background preloader

Quand l’Islande réinvente la démocratie

Quand l’Islande réinvente la démocratie

La "révolution démocratique" en Islande tient du fantasme S’il a choisi des solutions originales après l’effondrement de son économie, le pays n’est pas devenu un paradis anticapitaliste. Johanna Sigurdardottir, premier ministre islandais, lors d’un meeting après l’élection législative (Bob Strong/Reuters) Nationalisations du système bancaire, chute de la droite, pressions de la haute finance repoussées par référendum, assemblée constituante... Depuis quelques jours, bizarrement, nous sommes bombardés d’e-mails s’enthousiasmant sur la « révolution démocratique anticapitaliste » qui aurait lieu en Islande, et dont les succès seraient déjà palpables. Dans ces courriers, on nous renvoie à certains articles enflammés, comme cette note qui décrit pas moins qu’une « révolution en marche, à faire circuler le plus largement possible, puisqu’on ne doit compter sur aucun média pour le faire à notre place ». Les Islandais que j’ai appelés sont assez surpris de cette présentation. La population de cette île reste attachée à l’économie de marché.

Quand l'Islande réinvente la démocratie Le 27 mars, une centaine de policiers de la PAF ( police aux frontières) attendaient en gare de Lyon à Paris la descente de 85 réfugiés syriens dont 41 mineurs afin de leur signifier un arrêté de reconduite à la frontière ... En automne dernier Hollande déclarait que la France accueillerais 500 syriens ! Comment un chef d’état peut-il donné un chiffre par avance, sans tenir compte des circonstances, des réfugiés, du nombre de mineurs par exemple arrivés jusqu’ici. Non, ce n’est pas le printemps, qui est responsable du taux de pollution ! Horreur de la peine de mort. pour faire céder Ayrault ! C’est sous le soleil de ce 1er février, que la manifestation de soutiens aux espagnol-es pour le droit à l’avortement, c’est déroulée. manifestation mercredi 29 janvier 17h odéonMercredi 29 janvier à 17 heures une manifestation est prévue par les signataires de cet appel Métro Odéon. En Uruguay comme au Colorado ou dans l’état de Washington, ça y est, le cannabis est légal !

Chamboulons l’hémicycle La démocratie est malade, la démocratie est en train de crever. Je n’ai pas l’intention de vous faire un billet de 20 km de long qui expliquerait en détail tous les organes atteints. Tout le monde sait que l’exemple vient d’en haut (enfin, en l’occurrence d’en bas), et qu’en premier lieu notre Président de la République est une telle caricature de dévoiement de la démocratie… Tout le monde sait aussi que la presse ne fait pas son travail, mais se contente ultramajoritairement de servir au quotidien une soupe libérale et croissanciste, en persuadant les lecteurs/auditeurs/téléspectateurs que c’est la normalité, les conditionnant à tel point qu’ils vont à leur tour répandre les mêmes billevesées, et même vilipender les moins atteints qui tentent de leur faire croire qu’il y aurait une alternative… Vous êtes vous demandé comme moi comment des gens qui sont censés nous représenter pouvaient au contraire se mettre à défendre d’autres intérêts, parfois totalement opposés aux nôtres ?

Intersquat de Paris La révolution française due à une éruption volcanique en Islande - djeje94 sur LePost.fr éruption volcanique 17/04/2010 à 18h29 - mis à jour le 18/04/2010 à 11h30 | vues | réactions Le Guardian revient sur la question de la révolution française de 1789. Mais de manière un peu insolite. Selon le quotidien britannique, l'éruption actuelle d'un volcan en Islande, ferait écho à une autre éruption volcanique qui a eu lieu en Islande... entre juin 1783 et février 1784! Et le journal d'expliquer que la révolution française trouverait son origine dans cette éruption volcanique... Vraiment? En effet, selon la logique du journal, en 1788 la situation climatique est vraiment très mauvaise. En France, cela aboutira en 1789 à l'histoire que nous connaissons. Alors que va nous apporter l'éruption de ce volcan islandais, dont les cendres ont envahi notre ciel depuis quelques jours? On dit déjà que l'impact sur l'environnement direct permettra de faire baisser d'environ 1 degré la température mondiale durant quelques temps...

Birgitta Jonsdottir : « L’Islande peut être le laboratoire de la démocratie » Birgitta Jónsdóttir en 2011, devant le parlement islandais (Halldor Kolbeins/AFP/Getty Images) (De Reykjavik) Chômage en baisse rapide, croissance qui accélère... L’Islande se remet plutôt bien de la crise financière qui l’a mise à terre en 2008 : ses trois banques s’étaient effondrées, la couronne avait plongé, le PIB avait chuté de plus de 10% pendant deux ans. Les Islandais ont vite repris leur destin en main, forçant la chute du gouvernement (dominé par la droite), élisant un gouvernement de centre-gauche et mettant sur les rails un nouveau texte constitutionnel, selon un processus original. Derrière plusieurs des récentes initiatives démocratiques islandaises, on retrouve une femme hors du commun : Birgitta Jonsdottir, 45 ans, se définit comme une « anarchiste pratique », « poéticienne plus que politicienne ». Elle était de toutes les manifestations pour faire tomber le gouvernement conservateur, considéré comme responsable de la crise. Le mariage gay en Islande Exactement.

Quand les pirates inventaient la démocratie et l’assurance maladie » Article » OWNI, Digital Journalism Dès le XVIe siècle, les pirates ont instauré des régimes d'autogestion démocratiques, dont certains principes, comme l'assurance maladie, mirent des siècles à retrouver la terre ferme. Le 28 juillet 1609, une simple tempête jetée sur les premiers bateaux de la conquête anglaise a suffi à percer un trou dans le merveilleux projet de la Couronne : envoyé comme ses confrères pour alimenter en « bras frais » la colonie nouvelle de Virginie, le Sea Venture fut précipité sur une île paradisiaque des Bermudes, sans qu’aucun de ses habitants ne périsse. Or, dans ces contrées inexplorées, riches et pauvres Britanniques découvrirent le mode de vie oisif et heureux d’une poignée d’Indiens caraïbe pour lesquels la propriété privée, pas plus que le travail ou la faim, n’existait (presque) pas. Les débuts du capitalisme anglais : la dictature maritime À l’époque où commence l’aventure maritime de l’Angleterre, le pouvoir doit faire face à un phénomène nouveau : l’exode rural.

/ free the words / bibliothèque du futur? International : L'Islande ébranlée par la «révolution des casseroles» Dans cet ancien «eldorado de l'Arctique», la crise économique a déjà fait tomber le gouvernement, une première en Europe. Le tintamarre des casseroles et des poêles à frire, chaque samedi devant le Parlement, a fini par avoir raison du premier ministre islandais. Première victime politique de la crise économique mondiale, Geir Haarde, chef d'un Parti conservateur qui dominait la scène islandaise depuis l'indépendance du pays en 1944, a piteusement quitté le pouvoir lundi dernier, dans une limousine noire maculée d'œufs et de fromage blanc. Mais la «révolution des casseroles», comme on l'appelle à Reykjavik, n'est pas terminée : ce samedi, pour la 17e fois depuis le début de la crise en octobre, ils étaient encore plusieurs centaines à crier leur colère. «Rendez-nous notre argent !» Un nouveau gouvernement, coalition entre les deux principaux partis de gauche, a été officiellement investi dimanche par le président. Du coup, tous veulent s'impliquer pour leur pays. Vers 10 % de chômeurs

Islande : la “sagesse des foules” au secours de la Constitution Gudrun Petursdottir, présidente du Comité constitutionnel d’Islande, est venue sur la scène de Lift France nous présenter le projet assez étonnant de révision de la Constitution en cours en Islande. Comme tout le monde le sait, l’Islande a subi de plein fouet la crise économique de 2008. L’une des conséquences de ce séisme économique a été une profonde remise en cause du système politique traditionnel et le lancement d’un vaste processus de réécriture participative de la Constitution, qui attend aujourd’hui sa ratification par le Parlement. Image : Gudrun Petursdottir sur la scène de Lift, photographiée par Loup Cellard pour la Fing. L’Islande, nous a rappelé Gudrun Petursdottir dans sa présentation, est une république assez jeune. Cette intrusion des nouveaux moyens de communication dans l’espace public a inspiré le processus de révision de la Constitution actuellement en cours en Islande. « Pour arriver à un changement, il fallait donc impliquer le public. »

Politics Pour la plupart des gens, la politique, ça se résume à de foutus combats des chefs entre des Sarko-pas-beaux et des Ségolène-la-vilaine que l’on tranche, de temps à autre, d’un négligent bulletin de vote. Et après, on s’étonne que le petit peuple se désintéresse de la chose publique ! C’est tellement vrai que mon blog, au départ classé dans les blogs politiques, a fini dans les blogs société. Parce que je n’y parle pratiquement jamais des petites manœuvres d’appareils, du jeu de chaises musicales mis en scène par les peoplelitiques, les petites phrases assassines, les grandes stratégies d’accès au pouvoir et sa médiocre réalité quotidienne. Franchement, savoir qui, de la brochette de clowns complaisamment mis en scène depuis des années par des médias serviles, va servir la soupe aux forces de l’argent lors de la prochaine passation de la louche en or, ça intéresse qui ? Tout est politique Si tu ne t’intéresses pas à la politique, elle, elle s’intéresse toujours à toi.

Brixton veut soutenir son économie avec une monnaie locale Un des enjeux majeurs pour les villes réside dans le maintien d’une activité commerciale in situ. A la fois pour des raisons économiques et écologiques. Demain, la ville durable fera ses courses en centre ville, et à vélo s’il vous plait ! Pour y parvenir, Brixton, un quartier du sud de Londres, explore la piste de la monnaie locale et bat son « Brixton Pound » depuis septembre 2009. Le principe de la monnaie locale, non soutenue par un état, n’est pas nouveau. Relancer par la demande Brixton souhaite donc conserver sur son territoire le maximum de valeur ajoutée en multipliant les échanges commerciaux. Bien sûr, il est toujours possible de convertir ses Brixton Pounds en Livres Sterling (le taux de change est de un pour un) pour aller dépenser son argent ailleurs… et pourtant cela semble fonctionner. Olive Morris, James Lovelock, C L R James, et Vincent Van Gogh, les héros "locaux" de Brixton Les économistes sont sceptiques Regardons un peu le dessous des cartes. Pour aller plus loin :

Islande : Une " Révolution Blanche " en cours ? La nouvelle " brut de décoffrage " livrée par Reuters Deux mille personne ont défilé dans la capitale Reykjavik pour demander la démission du premier ministre et du chef de la Banque centrale . Les manifestatnts réclament des élections anticipées afin d'accelerer le processus d'intégration à l'Ue REYKJAVIK (Reuters) – Icelanders demonstrated in the capital Saturday to call for resignation of the prime minister and the central bank chief for failing to avert the financial crisis that has crippled the economy.Demonstrators, numbering about 2,000 according to organisers, also demanded that the North Atlantic island take steps to join the European Union soon.People gathered in front of parliament and marched to a government building in the center of Reykjavik where they chanted calls for Prime Minister Geir Haarde and central bank head David Oddsson to resign. Protesters called for early elections to speed up EU membership. (Reporting by Sakari Suoninen; editing by Andrew Dobbie)

Related: