background preloader

IST

Facebook Twitter

IST. GETTESTED Si tu as pris un risque(Sida, VIH), pense au dépistage ! Sida'Sos. Les chiffres L’épidémie mondiale se stabilise, mais à un niveau inacceptable : 7 500 nouvelles infections par jour !

Sida'Sos

A l’échelle mondiale, on estime à 33 millions [30 millions-36 millions] le nombre de personnes vivant avec le VIH en 2007. Le nombre annuel de nouvelles infections à VIH a baissé de 3,0 millions [2,6 millions-3,5 millions] en 2001 à 2,7 millions [2,2 millions- 3,2 millions] en 2007. L’Afrique subsaharienne reste la région la plus durement touchée par le VIH, et représente 67% du total des personnes vivant avec le VIH et 72% des décès dus au sida en 2007. Dans cette région du monde, le sida est le 1ère cause de mortalité. Voici la répartition du nombre de personnes vivant avec le virus du sida : La Belgique, bien qu'absente de ce triste shéma, n'est pas épargnée : ce ne sont pas moins de 3 personnes qui sont infectées chaque jour ! VIH / Sida - Symptômes, traitement et recherche du sida vih.

Plus de 30 ans après la découverte du VIH-1 par des chercheurs pasteuriens (découverte récompensée en 2008 par le Prix Nobel de médecine) le sida reste un fléau inacceptable qui affecte tout particulièrement les pays et les populations les plus démunis : 37 millions de personnes vivent avec le VIH/sida dans le monde1 et, en France, on déplore encore 6 200 nouvelles contaminations par an2.

VIH / Sida - Symptômes, traitement et recherche du sida vih

> Cause > Symptômes > Traitement > Epidémiologie > A l’Institut Pasteur > Les équipes mobilisées Cause VIH désigne le Virus de l’Immunodéficience Humaine. Il est transmis par voie sexuelle, sanguine, et de la mère à l’enfant. Il cible les lymphocytes T, cellules essentielles au bon fonctionnement du système immunitaire. Le syndrome de l’immunodéficience acquise (sida) est le dernier stade de l’infection par le VIH. Symptômes Le tableau clinique de l’infection par le VIH évolue selon les différents stades de la maladie. Traitement Une résistance au virus observée dans de rares cas Epidémiologie 1. 2.

Les infections sexuellement transmissibles (IST) Prévenir et soigner les IST. Par La rédaction d'Allodocteurs.fr.

Prévenir et soigner les IST

Qu'est ce que les IST ? Une IST est une Infection Sexuellement Transmissible, autrefois appelée MST, Maladie Sexuellement Transmissible.

Qu'est ce que les IST ?

Pourquoi cette nouvelle appelation? Car une infection signifie que l’on est porteur d’un microbe mais que l’on ne développera pas nécessairement une maladie. Les infections sont souvent ce que l’on appel asymptomatique, c'est-à-dire que l’on peut être contaminé sans pour autant présenter de signes visible de son infection, sans avoir une maladie à proprement parler. Comment se transmettent-elles ? Pour la plupart des IST, les modes de transmission sont identiques à celles du VIH mais à cela s'ajoute en plus la salive, le baiser profond, l'échange de sous-vêtements… Les IST peuvent se transmettre par pénétration sexuelle mais aussi parfois par contact sexuel sans pénétration : c'est le cas de l'herpès et des condylomes (verrues génitales). Comment se protéger des IST ?

A l’heure actuelle, le seul moyen efficace de protection reste le préservatif ! Non ! Sida MST Charleroi Mons. Multisexualités et sida, portail, actualité, annuaire sexualité prévention. Les IST [Infections Sexuellement Transmissibles] - Accueil. Les IST sont des infections sexuellement transmissibles. Ce sont des infections provoquées par des bactéries, des virus ou des parasites. Plate-Forme Prévention Sida. Infections sexuellement transmissibles. Le VIH/sida et les autres IST. VIH / SIDA - Symptômes et dépistages Avant d’atteindre le stade du sida, le VIH se développe, pendant plusieurs années, dans le corps sans qu’aucun symptôme visible ne se manifeste.

le VIH/sida et les autres IST

Pourtant, on est contagieux et on s’affaiblit peu à peu. S’il peut arriver que, 15 jours après la contamination, des signes apparaissent (comme de la fièvre, des plaques rouges sur le corps ou le visage, des maux de tête et de ventre, des diarrhées…), la plupart du temps, on n’y prête pas attention car ils peuvent ressembler à une autre maladie type grippe ou angine. Si tu souhaites arrêter d’utiliser les préservatifs avec ton ou ta partenaire, si tu as eu un rapport non protégé, au moindre doute, fais-toi dépister.

Une simple prise de sang suffit.