background preloader

L'encerclement - La démocratie dans les rets du néolibéralisme (5/5)

http://www.youtube.com/watch?v=5Kf3ePWXEpg

Related:  Etat démocratique insatisfaisant

Le mille-feuille participatif « Il est temps aujourd'hui de réinterroger le concept de participation et sans doute de le dépasser », assure Philippe Audic, président du Conseil de développement de Nantes métropole. « A force de demander leur avis, les citoyens aimeraient qu'on puisse de temps en temps… en tenir compte. Dans le cas contraire ils en ressortent encore plus frustrés », estime-t-il à quelques semaines des élections municipales. La question de la participation des citoyens au processus de décision publique est posée dans la campagne municipale.

Comment le FMI et la Banque mondiale ont pris le contrôle de la Tunisie - Dette illégitime Les politiques d’austérité s’exportent hors de l’Europe. En échange d’un prêt du FMI, le gouvernement tunisien s’est engagé à mener des « réformes structurelles » : augmentation des prix du carburant, préparation de futures privatisations et mesures en faveur des banques… Objectif : réduire la dette tunisienne, dont plus de la moitié a été contractée sous la dictature de Ben Ali. Élus et société civile dénoncent un acte « anti-démocratique » et « contre-révolutionnaire ». Le FMI a décidé d’appliquer ses célèbres méthodes en Tunisie.

La mise à mort de la campagne Par Patrick Mignard Pour les générations nées au milieu du 20ème siècle – sans parler de celles qui les ont précédées – la campagne est méconnaissable au regard de celle qu’ils ont connue. La campagne est un milieu vivant, indépendant de l’homme, avec ses équilibres fragiles, ses lois… Toutes les espèces vivantes se sont adaptées à la nature, et ont disparu en cas de non adaptation. Vinci : la vérité sur un empire Les bétonneurs ne désarment pas à Notre-Dame-des-Landes. Les dernières autorisations préfectorales ont été publiées et Vinci – le constructeur et futur concessionnaire – espère débuter les travaux avant l’été, au prix d’une nouvelle opération d’expulsion des centaines d’opposants installés sur les lieux : 1 500 hectares de terres humides devenus, en quatre ans et demi, le haut lieu de la résistance à la folie bétonnière. Derrière « l’affaire » Notre-Dame-des-Landes, se cache un groupe à l’appétit insatiable. Vinci, qui étend sa toile comme il multiplie ses filiales, est devenu le leader occidental du BTP. De la finance aux autoroutes, des aéroports à la promotion immobilière, en dix ans, Vinci est devenu une machine à aspirer les fonds publics. Après le départ d’Antoine Zacharias, son PDG qui a fait scandale avec ses mirobolantes rémunérations, le groupe a su polir son image.

La réforme des collectivités territoriales, un recul de la démocratie voulu par Bruxelles Un peu d’histoire… L’organisation actuelle de la République en divisions territoriales, telles que la commune et le département, est issue de la Révolution française, mais son histoire remonte au Moyen-Age. A cette époque, le développement des routes commerciales et des villes favorisent l’autonomisation de petits territoires, souhaitée par les élites roturières pour s’affranchir de la tutelle seigneuriale.

L'écologie est-elle compatible avec le capitalisme ? - Le blog de kilobug ! Économie, croissance, décroissance ? Rôle et statut de l'économie Premier constat : l'économie, c'est à dire la production et l'échange de richesses, est devenue le critère de référence absolu pour beaucoup. La grande récession, la reprise invisible et la crise silencieuse S’il y a bien un moment de l’histoire récente où l’insuffisance de nos indicateurs de réussite économique et de progrès social éclate au grand jour, c’est la « reprise invisible » que vivent les citoyens en Europe et aux Etats-Unis. Le fossé entre les décideurs politiques et leurs électeurs sur l’état réel de l’économie est tellement béant qu’il semble désormais y avoir deux univers parallèles : l’un, où la « grande » récession de 2009 a cédé le pas à une reprise économique solide et partagée dont chacun devrait se réjouir ; l’autre, où la reprise en question est si partielle, fragile et inégalitaire qu’elle mérite le qualificatif non seulement de « petite » mais d’invisible. La reprise, pas pour tout le monde La chronique de la « reprise invisible » diffère pour l’Union européenne et les Etats-Unis. Démocratie menacée

Tittytainment Les architectes de la mondialisation l’ont parfaitement compris : pour être vraimentefficace, la fabrique du consentement suppose l’abolition de toutes les frontières. En effet,c’est le maintien de frontières, à tous les niveaux de l’existence (en économie, leprotectionnisme), qui rend possible la comparaison, la contradiction, la possibilité de dire« Non » et tout le jeu de la dialectique politique qui s’en suit. En visée ultime, l’ingénieriemondialiste cherche à élaborer ce fameux « village global » sans frontières, qui permettraitd’obtenir le consentement définitif des populations sur tous les sujets, de sorte à ne pas êtrecontraint d’y travailler constamment. Avec l’abolition des frontières, c’est-à-dire du principemême de toute extériorité, s’abolit également la possibilité de toute comparaison etcontradiction fondamentale, donc de tout contre-pouvoir critique et de toute résistance.

La démocratie de la terre N'est-il pas temps d'affronter l'avenir sans s'accrocher aux vieilles idéologies ? Le marxisme, le nationalisme, le libéralisme appartiennent à un monde en déclin. Ce monde où la démocratie représentative n'est qu'un leurre utilisé par l'oligarchie afin de régner sans partage.

Related: