background preloader

Huit médias français s’allient à Facebook contre les « fake news »

Huit médias français s’allient à Facebook contre les « fake news »
Le réseau social va déployer en France son dispositif de signalement par ses utilisateurs d’une information qu’ils pensent être fausse. Celle-ci pourra ensuite être vérifiée par des médias partenaires, dont « Le Monde ». LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Alexis Delcambre Huit médias français, dont Le Monde, ont décidé de collaborer avec Facebook pour réduire la présence de fausses informations sur le réseau social. L’annonce en a été faite, lundi 6 février, par l’entreprise américaine, soumise à d’importantes pressions ces dernières semaines pour lutter davantage contre la prolifération de fake news, considérée par beaucoup comme un élément marquant de la dernière campagne électorale aux Etats-Unis. Ce dispositif permet aux utilisateurs, grâce à une nouvelle catégorie de signalement, de « faire remonter » une information qu’ils pensent être fausse. Expérimentation Ce contenu ne pourra pas donner lieu à une exploitation publicitaire sur Facebook.

http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2017/02/06/huit-medias-francais-s-allient-a-facebook-dans-sa-lutte-contre-les-fake-news_5075054_3236.html

Related:  Rumeurs, fausses informations, intoxTransformation digitale & Social Good Techfact-checkingVérification de l'info : fact checkingEvaluation de l'information

Usbek & Rica Moins médiatisés que le DarkWeb, de nombreux services et plateformes ambitionnent de créer des Internet parallèles, contribuant à rendre le web plus sécurisé, plus confidentiel et moins hiérarchisé. Le tout en s'appuyant sur la logique peer-to-peer et les crypto-monnaies. Focus sur IPFS, ZeroNet, Blockstack et SAFE Network, quatre acteurs particulièrement prometteurs en la matière. « Il faut re-décentraliser le web ». Et c'est l'inventeur du world wide web qui le dit. Les Observateurs - France 24 Bienvenue ! {* welcomeName *} {* loginWidget *} Bienvenue !

À propos - First Draft News FR Nous proposons de conseils pratiques et éthiques au sujet de la recherche, de la vérification et de la publication d’informations provenant des réseaux sociaux. Notre travail se concentre notamment sur : les images attribuées erronément ou manipulées, largement diffusées en ligne ;les photos et les vidéos réalisées par des témoins sur le lieu d’un événement ;les informations et le contenu partagés sur les réseaux sociaux et au moyen d’applications de messagerie privées ;les fausses informations et les canulars produits à des fins financières ou politiques. Le projet à but non lucratif First Draft s’est formé en juin 2015 dans le but de sensibiliser et de faire face aux défis que représentent la confiance et la vérité à l’ère du numérique. Ces questions se trouvent au centre des préoccupations des rédactions, mais également des organisations de défense des droits de l’homme, des entreprises de technologie sociale, de leurs audiences, de leurs communautés et de leurs utilisateurs. Membres

« Fais ce que je dis, pas ce que je fais » : quand le smartphone sème la zizanie à la maison A l’occasion de la journée sans smartphone, le lundi 6 février, psys et parents échangent sur l’impact de l’addiction au téléphone portable sur la vie familiale. Des visages poupons au regard triste, des parents absorbés par l’écran de leur smartphone. Et un slogan choc : « Avez-vous parlé avec votre enfant aujourd’hui ? » Avec cette campagne d’affichage lancée cet automne dans les crèches, le Land de Mecklembourg-Poméranie (nord de l’Allemagne) veut rappeler aux parents de plus en plus accaparés par leur téléphone portable qu’en oubliant d’encourager du regard leur enfant en haut du toboggan ou en se laissant trop facilement interrompre pendant le dîner familial, leur progéniture pourrait manquer d’attention et son développement en souffrir. « Nous nous faisons violence pour le poser quelque part afin de ne pas être tentés de le sortir de la poche et consulter les réseaux sociaux vite fait entre deux montages de Lego (…).

Jean-Luc Mélenchon, star du Net Les comptes du candidat de La France insoumise enregistrent une progression sur l’ensemble des réseaux sociaux Jean-Luc Mélenchon, nouvelle coqueluche d’Internet ? Le candidat de La France insoumise est l’un des politiques les plus actifs sur la Toile, qu’il a investie de longue date, et les internautes le lui rendent bien. Jeudi 23 mars, ils étaient 320 000 à avoir « appuyé » sa candidature sur sa plate-forme Web, 742 000 à s’être abonnés à sa page Facebook. Quant à son compte Twitter, il affichait 1,03 million de followers. Une belle performance parmi les candidats à la présidentielle.

Le « fact-checking » : une pratique féconde... mais pas auto-suffisante Depuis quelques années maintenant mais avec une accélération certaine depuis la présidentielle de 2012, la presse pratique le « fact-checking ». Il s’agit pour les journalistes de vérifier les faits, notamment à partir des déclarations des élus et candidats aux différentes élections. Disons-le d’emblée : Acrimed considère que cette pratique peut être saine et féconde pour le journalisme tel que nous le défendons. Lancement de CrossCheck : à l’approche des élections françaises, les rédactions s’associent pour lutter contre la désinformation - First Draft News FR Lundi 6 février, First Draft et le Google News Lab sont au News Impact Summit à Paris et lancent CrossCheck, un outil de vérification collaboratif destiné à aider les citoyens à savoir à quoi et à qui se fier dans les flux des réseaux sociaux, des recherches sur Internet et des actualités, au cours des prochains mois. Facebook soutiendra cette initiative par des outils et un effort d’éducation à l’information sur sa plate-forme. 17 rédactions sont déjà parties-prenantes

Décodex : nos conseils pour vérifier les informations qui circulent en ligne Comment vérifier une source, une rumeur qui circule sur les réseaux sociaux ? Retrouvez ici toutes nos astuces. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs Avec le Décodex, nous vous proposons de nombreux outils pour vérifier l’information en ligne.

En Italie, l’irrésistible ascension d’un OVNI politique Malgré les critiques sur la nature peu démocratique de sa direction, le Mouvement 5 étoiles est donné favori aux élections générales, prévues avant février 2018. Retour sur la genèse d’un parti atypique, créé en 2009 par Beppe Grillo, un « Coluche italien ». LE MONDE | • Mis à jour le | Par Jérôme Gautheret (Rome, correspondant) Roberta Lombardi se souvient du 4 mars 2013 comme si c’était hier. Les Italiens venaient d’accorder, aux élections générales, 25 % de leurs suffrages à l’inclassable Mouvement 5 étoiles (M5S), fondé en 2009 autour de l’humoriste Beppe Grillo.

Related: