background preloader

- Héloïse - Politiques des éditeurs en matière de dépôt des articles

- Héloïse - Politiques des éditeurs en matière de dépôt des articles
Bienvenue chez Héloïse Héloïse est un service d’information sur les politiques des éditeurs en matière de dépôt des articles. Il concerne uniquement les dépôts sur les sites des scientifiques eux-mêmes et des institutions scientifiques. Ce service de gestion et de consultation a été développé par le CCSD (Centre pour la Communication Scientifique Directe) en relation conventionnelle avec le SNE (Syndicat national de l’édition) et la FNPS (fédération nationale de la presse spécialisée.) Il découle des recommandations du groupe de travail du GFII (Groupement Français de l’Industrie de l’Information) sur le libre accès. Ce groupe de travail créé en septembre 2007 était composé des représentants des principaux acteurs économiques concernés par le libre accès : instituts de recherche, éditeurs, agrégateurs, plateformes de revues, agences d’abonnements, bibliothèques universitaires.

http://heloise.ccsd.cnrs.fr/

Related:  BibliothèquesInstitutional RepositoryRecherche, IST, articles scientifiques et Open Access

Bases de données Une archive des bases bibliographiques Pascal et Francis Une archive des bases bibliographiques Pascal et Francis est en accès libre sur le web Une première version met en ligne plus de 14 millions de notices bibliographiques Dans une optique de partage et d’ouverture, l’Inist-CNRS met à la disposition de tous un patrimoine bibliographique et scientifique issu d’une quarantaine d’années de signalement de la production scientifique française et mondiale. Produites par l’Inist-CNRS entre 1972 et fin 2015, les bases de données Pascal et Francis réunissent près de 23 millions de références bibliographiques : Pascal couvre le champ des sciences, technologies, médecine Francis couvre 15 disciplines en sciences humaines et sociales La plateforme d’interrogation propose, dans un premier temps, un accès à plus de 14 millions de notices bibliographiques d’articles, de communications et d’actes de congrès (12 millions issues de Pascal et 2 millions issues de Francis).

République numérique : “Il faut entendre la voix des chercheurs“ pour l'Open Access Le projet de loi République numérique sera présenté aux députés ce 19 janvier, pour un examen en séance publique. À l’approche des discussions, le Syndicat national de l’édition et la Fédération nationale de la presse d’information spécialisée dénoncent un projet « fossoyeur de la recherche scientifique française ». Un communiqué qui n’a pas manqué de faire réagir le Secrétariat d’État au numérique d’Axelle Lemaire, loin d’avoir « une figure d’enterrement ». Axelle Lemaire, CC BY ND 2.0 C’est le « mythe de la gratuité », que pointent conjointement SNE et FNPS : « Axelle Lemaire, [...], incite les chercheurs français à mettre en accès gratuit (open access) leurs publications scientifiques, dans des délais tellement courts que la plupart des institutions académiques françaises et étrangères seront encouragées à se désabonner des revues scientifiques françaises et que le marché s’effondrera. » Favoriser la diffusion des savoirs, avant tout

ABES La mission thèses a été confiée à l’ABES en septembre 2010. Elle n’est pas liée à une application en particulier (STAR, STEP, Sudoc, theses.fr…) mais porte une vision d’ensemble sur la gestion documentaire des thèses afin de : Transfert de missions du MESR vers l'ABES Index (mise à jout 2012 - vérification avril 2013) Auteurs : Brigitte Baléo et Eric Pichon - Relecture par Manoutchehr Zarinezad Introduction L'arrivée des outils informatiques en bibliothèque a bouleversé en profondeur le travail des bibliothécaires. Ces outils ont aussi largement contribué à faciliter l'accès du public aux ressources documentaires.

Publications scientifiques : l’open access va entrer dans la loi La République numérique passera-t-elle par l'accès ouvert aux publications scientifiques ? Le projet de loi, présenté en Conseil des ministres le 9 décembre 2015, prévoit en tout cas que les chercheurs puissent publier sur Internet et gratuitement leurs articles issus de recherches financées majoritairement par des fonds publics. Il leur faudra néanmoins attendre un peu après la première publication dans la revue scientifique : six mois s'ils travaillent en sciences, technologie et médecine et 12 mois si leurs recherches se situent dans le champ des sciences humaines et sociales. Un débat qui dure depuis 15 ans

STAR – Les applications – Thèses Star est l'application nationale qui permet aux établissements de soutenance de déposer les thèses soutenues sous forme électronique. Ainsi Star applique les traitements obligatoires que sont l'archivage et le signalement de la thèse mais permet également la visibilité de ces thèses sur des plate-formes extérieures et l'indexation de leur texte intégral. Star, carrefour des thèses électroniques françaises Suite à l’arrêté du 7 août 2006 relatif aux modalités de dépôt, de signalement, de reproduction, de diffusion et de conservation des thèses ou des travaux présentés en soutenance en vue du doctorat, l’ABES et le CINES ont mis en place l’application Star (Signalement des thèses électroniques, archivage et recherche). Celle-ci s’appuie sur la recommandation du groupe AFNOR sur les métadonnées des thèses électroniques (TEF).

Open Access, Panorama, Copyfraud : République numérique, la loi se dessine Avec 900 amendements présentés, le projet de loi d’Axelle Lemaire, République numérique, avait un agenda chargé. Le vote n’interviendra qu’à l’occasion de la prochaine lecture, ce 26 janvier, mais d’ores et déjà, plusieurs points sont entendus. Au menu, Liberté de panorama, Open Access et d’autres encore, dont les députés ont pu débattre ce 21 janvier. Bilan des amendements qui toucheront directement le secteur de l'édition et du livre. Sur la liberté de panorama, l’amendement était simple : « L’opinion publique est unanime : prendre des photos dans l’espace public devrait être une liberté pleine et entière », expliquait-il. Liberté de panorama : un pays-sage

Colodus – Produire dans le Sudoc Une application dédiée à la gestion des exemplaires Colodus est une application web professionnelle conçue pour la gestion (création, modification, suppression) des exemplaires liés aux notices bibliographiques du catalogue Sudoc.Elle s’adresse à tous les acteurs des réseaux Sudoc et Sudoc-PS habilités à intervenir sur les données d’exemplaires de leur établissement. Articulée sur 3 onglets, Colodus propose une suite d’événements logiques depuis la recherche d’une notice bibliographique jusqu’à l’affichage des exemplaires créés ou modifiés. En production depuis avril 2013 pour les membres du réseau Sudoc-PS, Colodus est disponible depuis le 16 septembre 2013 pour les membres du réseau Sudoc. Conditions d'utilisation

Les revues scientifiques en libre accès « Le libre accès à la littérature scientifique est sa mise à disposition gratuite sur l’Internet public, permettant à tout un chacun de lire, télécharger, copier, transmettre, imprimer (…), ou s’en servir à toute autre fin légale, sans barrière financière, légale ou technique autre que celles indissociables de l’accès et l’utilisation d’Internet. » (D'après Libre Accès à l'IST - INIST) Ce dispositif de mise en ligne « ouverte » des résultats de la recherche sur internet a été défini dans un texte fondateur, l'Initiative de Budapest pour le libre accès (BOAI). Cette déclaration énnonce les stratégies à adopter pour accélerer le mouvement de diffusion en libre accès de la littérature scientifique. Elle préconise ainsi deux voies : La voie verte (Green road) : l’auto-archivage des publications par les chercheurs.La voie dorée (Gold road) : la publication d’articles dans des revues en libre accès.

Hub de métadonnées – Projets en cours De septembre 2012 à avril 2013, l'ABES a mené une étude visant à préciser les priorités et les modalités d'un hub de métadonnées, annoncé dans le projet d'établissement 2012-2015 . Cette étude a pris la forme d'un prototype, d'un rapport ainsi que de son annexe consacrée aux Ebooks Springer . L'étude s'étant avérée concluante, le développement du hub de métadonnées a débuté en septembre 2013.

Related:  DocumentationArchives ouvertesArchives ouvertes SHS