background preloader

Détecteur de mensonges

Détecteur de mensonges
Related:  désinformation

La charte des « Décodeurs » Les « Décodeurs » du « Monde », ce sont des vérifications factuelles, des explications et du contexte autour de l'actualité du moment, au rythme des réseaux. Nous suivons dix règles. Certains des points enoncés ci-dessous paraîtront évidents ; ce sont en effet les fondamentaux du métier de journaliste. D'autres en revanche sont plus spécifiques. Les premiers plus les seconds décrivent notre manière de travailler : 1. Nos articles sont construits avant tout autour de faits les plus objectifs possible : statistiques, chiffres, lois, dates, faits, sont notre matériau premier. 2. Les Décodeurs sont tournés vers la vérification factuelle. 3. Tous les phénomènes, toutes les questions d'actualité, sont explicables au plus grand nombre. 4. Si un graphique explique mieux un sujet qu'un texte, nous choisirons le graphique. 5. Le datajournalisme — le traitement, la mise en forme et en scène de données — constitue l'un des axes que nous privilégions pour traiter l'information. 6. 7. 8. 9. 10.

Desintox Médiaeducation | Se documenter Vos ressources Documents pédagogiques, vidéos, articles, fiches thématiques, émissions, liens, glossaires, interviews d’experts… Des ressources, classées par thématique, pour inspirer et nourrir vos projets. Derniers articles Décryptage de une Journal print Décryptage de une rédigé pour le magazine de la BPI, Balises. 13/01/2020 0 Commentaire(s) Plateforme Lumni L'actu décryptée Lumni est piloté par France Télévisions et l'INA et réalisé en partenariat avec Eduthèque (de [...] 25/11/2019 0 Commentaire(s) Nos thématiques D'où vient l'info ? Fabrique de l'information Les acteurs Education aux médias et à l'information Journaliste : un métier Complots, complotisme, conspirationnisme Info/intox L'actu décryptée Des clés pour comprendre l’actualité Les opérations Audiovisuel Créer son média Journal print Internet, attention danger ? Education au numérique Histoire et législations Liberté d'expression Photo Education à l'image Vidéo

Comment reconnaître du faux contenu en ligne : Fiche pratique anti-Fake News Comment reconnaître du faux contenu en ligne : 5 questions de base, c’est le titre d’une fiche pratique conseil (4 pages, en PDF) publiée début avril 2017, un vade-mecum réalisé par HabiloMédias, centre canadien d’éducation aux médias et de littératie numérique, qui non seulement fait le point sur le phénomène des « fake news » (fausses informations) mais propose un guide pour distinguer facilement le vrai du faux sur Internet. Nous sommes les acteurs du partage des fausses informations Depuis 2016, on entend de plus en plus parler de cet aspect de l’Internet en plein boom, en particulier sur les réseaux sociaux numériques. En effet, un quart des adultes ont déjà partagé une fausse nouvelle sur Internet et nous prêtons moins attention à valider les nouvelles et infos que nous voyons dans les flux en ligne de nos connaissances car nous leur apportons immédiatement crédit. 5 questions essentielles pour reconnaître des fausses infos Quels types de faux contenu devrais-je surveiller ?

C'est quoi des fake news ? Avec l’élection récente aux Etats-Unis de Donald Trump, vous avez peut-être entendu parler de fake news sans forcément comprendre ce que ça veut dire… Les fake news qu’est-ce-que c’est ? Si on traduit mot à mot, ce sont les fausses informations. C’est très facile de trouver des informations fausses sur internet, tout le monde peut se tromper et un article plein d’erreurs non voulues, même s’il est partagé des milliers de fois sur les réseaux sociaux, n’est pas une fake news. La vrai fake news, elle est différente. Retrouvez le deuxième épisode sur la séparation des pouvoirs. Réalisateur : Tom Aguilar Producteur : FRANCE TELEVISIONS - GOLDENIA STUDIOS Auteur : Thibault Chuffart, Cyrus North Production : 2017

Déclic' Critique n°1 : Comment vérifier l'authenticité d'une vidéo publiée sur les réseaux sociaux - CLEMI Objectifs - Identifier la source d’une vidéo - Vérifier et recouper ses sources d’information Notions clés - Fiabilité et viralité d’une vidéo : le nombre de vues ne garantit pas l’authenticité d’une vidéo. - Intox : le cas du riz en plastique permet d’aborder les différentes nuances des fausses informations qui circulent dans les médias. - Informations erronées : A la différence de la vidéo YouTube cherchant à tromper l’internaute, l’article publié sur le site de France info, évoquant la saisie de deux tonnes de riz en plastique au Nigeria, n’est une pas une fake news, il n’y a pas de volonté de tromper le lecteur. - Fact-checking : Selon la définition de Cédric Mathiot, responsable de la rubrique Desintox de Libération, le terme anglais fact-checking, littéralement « vérification des faits », désigne un mode de traitement journalistique, consistant à vérifier de manière systématique des affirmations de responsables politiques ou des éléments du débat public.

Séquence de cours : déceler les "Fake News" - qu'est ce qu'une fausse informa... ACTIVITÉ : Qu’est-ce que la désinformation? Dans un premier temps, demandez aux élèves s’ils savent ce qu’est la désinformation. Prendre l’application PADLET et mettre en place un « mur » de parole : Qu’est-ce qu’une fausse nouvelle? Ont-ils entendu dernièrement ce terme : « fait alternatif »? Peut-on dire qu’il s’agit de désinformation? Recherche sur les réseaux sociaux : - Prenons l’exemple de Facebook : trouve -t- on beaucoup de fausses informations sur Facebook? - Avez-vous beaucoup, peu ou pas du tout des contacts Facebook qui partagent de fausses informations ? - Pourquoi certains se soucient-ils peu qu’une nouvelle ne soit pas totalement véridique ? - Pourquoi certains partagent l’information même si elle paraît invraisemblable ? - Quelles sont les conséquences de la diffusion de fausses nouvelles, pour les minorités ou en politique par exemple ? - Quel est le but des fausses nouvelles? - Quelle serait la solution simple pour éviter la désinformation sur les médias sociaux?

Les fake news, miroir grossissant de luttes d’influences Quel que soit l’angle sous lequel on les observe, c’est sur l’énigme du médium[+] NoteLes travaux de Louise Merzeau s’inscrivent dans le courant de pensée de la médiologie . [1] que ces fausses nouvelles conduisent notre regard. Corps conducteur, milieu, organe : comment les idées se propagent-elles, comment leur circulation transforme-t-elle la réalité, comment le pouvoir s’incarne-t-il dans cette puissance de propagation ? Il est utile de rappeler que tout régime de vérité implique un système de falsification en miroir Sans faire l’anamnèse des pratiques de désinformation — dont l’histoire est logiquement aussi longue que celle de l’information elle-même —, il est utile de rappeler que tout régime de vérité implique un système de falsification en miroir, qu’on peut interpréter comme l’expression simultanée de son autorité et de ses dérèglements plus ou moins intentionnels. Nos actuelles fake news ne dérogent pas à la règle.

Ce qu'on sait, ce qu'on ne sait pas (1/5) : Du vrai et du faux sur internet Ce nouveau cycle d'émissions enregistrées en public au Théâtre de l’Odéon s’intitule « Ce qu’on sait, ce qu’on ne sait pas ». L’idée qui nous a menés vers cette problématique est assez simple. Elle provient du constat que la connaissance et l’ignorance se tiennent par la barbichette : ignorer qu’on ignore, c’est, de fait, ne rien savoir ; tandis que savoir qu’on ignore, c’est vraiment savoir, puisque cela suppose de connaître tout ce qui est déjà établi, et d’être capable de détecter ce qui fait encore trou dans la connaissance, de déceler ses manques et ses lacunes. Croire savoir sans savoir, voilà la vraie pathologie du savoir. Pour commencer ce cycle, nous allons nous demander quelle est la part du vrai et du faux dans ce que propose internet : informations, intoxications, croyances, faits alternatifs, rumeurs, comment échapper à la manipulation numérique ? Invité : Gérald Bronner, professeur de sociologie à l’université Paris-Diderot.

Les ateliers Info Intox de la Bpi L'atelier dure deux heures. Les élèves sont accueillis en semaine, de 10h à 12h, en dehors des heures d'ouverture du public. L'atelier se déroule dans les espaces, plus précisément dans l'espace presse / actualités. Après une courte présentation de la bibliothèque, les "animateurs-bibliothécaires" expliquent le fonctionnement des postes et présentent quelques ressources en ligne, jugées accessibles à un niveau collège. La Bpi a mis au point une fiche de recherche encadrée pour guider et orienter les élèves. Les élèves disposent ensuite d'une heure de recherche par petit groupe. → Avant la recherche : Je reformule mon sujet pour être sûr d'avoir bien compris Je me demande qui peut avoir intérêt à diffuser ce genre d'informations Je définis des mots clés qui m'aideront pendant ma recherche. → Pendant la recherche : Je me pose des questions sur les sources que je consulte, par exemple :Qui ?

Related: