background preloader

Petit cours de novlangue

Petit cours de novlangue
Connaissez-vous la novlangue? Il s’agit d’une langue inventée par Georges Orwell dans le roman 1984 qui bizarrement, n’a jamais été adapté au cinéma en tant que super-production alors que le roman l’aurait largement mérité, tout juste un téléfilm très mauvais et mal joué….mais c’est une opinion toute personnelle…Un sujet sur le forum abordait déjà ce sujet mais de manière si succincte qu’un rappel plus complet est utile. Par extension, on peut dire que ce langage est très utilisé par les politiciens en général qui peuvent ainsi nous raconter n’importe quoi tout en nous faisant croire que ce qu’ils disent est très intéressant (ou pas…), et qui permet également de nous dire quelque chose tout en signifiant réellement le contraire, cela sans être explicite (ça va? Pas trop dur à suivre?). Le sujet du jour donc, la novlangue dont voici la définition exacte: Related:  SPYS

Philosophie politique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La philosophie politique est la branche de la philosophie qui étudie les questions relatives au pouvoir politique, à l'État, au gouvernement, à la loi, à la politique, à la paix, à la justice et au bien commun entre autres. Elle est considérée comme une des branches de la philosophie pratique à côté de la philosophie du droit et de la philosophie morale. En tant que recherche philosophique, elle se distingue de celles menées par les sciences humaines et sociales (sociologie, histoire, psychologie, science politique) en ce que, à la différence de celles-ci qui s'attachent à ce qui existe historiquement et particulièrement, elle est fondée sur la recherche d'un universel, guidée par la question du juste, du meilleur et du légitime[1]. De nos jours, la science politique est devenue inséparable de la philosophie politique. Définition[modifier | modifier le code] Historique[modifier | modifier le code] Antiquité[modifier | modifier le code]

Voir le sujet - [Dossier] La furtivité du B-2 Spirit Les projets d’amélioration du B-2 Cet avion furtif est réputé pour être un avion mystérieux et beaucoup de bruits courent disant qu’il pourrait utiliser certaines technologies inédites. Cependant, aucune information officielle ne circule et il est donc difficile de faire le point. Outre les améliorations relatives au revêtement anti-radar, à l’armement, etc., il n’y a que peu de sources qui se recoupent au sujet des nouvelles technologies utilisées. Toutefois, nous allons décrire celle qui semble la plus réalisable, à savoir l’utilisation de la magnétohydrodynamique. Evolution du revêtement Le B-2 Spirit a longtemps souffert d’un problème de grande ampleur : la maintenance de son revêtement exige beaucoup de travail au sol, et implique l’utilisation fréquente de bande et de calfeutrant. La production des matériaux RAM est passée de 26 à 12 semaines et les périodes de test ont été optimisées, permettant d’épargner encore plusieurs jours d’immobilisation du B-2. La magnétohydrodynamique

La Synarchie, ce complot permanent qui n'existait pas | Slate Dans «La Synarchie. Le mythe du complot permanent», Olivier Dard réduit en pièce le mythe persistant d'un gouvernement occulte, né dans la presse collaborationniste et qui connaît un regain de popularité dans une fraction de la gauche altermondialiste. Les éditions Perrin publient ces jours-ci, en format poche, une version enrichie et actualisée du livre d’Olivier Dard, La Synarchie. Le mythe du complot permanent. Publiée une première fois en 1998, cette minutieuse enquête historique qui tient en 384 pages –dont 90 pages de notes– est le résultat de plusieurs années de recherches. Présentant tous les attributs du mythe politique, la synarchie, explique Olivier Dard «n’a aucune matérialité, sauf dans l’imagination de ses pourfendeurs passés ou présents qui ont lu… ou entendu parler de ce prétendu complot». Les uns y voient un complot antipatriotique dirigé contre la Révolution nationale. L’éternel retour du mythe Le choix de la défaite. par worldhistoria Introuvable synarchie

"La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre contre les Etats-Unis. [...] Allons-nous vers une guerre contre les robots ? High Tech Publié le avril 5th, 2013 | Rédigé par Mohammed Khial | Après le iPod, le iPad, le iMac et la iWatch serait-il venu le temps de penser l’iRobot ? C’est la question que pose Scott Erckert le président de la société américaine Rethink lorsqu’il évoque la commercialisation d’un robot de fer, d’un robot à tout faire. Le transhumanisme pour la production industrielle Présenté comme une révolution technologique de grande ampleur dans les colonnes du Times Magazine le 26 mars dernier, le robot humanoïde baptisé Baxter s’apprête à envahir le marché mondial de l’équipement industriel. En attendant une amélioration des algorithmes qui ne saurait tarder, le robot demande une attention toute particulière puisque ce n’est que par le mimétisme que l’on peut lui enseigner les différentes étapes d’une opération. Dans son entreprise de séduction, Baxter ne compte pas s’arrêter là et voit les choses en grand. Et si Baxter cachait un Dexter ? Commentaires

Arrêt sur Images - Décryptage et analyse de l'actualité des médias - Arrêt sur images "Le monde se divise en trois catégories de gens: [...]" "Pourquoi stocker toutes nos vies sur des serveurs aux Etats-Unis ?" Jérémie Zimmermann, porte-parole de la Quadrature du Net, association de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet, était l'invité d'un chat avec les lecteurs du Monde.fr, mercredi 12 juin. Ark : Comment est-il possible que des programmes aussi sensibles que Prism puissent être approuvés par le Congrès américain, et que personne (le public) n'en sache rien ? Est-ce que l'objectif du programme est masqué ? Un acte du Congrès est public, me semble-t-il. Vaste question, qui a trait en grande partie à l'attitude des Etats-Unis à la suite des attentats du 11 septembre 2001. Un ensemble de projets législatifs ont depuis sans cesse augmenté, de façon disproportionnée, les pouvoirs de la NSA et du FBI. Depuis 2003, des lanceurs d'alerte chez AT&T (un des plus gros opérateurs télécom américains) ont indiqué que la NSA dupliquait, pour en faire ce qu'elle voulait, les communications internationales. >> Lire : "Surveillance électronique : comment Washington espionne les Européens"

Professionnels des déchets / Notre offre de formations / Nos métiers et formations / Actu & Métiers / Home - Reseau des Ressourceries Ce catalogue "Acteurs de la réutilisation" vous propose une offre destinée aux professionnels du réemploi, de la réutilisation, éco-citoyens & professionnels. Si vous avez pour projet de prendre une fonction de direction, encadrer un projet, sensibiliser les usagers et les salariés, former les salariés ayant une activité touchant au secteur du réemploi et de la réutilisation, ce catalogue vous permettra d'accompagner un développement soutenable en accompagnant la mise en place des bonnes pratiques d'une économie verte et responsable. Les formations "Acteurs de la réutilisation" s'adressent aux métiers de directeurs, encadrants, responsables de services, techniciens, gardiens et agents de déchèterie et tout salarié d’entreprise dont l'activité est liée au secteur du réemploi et de la réutilisation. Parcourez le catalogue ci-dessous ou téléchargez-le en cliquant ici.

"En politique, rien n'arrive par hasard. [...]" Le premier homme infecté par un virus informatique PUCE RFID. Retour sur ce qui pourrait être le synopsis d’un film de science-fiction. En 2010, l'ingénieur Mark Gasson, de l'université de Reading en Grande-Bretagne, a bel et bien implanté un virus informatique dans la puce RFID située sous sa peau. L’utilisation des puces électroniques à radio-identification (RFID) n’est pas nouvelle. Ces puces, pas plus grandes qu’un grain de riz, sont généralement utilisées sur les animaux: elles ont notamment remplacé le « tatouage » des chiens et des chats. Plus récemment, certaines sociétés ont proposé à leurs clients l’implantation de ces puces sous-cutanées en guise de porte-monnaie électronique ou de badge d’accès. ALERTER. Bref, le premier décès humain imputable à un programme informatique n’est pas pour demain, mais l’expérience de Mark Gosson met en évidence un aspect du bio-hacking auquel il faudra être attentif dans le futur.

Related: