background preloader

Pour une nouvelle façon de penser le changement par la mobilisation locale des acteurs des projets (la TPR)

Pour une nouvelle façon de penser le changement par la mobilisation locale des acteurs des projets (la TPR)
Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi malgré de nombreuses années d’expérimentation, les modèles, méthodologies et autres méthodes de management des projets ne donnent jamais entière satisfaction ? Pourquoi un rapport du Standish Group prétend que seulement 16% des projets réussissent à atteindre leurs objectifs malgré l’utilisation d’une armada de pratiques issues d’expériences abondantes en gestion de projet et de la qualité ? Je vous suggère de vous arrêter de penser pratiques, techniques, processus, méthodologies ou outillage car rien de tout cela n’est totalement à la base des échecs cuisants que rencontrent nos projets. Prenez plutôt le temps de vous pencher sur le facteur humain et de vous interroger sur les places que prennent les individus au sein d’un collectif devant cheminer vers des objectifs communs lors de la réalisation d’un projet. « la responsabilité d’un projet c’est être reconnu comme responsable ….!» Premier constat, nous faisons souvent les choses à l’envers …. !

http://www.blog-gestion-de-projet.com/pour-une-nouvelle-facon-de-penser-le-changement-par-mobilisation-locale-des-acteurs-des-projets/

Related:  conduite de changement

Piloter la phase opérationnelle du changement Préparation et lancement du processus Elaborer le plan de gestion du changementOrganiser le processusDéfinir le processus permettant la transition d'un état A vers une cible B. Suivant l'ampleur du changement, ajouter des étapes intermédiaires pour atteindre l'organisation cible B. Construire des scénarios.

Quand ça ne marche pas…. Quand le responsable informatique vous dit que « votre équipement ne marche pas », quand un collègue vous dit que « ça ne marche pas », ou même lorsque vous déplorez que « ça ne marche pas », ce sont des constats, mais absolument pas une analyse du problème et encore moins une amorce de solution. C’est avant tout quelque chose qui se situe entre le reproche, la réprimande, l’exaspération, l’impatience ou simplement l’incompréhension. Car finalement c’est quand « ça ne marche pas » que l’on se rend compte de la place prise par une technologie dans notre vie quotidienne En éducation les choses se compliquent. Résultats Google Recherche d'images correspondant à images Site Web pour cette image CAC40 numerique 1 entreprisesnumeriques.co Recherche par imageImages similaires

Les huit étapes d'une démarche de changement réussie Des années d'observation et d'analyse de la façon dont les entreprises et leurs leaders conduisent le changement, avec des succès variés, ont permis à John Kotter d'identifier huit étapes clés pour y parvenir avec efficacité. 1. Créer un sentiment d'urgence Pour assurer une mobilisation suffisante, il est essentiel que chacun ressente que le statu quo est inacceptable.

Conduite du changement : comment communiquer, communiquer, communiquer ? (Ce texte est extrait de l’ouvrage #hyperchange – petit guide de la conduite du changement dans l’économie de la connaissance). Dans la plupart des projets de gestion de changement, on entend toujours ce même refrain : il faut (on va / nous devons) communiquer, communiquer, communiquer. C’est à ce moment que l’ensemble de l’assitance lève les yeux au ciel. Premièrement parce que cela a déjà été dit dans des initiatives de changements précédentes, pour un résultat, au mieux mitigé. Ensuite car cela ne répond pas à la question : d’accord mais comment ? L’objectif de ce second article sur la conduite du changement est de donner quelques indications pour mieux “communiquer, communiquer, communiquer” (ok : j’arrete).

Gérer ton école pour développer les compétences à l’ère numérique de tous – innovÉduc Plus que jamais, une direction d’école est appelée à développer ses compétences afin de guider et d’accompagner son personnel vers un virage à l’ère numérique. Il existe une panoplie de ressources sur le sujet – lectures professionnelles, infographies, gazouillis sur Twitter, tableaux dans Pinterest, et j’en passe. Malgré ceci, la question qui me revient le plus souvent lorsque je discute avec les directions d’écoles est la suivante: comment vais-je le faire dans ma pratique, de jour en jour? Cette question me fait penser à une citation d’Eric Sheninger (Digital Leadership: Changing Paradigms for Changing Times): “I don’t find the time to learn and get better. I make the time to learn and get better.”

Résultats Google Recherche d'images correspondant à images Site Web pour cette image Le marketing digital international expliqué à mon boss_Les leviers de la ... michaeltartar.com Recherche par imageImages similaires Les images peuvent être soumises à des droits d'auteur. Les conseils de Jérémie Berrebi sur la construction du Business Plan pour Kima Ventures Romain Dehaussy, directeur de Chausson Finance l’a indiqué dans un précédent article (à relire ici), les fonds d’investissements reçoivent énormément de dossiers et peinent parfois à les traiter. A ce titre, Kima recrute 2 analystes pour gérer l’augmentation de dossiers reçus. Pour que la lecture des business plan soit très plaisant pour les éventuels investisseurs, voici les conseils que Jérémie Berrebi prodigue. La forme L’idée peut être la meilleure possible, il est indispensable de donner des éléments pertinents qui vont convaincre l’investisseur. La qualité de la présentation est aussi “cruciale que le contenu de votre projet” précise Jérémie Berrebi.

Related: