background preloader

Ressources humaines - management - communication

Facebook Twitter

De la méditation à l'efficacité collective. Dissociée de toute connotation religieuse ou new age et validée scientifiquement, la méditation de pleine conscience (en anglais, « mindfulness ») convainc un nombre grandissant de décideurs.

De la méditation à l'efficacité collective

Ceux d'entreprises ultraconnectées comme Google, Facebook, Twitter, Cisco ou LinkedIn ou ceux de groupes plus traditionnels tels que Ford ou General Mills. En France, où L'Oréal, GDF Suez, Siemens et KPMG s'intéressent aussi au sujet, la sortie, cette semaine, de la traduction française du best-seller « Search Inside Yourself »* de Chade-Meng Tan, un ingénieur de Google, donne aux « Echos Business » l'occasion de souligner les bénéfices de la « mindfulness ». Sous deux réserves : un, ne pas limiter cette pratique à un remède contre le stress. Deux, ne pas la promouvoir pour mieux faire passer la pilule des nombreuses injonctions contradictoires dont les entreprises, malmenées par la crise, sont friandes. Paix interne et concentration Meilleur relationnel Prise de décision affûtée. Une interview de Bernard Galambaud. Ce texte vous est proposé en partenariat avec la revue « Personnel » éditée par l’ANDRH Dans le livre « Réinventer le management des ressources humaines », en librairie dès aujourd’hui, rédigé à la suite des réflexions d’un groupe de professionnels, vous évoquez la crise des ressources humaines.

Une interview de Bernard Galambaud

Comment l’expliquez-vous ? Il est vrai que c’est une perception de crise qui est à l’origine de ce groupe de professionnels qui voulait essentiellement « comprendre ». Au fil des échanges, s’est installée la conviction que si l’entreprise affrontant une cascade de mutations a dû se réinventer, le temps était venu pour le management des ressources humaines de faire de même. Et ce temps-là, est toujours un temps difficile, d’où ce sentiment de crise. Quels sont donc les principaux enjeux de la fonction RH ? A chaque période, la fonction a su se mobiliser collectivement sur quelques enjeux majeurs. Comment la fonction RH peut-elle construire ce leadership ? "No managers" ou comment travailler autrement ? RH : 7 pratiques qui favorisent le bien-être et la motivation des salariés. Crédits photo : Shutterstock.com 1 / Pratiques de rémunérations : la part variable gagne du terrain Plus de 85 % des salariés des entreprises françaises certifiées Top Employers perçoivent une rémunération variable (+ 20 % en 4 ans). « La part variable est distribuée en pourcentage, au même niveau, pour l’ensemble des dirigeants et des managers européens.

RH : 7 pratiques qui favorisent le bien-être et la motivation des salariés

Néanmoins, les salariés non-cadres français se révèlent davantage récompensés puisque ceux-ci perçoivent entre 10 % et 20 % de rémunération variable contre 5 % à 10 % pour les pays du Nord et du Sud de l'Europe », précise Benoît Montet, Directeur France et membre de la recherche internationale du Top Employers Institute. 2 / Conditions de travail : l'expression et la communication internes facilitées Crédits photo : Droits réservés. Votre Indicateur Du Vivre Mieux. Bonheur en entreprise: des exemples français et allemands. Suite à nos précédents articles écrits sur le sujet du bonheur en entreprise (Quand la DRH a le titre de « directrice du bonheur » et DRH du bonheur: des exemples dans le monde entier), nous publions quelques exemples d’entreprises françaises et allemandes qui ont mis en oeuvre le principe du bonheur au travail.

Bonheur en entreprise: des exemples français et allemands

Nous reprenons pour les entreprises françaises certains éléments parus dans le blog Innovation et RH de Frédéric Mischler et sa note: « L’innovation RH n’est pas nécessairement technologique ! Bien au contraire ». Le bonheur en entreprise peut se décliner en quatre recettes principales: bien-être au travail, management collaboratif, culture d’entreprise et transparence en matière de gestion. Les récompenses financières de l’implication des employés De meilleures relations engendrent des résultats. Les employés très impliqués fournissent 20% de plus et ont 87% moins de chances de quitter l’entreprise que les employés moins impliqués.

Les récompenses financières de l’implication des employés De meilleures relations engendrent des résultats

L’implication des employés est la force de vie des entreprises qui réussissent. Lorsque les employés sont profondément connectés à l’organisation, ils partagent la vision de leur employeur et s’engagent non seulement à atteindre les objectifs généraux, mais ils vont aussi au delà de ce qui est attendu d’eux. Quelques pistes pour bâtir une stratégie digitale gagnante. Crédits photo : shutterstock.com Le numérique change aussi le management des équipes.

Quelques pistes pour bâtir une stratégie digitale gagnante

Pour la première fois dans l'histoire des technologies, les entreprises accusent du retard par rapport à la société. . « Les salariés manipulent davantage le numérique dans leur vie privée qu'au sein de l'entreprise », constate Michel Germain, directeur associé d'Arctus. Pourtant, l'e-transformation est en marche : dans les entreprises fleurissent les réseaux sociaux internes, les comptes Facebook et Twitter, tous sont interconnectés via leur smartphone.

Car l'adaptation au digital en vaut la chandelle : selon une étude menée par Capgemini Consulting avec le MIT, les entreprises les plus avancées en la matière présenteraient une rentabilité supérieure de 26 % par rapport aux autres, ce qui sous-entend l'implication de leur direction générale sur tous les sujets d'organisation. Ouvrir les organisations Le changement de paradigme proposé vise à ouvrir les organisations Du manager diminué au manager augmenté.

Recrutement : les 5 tendances de 2013. Crédits photo : Shutterstock.com 1.

Recrutement : les 5 tendances de 2013

Internet, un outil de recrutement Les sites web d'offres d'emploi sont utilisés par 82 % des recruteurs. « L’évolution rapide des talents est une difficulté pour les RH » Crédits photo : Shutterstock.com Entretien avec Micheline Dib, directrice du développement de BPI Group Comment sont gérés les hauts potentiels dans les entreprises ?

« L’évolution rapide des talents est une difficulté pour les RH »

En France, la gestion des talents commençait dès le recrutement. En embauchant les majors des grandes écoles, certaines entreprises visaient à assurer leur développement et asseoir leur image de marque. Decision making et biais cognitifs. Théorème du singe. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Théorème du singe

Le théorème du singe est un exemple d'« histoire enseignement », une historiette présentée sur le mode narratif, non nécessairement véridique, dont la morale permet d'enseigner ou d'expliciter un phénomène. Ici, le théorème du singe est utilisé pour mettre en valeur le fonctionnement du conditionnement mental. Cette histoire est présentée comme le récit d'une expérience scientifique comportementale menée sur des chimpanzés. Le récit de l'expérience[modifier | modifier le code] De singes et de bananes. Pourquoi surveiller son langage ? Saviez-vous que les mots que vous utilisez peuvent déterminer vos humeurs, vos processus de pensée, vos opinions et même vos comportements et vos émotions?

Pourquoi surveiller son langage ?

Le psychologue américain John Bargh a mené une expérience démontrant que des individus exposés à un ensemble de mots exprimant la vieillesse étaient sortis de la salle d'expérimentation totalement ralentis, y compris dans leur démarche. Avez-vous remarqué que les individus souvent dans la plainte utilisent un vocabulaire qui traduit leurs doutes, leur insécurité et leurs peurs ? Ou qui vous renvoie les obstacles potentiels au projet que vous leur exposez ? A l'inverse, les individus à l'aise dans leurs capacités parlent plus souvent de leurs réussites que de leurs échecs et partagent aisément leurs connaissances. Ils ne peuvent s'empêcher de vous suggérer les façons dont vous pourriez également mieux réussir vos projets.

Il en va de même dans notre façon de nous parler à nous-même.