background preloader

Knowmads Alternative Business School

Knowmads Alternative Business School

http://www.knowmads.nl/

Related:  Des écoles inspirantes...ashokaCreating a new world through educationeducation de transition

LEVER DES FONDS — KOUDETAT Jean, c'est 6 ans d’expérience dans la levée de fonds seed/venture et en introduction en bourse.100% de réussite dans ses opérations. Le milestone qu'il faut retenir sur lui : 4 ans, 30 deals, 100 millions d'euros levés. C’est lui qui s’occupe de toutes les problématiques de levée de fonds des startups de TheFamily. Parmi ses deals: Capitaine Train, Bunkr, Sojeans, Sensiolabs, Netreviews... Sa réputation n’est plus à faire auprès des investisseurs qui apprécient autant son enthousiasme pour les startups qu'il accompagne que son professionnalisme dans les opérations qu’il pilote. Drôle, incisif et papa de 3 enfants malgré sa petite trentaine ;) Il dit ce qu’il pense et pense ce qu’il dit.

La Fondation - La Fondation pour une Terre Humaine propose des subventions dans les domaines de l'écologie, de la biodiversité et du bien-être animal La Fondation pour une Terre Humaine a été créée en 2001 par quelques personnes privées, soucieuses de l’état de l’environnement, qui figurent parmi les membres du conseil de la Fondation. La FTH est une Fondation reconnue d’utilité publique dont le siège est à Fribourg en Suisse. De ce fait, elle est soumise au contrôle de l’Autorité Fédérale des Fondations, à laquelle son réviseur comptable Fiducom, fait un rapport annuel.

Programmes SenseSchool Appel à contribution « Imaginons l’enseignement de demain !» #IDEEdeMOOC Le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche vous invite à proposer vos idées de MOOC (Massive Open Online Courses) ! Dans la continuité du lancement de la plateforme France Université Numérique, le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, en partenariat avec SenseSchool et le CRI (Centre de Recherche Interdisciplinaire), organise le 1er appel à contribution national qui invite les jeunes à proposer leurs idées de cours en ligne et ouverts pour inventer l’enseignement de demain Envie d’apprendre différemment ?

A propos de l’auteur Bonjour et Bienvenue ! Je m’appelle Bernard Lamailloux, je suis passionné par tout ce qui touche à l’ingénierie de formation. Je travaille dans le secteur de la formation et du conseil depuis une bonne vingtaine d’années maintenant. J’ai commencé par des interventions en informatique, et par la suite j’ai rajouté d’autres cordes à mon arc, qui me permettent aujourd’hui d’intervenir dans les domaines de la communication, du management et du développement personnel. Côté pedigree, j’ai suivi un cursus en ingénierie de formation multimédia et obtenu mon master professionnel de responsable de formation multimédia en juin 2009, à l’âge de 52 ans. Je suis passionné par mon métier (formateur et concepteur de formations). L’université du futur existe, nous l’avons visitée, à Aalto, en Finlande C’est un après-midi d’automne plutôt vif en Finlande, et les cadres de dix-neuf entreprises viennent tout juste d’arriver sur le campus boisé de l’université d’Aalto, près d’Helsinki. Ils ne retournent pas sur les bancs de l’université pour un séminaire, ou la validation d’un MBA. Ils sont à la recherche de jeunes innovateurs.

Quest to learn : l’école où l’on joue à apprendre Malgré les multiples de tentatives de réformer l’éducation en France et ailleurs, le rapport entre l’élève, le professeur et la connaissance n’a guère changé : l’enseignant reste l’unique diffuseur du savoir. Quant à l’intégration des technologies, elle se limite souvent à la salle d’informatique où l’on apprend péniblement quelques fonctionnalités de Word. Ne parlons même pas des jeux vidéos, qui restent le grand Satan. Image : Katie Salen lors de la conférence Hacking Education organisée par l’Union Square Ventures en 2009. Autant d’attitudes dont Katie Salen prend le contrepied. Dans le cadre des rencontres organisées par le CRI (Centre de recherche interdisciplinaire), autour des nouveaux modèles d’apprentissage à l’école et de la place de l’enfant, elle a défendu le rôle de la technologie dans l’élaboration de projets communs dans lesquels l’expertise des élèves est reconnue au même titre que celle du professeur.

Sauvegarder les semences et le patrimoine nourricier de la planète / Les projets soutenus par la Fondation / Accueil - Fondation SQLI L’association Kokopelli œuvre pour le maintien de la biodiversité à travers la production et la distribution de semences issues de l’agriculture biologique et biodynamique. A travers un réseau de producteurs européens certifiés en agriculture biologique, l’association maintient un catalogue unique de près de 1200 variétés de semences anciennes. Télécharger l'image

La salle de classe idéale existe: elle est équipée de rocking chairs Nos salles de classe n'ont guère connu d'évolution depuis le développement des écoles primaires au XIXe siècle. D'ailleurs, la définition qu'en donne Wikipedia fleure la naphtaline: sur un plan rectangulaire, dotée de deux accès dont un sur couloir, la salle de classe française est flanquée de «vastes fenêtres» (à travers lesquelles s'échappent en pensée nombre d'élèves). Elle est équipée d'un tableau noir, blanc ou de papier –en fonction du degré de modernité de l'école– placé en hauteur, face aux élèves alignés en rang d'oignon, assis sur des chaises ergonomiquement correctes à défaut d'être réellement confortables, avachis par paire sur des tables sommaires. Seule évolution notable: la disparition du pupitre, il y a une trentaine d'années. En bref, un espace voué à la discipline et au contrôle, ordonné autour de l'autorité du professeur. Pas franchement ludique.

Un forum augmenté » Forum Changer d'ère Tous acteurs du changement ! Dans le contexte actuel de crise et d’incertitude, l’objectif de cette journée d’échange était de dégager des axes d’actions concrètes pour « changer d’ère ». Ce Forum a permis de mieux comprendre les bouleversements engendrés par la civilisation numérique et de mobiliser la société civile à un moment où les Français semblent prêts à s’engager pour faire « bouger les choses ». Pas de notes, pas d'examens... Voici à quoi pourrait ressembler l'université du futur International 46,2% des étudiants français de première année ne passent pas en deuxième année d'études... Ce chiffre interpellant n'est pas nouveau, la passerelle entre le secondaire et les études supérieures laisse de nombreux jeunes sur le côté. Ces échecs touchent bien évidemment les étudiants belges.

Une tout autre École ? Créons-la ! Le 27 septembre ont eu lieu les 1er ateliers participatifs. Ils ont réuni 800 personnes dans 14 lieux de Wallonie et Brucelles. En novembre a eu lieu la phase 2 de la première étape. Il s’agissait de synthétiser les nombreuses idées énoncées lors des ateliers du 27 septembre. Avec le projet d’approfondir le débat sur certaines d’entre elles. La production participative d’espaces publics temporaires en temps de crise Comment produire de nouveaux espaces publics à partir des espaces urbains en friche en temps d’austérité budgétaire ? Barcelone, souvent citée comme un modèle de l’aménagement des espaces publics (Fleury 2004 ; Martí i Casanovas 2004) au service de la transformation urbaine, au point qu’un « modèle barcelonais » (Marshall 2000) a pu être identifié, est confrontée aux enjeux de l’urbanisme en temps de crise (Bourdin 2010). À la faveur de l’alternance politique, avec l’arrivée du centre-droit nationaliste à la tête de la municipalité barcelonaise en 2011 (après plus de trente ans de gouvernement socialiste), un nouveau modèle de réaménagement des espaces publics est expérimenté à partir de 2012, sur le principe d’une gestion temporaire participative. Cet article examine ce nouveau mécanisme de production et de gestion temporaire de l’espace public, entrepris par la mairie de Barcelone entre octobre 2012 et avril 2013.

Changer l’école Environ 40 % des élèves ont des difficultés en lecture à l’entrée en sixième, selon les chiffres du Haut Conseil de l’éducation. Pour enfoncer le clou, l’enquête internationale Pisa 2013 publiée récemment par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) vient de révéler que la France est la championne des inégalités sociales de réussite. Autrement dit, les élèves ne sont pas tous logés à la même enseigne devant l’apprentissage des savoirs. L’école républicaine, dont le but était de permettre l’égalité entre les citoyens, aurait donc failli à sa mission. L’enquête Pisa n’est pas la seule à révéler les failles de l’éducation à la française. Face à une pédagogie classique périclitante, les écoles dites « différentes », et majoritairement privées, ne cessent de prouver leur efficacité depuis plus d’un siècle.

Related:  E LearningTheFreeSpace4D #DeepWealth w/EditorialconhecerEDUCATION / SOUTIEN DE PROJETS