background preloader

L'holacratie : et si on se passait des chefs ?

L'holacratie : et si on se passait des chefs ?
Briser la logique pyramidale pour établir un modèle égalitaire : c'est le pari de l'holacratie. Avec à la clé, la promesse d'une organisation efficace et d'un meilleur engagement. Les start-up n'ont généralement pas froid aux yeux. Pourtant, cette fois, Zappos a surpris par son audace. Le 3 janvier, le pionnier de la vente de chaussures en ligne a annoncé la suppression de tous les postes de managers. Finie la ligne hiérarchique, terminés les titres ronflants. Radicale et ambitieuse, l'idée a germé dans l'imaginaire fertile de trois dirigeants d'un éditeur de logiciels américain, Ternary Software, à la recherche d'un nouveau mode d'organisation. Passer de la pyramide aux cercles "L'holacratie propose une nouvelle structure de gestion du pouvoir qui remplace le système pyramidal né avec le taylorisme", explique Bernard Marie Chiquet, converti de la première heure et désormais évangéliste de l'holacratie dans l'Hexagone avec son cabinet de conseil en organisation IGI Partners.

http://www.journaldunet.com/management/direction-generale/holacratie.shtml

Related:  MAN 26 - Management des Ressources humainesManagement démocratique....MDOEntreprise libéréeHolacratie

Holacratie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'holacratie est un système organisationnel de gouvernance qui permet à une organisation de disséminer les mécanismes de prise de décision au travers d'une organisation fractale d'équipes auto-organisées. Elle se distingue donc nettement des modèles pyramidaux top-down[1]. L'holacratie a été adoptée par plusieurs organisations (aux États-Unis, en France, en Grande-Bretagne, en Allemagne, en Nouvelle-Zélande). Elle est fréquemment comparée à la sociocratie[2], bien que des différences significatives existent entre les deux approches. Origine[modifier | modifier le code]

Poult : le management démocratique existe Le groupe toulousain Poult est aujourd’hui le deuxième vendeur de biscuits en France, derrière LU. Si la marque ne vous est pas aussi familière, c’est que Poult fabrique des produits affichant la griffe du distributeur. En fait, ses cinq usines et ses huit cents employés fournissent quasiment toutes les chaînes de supermarchés et d’hypermarchés de l’Hexagone. Jérôme Introvigne (@oimoci), ancien directeur de l’innovation, a remplacé au pied levé Carlos Verkaeren, PDG de la société, sur la scène de Lift France. Élu meilleur entrepreneur mondial de l’année - Mohed Altrad une réussite à la française Il vient d’être promu meilleur entrepreneur mondial de l’année. Depuis trente ans, le taux de croissance de ses entreprises, même les années difficiles, dépasse toujours 10 %. Mais s’il s’est battu pour échapper à la misère, aucun désir de revanche ne l’anime.

Ces techniques de management originales et qui marchent Le management pyramidal classique n'est pas le seul moyen de gérer une équipe. Pour se démarquer et grandir, les entreprises ont souvent tendance à mettre l'accent sur le marketing ou le lancement de nouveaux produits et services. D'autres ont fait le choix d'innover en instaurant des pratiques de management originales qui vont à l'encontre des idées reçues. Célébrer des échecs, laisser les salariés fixer eux même leurs salaires, lier état d'esprit et augmentation, interpeller publiquement le top management sur le réseau social d'entreprise… Ces initiatives insolites peuvent à juste titre surprendre et effrayer de nombreux dirigeants. Pourtant, elles sont appréciées des salariés et sont susceptibles de constituer un vecteur de croissance.

Instaurer une gouvernance écologique avec l’holacratie Rapport de force, pulsions de l’ego, quête de pouvoir, autocratie : voici ce qui domine dans la majorité des groupes (entreprises, associations) de notre société. Pourtant, des modes de gouvernance existent proposant une alternative à cette façon d'être et de faire. Qu'est-ce que l'holacratie ? L'holacratie qui provient des mots grecs « holos » désignant « une entité qui est à la fois un tout et une partie d’un tout » et de « kratos » signifiant « pouvoir ».

RH Analytics : prochain levier-clé de la performance de l'entreprise La majorité des cadres d'entreprise anticipent une utilisation croissante de l'Analytics RH. Mais ils se disent en même temps sceptiques quant à l'efficacité de la démarche. A l'heure où l'innovation et l'agilité représentent plus que jamais des leviers de croissance, les ressources humaines reviennent sur le devant de la scène comme fonction stratégique de l'entreprise. Et face au défi d'une gestion plus fine de la matière grise, les technologies dites de RH Analytics sont conçues comme leur bras armé. C'est en l'occurrence le message qui transparait d'une étude que vient de publier KPMG en lien avec The Economist Intelligence Unit. Sur 375 cadres interrogés par KPMG à travers le monde (dont 67% appartenant à la fonction RH), 82% anticipent un recours croissant aux solutions de RH Analytics.

"Salariés et bénévoles ne peuvent être managés de la même manière" Tout dirigeant d'une association, ayant eu préalablement des fonctions similaires dans les entreprises marchandes, dira qu'à taille équivalente du nombre de salariés, une association est beaucoup plus complexe à diriger. Cette difficulté concerne les près de 70 000 associations qui ont plusieurs salariés -40 000 associations comprennent entre 2 et 9 salariés, 20 000 entre 10 et 49 et 6000 ont plus de 50 salariés). Dans la plupart de ces cas, le dirigeant doit gérer un double "management": celui des salariés et celui des membres actifs. Les premiers sont rémunérés et liés par un contrat de travail. Les seconds sont bénévoles et liés par un contrat moral. Les deux sont, bien entendu, complémentaires mais ne peuvent être "managés" de la même manière.

Un Français sacré meilleur entrepreneur mondial Mohed Altrad, patron du groupe d'échafaudages Altrad, et président du club de rugby de Montpellier, a reçu le prix décerné par le cabinet EY, une première pour un Français. Le président du groupe Altrad vole de récompenses en récompenses. Mohed Altrad, président du groupe d'échafaudages homonyme basé à Florensac dans l'Hérault, est le premier chef d'entreprise français à décrocher le prix «World Entrepreneur Of The Year» (Prix mondial de l'Entrepreneur de l'année) délivré par le cabinet EY. Mohed Altrad représentait la France parmi les 64 sélectionnés de 53 pays dans lequel est organisé ce prix, qui lui a été remis le 7 juin à Monaco. L’entreprise libérée : une bonne ou mauvaise nouvelle ? Les pratiques de management favorisant l'innovation via la diffusion d'une culture de l'autonomie et de la prise d'initiatives se multiplient. La libération d'entreprise constitue l'une d'elles. Depuis la parution d’un ouvrage choc d’Isaac Getz « Freedom & cie » et un documentaire « L’entreprise libérée » diffusé sur le Web, on observe un petit raz-de-marée auprès de certains dirigeants et entrepreneurs remettant ainsi au gout du jour les idées plus anciennes de quelques grands noms du management tels que McGregor et Herzberg sur la motivation au travail. Au diable le contrôle donc, libérons nos salariés pour plus d’innovation, de bien-être et de performance ! Tous les secteurs sont concernés. L’ingrédient principal : un leader charismatique capable de convaincre ses salariés de la logique du laisser-faire en entreprise se traduisant, dans le discours, par une abolition du rôle de manager et des fonctions support.

5 choses à savoir sur l'holacratie Supprimer les positions de pouvoir et la bureaucratie, donner plus d'agilité à l'entreprise... Les bienfaits supposés de l'holacratie sont tels que ce système de gouvernance mis au point en 2001 par un éditeur de logiciels américain, Ternary Software, a depuis fait des émules. Le cas le plus emblématique fut celui de Zappos, qui annonçait début 2014, qu'il passait à ce mode d'organisation enterrant la notion de hiérarchie. "Adopter l'holacratie, c'est tout à coup se voir renvoyer toutes les incohérences de son organisation et se donner la possibilité d'y remédier", explique, enthousiaste, Bernard Marie Chiquet, qui, à travers son cabinet iGi Partners, accompagne Kingfisher, Danone, ou encore bientôt Décathlon, pour tester le "concept" sur des unités pilotes.

Les coopératives symbolisent l'espoir de vivre le travail autrement Les jeunes diplômés sont de plus en plus nombreux à s'engager dans des structures participatives, des entreprises où ils se sentent écoutés. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par François Desnoyers Une entreprise avec un petit supplément d’âme.

Supprimer les chefs dans l'entreprise et distribuer le pouvoir, ça marche ! Et si les managers étaient voués à disparaître ? Prônant l'auto-organisation et une redistribution permanente des responsabilités, l'holacratie veut en finir avec la hiérarchie et les statuts. Les start-up adorent, mais les grands groupes se font tirer l'oreille. Depuis quelques années, on assiste à une lente tombée en disgrâce des managers. Ils ont commencé par perdre leur autorité de statut, ne pouvant plus compter que sur une autorité de compétences.

France Télévisions : les deux finalistes à nouveau auditionnés par le CSA Ce sera finalement Delphine Ernotte-Cunci. La directrice exécutive d’Orange a été nommée ce jeudi à la présidence de France Télévisions, comme l'a annoncé dans un communiqué le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA). Son mandat durera cinq ans, à compter du 22 août 2015. A 48 ans, elle devient la première femme à diriger le groupe audiovisuel public. Née en 1966, elle est diplômée de l’École Centrale de Paris.

Related: