background preloader

Les ressources naturelles « détenues par le peuple »

Les ressources naturelles « détenues par le peuple »
Entretien avec Victor David, juriste de l’environnement à l’Institut de recherche pour le développement (IRD). Le projet de nouvelle Constitution islandaise prévoit que les ressources naturelles soient « détenues par le peuple islandais ». Quelle serait la portée de ce texte s’il était adopté ? Victor David : Cette formulation est une façon politiquement correcte de parler de nationalisation des ressources naturelles. Les changements sont donc assez marginaux ? Non, car il existe encore beaucoup de ressources naturelles non encore transférées au secteur privé, en matière de pêche mais aussi les réserves pétrolières offshore qui n’en sont qu’au stade… de potentiel ! La référence au « peuple » ne donne-t-elle pas plus de prise aux citoyens sur leurs ressources que la seule nationalisation ? Pas vraiment, dans la mesure où l’Islande est une démocratie représentative. Est-ce que ce projet laisse envisager une meilleure protection des ressources naturelles ? Related:  NRJ Citoyenne

L'Islande suspend ses négociations pour entrer dans l'UE Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Charlotte Chabas Le gouvernement islandais a annoncé, lundi 14 janvier, une pause dans les négociations qui conditionnent son adhésion à l'Union européenne. Une décision politique justifiée par l'approche des élections législatives, qui seront organisées le 27 avril sur cette île de 320 000 habitants, mais qui illustre surtout l'euroscepticisme croissant qui gagne le pays, et pourrait mettre en péril la candidature islandaise. Ce n'est qu'en 2009 que l'Islande, déjà membre depuis 1992 de l'espace économique européen (EEE), a commencé à s'intéresser à l'Union. Mais quatre ans plus tard, la donne a nettement changé. Surtout, au fil des mois, les indicateurs économiques de l'île sont progressivement revenus au vert. Selon un sondage réalisé par Gallup et publié en octobre, près de 60 % des Islandais sont désormais opposés à une adhésion à l'Union européenne. Les institutions, elles, restent bien plus divisées sur le sujet de l'adhésion.

Vers la création de prisons privées en Russie La discussion sur la création en Russie de prisons privées dure depuis les 15 dernières années. Et dans une déclaration qui a fait sensation, Gennady Kornienko a annoncé « des changements positifs dans le projet de création de prisons privées ». Grâce à ce programme, « on peut réaliser les projets prévus par la conception du développement du système d’exécution des peines », a souligné le chef du département. A l’heure actuelle on ne saurait qualifier de confortables les conditions de détention. « Si on réussit à organiser une surveillance indépendante, un contrôle des prisons publiques et privées, alors il n'y aura pas d’abus, ou de conditions privilégiées. Comment sera organisé le travail des institutions pénitentiaires privées, on ne peut quye faire des conjectures. Les études montrent que l’existence de prisons privées dans un pays provoque une croissance du nombre des détenus.

EnR : sept villages bretons lancent un réseau "territoire à énergie positive" L'AFP rapporte que les sept villages de la communauté de commune de Mené (Côtes d'Armor) ont lancé un réseau "territoire à énergie positive", inspiré de la démarche négaWatt. Ces sept communes ont déjà adopté un plan territoire 100 % d'énergies renouvelables et locales d'ici 2030. La communauté de commune rassemblant 6.500 habitants sur 165 km2 a débuté cette démarche au début des années 2000 afin de limiter l'impact environnemental de l'agriculture locale, réduire la dépendance au pétrole, notamment s'agissant de l'agriculture, et diversifier un tissu économique local dépendant essentiellement de l'agro-industrie. La première étape vise une production locale et renouvelable de plus de 20 % de l'énergie consommée sur le territoire à l'horizon 2013. Par ailleurs, deux communes disposent d'un réseau de chaleur alimenté par des chaufferies consommant des plaquettes de bois local et chauffant 4.500 m2 de bâtiments publics et privés.

Les Islandais se prononcent sur une nouvelle Constitution écrite par "des gens ordinaires" Un référendum est organisé samedi sur cette petite île de 320 000 habitants autour de ce texte rédigé par des représentants de la société civile. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Charlotte Chabas En Islande, les résultats décevants de l'équipe de football nationale déclenchent décidément bien plus de passions que les élections. Le scrutin est pourtant historique, dans cette petite démocratie parlementaire où la loi fondamentale, adoptée à la hâte en 1944 après l'indépendance de l'île, reste calquée sur celle du Danemark. Après une crise financière sans précédent qui, en 2008, avait mis à terre tous les fondements de leur société, les Islandais aspiraient pourtant au changement. A peine désignée première ministre, Johanna Sigurdardottir annonçait alors l'organisation d'un débat national sur la Constitution, et la tenue d'élections pour former une Assemblée constituante chargée de rédiger un nouveau texte fondamental.

=== LA RESTRUCTURATION D'EADS === UN ABANDON SUPPLÉMENTAIRE DE SOUVERAINETÉ 11 projets accompagnés par Enercoop LR retenus dans l'appel à projet de la Région Languedoc-Roussilon - Enercoop Languedoc-Roussillon Voilà une bonne nouvelle ! Les 11 projets citoyens accompagnés par notre coopérative ont été retenus dans l'appel à projet lancé par la région LR et l'ADEME concernant la production citoyenne d'énergies renouvelables. Parmi ces projets se trouvent les projets de production : Éolienne : CC Coeur de Lozère (66) La mobilisation citoyenne autour de cet Appel à Projets met en lumière l'existence d'une dynamique engagée pour la production citoyenne d'énergies renouvelables dans notre territoire. Enercoop LR se veux un acteur fédérateur des initiatives citoyennes : la coopérative soutient et accompagne les projets de territoire de différentes formes, sous trois différents volets: 1) Technique, 2) Concertation et 3) Investissement. La SCIC Enercoop, ayant la transition énergétique et citoyenne comme sa raison d'être, reste présente afin d'accompagner et soutenir les initiatives citoyennes dans tous les territoires de la région Languedoc-Roussillon.

Le féminisme islandais, un modèle ? De l’Islande, petit pays d’environ 320 000 habitants, on connaît essentiellement la chanteuse Björk et depuis le 15 avril 2010, son fameux volcan Eyjafjö dont l’entrée en éruption provoqua l’arrêt des lignes aériennes dans le nord de l’Europe pendant plusieurs jours. Mais sait-on que l’Islande est un pays précurseur en matière de droits des femmes ? En politique… Dès 1915, les Islandaises ont en effet obtenu le droit de vote – les Françaises attendront 1944 – et l’éligibilité en 1919. Au travail… En 1975, 30 000 Islandaises ont fait grève et sont descendues dans les rues de Reykjavík pour exiger l’égalité salariale. Natalité, maternité, avortement… L’Islande enregistre également un taux de natalité assez élevé par rapport au reste de l’Europe : 1,92 enfant par femme. Le corps des femmes n’est plus à vendre En 2009, le pays a voté une loi qui interdit tout achat de « service sexuel » sur le modèle suédois et norvégien. Sources : A lire :

L’autonomie énergétique des territoires : Montdidier (1) L’autonomie énergétique des territoires est la chose du monde la moins bien partagée. L’heure est aux villes écolos (1), aux éco-quartiers. Mais les villes qui visent l’autonomie énergétique, ce dont nous avons un besoin urgent, sont le parent pauvre de la vitrine écologique Et pourtant, nous avons quand même 3 projets, et ce qui ne représente pas le moindre des intérêts, conçus à des échelles très différentes. La ville de Montdidier avec ses 6 500 habitantsPerpignan avec 116 000 personnes intra-murosL’ile de La Réunion qui a dépassé le cap des 800 000 insulaires Afin de mettre en lumière et à l’honneur, ces très rares villes et territoires qui visent l’autonomie énergétique, nous ouvrons trois volets qui feront donc l’objet de trois articles distincts. A l’heure où le pic de pétrole conventionnel ayant été franchi, le pic pétrolier sera un jour atteint et nous aurons un besoin criant de telles initiatives. L’autonomie énergétique de Montdidier, ou presque Philippe Aubert Sources :

Related: