background preloader

Decodex

Facebook Twitter

Charlot ministre de la vérité, par Frédéric Lordon (Les blogs du Diplo, 22 février 2017) Admettons-le : au début on n’a pas voulu y croire.

Charlot ministre de la vérité, par Frédéric Lordon (Les blogs du Diplo, 22 février 2017)

Lorsque le 3 janvier on a entendu Samuel Laurent, « décodeur » en chef au Monde, annoncer « une innovation technologique (1) » conçue pour défaire la post-vérité, on s’est dit que c’était trop beau pour être vrai. Mais l’époque dispense sans compter, et il faut désormais tenir pour acquis qu’elle est capable de tout. La suite a prouvé combien. Il y a d’abord ce nom grotesque, Decodex, qui fait surtout penser aux collants bleus de Fantômas ou bien au manteau noir de Judex — et donne irrésistiblement envie d’avoir accès aux minutes du brainstorming, qu’on imagine quelque part entre Veritator, Orthofact et Rectifias.

Il y a surtout une trouvaille dont on ne sait plus s’il faut l’assimiler au geste d’une performance artistique ou au comique du cinéma muet. L’hôpital, la charité Pour son malheur en effet, il n’est pas une de ses phrases qui ne puisse aussitôt lui être retournée. Quand les autorités ne font plus autorité Normalisation de fer. Décodex: vérification de sources d'informations, pages Facebook et chaînes YouTube. Huit médias français s’allient à Facebook contre les « fake news » Le réseau social va déployer en France son dispositif de signalement par ses utilisateurs d’une information qu’ils pensent être fausse.

Huit médias français s’allient à Facebook contre les « fake news »

Celle-ci pourra ensuite être vérifiée par des médias partenaires, dont « Le Monde ». LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Alexis Delcambre Huit médias français, dont Le Monde, ont décidé de collaborer avec Facebook pour réduire la présence de fausses informations sur le réseau social. L’annonce en a été faite, lundi 6 février, par l’entreprise américaine, soumise à d’importantes pressions ces dernières semaines pour lutter davantage contre la prolifération de fake news, considérée par beaucoup comme un élément marquant de la dernière campagne électorale aux Etats-Unis.

Ce dispositif permet aux utilisateurs, grâce à une nouvelle catégorie de signalement, de « faire remonter » une information qu’ils pensent être fausse. Expérimentation Ce contenu ne pourra pas donner lieu à une exploitation publicitaire sur Facebook. Decodex décodé. Dans le monde merveilleux des surveillants surveillés et des fact-checkeurs fact-checkés, amusons-nous aujourd’hui à décoder Decodex.

Decodex décodé

Decodex, c’est le nouveau joujou mis en ligne la semaine dernière par le Monde, et qui partage les médias en ligne entre plutôt fiables et pas fiables du tout. Vous arrivez sur pipeule.com ou sur bidon.fr, et le joujou, pardon l’extension, vous le classe en vert ou en rouge, avec quelques lignes d’explication de vote. » (1) DEC-INDEX : Quand Le Monde ressuscite L’Index de l’Église catholique… Je compte sur vous pour diffuser largement cette série sur les réseaux sociaux… Série : Le naufrage des Décodeurs du Monde Sommaire : I.

» (1) DEC-INDEX : Quand Le Monde ressuscite L’Index de l’Église catholique…

Quand le Monde ressuscite l’Index librorum prohibitorum L’Index librorum prohibitorum (Index des livres interdits) est un catalogue instauré par le pape Paul IV en 1559 durant le Concile de Trente (1545-1563). Il s’agit d’une liste d’ouvrages que les catholiques romains n’étaient pas autorisés à lire. La Congrégation de l’Index fut instituée en 1571. » (2) Le Decodex du Monde décodé : du travail de pro ! Série : Le naufrage des Décodeurs du Monde Après notre longue entrée en matière présentant la problématique, nous allons regarder de plus près la liste du Décodex.

» (2) Le Decodex du Monde décodé : du travail de pro !

I. Mais qui a sélectionné, classé et commenté la liste du Décodex ? C’est donc l’équipe de fact-checkers du Monde, Les Décodeurs, qui a réalisé ce travail. Un des décodeurs du Monde a indiqué dans un tweet qu’un journaliste de l’équipe a joué un rôle essentiel là-dedans : Adrien Sénécat Enorme big up au travail titanesque d’@adriensnk pour constituer la base du #Décodex. Comme à ce stade, les Décodeurs visent clairement à détruire ce blog, je me suis permis de jeter un coup d’oeil sur le parcours d’Adrien Sénécat. Et là, tu découvres que le “journaliste expert” que Le Monde a mandaté pour juger de la qualité de ton travail (sic.), et qui te pourrit gravement, est un très jeune journaliste, ancien de… BuzzFeed ! BDSM = Sado-Masochisme => “Comment on peut se retrouver au Monde en venant de BuzzFeed” en fait-il partie ? II. Politique post-vérité ou journalisme post-politique ?, par Frédéric Lordon (Les blogs du Diplo, 22 novembre 2016)

Un système qui, le lendemain de l’élection de Donald Trump, fait commenter l’événement par Christine Ockrent — sur France Culture… — et le surlendemain par BHL interviewé par Aphatie, n’est pas seulement aussi absurde qu’un problème qui voudrait donner des solutions : c’est un système mort.

Politique post-vérité ou journalisme post-politique ?, par Frédéric Lordon (Les blogs du Diplo, 22 novembre 2016)

On ne s’étonnera pas que le thème des morts-vivants connaisse un tel regain d’intérêt dans les séries ou dans les films : c’est l’époque qui se représente en eux, et c’est peut-être bien le sentiment confus de cette époque, à la fois déjà morte et encore vivante, qui travaille secrètement les sensibilités pour leur faire apparaître le zombie comme le personnage le plus parlant du moment.

Les morts-vivants Lire aussi Miguel Urban, « Crépuscule de l’“extrême centre” », Le Monde diplomatique, novembre 2016.