documentaire et les actions relatives à la promotion de la lecture et à l'ouverture culturelle. Force est de constater, en premier lieu, qu'elle a enregistré une participation sensiblement inférieure à celle des enquêtes précédentes, qui portaient sur les questions statutaires et pédagogiques. Cette observation est importante, en ce qu'elle dénote déjà, en elle-même, des priorités de la profession. Si cet état de fait peut faire perdre en représentativité sur des comparaisons précises ou en termes de croisements entre les réponses, il n'en reste pas moins que cette enquête permet d'obtenir une analyse significative. Les trois dernières enquêtes, comportant des questions récurrentes, nous permettent de disposer d'éléments fiables, recueillis à partir de panels différents. Le cadre pédagogique : des volontés individuelles sans cohérence nationale

Le référentiel de compétences des enseignants au BO du 25 juillet 2013 La liste des compétences que les professeurs, professeurs documentalistes et conseillers principaux d'éducation doivent maîtriser pour l'exercice de leur métier est publiée au Bulletin officiel du 25 juillet 2013. Ce référentiel de compétences a plusieurs objectifs : affirmer que tous les personnels concourent à des objectifs communs et peuvent se référer à la culture commune de leur professionreconnaître la spécificité des métiers du professorat et de l'éducation, dans leur contexte d'exerciceidentifier les compétences professionnelles attendues. Les compétences professionnelles attendues des métiers du professorat et de l'éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d'éducation Les professeurs et les personnels d'éducation, acteurs du service public d'éducation Faire partager les valeurs de la RépubliqueInscrire son action dans le cadre des principes fondamentaux du système éducatif et dans le cadre réglementaire de l'école Compétences communes à tous les professeurs

MENE1315928A Article 1 - La liste des compétences que les professeurs, professeurs documentalistes et conseillers principaux d'éducation doivent maîtriser pour l'exercice de leur métier est précisée à l'annexe du présent arrêté. Article 2 - L'arrêté du 12 mai 2010 portant définition des compétences à acquérir par les professeurs, documentalistes et conseillers principaux d'éducation pour l'exercice de leur métier est abrogé. Toutefois ses dispositions demeurent applicables aux personnels enseignants et d'éducation stagiaires, lauréats des concours de recrutement ouverts antérieurement au 1er septembre 2013. Article 3 - Le présent arrêté entre en vigueur le 1er septembre 2013. Article 4 - Le secrétaire général, le directeur général de l'enseignement scolaire et les recteurs sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française. Fait le 1er juillet 2013 Ce référentiel de compétences vise à Sont ainsi définies : 1. 2. 3.

Professeurs documentalistes : nouveau document support de l’inspection - ADBEN Bretagne Depuis la rentrée 2013-14, les inspections de professeurs documentalistes dans l’académie de Rennes sont menées sur la base d’un nouveau document de cadrage, intitulé « guide d’accompagnement », et qui vient remplacer le précédent « Projet documentaire : éléments de cadrage » en vigueur jusqu’alors. L’ADBEN Bretagne a pu se procurer ce document, qui n’a pas été publié sur les pages académiques, et n’a fait l’objet d’aucune communication en direction du terrain, en dehors des collègues directement concernés par l’inspection cette année. Nous le mettons à la disposition des collègues dans le volet ci-contre, augmenté d’un document comparatif plaçant en regard les versions 2013-14 et antérieure. Nous vous en proposons également une première lecture collective, synthétisant les remarques et questions des collègues, adhérents ou non de l’association, ayant souhaité nous en faire part depuis la rentrée de septembre.

La Rubrique Juridique : La diffamation et l'injure La rubrique juridique de ce mois sera, une fois encore, consacrée à la question d'une enseignante concernant l'agression verbale dont elle a été l'objet dans cadre d'un cours de ses cours : un de ses élèves, vraisemblablement influencé par certains discours ambiants, a vertement critiqué les enseignants en soutenant que ceux-ci ne faisaient que relayer des discours mensongers tenus par les médias lors des évènements qui ont ensanglanté Paris. Sa question était donc : diffamation, injure ou outrage et que faire ? I) La diffamation et l'injure Ces infractions sont prévues par les articles 29 à 35 bis de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse. Article 29 Toute allégation ou imputation d'un fait qui porte atteinte à l'honneur ou à la considération de la personne ou du corps auquel le fait est imputé est une diffamation. Toute expression outrageante, termes de mépris ou invective qui ne renferme l'imputation d'aucun fait est une injure. b) (Abrogé) c) (Abrogé) 1) La diffamation

Journée départementale des professeurs-documentalistes à Vesoul Retour sur la traditionnelle journée de formation départementale des professeurs-documentalistes qui était consacrée cette année au thème « Information/désinformation ». Au programme de la matinée ouverture de la journée et échanges par Alain Sédilot, IA-IPR« Du hoax aux théories du complot » par Nadya Benyounes, chargée des réseaux sociaux à Réseau-Canopé – Focus sur les journées d’étude du 9 février : complotisme, conspirationnisme : comment agir/réagir face aux théories du complot ? Nadya Benyounes nous a fait part de son expérience, en tant que professeure-documentaliste d’une part, et en tant que chargée du « live-tweet » le 9 février dernier, journée organisée par le Ministère de l’éducation nationale, « Face au complotisme ». L’itinéraire du « like »… un exemple de questionnement propre à interroger les usages des jeunes. Comment vérifier la source des images ? « L’affaire Peiper » par André Moissé. Programme des ateliers l’après-midi

Bilan 2014/2015 : le CDI, un bien commun ? Je me rends compte que je n'avais pas publié le bilan que j'ai proposé cette année à l'équipe de direction et aux collègues. Il s'inscrit dans la continuité des précédents : (2012/2013 - 2013/2014) Place à l'infographie (la voir en ligne) ! Ce bilan s'organise autour de 4 axes : - Comprendre-critiquer-créer : pédagogie info-documentaire et EMI ; - Développer une ouverture culturelle et humaniste ; - Développer une culture littéraire ; - Développer la transdisciplinarité et la collaboration. Il s'appuie sur tout le travail mené dans le cadre des Traams Toulouse sur la matrice pour l’identificationd’objectifs et de compétences à mettre en œuvre dans une Éducation aux Médias et à l’Information (EMI). En trame de fond la question des Communs (oui oui encore) : avec pour perspective d'amener le CDI à devenir un bien commun.

Related: