background preloader

Le monde contre Wall Street

Le monde contre Wall Street
482,400 ont signé. Allons jusqu'à 1,000,000 Mise à jour: il y a plus d'un mois Visionnez ci-dessus la vidéo en direct de l'occupation de Wall Street! Et découvrez ci-dessous des images incroyables du moment où les gens ont appris que les arrestations des occupants de Wall Street avaient été ajournées: Images fournies par Moveon.org Nous l'avons fait! Publié le 7 Octobre 2011Des milliers d'Américains occupent pacifiquement Wall Street, un épicentre de la puissance financière mondiale et de la corruption. Alors que les travailleurs paient la facture d'une crise financière causée par des élites corrompues, les manifestants demandent une réelle démocratie, la justice sociale et la lutte contre la corruption. Cette année pourrait être l'année 1968 de notre siècle, mais pour réussir, ce mouvement doit rassembler tous les citoyens issus de tous les milieux. Related:  Développement démocratique et durable

The Enactment of NESARA Law will fix whats wrong with Wall Street What is NESARA Law? Late one evening on March 9, 2000, a written quorum call was hand-delivered by Delta Force and Navy SEALs to 15 members of the US Senate and the US House who were sponsors and co-sponsors of NESARA. They were immediately escorted by the Delta Force and Navy SEALs to their respective voting chambers where they passed the National Economic Security and Reformation Act. The next step is to announce NESARA to the world, but it’s not an easy task. In 2001 after much negotiation the Supreme Court justices ordered the 107th Congress to pass resolutions approving‘ NESARA. Just before the announcement at 9 am, Bush Sr. ordered the demolition of the World Trade Center’s Twin Towers to stop the international banking computers on Floors 1and 2 in the North Tower from initiating the new U.S. Some of the authors of NESARA Law are Ron Paul, Harry Reid, Nancy Pelosi, Barney Frank, Paul Wellstone, Maxine Waters, Charlie Rangle and Dennis Kucinich. What does NESARA Law do?

Qu'est-ce que la géothermie ? Depuis l'aube de l'humanité, l'homme a toujours su tirer parti de cette énergie dont geysers, sources chaudes et éruptions volcaniques lui manifestaient l'existence. Mais la découverte d'énergies plus facilement mobilisables (charbon, pétrole) n'a guère encouragé son développement. Aujourd'hui, la donne change. L'épuisement programmé des réserves d'énergies fossiles, la nécessité de préserver l'environnement et le réchauffement climatique dû à l'effet de serre imposent de faire toute leur place aux énergies renouvelables. La géothermie est de celles-ci. Schéma de géothermie haute énergie. La chaleur de la terre provient de la désintégration d'éléments radioactifs présents dans les roches et du noyau terrestre qui génèrent un flux de chaleur vers la surface. Certaines formations géologiques du sous-sol recèlent naturellement des aquifères dont les eaux (et/ou la vapeur selon les conditions de température et de pression) sont le vecteur de l'énergie thermique.

Pétition Académique | Free Speech at Risk Menaces contre la liberté d’expression et la liberté académique par des sociétés canadiennes Écosociété, un petit éditeur basé au Québec, et les auteurs Alain Deneault, Delphine Abadie et William Sacher font face à deux poursuites suite à la publication de Noir Canada. Pillage, corruption et criminalité en Afrique, au printemps de 2008. La société minière canadienne Barrick Gold les poursuit au Québec pour un montant de 6 M $ et Banro Corporation les poursuit en Ontario pour un montant de 5 M $. Ils allèguent que le livre est diffamatoire et que les défendeurs ont orchestré une campagne internationale visant à nuire à leur réputation. Noir Canada est un livre qui étudie certaines prétentions qui ont été faites au sujet des sociétés canadiennes. Plus de 200 organisations ont également manifesté leur soutien, telles que le Conseil des Canadiens et le Congrès du travail du Canada (CTC). Les poursuites-bâillon Nous sommes préoccupés par ce qui se déroule actuellement au Québec et en Ontario.

« La croissance n’est pas la solution, c’est le problème » Jean Gadrey est économiste et membre en 2008-2009 de la « Commission Stiglitz ». On nous dit que, sans croissance, c’est la régression sociale, on ne peut pas réduire les dettes, ni le chômage, ni la pauvreté, et l’on n’aura pas les moyens d’engager la transition écologique. Pourtant, je propose de dire « Adieu à la croissance », qui est le titre de mon livre (voir les bonnes feuilles sur le site d’Alternatives économiques). Il serait temps que les économistes, s’ils veulent être « responsables », prennent en compte les risques écologiques et qu’ils se posent les questions suivantes : et si ce culte de la croissance relevait d’un aveuglement des élites économiques et politiques ? Ces hypothèses sont de plus en plus crédibles. Les causes du plongeon Bien des raisons expliquent cette baisse spectaculaire. Mais la raison qui va devenir la plus importante est écologique. Et le chômage dans tout ça ? 5% du PIB part en dividendes

Écosociété à la Cour Suprême du Canada | Free Speech at Risk Le 25 mars dernier, la Cour Suprême du Canada entendait une requête des Éditions Écosociété et des auteurs de Noir Canada visant à faire déclarer le forum ontarien inapproprié pour entendre la poursuite en diffamation de Banro Corporation. Dans le cadre de ces procédures, les Éditions Écosociété et les auteurs de Noir Canada ont pu compter sur le soutien des avocats de Lenczner Slaght s.r.l. (Me William C. McDowell) et de la Clinique de droit environnementale de l’Université d’Ottawa Ecojustice [1] (Me William Amos, sur la photo, avec Anne-Marie Voisard des Éditions Écosociété et Alain Deneault, auteur de Noir Canada). Les Éditions Écosociété sont toujours dans l’attente d’une décision de la Cour Suprême. L’audience est disponible en webdiffusion via l’adresse suivante :

Enric Duran (le Robin des Banques) doit rester libre! Enric Duran est le créateur du concept de Coopérative Intégrale. Il a exproprié 492 000€ aux banques, qu’il a reversé dans les mouvements sociaux et l’édition des publications de Crisi? et Podem!, deux journaux gratuits distribués respectivement à 200 000 et 350 000 exemplaires. Dans le premier le collectif Crisi faisait l’état des lieux de cette crise systémique qui deux jours plus tard commençait (avec l’épisode Lehman Brother). Pour signer la pétition en soutien à Enric Duran : ICI Juste après sa sortie, alors que la conférence de presse se terminait à l’université de Barcelone, Enric fut arrêté et emprisonné un peu plus de deux mois. Aujourd’hui, Enric est menacé par la justice espagnole : La fiscalité et 14 des banques qu’il a exproprié réclament à son encontre 8 ans de prison. Fort de liens avec d’autres groupes révolutionnaires, l’activiste Catalan a entrepris de faire de ce temps fort de la lutte anticapitaliste, une tribune pour la Révolution Intégrale . Like this:

non au Centre national de la musique « tracé provisoire — abroger ou pas l’Hadopi, irriguer les territoires, initier des actions en milieu scolaires (on le fait déjà, il faut simplement plus de moyens et de reconnaissance) … Les questions techniques, saisissables, évaluables, confisquent de toutes façons le discours public alors que le seul vrai virage devrait être de choisir la création non soumise au marché. N’est-ce pas simplement la définition d’une politique publique ? Pour info, le « projet d’accord sur les missions, les ressources et la gouvernance du CNM » présenté le 13 janvier comporte 19 occurences du mot « filière », sur 5 pages… Appel des 333 — Non au Centre National de la Musique ! Le ministre de la Culture vient d’annoncer publiquement la création prochaine d’un Centre National de la Musique en s’appuyant sur le rapport « Création musicale et diversité à l’ère numérique ». Par contre, les représentants des industries culturelles (majors et gros entrepreneurs de spectacles) l’ont été amplement. Les 333 premiers signataires :

Initiative citoyenne européenne pour le revenu de base inconditionnel - European Initiative for Basic Income Le 14 janvier 2013 la Commission européenne a enregistré notre Initiative Citoyenne Européenne pour le Revenu de base inconditionnel, lançant une campagne d’un an à travers toute l’Union Européenne. Nous devons dès lors, avec votre aide, récolter 1 million de signatures de soutien parmi les 500 millions de citoyens de l’Union Européenne, et de telle manière que 7 pays au moins aient recueilli leur quota minimum respectif de signatures. D’ores et déjà des citoyens de 15 États membres sont mobilisés pour cette initiative au sein du Comité de Citoyens Organisateurs et de groupes locaux, nationaux et transnationaux. Une fois que les organisateurs de cette Initiative Citoyenne Européenne auront rassemblé plus d’un million de signatures de soutien, la Commission européenne sera tenue d’étudier en profondeur cette initiative au sein du Parlement européen, en auditionnant le Comité de Citoyens Organisateurs.

Mobilisation pour un audit citoyen de la dette publique ! Le rouleau compresseur médiatique de la dette justifie aujourd’hui la mise en place de mesures injustes : d’une part, des coupes violentes dans les salaires, dans les pensions, dans la fonction publique et les services publics, et des attaques sur le droit du travail ; de l’autre, un statu quo inacceptable en termes de régulation de la finance. Un des objectifs principaux du collectif pour un audit citoyen de la dette publique consiste à fournir des outils de mobilisations pour dénoncer cette « arnaque » de la dette. Pour que, dans les têtes, ne règne pas le fatalisme du « il-n’y-a-pas-d’alternative-à-la-rigueur », il est plus que jamais nécessaire d’agir, au niveau européen, national et local. A commencer, bien sûr, par signer et faire circuler la pétition: Premiers signataires:

Site national des AMAP Appel et pétition "Contre le logement cher : baisse des loyers !" Merci de signer et relayer cet appel : "Contre le logement cher : baisse des loyers !" Les chiffres sont formels, jamais les loyers et les prix de l’immobilier n’ont été aussi élevés dans notre pays, rapportés aux ressources des locataires et des accédants. Grevées par l’érosion des revenus, par la hausse des prix dans tous les domaines de la vie courante - l’énergie, le carburant, l’eau, l’alimentation, les soins…, les fins de mois sont de plus en plus difficiles pour les couches populaires et les classes moyennes, les jeunes, les salariés, les migrants, les familles, surtout monoparentales… Payer son loyer exige des sacrifices toujours plus lourds, tandis que les bailleurs privés et les milieux de l’immobilier s’enrichissent toujours davantage. En 2009, les profits locatifs se sont élevés à 65 milliards d’euros, dont plus de la moitié sont des « surprofits » tirés de la flambée spéculative. Un toit c’est un droit ! Premiers signataires :

Reproduction sociale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La reproduction sociale désigne le phénomène sociologique d'immobilisme social intergénérationnel. Définition [ modifier ] Ce terme décrit une pratique sociale relative à la famille , consistant à maintenir une position sociale d'une génération à l'autre par la transmission d'un patrimoine , qu'il soit matériel ou immatériel. Ce phénomène se traduit statistiquement aujourd'hui par le fait que par exemple un fils d'ouvrier a plus de chance de devenir ouvrier que de quitter sa classe sociale et de même qu'un fils de cadre aura plutôt tendance à devenir cadre à son tour que de changer de classe sociale. Principales études [ modifier ] Karl Marx [ modifier ] La reproduction sociale a en partie été étudiée par Karl Marx , qui s’intéressait principalement à l'accumulation et à la reproduction du capital . Bourdieu et Passeron [ modifier ] En France [ modifier ] Articles connexes [ modifier ] Notes et références [ modifier ] Bibliographie [ modifier ]

Related: