background preloader

La méditation modifie le fonctionnement de certains gènes

La méditation modifie le fonctionnement de certains gènes
Array. Array. La méditation modifie le fonctionnement de certains gènes - LMOUS La méditation réduit notre stress en modifiant l'expression de nos gènes. Une découverte " fantastique ", qui n'apporte pas grand-chose, en fait, mais qui fait du bien... L'info tient en une phrase : pratiquer la relaxation (méditation, respiration profonde, yoga ou prière) active certains gènes qui contrecarrent les effets biologiques du stress, et en inhibe d'autres aux effets opposés. Notre homme travaille depuis un certain temps sur le sujet. La méditation fait briller les chromes aux hommes " Nous avons en nous une capacité innée, qui nous permet de contrer les effets néfastes du stress " a déclaré Herbert Benson . " C'est fantastique ", a quant à lui affirmé le Dr Mladen Golubic, un autre ponte du Centre de médecine de mode de vie à la Cleveland Clinic, qui n'était pas associé à l'étude. Sur le fond, pour ceux qui suivent un peu le sujet, cette étude n'apporte pas grand-chose .

http://www.lesmotsontunsens.com/la-meditation-influe-sur-les-genes-14195

Related:  Etudes scientifiques sur la Méditationdeveloppement personnelMéditation - Articles

Le cerveau, objet technologique (7/8) : et Dieu dans tout ça Par Rémi Sussan le 26/03/09 | 5 commentaires | 9,510 lectures | Impression Jusqu’ici, les méthodes de hacking cérébral que nous avons survolées dessinent une image morcelée et souvent incohérente du cerveau : les diverses fonctions (la mémoire, la perception, l’action, la décision, l’émotion) semblent toutes inextricablement imbriquées les unes dans les autres sans pour autant que ce réseau complexe d’interactions ne dessine une totalité compréhensible. Pourtant, ce n’est pas notre expérience quotidienne : je ne suis pas un ensemble plus ou moins emberlificoté de fonctions, “je” suis présent, et c’est cette présence qui me définit plus que l’état de ma mémoire de travail ou les produits chimiques qui circulent entre mes synapses. C’est ce que le philosophe australien David Chalmers appelle le “problème difficile” : celui qui est posé par le passage des fonctions multiples découvertes par les sciences cognitives à l’existence d’une conscience de soi capable de ressentir l’expérience. .

Comment respirer pour relaxer et augmenter la concentration? Le contrôle de la respiration est une des méthodes les plus simples pour relaxer et augmenter votre concentration. Voici un exercice simple qui vous apportera d’heureux bénéfices en moins de 2 minutes. Je vous invite à les expérimenter et à choisir celui qui vous plaît le mieux. 3/04/12 Perceptions, du sensoriel à l'extrasensoriel Loin des idées reçues, la méditation est une expérience corporelle. Revenir à nos perceptions les plus intimes semble ouvrir le champ des perceptions extrasensorielles. La méditation propose de faire l’expérience de l’instant présent. « Tout est là », nous disent les grands sages. Pourquoi pas ?

"La méditation de pleine conscience a changé ma manière de soigner" - Spiritualité Après l'Angleterre, l'Allemagne et la Suisse, voici que la méditation devient sujet d'étude universitaire en France. Quel est l'objectif de ce diplôme ? J'ai voulu proposer aux personnes du monde de la santé, médecins, psychologues, chercheurs en neurosciences, une nouvelle approche de la médecine du corps-esprit avec une validation scientifique. Et cela sur la base des résultats d'un programme qui a fait ses preuves depuis 30 ans aux USA. La MBSR (Mindfullness based stress reduced) ou la réduction du stress basée sur la méditation de pleine conscience est un programme de huit semaines qui a été formalisé par Jon Kabat-Zinn.

The Depressed Cake Shop: faire de la pâtisserie pour lutter contre la dépression Cuisiner, pâtisser, mélanger, malaxer... Est-ce bon pour le moral? La créatrice du projet The Depressed Cake Shop («la boutique de gâteaux déprimés») est convaincue que oui.

La méditation améliore le cerveau Peut-on prouver scientifiquement que les exercices de méditation améliorent le fonctionnement du cerveau ? Antoine Lutz, chercheur à l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale), a participé à beaucoup d'expériences menées en France et aux États-Unis. Bilan (1). Le Point.fr : Pourquoi les neurosciences s'intéressent-elles à la méditation ? Antoine Lutz : Certains neuroscientifiques y voient un modèle prometteur pour explorer la neuroplasticité du cerveau, mieux comprendre les bases physiologiques qui sous-tendent le caractère subjectif de l'expérience méditative. La pratique de la méditation modifie l'organisation du cerveau L'équipe de recherche a voulu vérifier si les effets de la méditation persistaient au-delà de la pratique. (Photo: iStockphoto) Les adeptes de la méditation de pleine conscience apprennent dans leur pratique à accueillir les sensations, les émotions et les états d'esprit sans leur résister ni les juger. Ils cherchent simplement à être dans le moment présent. Plusieurs études ont démontré que ce type de méditation pouvait avoir des effets bénéfiques à long terme sur la stabilité émotionnelle et, par conséquent, sur des désordres comme l'anxiété et la dépression majeure. Une nouvelle recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques.

Enquête : Les 5 plus grands regrets émis avant de mourir Quels sont les plus gros regrets dans la vie ? Ce n’est que sur son lit de mort qu’on réalisent ce qu’on a raté. A moins que Bronnie Ware viennent nous en révéler quelques uns.

Related: