background preloader

Minorités

Minorités
numéro — Bye. Photo par Fabien Lamotte et Pierre-Jean Lamy. Comme toutes celles d'avant d'ailleurs. Dernière revue, donc. Trois textes en forme de constat et de programme : Silence par Mehmet Koksal, Next par Laurent Chambon et Prospective par Madjid Ben Chikh. Silence par Mehmet Koksal - Dimanche 04 mai 2014 Je sais que c'est la dernière de Minorités mais ne comptez pas sur moi pour écrire sa nécrologie. [Lire la suite] Next par Laurent Chambon - Dimanche 04 mai 2014 Quand j’étais jeune adulte, j’ai passé beaucoup d’énergie à réclamer l’égalité. [Lire la suite] Prospective par Madjid Ben Chikh - Samedi 03 mai 2014 Quand je suis allé visiter Didier cet hiver, il avait la tête toute pleine de vie, il virevoltait sur une histoire de mec, c'était amusant, inattendu, j'ai presque envie de dire surprenant, parce que c'était la première fois que je le rencontrais, et que je n'ai pas eu une seule fois l'occasion de discuter d'un truc sérieux. [Lire la suite]

http://www.minorites.org/index.php/1-accueil.html

Related:  Sex, queer & feminismUtopiesdocs divers

Contrôler le sexe des sportives [entretien] Libération vient de faire son « Grand angle », ce mercredi 14 mai 2014, sur « Les opérées de la testostérone », soulignant les émotions du monde de la bioéthique face aux nouvelles dispositions prises à l’encontre des sportives qui se voient obligées de subir différentes opérations et autant de traitements hormonaux pour demeurer dans la « norme » du sport. En effet, celui-ci ne conçoit que deux catégories de compétiteurs (« hommes » et « femmes »), alors que la biologie nous apprend que l’espèce humaine est faite d’irrégularités, tant sur le plan chromosomique que sur celui du fonctionnement de nos physiologies. De quoi relancer des débats vieux de plusieurs décennies, si ce n’est pas de plusieurs siècles. Pour y voir plus clair remontons quelques années en arrière, très précisément le mercredi 19 août 2009. Grégory Quin : Le cas de Caster Semenya est-il unique ? GQ : Oui, pourquoi ne sont-ils pas simplement, tous les deux, testés sur le plan du dopage ?

Par quoi remplacer… ? Il y a dix ans, je faisais le choix du végétarisme. J’ai eu mes moments « de faiblesse » comme tout le monde, avec des tendances pesco-végétariennes assez prononcées parfois, mais dans l’ensemble, je m’abstenais de manger des animaux. Mon passage au végétalisme a été beaucoup plus facile que je ne le pensais. Contrairement à mon végétarisme auquel je ne m’étais pas préparée, je me suis équipée pour mon mode de vie vegan, en remplissant notamment mes placards de substituts aux produits laitiers et aux œufs. Je les partage ici avec vous, en espérant que cela puisse vous aider. Le lait Claire Solery Avant de prendre la tête de Marie France Asie, Rana Wehbe-Flinter est surtout un sourire et un style, plein de joie et de couleurs, et la créatrice de Bonjour Singapore, un de mes blogs de mode favoris sur l’Asie. Elle a récemment été nommée rédactrice en chef de la publication en ligne Asie du très vénérable Marie-France, et je lui ai donc posé quelques questions sur les objectifs de cette nouvelle publication web, ce que son peps va y insuffler et ce qu’une lectrice européenne peut y trouver si elle est curieuse d’Asie et de style. Dis-nous qui tu es et comment tu es parvenue à la tête de Marie France Asia ? J’ai ouvert mon blog « Bonjour Singapore » à mon arrivée en Asie il y a deux ans.

Les dessous du social Une nouvelle fois une statistique est venue mardi doucher la promesse de François Hollande d'inverser durablement la courbe du chômage avant la fin de l'année. Dans ses prévisions pour les années 2014 et 2015, la commission de Bruxelles anticipe en effet une progression du taux de chômage, qui devrait grimper jusqu'à 11,3% dans deux ans, contre 11% cette année. Soit un niveau jamais atteint (le record, France entière, remonte à 1997 avec 11,2%). Qu'importe, le président de la République continue de marteler que la situation sur le front de l'emploi s'améliore et que le rebond, notamment grâce à sa politique volontariste de contrats aidés, est proche.

Transidentités : au-delà de la division binaire homme/femme - Paris-luttes.info C’est dans le cadre de la Dionyversité, l’université populaire de Saint-Denis, que nous souhaitons informer, réfléchir et discuter des enjeux pour les personnes Trans et Intersexes. Nous avons donc contacté des militantEs de différentes associations Trans et Intersexes, car, n’étant pas directement concernéEs par ces réalités, il nous semblait évident que la journée ne pouvait se faire qu’avec elleux. Grâce aux films et à nos échanges mutuels, nous nous sommes renduEs compte que les réalités Trans et Intersexes ne se limitent pas à un discours politique et intellectuel critique de la norme des gen- res et de la soi-disant binarité homme/femme. C’est cette réflexion que nous souhaitons aujourd’hui partager aujourd’hui avec celleux qui le souhaitent. Concrètement, les enjeux pour les Trans et les Intersexes sont :

L’Europe compte près de 250 000 citoyens favorables à un revenu de base garanti à vie Doit-on perdre sa vie à la gagner ? Peut-on croire encore à un système qui accroît les inégalités ? Le meilleur des gestes anti-système ne consisterait-il pas à signer l’Initiative Citoyenne Européenne qui défend la création d’un Revenu de Base Inconditionnel ? Réponse avec Stanislas Jourdan, à l’origine de cette initiative et coordinateur du Mouvement français pour un revenu de base. Qu’est-ce qu’un revenu de base ?

Le « dévoilement » des femmes, une longue histoire française Dès l’origine, le colonialisme assoit une domination au nom de la « race » supérieure qui entend civiliser les « races » inférieures. Comme le soulignait Aimé Césaire, dans son Discours sur le colonialisme, « que l’on s’y prenne comme on le voudra, on arrive toujours à la même conclusion : Il n’y a pas de colonialisme sans racisme ». Dans son ouvrage L’Orientalisme, Edward Said s’est attaché à démonter les mécanismes idéologiques de cette domination. L’auteur y cible d’emblée la manipulation des mécanismes de la représentation : « Le filet de racisme, de stéréotypes culturels, d’impérialisme politique et d’idéologie déshumanisante qui entoure l’Arabe ou le musulman est réellement très solide, [1] (…) ».

Gwen Desliens Oui. On est chez nous ici. Oui, inconnu se pavanant dans une rame du Métro B, en direction de la gare d’Oullin, Lyon, France. Biscuits Oreo, vous allez en bouffer ! Un biscuit oreo trempé dans du lait (trekkyandy/Flickr) Deux biscuits noirs très sucrés quasiment dépourvus de goût, et au milieu, une pâte blanc immaculé, baptisée « crème », faite sans lait (ah si, pardon, il y a du lactosérum en poudre) : voilà Oreo. Le cookie que vous allez adorer. C’est un ordre. C’est même une bataille en ordre rangé, orchestrée par Kraft, le géant de l’agroalimentaire américain, bien décidé à attaquer le marché français à coup de campagne de publicité (« le lancement sera soutenu par un plan musclé ») et de distribution d’échantillons, 400 000 dans les grandes villes de France, dixit le dossier de presse du biscuit Oreo.

Itô Noé (1895-1923), une féministe anarchiste au Japon Il y a à peine un siècle, dans un Japon qui se modernise sur le modèle occidental, apparaissent en même temps le capitalisme, l’anarchisme et le féminisme. Itô Noé fait partie de ces pionnières qui osent contester l’ordre impérial et patriarcal. Sa vie illustre le parcours difficile de cette jeune génération qui tente de vivre librement dans une société autoritaire.

L'HUMAIN PAR EDGAR MORIN Le Collège d'études mondiales (Fondation Maison des sciences de l'homme) a organisé une série de conférences inédites prononcées par l'intellectuel Edgar Morin sur « Penser global ». La première conférence a pour thème : « L'humain I : La trinité bio-socio-anthropologique », la deuxième : « L'humain II : L'individu ». La compartimentation des savoirs empêche de traiter les problèmes à la fois fondamentaux et globaux. Peut-on envisager une connaissance du global qui évite le réductionnisme (aveugle aux qualités propres au tout), l’unilatéralisme (prendre une partie pour le tout), le holisme (aveugle aux relations tout-parties).

Les aventures d'Euterpe: Irene di Spilimbergo, "bella pittrice" Pourquoi saint Sébastien ? Parce que sainte Irène décrocha saint Sébastien du poteau de son supplice. Or Irene di Spilimbergo (née à Spilimbergo vers 1540) aurait peint cette merveilleuse fresque. Ce qui m'a fait hésiter à intituler cette entrée : Irène di Spilimbergo, fresqueuse. Irène Spilimbergo fut initiée à la peinture par le Titien à la demande de son grand-père Paolo di Ponte, grand ami du peintre. Elle se montra particulièrement douée mais n'eut pas le temps de produire grand chose dans sa courte vie car elle serait morte à l'âge de 19 ans (selon d'autres sources, à l'âge de 21 ans).

Related:  FR