background preloader

Fausses informations

Facebook Twitter

CDI - LYCEE PROFESSIONNEL THEODORE MONOD. La petite fabrique de l’intox - Google Slides. Les bibliothécaires et la guerre du faux : Comment peut-on lutter contre la désinformation ? Controverse autour de Décodex, un outil contre la désinformation ? Entre démarche citoyenne et enclosures Décodex est une boîte à outils des Décodeurs rubrique du site Lemonde.fr, lancée le 1er février 2017 qui cherche, en accès gratuit, à permettre aux internautes de distinguer les sites d’information fiables, de ceux qui ne le sont pas, à l’aide d’une classification couleur selon plusieurs critères.

Controverse autour de Décodex, un outil contre la désinformation ?

Sont concernés les sites, les blogs, les sites de presses mais aussi les comptes Youtube ou Twitter. Or, impossible de tout vérifier : les internautes sont donc mis à contribution pour répertorier les sites avec la possibilité d’envoyer une requête aux Décodeurs, ce qui place le projet dans une "démarche citoyenne", mais aussi d’éducation aux médias pour tous et dans les écoles. Fake news : des cours de fact-checking à l'école primaire. Vérifier les faits qu’on voit passer sur Internet, c’est important.

Fake news : des cours de fact-checking à l'école primaire

Mais ça l’est encore plus à l’approche de l’élection présidentielle : les informations vont forcément influencer nos votes. Et c’est là que les fausses informations, ou hoax, deviennent dangereuses. On l’a vu lors des élections américaines : les fake news ont eu un succès fou avant le jour J, influençant potentiellement les intentions de vote. Décodex : nos conseils pour vérifier les informations qui circulent en ligne.

Comment vérifier une source, une rumeur qui circule sur les réseaux sociaux ?

Décodex : nos conseils pour vérifier les informations qui circulent en ligne

Retrouvez ici toutes nos astuces. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs Avec le Décodex, nous vous proposons de nombreux outils pour vérifier l’information en ligne. Mais nous avons aussi souhaité vous apporter de nombreux conseils pratiques pour vous permettre de vous faire votre propre avis et vous interroger vous-même sur les articles que vous lisez. Evaluer la fiabilité d'un site web avec des QR codes. Discipline : IRD classe concernée : 6eme effectif : demi classe durée : 2 séances de 50 mn intervenant : professeur documentaliste lieu : CDI objectif : Évaluer la fiabilité d’un site Web grâce à sa source Compétence du socle : C4.4 : Je sais relever des éléments me permettant de connaître l’origine de l’information (auteur, date, source...).

Evaluer la fiabilité d'un site web avec des QR codes

Compétence B2i : 4. S’informer, se documenter :Il sait relever des éléments lui permettant de connaître l’origine et d’évaluer la fiabilité/validité de l’information (source, date, etc.). objectif de la séquence : - permettre aux élèves de constater qu’ils ne savent pas toujours valider la fiabilité de l’information, - élaborer avec les élèves une grille d’analyse des sites. Info ou intox: d'où vient l'info? Comment le "Decodex" du Monde va labelliser l'infaux en ligne. "Parodique, totalement faux, peu fiable ou fiable", choisissez votre camp.

Comment le "Decodex" du Monde va labelliser l'infaux en ligne

A partir du 1er février, Les Décodeurs du Monde proposeront une extension, financée par le fonds Google, censée permettre aux internautes de mieux se repérer en ligne, et séparer les bons et les mauvais sites d'info. Comment ça va marcher et quelle est la définition, au juste, d'un site "pas fiable" ? Mode d'emploi, à quelques jours du lancement du "Décodex". December 2016. 6 outils pour vérifier les images qui circulent lors des crises – Les Outils Tice.

Pas facile de faire la part des choses quand l’actualité s’emballe et que les chaines d’info en continu mais surtout les réseaux sociaux démultiplient à l’infini la diffusion des informations et des images.

6 outils pour vérifier les images qui circulent lors des crises – Les Outils Tice

Une image puissante est à elle seule une histoire qui peut se propager à une vitesse phénoménale. L’occasion en cette période sombre de rappeler quelques principes de base que l’on apprend (ou que l’on devrait apprendre) dans toutes les écoles de journalisme avant de diffuser ou reprendre une image: Établir qui en est l’auteur. Corroborer l’endroit, la date et l’heure approximative à laquelle l’image a été prise. Pub, fake, information ? Les jeunes font mal la différence sur Internet. Rappel utile : c'est mieux de vérifier une information avant de la partager ! L'histoire vraie des fausses nouvelles. Les "faits alternatifs" ne débutent pas avec Donald Trump et internet.

L'histoire vraie des fausses nouvelles

Retour sur la longue histoire de la désinformation , avec le directeur des bibliothèque de Havard, Robert Darnton. Ce fut un grand moment – un moment mémorable en tout cas – dans l’histoire de la communication gouvernementale. Quelques jours après l’intronisation du président américain Donald Trump, sa conseillère Kellyanne Conway, contredite par la presse à propos du décompte de la foule présente à Washington ce jour là, qu’elle gonflait démesurément, expliqua froidement que ce chiffre était impossible à établir et parla, selon une formule immortelle, de « faits alternatifs ». Certains commentateurs ironisèrent, observant qu’on serait entré dans une ère de, je cite, « post-vérité » . - Lecture d’un extrait de la correspondance de l’Arétin, lu par Jean-Luc DEBATISSE, dans « Une vie, une œuvre », sur France Culture, le 16 juillet 2000. - Chronique de Jean OBERLE dans « Paris vous parle », 19 janvier 1945.

Ces photos trompeuses qui circulent après les attentats du 13 novembre à Paris. Certains internautes profitent de l’émotion collective pour manipuler des images sur les réseaux sociaux.

Ces photos trompeuses qui circulent après les attentats du 13 novembre à Paris

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs Entretenir la psychose, faire le buzz, diffuser de fausses informations pour attiser la haine… Les photos détournées qui ont commencé à circuler après les attentats de Paris montrent une nouvelle fois combien certains internautes profitent de l’émotion collective pour manipuler les images à des fins peu avouables, sans que ceux qui les partagent ne s’aperçoivent de la tromperie.

En voici quelques exemples, repérés samedi 14 novembre sur Twitter. Lire Situations de crise : 7 conseils pour déjouer les rumeurs Des scènes de joie à Gaza… qui datent de 2012. Contre les fausses informations, Google retouche son moteur de recherche. Le géant du Web a annoncé quelques modifications dans le classement des sites et donne la possibilité aux internautes de signaler certains contenus inappropriés.

Contre les fausses informations, Google retouche son moteur de recherche

Google a annoncé mardi 25 avril avoir apporté des modifications à son moteur de recherche, notamment dans le but de limiter la visibilité des fausses informations : « Nous avons ajusté nos indicateurs pour faciliter la remontée de pages fiables et dévaloriser les contenus de faible qualité. » L’entreprise ne donne pas de précision sur la façon dont son algorithme a été amélioré – son fonctionnement est un des secrets les mieux gardés de l’entreprise.

Les bibliothécaires et la guerre du faux... Détox : non, ces migrants ne font pas un pique-nique dans un cimetière de Calais - France 3 Hauts-de-France. Une nouvelle fois, ce qu'on appelle communément la fachosphère (sites d'extrême-doite, islamophobes voire ouvertement racistes ou anti-migrants) fait circuler, une photo en trafiquant complètement sa signification, son origine.

Détox : non, ces migrants ne font pas un pique-nique dans un cimetière de Calais - France 3 Hauts-de-France

A des fins politiques. Ce mois de septembre, vous avez peut-être vu passer sur les réseaux sociaux une photo qui montrent des personnes assises dans un cimétière, avec en arrière-plan des policiers. Sur Facebook et Twitter, elle a servi de base à une intox. Elle est présentée comme une photo d'un cimetière de Calais. Des migrants y auraient pique-niqué. Non, cette photo n'est pas une photo de migrants dans un cimetière de Calais. Fausses informations en ligne : les adolescents « facilement dupés », selon une étude. Des chercheurs de l’université de Stanford qualifient la capacité de raisonnement des jeunes sur l’information en ligne de « désolante », étude à l’appui.

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Morgane Tual Alors que la question des fausses informations circulant en ligne a fait l’objet d’une polémique après l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis, l’université de Stanford (Californie) a publié, mardi 22 novembre, le résumé d’une étude à paraître sur le niveau de vigilance des adolescents et des jeunes adultes en la matière ; elle a été relayée par le Wall Street Journal. Dix conseils pour débusquer les fausses informations sur internet. Quelle histoire Cyrus ! - Fake news - Francetv Éducation. Chargement de la playlist en cours... Avec l’élection récente aux Etats-Unis de Donald Trump, vous avez peut-être entendu parler de fake news sans forcément comprendre ce que ça veut dire… Les fake news qu’est-ce-que c’est ? Si on traduit mot à mot, ce sont les fausses informations. C’est très facile de trouver des informations fausses sur internet, tout le monde peut se tromper et un article plein d’erreurs non voulues, même s’il est partagé des milliers de fois sur les réseaux sociaux, n’est pas une fake news.

La vrai fake news, elle est différente. Education aux Médias et à l'Information (E.M.I) : Ressources pédagogiques et guide pour le cahier d'activité. Quels moyens pour s’informer sans être désinformé? – DocTICE. Vérifier l’information, déjouer les fakes, repérer les théories du complot… S’informer devient un véritable travail d’enquêteur chevronné. Cette séquence réalisée à plusieurs mains dans le cadre du MOOCmédiaS vise à proposer aux élèves d’acquérir les compétences informationnelles leur permettant de décrypter le flux d’information auquel ils sont confrontés. Descripteurs : Désinformation / Éducation à l’information / MédiaDate de la création de la ressource :07/03/2016Date de péremption de la ressource : 07/03/2020Nom des professeurs-documentalistes : Elina Coutenot, Marjorie Decriem, Céline Montet et Marie-Pierre Muneret.E-mail : elina.coutenot@ac-besancon.fr*protected email* / cel.montet@gmail.com*protected email* / marjalax@gmail.com*protected email* / marie-pierre.muneret@ac-besancon.fr*protected email* Cadre.

Info ou intox ? Centre d'Études sur la Citoyenneté, l'Informatisation et les Libertés.