background preloader

L'Ademe propose son scénario énergétique d'ici 2050

L'Ademe propose son scénario énergétique d'ici 2050
Afin de contribuer au débat sur la transition énergétique, l'Ademe vient de présenter un scénario énergétique à l'horizon 2030 et 2050 qui aboutit à s'affranchir du pétrole et répond au facteur 4 en matière d'émission de GES. Quel pourrait être le quotidien énergétique des Français en 2030 et 2050 ? En partant de cette question, l'Ademe s'est attelée à un exercice de prospective afin d'imaginer le panorama énergétique des prochaines décennies. Point clef de la méthode choisie : le choix d'hypothèses de maîtrise de la consommation énergétique, une approche similaire au scénario Négawatt. Selon l'agence, ces travaux ont été bien accueillis par le cabinet de la ministre de l'Ecologie et devraient faire partie des scénarios mis au débat dans les semaines à venir, parmi d'autres. "Certains scénarios présentés au cours des derniers mois n'ont pas la même approche", explique François Loos, Président de l'Ademe. Un parc de logement moins énergivore Indépendance au pétrole en 2050

Mutualisation - STI2D Le programme du BO est inexploitable en l'état (aurait-il été rédigé un peu vite?) Il emploie un verbiage qui se donne des airs savants mais qui est au final confus. Il confond en effet savoirs, compétences, stratégies pédagogiques et outils techniques (Cf consultation sur les programmes). Il ne permet pas de construire une progression pédagogique compréhensible. Il donne l'impression d'être, pour ses auteurs, un outil d'affichage d'une certaine supériorité ou suffisance, sans le moindre soucis de ce que pourraient en faire des enseignants avec des élèves. Le document d'accompagnement, avec ses plus de 100 pages, apporte quelques précisions utiles sur certains outils, mais il ne fait pas émerger de cohérence pédagogique. Sans prétention à l'universalité, je propose donc un tableau de centres d'intéret qui me sert de guide dans la construction de mes séquences pédagogiques du tronc commun technologique:

AmisTerre_nonDebat Après Greenpeace, c'est au tour des Amis de la Terre d'annoncer leur non participation au débat national sur la transition énergétique. Cette décision fait suite à la désignation des membres du comité de pilotage et aux "signaux négatifs" envoyés par le Gouvernement via "les décisions prises sur le nucléaire, la crispation incompréhensible sur le projet de Notre-Dame-des-Landes, l'éventualité d'une exploitation des gaz de schiste", explique l'association. Selon elle, "le pivot central de ce débat devrait être constitué autour des économies d'énergie et la dilapidation des ressources. L'association Green Cross estime quant à elle que le comité de pilotage doit être complété par "un sage (…) dont le domaine d'expertise soit le financement et le développement de modèles territoriaux de transition énergétique, et un sage qui incarne la réussite opérationnelle à l'étranger d'une transition énergétique sur une région/un pays."

[STI2D] Un tablette pour appréhender la mécanique statique Comment enseigner cette partie du nouveau programme de STI2D sans risquer d’en refaire une approche STI trop calculatoire, et donc consommatrice de temps ? Partant du postulat, "résolution graphique" nous avons expérimenté avec nos élèves de première l’application gratuite Force Effect pour aborder la mécanique statique. Cette application fonctionne sur tablette graphique Ipad, support (encore) attrayant pour cette génération d’élèves.Un portage sous androïd vient d’être proposé, le choix du support matériel est donc possible, mais au final cette approche pédagogique est-elle pertinente ? Le contexte pédagogique : Les recommandations du programme : « On se limite à une résolution graphique de l’équilibre d’un solide soumis à trois forces concourantes ». « Utiliser des maquettes didactisées et des dispositifs expérimentaux simples ». Les objectifs de formation : Modéliser les liaisons dans les systèmes Identifier une situation d’équilibre statique Résoudre un équilibre statique En conclusion

Greenpeace Hier soir, 12 novembre, des représentants de Greenpeace France étaient en rendez-vous avec Delphine Batho. Un rendez-vous que nous avions sollicité, le 10 novembre, suite à l’annonce des noms des “sages” composant le comité de pilotage du débat. La composition du comité de pilotage nous avait alarmés : le secteur de l’entreprise est uniquement représenté sous l’angle des grands producteurs d’énergies sales, alors même que la transition énergétique concerne et bénéficie aux producteurs d’énergies renouvelables, aux PME et aux entreprises spécialisées dans les économies d’énergie. À l’issue du rendez-vous, Greenpeace a décidé de ne pas participer au débat sur l’énergie Le 15 novembre 2011, lors de la signature de l’accord électorale entre le PS et EELV, Greenpeace bloquait la rue de Solférino. Greenpeace ne refuse ni le débat ni la discussion. Nous continuerons donc de faire campagne partout où ce sera nécessaire pour défendre notre vision de la transition énergétique …

[STI2D] Exploitation pédagogique du Rolling Bridge Les activité proposées s’appuient sur les travaux déposés sur ce site par Michel Bouquin concernant le pont Rolling Bridge de Heatherswick. Deux études de cas de 6 heures sont décrites au travers de cartes mentales incluant tous les fichiers ressources nécessaires. Description des activités proposées : EDT énergétique : L’élève devra réaliser une recherche sur les architectures des ponts. Il devra ensuite évaluer la puissance consommée par le système lors de son fonctionnement. Extrait de la carte mentale "Etude énergétique" EDT statique : L’élève devra réaliser une présentation des ponts amovibles. Extrait de la carte mentale "Etude statique" Période : 4 Thématique : 8- Structure et matériaux des systèmes mécatroniques 9- L’énergie dans les systèmes mécatroniques Support pédagogique : Maquette numérique du Pont Rolling sous SolidWorks. Centres d’intérêts : CI 3 : Caractérisation des matériaux et structures. Connaissances abordées : Objectifs :

AIE-Rapport2012 La publication du rapport annuel de l’Agence internationale de l’énergie, le “World energy outlook” (le résumé en français) , est toujours un événement …Celui de l’année 2012 a été publié ce 10 novembre, et a, comme attendu, suscité l’intérêt des médias. Médias qui ont eu une lecture que l’on pourrait qualifier de parcellaire. Voici quelques approfondissements ! Le buzz : l’indépendance énergétique des États-Unis et les schistes … Les États-Unis, de part le développement de champs auparavant difficile à exploiter dans le Dakota du Nord et Texas du Sud (grâce à la technique du fracking ou fracturation hyrdaulique), seront indépendants d’un point de vue pétrolier et exportateurs, d’ici 2030. Voilà, en substance ce qu’on retenus les médias. Ce qui est faux dans cette déclaration c’est que nulle part l’AIE n’estime que les USA seront indépendants d’un point de vue pétrolier. Par ailleurs, cette balance positive (et pas indépendance !) La tarte à la crème de l’indépendance énergétique

Enseignement technologique transversal - Lycée Marc Bloch STI2D – Voyage au Pays de Galles et en Angleterre Par Fabrice Traissard, le 30 mars 2014 Voyage à Cardiff du 23 au 29 mars 2014 de la classe de 1STI2D. Après les visites de Stonehenge et de la ville de Bath en Angleterre, les élèves de 1STI2D ont découvert le Pays de Galles au travers de visites culturelles, scientifiques et techniques. Hébergés dans des familles à Cardiff, les élèves ont visité le Parlement Gallois, le St Fagans National History Museum sur la culture galloise, les anciennes mines de charbon de la vallée de Rhondda, le château moyenâgeux de Caerphilly et le Millenium Stadium de Cardiff. Une journée dans le nord du Pays de Galles a permis de découvrir de merveilleux paysages gallois entre monts enneigés, landes arides et bocages verdoyants avec leurs agneaux et moutons. Printemps de l’Architecture en STI2D Par Fabrice Traissard, le 21 mars 2014 18 élèves de TSTI2D ont été sensibilisés à l’urbanisme et notamment à la problématique de l’étalement urbain. aura lieu le

GlobalChance:efficaciteEnergetique Page publiée en ligne le 31 octobre 2012Dernière mise à jour le 1er juillet 2013 à 12h41 Sur cette page :Éditorial et SommairePasserelle, la Coredem et RitimoRéunion de presse du 15 novembre 2012À voir également sur le site de Global Chance Téléchargement* : Numéro entier (pdf, 3.1 Mo) ou article par article via le Sommaire(* attention en cas d’impression : format A5) Ce 32ème numéro des Cahiers de Global Chance est également disponible auprès de l’association, en adressant un chèque de 10 euros à Global Chance, 17 ter rue du Val, 92190 Meudon. Nous vous invitons par ailleurs à soutenir notre projet éditorial en vous abonnantaux Cahiers de Global Chance (1 an, 2 numéros, 25 euros) :• en ligne via le site d’Alternatives Economiques (rubrique "S’abonner" > "Autres publications") ;• ou par courrier en utilisant notre bulletin d'abonnement.. Benjamin Dessus (Global Chance) et Suzanne Humberset (Ritimo) (haut de page). Éditorial (pdf, 65 Ko) Les milles fleurs du dynamisme territorial

Langage SysML – Lave-linge » Modélisation avec SysML et UML SysML est l’acronyme de Systems Modeling Language, soit en français par Langage de Modélisation de Systèmes. De UML à SysML Un système est un ensemble de constituants inter-reliés qui interagissent les uns avec les autres d’une manière organisée pour accomplir une finalité commune (NASA 1995). UML est né du domaine du logiciel, son utilisation en ingénierie système ne s’est pas fait sans une évolution de ce langage. UML est fortement guidée par la programmation objet (P00). SysML apporte une simplification et une standardisation du vocabulaire, plus question ici de classes, d’objets, ou d’héritage. Liens: Présentation du système: « Lave-linge »

DNTE Le grand débat sur la transition énergétique, qui a été sous le feu des critiques les semaines passées, débutera donc le 29 novembre prochain. Delphine Batho, la ministre de l'Ecologie et de l'Energie a annoncé la nouvelle ce jeudi à l?AFP. Regroupant, d?après elle, "l? "Un profond malaise entache le débat" Initialement, une première réunion était prévue le 20 novembre. "Transparence, pluralisme, représentativité et indépendance" ne sont pas au rendez-vous, a assené la Fondation Nicolas Hulot. >> Lire aussi : Débat sur l'énergie : la fronde contre Delphine Batho s'amplifie, Greenpeace claque la porte

Accueil Justifier les choix des matériaux, des structures d’un système et les énergies mises en œuvre dans une approche de développement durable Justifier le choix d’une solution selon des contraintes d’ergonomie et d’effets sur la santé de l’homme et du vivant Identifier les flux et la forme de l’énergie, caractériser ses transformations et/ou modulations et estimer l’efficacité énergétique globale d’un système Justifier les solutions constructives d’un système au regard des impacts environnementaux et économiques engendrés tout au long de son cycle de vie Décoder le cahier des charges fonctionnel d’un système Évaluer la compétitivité d’un système d’un point de vue technique et économique Identifier et caractériser les fonctions et les constituants d’un système ainsi que ses entrées/sorties Identifier et caractériser l’agencement matériel et/ou logiciel d’un système Identifier et caractériser le fonctionnement temporel d’un système

TerraNova: EnR&TransitionEnergie Nous reproduisons ci-après la synthèse d'une note de Terra nova, co-écrite par Alain Grandjean, intitulée « Transition énergétique : financer à moindre coût les énergies renouvelables ». Cette étude vise une baisse de 30 % du prix de l’électricité verte. La note intégrale est à télécharger ici. "La transition énergétique doit nous mener d’un monde qui consomme toujours plus d’énergie majoritairement carbonée (charbon, pétrole, gaz) à un monde moins énergivore s’appuyant sur des énergies décarbonées. Elle doit également permettre de rendre notre mix énergétique moins dépendant des évolutions du cours des énergies fossiles. Or, nos émissions de gaz à effet de serre et notre consommation d’énergie sont souvent contraintes. Prenons l’exemple de la production d’électricité. Dès lors, pour financer la transition énergétique et faire baisser le coût du financement, et donc in fine limiter la hausse de la CSPE pour le consommateur, trois mesures nous semblent déterminantes :

Related: