background preloader

Ferme en permaculture du Bec Hellouin - Extrait de Douces Frances sur Arte

Ferme en permaculture du Bec Hellouin - Extrait de Douces Frances sur Arte

http://www.youtube.com/watch?v=LRQ8MCz6u6M

Related:  La permacultureVille en transition / Permaculture

L'huile de neem L'huile de neem, de quoi s'agit-il ? Le neem, aussi appelé "margousier" ou "lilas de Perse" pour la couleur violette de ses fleurs, est un arbre issu de la famille des méliacées. Ses graines, broyées, produisent une huile utilisée depuis des siècles par les Indiens. Le neem s’adapte bien au climat semi-aride, semi humide et même aux climats aux précipitations inférieures à 500 mm. Le neem peut atteindre trente mètres de haut et plus de deux mètres de circonférence en Inde et il peut vivre deux siècles. Le quartier auto-construit de la Baraque à Louvain-la-Neuve En 1968, par querelle linguistique, les universitaires francophones de Louvain sont contraints de quitter la Flandre : Louvain-la-Neuve sort alors de terre non loin de là, mais côté Wallon. Certains étudiants en architecture ne veulent pas des logements universitaires clé sur porte. Ils investissent un terrain de la nouvelle université et construisent eux-mêmes leur habitat, solidaires des vieux ruraux dont le village devait être détruit. Le résultat est très différent du plan architectural initial conçu par l’université ! Aujourd’hui, 150 personnes vivent à La Baraque, non plus des étudiants mais des personnes désireuses d’un mode de vie alternatif.

Greffe arbre fruitier : tout sur le greffage d'un arbre fruitier Le greffage est une opération chirurgicale qui consiste à multiplier les fruitiers. Pensez à établir un plan de verger avant d'effectuer la plantation de vos arbres fruitiers. Qu'est-ce que la greffe d'arbre fruitier ? La permaculture chez Patricia Gramme Patricia et Daniel ont démarré un potager l’année passée. Les légumes poussent en ligne dans un sol non biné. Les herbes indésirables restent en place ; elles permettent de couvrir le sol en permanence et de le protéger ainsi de la sécheresse et de l’excès d’humidité. Cette méthode de culture porte un nom : la permaculture. Patricia a suivi de nombreux stages chez Josiane et Gilbert Cardon de la Fraternité ouvrière à Mouscron.

La spirale d'herbes aromatiques Les anglais, dont le climat humide ne favorise pas la culture des plantes aromatiques, ont inventé un parterre surélevé en spirale pour les cultiver dans n’importe quel jardin. La structure accumule la chaleur et tempère les variations de température. La pente crée un microclimat plus chaud que les alentours. La butte surélevée est bien drainée, même en terrain et climat humides.

La r.O.n.c.e, une utopie en Morbihan ? Notre imagination s’est atrophiée dans l’atmosphère asphyxiante des prédictions apocalyptiques. Il semble bien plus aisé d’imaginer un monde mourant qu’un monde meilleur. C’est pour cela que nous voulons créer La r.O.n.c.e (Résister, Organiser, Nourrir, Créer, Exister), un espace de recherche et de création où sera nourrie notre capacité à imaginer et explorer de nouvelles façons de vivre postcapitalistes, et où des outils d’autonomie et de résilience pourront être construits et partagés. {*style:<b> Imaginez un paysage où chaque plante, arbre, arbuste et buisson est comestible. </b>*}

Le Biogaz ËPINAL - (AFP) - Le Vélibois, le premier vélo urbain en bois à assistance électrique dont la conception a demandé plus de quatre ans de travail, est en phase de finalisation à Epinal, où cette innovation technologique doit devenir une bicyclette de libre-service dans les prochains mois. "C'est un vélo d'usage urbain, qui peut être utilisé par tout le monde. Son comportement est aussi dynamique que n'importe quel vélo classique", s'enthousiasme l'un des initiateurs du projet, Emmanuel Antonot, le PDG de Moustache bikes, un constructeur de vélos installé dans les Vosges. Réputé plus confortable qu'un vélo classique, car le bois absorbe mieux les chocs que l'aluminium, le Vélibois est "particulièrement maniable, parce qu'il dispose d'un cadre en bois creux, donc plus léger", notent ses concepteurs.

Les fermes Miracle, un étonnant et merveilleux verger commercial en permaculture dans le sud du Québec En français on ne dit pas "organique", c’est de la mauvaise traduction de l’anglais. Un exemple à suivre, oui et non. Le principe, commun en permaculture, de superposer les étages végétatifs est respecté, la présence de légumineuses ( ici arbustives ) également, etc... Mais ce modèle de verger n’est absolument pas calibré pour l’autonomie alimentaire. Sa raison d’être est la sur-production de fruits dans un but commercial, comme précisé dans le titre. Permaculture et "foodforest" : un exemple d'aridiculture en climat méditerranéen très sec version 3.2 - 02/04/12 Permaculture et "foodforest" : un exemple d'aridiculture en climat méditerranéen très sec (centre Var, France) par Sylvaine Anani et Éric Escoffier Lieu : "Bélinarde", sur un terrain de famille à 83510 Lorgues, dans le Var, France, où nous expérimentons, avec des moyens très limités et à petite échelle, une petite "foodforest" (forêt alimentaire ou jardin-forêt) en aridiculture (environ 300 arbres). Sol argilo-calcaire.

Pierre Macherey et Isabelle Frémeaux : "L’utopie est-elle émancipatrice ? Dans le cadre de la saison 2012-2013 du Séminaire de la Fondation Copernic, "Pensées et pratiques d’émancipation", en partenariat avec la revue Mouvements et avec le soutien du programme ANR UTOPIES19 (retrouvez-en la présentation et le programme ici), la première séance du 11 septembre 2012 s’empare d’une question : Les invité-e-s : PIERRE MACHEREY, professeur émérite de philosophie à l’Université Lille 3 ; rattaché à l’UMR du CNRS "Savoirs Textes Langage", il est l’auteur de nombreux ouvrages dont, en 2011, De l’Utopie !, De l’incidence éditeur. Séminaire - Pierre Macherey - « L'utopie est-elle émancipatrice ? » from Fondation Copernic on Vimeo.

Les altises, poinçonneurs des crucifères © Vincent Jeannerot Eté sec, chaleur… ces conditions plaisent à ces redoutables petits coléoptères, qui causent de gros dégâts aux choux et semis d'automne. Des p’tits trous, des p’tits trous… Les feuilles de vos choux, navets, radis, cresson, roquette sont criblées de petites perforations de forme arrondie, souvent sur les jeunes semis, qui peuvent avoir beaucoup de mal à s’en remettre (dessin ci-contre). Le coupable n’est pas très facile à observer : l’altise est un minuscule coléoptère sauteur (entre 1,5 et 5 mm selon les espèces) qui disparaît dès qu’il est dérangé et dont les larves sont très discrètes.Parmi les nombreuses espèces d’altises présentes en France, certaines s’en prennent aux betteraves, aux pommes de terre, aux tomates ou à la vigne. Douées pour le saut

Principes de la Permaculture Les 12 principes permaculturels sont des outils conceptuels qui, lorsqu'on les utilise conjointement, permettent de réinventer notre environnement et notre comportement de façon créative dans un monde de descente énergétique et de ressources en déclin. Ces principes se veulent universels, mais les méthodes employées pour les mettre en oeuvre seront très différentes selon les régions et les situations. On peut appliquer ces principes pour réorganiser ses structures familiales, économiques, sociales ou politiques, comme illustré dans le diagramme de la fleur permaculturelle. Les bases éthiques de la permaculture (au centre du diagramme) servent de guide pour mettre en oeuvre les outils de conception, afin de s'assurer qu'ils sont utilisés à bon escient. On peut envisager chaque principe comme une porte ouverte sur l'approche de pensée systémique et holistique, chacun offrant une perspective différente qu'on peut interpréter à plusieurs niveaux de profondeur et de mise en oeuvre.

Related: