background preloader

L'écoveloppe de mise sous pli automatique

L'écoveloppe de mise sous pli automatique

http://www.pocheco.com/

Related:  ECONOMIEMANAGEMENT STMGHolacracy - Entreprise libérée - Part 2ECONOMIE STMGÉcolonomie

La France n'est plus le premier partenaire économique de l'Allemagne Les Etats-Unis ont détrôné en 2015 la France comme principal partenaire commercial de l'Allemagne a annoncé mercredi Destatis, l'office allemand des statistiques, en se fondant sur des données annuelles encore provisoires. Il s'agit d'une première depuis le milieu des années 1970. "En 2015, des biens d'une valeur de 173,2 milliards d'euros ont été échangés entre l'Allemagne et les Etats-Unis (exportations et importations)", ce qui fait des Etats-Unis "le partenaire commercial le plus important de l'Allemagne", devant la France (170,1 milliards d'euros) et les Pays-Bas (167,6 milliards d'euros), détaille Destatis dans un communiqué. C'est vers les Etats-Unis que l'Allemagne a le plus exporté en 2015, avec un montant de 113,9 milliards d'euros. La France, principal pays client des produits allemands depuis 1961, passe également au second rang avec 103 milliards d'euros en 2015. >> Opinion Pourquoi les entreprises françaises devraient investir plus en Allemagne

Les leçons de management de Star Wars Star Wars ou La Guerre des étoiles. Le titre de la saga intergalactique est éloquent : le film traite du pouvoir et des multiples batailles spatiales dont il va être l'enjeu. Tous les protagonistes sont des chefs militaires, s'efforçant de mener leurs troupes à la victoire, les uns pour renverser l'ordre établi, les autres pour le préserver. Leurs stratégies de conquête et leurs méthodes de commandement sont très différentes. Entre un management autocratique, du côté de l'Empire, et une culture de la concertation, dans le camp des chevaliers Jedi, se déploie tout un éventail de postures qui révèlent autant de conceptions du gouvernement et de l'autorité. > Découvrez ici les sagas les plus rentables du cinéma avec notre diaporama. L'holacratie décryptée - Entretien avec Bernard Marie Chiquet Organisations horizontales, en réseau, collaboratives… Il semblerait que les organisations hiérarchiques héritées du passé aient du plomb du l’aile. Pour autant, comment concrètement repenser le travail sans nécessairement mettre à bas les structures du salariat ? Dans le petit monde de l’entreprise libérée, il est un système qui fait régulièrement parler de lui : l’holacratie.

L’histoire de la pensée économique en fresque interactive Citéco vous propose son nouveau multimédia interactif pour découvrir l’histoire de la pensée économique. D’Aristote aux économistes contemporains en passant par les classiques, les marxistes, Keynes, Hayek, etc. : cette fresque historique présente les grandes figures et les grands courants qui ont marqué la réflexion économique jusqu’à nos jours. Dans une chronologie allant du IVe siècle avant notre ère jusqu’à aujourd’hui, plus de 70 fiches résument les éléments biographiques et les thèmes clés associés à 55 auteurs et 24 écoles de pensée. Dans chaque fiche, la rubrique « À voir aussi » permet de comprendre les liens qui unissent, à travers le temps, les économistes et les principaux courants.

Le jeu de peindre De l’enfant qui dessine, beaucoup a déjà été écrit. Arno Stern en propose pourtant une lecture aussi nouvelle qu’inhabituelle, forgée sur plus de 60 années de travail et d’observation. Toute son approche part d’un constat. Entreprises : qui sont les mauvais payeurs ? Voir la vidéo Francetv info Mis à jour le , publié le Le ministre de l'Économie, Emmanuel Macron, a dévoilé ce lundi 23 novembre au matin une première liste des cinq plus mauvais payeurs. Certaines entreprises ne payent pas en temps et en heures leurs fournisseurs. Numéricable, SFR et Airbus Helicopters sont au top de la liste. Save est passé de 3 collaborateurs à plus de 150 en 1 an - StartupBegins StartupBegins « Quand j’avais 16 ans, mes amis faisaient du baby sitting. Moi je faisais de la réparation d’ordinateurs » Le déclic

Les 7 points qui différencient une entreprise libérée d’une organisation classique Organisation Le 28/05/2015 Quel que soit le domaine ou le secteur d’activité dans lequel elles évoluent, les entreprises libérées ont des points communs. A priori, au moins sept. C’est ce que m’a permis de découvrir un travail de recherche conduit dans un cadre associatif (www.mom21.org). Retraite : 5 placements clefs pour doper son épargne Dossiers Comment doper sa retraite ? Les perspectives de rendement des placements sans risque sont devenues très faibles et les frais sont parfois plus importants que prévus. Il peut être judicieux de s'intéresser à des formules d'épargne retraite spécifiques, financières comme immobilières.

Ecolonomie : Isolement et déresponsabilisation Nos sociétés de plus en plus sophistiquées créent des groupes de plus en plus vastes et des individus de plus en plus isolés, solitaires en dehors du travail. La voiture isole les voyageurs, le téléphone établit une relation distante, l’internaute en liaison avec la planète est seul noyé dans son écran. Chaque avancée technologique nous isole dans son confort et nous rend moins dépendants des autres en nous asservissant à la technologie. La solidarité de voisinage disparaît pour ne laisser qu’une confrérie issue du hasard du travail. La rue est devenue anonyme, voire déserte...et lorsqu’elle n’est pas déserte, elle est suspecte. Seuls le travail et sa rémunération ouvrent la voie au confort et à la vie sociale.

Une organisation du travail de plus en plus individualisée Depuis les années 1990, les horaires de travail des Français ont beaucoup évolué. Deux grandes tendances parallèles ressortent : diminution du temps de travail et fragmentation accrue de la semaine au travail. En dix ans, l'organisation du travail des Français a beaucoup évolué. Plusieurs grandes tendances ressortent: réduction effective du temps de travail hebdomadaire depuis 2002, augmentation du travail le week-end, accroissement des horaires irréguliers et imprévisibles… Cette nouvelle souplesse se traduit par une différenciation accrue des rythmes entre chaque catégorie socioprofessionnelle. C'est en tout cas le constat dressé par l'étude d'Olivia Sautory et Sandra Zilloniz, publiée dans la revue Économie et Statistiques datée du 29 octobre. Les deux auteurs ont travaillé à partir de données datant de 2010.

Jusqu'où l'uberisation de la société va-t-elle aller A voir son siège parisien, un simple appartement de 200 mètres carrés perché au-dessus d'un vendeur de scooters dans le quartier du Sentier, on imagine mal que Creads puisse faire trembler les empereurs de la publicité. «En France, Publicis et Havas se partagent le gâteau depuis trop longtemps. Il faut les bousculer !», plastronne pourtant Julien Mechin, le cofondateur de cette start-up de 40 salariés.

Related: