background preloader

Esprit critique

Facebook Twitter

Développer l'esprit critique des élèves by baccadoc on Genially. Transcription Développer l'esprit critique des élèves réalisé par les professeurs-documentalistes M.

Développer l'esprit critique des élèves by baccadoc on Genially

Comprendre la désinformation. D’abord employée pour contester les médias, la désinformation prend aujourd’hui de nouvelles formes par la multiplication exponentielle et la rapidité des informations échangées via Internet.

Comprendre la désinformation

Les médias sont mis en accusation depuis les années 1980-90, notamment à la suite du traitement médiatique de la révolution roumaine (le « charnier » de Timisoara) et de la guerre du Golfe. Intellectuels, professionnels et opinion publique mettent de plus en plus en question la surabondance de l’information et l’abus du spectaculaire, notamment au moyen des images dérobées, reportages plus ou moins bidonnés, faux scoops, voyeurisme inconvenant et recours au sensationnel. Si les médias alternatifs présents sur Internet aident à lutter contre la désinformation institutionnelle, le web véhicule également rumeurs et canulars, tout en permettant la diffusion de tout type de propagande.

Définition une manipulation de l’opinion publiquedes moyens détournésdes fins politiques internes ou externes. La Galaxie Sceptique Francophone. Laelith. Ce proverbe nous rappelle la nécessité d'être vigilant lorsque nous entendons une affirmation qui semble aller à l'encontre de ce que nous croyons connaître du fonctionnement des choses.

laelith

Il faut avoir des preuves solides pour accepter qu'un élément modifie notre conception du monde. Inversement, un élément qui correspond déjà à ce que nous connaissons préalablement sera pour nous plus facilement acceptable . Kiosque L'édition du soir Reader. Démêler le vrai du faux dans un discours politique, tout le monde en rêve.

Kiosque L'édition du soir Reader

Ioana Manolescu (Inria) et Xavier Tannier (LIMSI, université Paris Sud), deux chercheurs, vont relever le défi dans les quatre ans à venir, grâce à un logiciel doté d’une intelligence artificielle. Ils programment une sorte de moteur de recherche capable de brasser des millions de fichiers, articles de presse, tweets, statistiques, le tout couplé à une énorme base de données. Fini les approximations : « Admettons qu’un homme politique donne de mauvais chiffres sur le chômage où sur l’immigration, il serait contredit par les informations du logiciel », explique Ioana Manolescu, chercheuse et spécialiste des bases de données.

Intelligence artificielle. Le fact-checking peut-il s’automatiser ? Peut-on automatiser le fact-checking ?

Le fact-checking peut-il s’automatiser ?

L’exercice, qui consiste à vérifier des faits, constitue le BA-ba du journalisme. Il n’en est pas moins devenu, depuis quelques années dans le monde entier, un format journalistique à part entière, notamment sur le web. Souvent centré sur la vérification des propos et des chiffres des politiques, il tend également à englober aussi le « hoax busting », la chasse et le démontage de rumeurs. A l’heure des réseaux sociaux, où tout le monde dispose d’outils pour publier et diffuser de l’information, le fact-checking remplit un rôle de plus en plus nécessaire : revenir aux faits, lutter contre les intox et les dérives de la communication politique, mais aussi donner des clés pour un débat démocratique apaisé.

Un logiciel de « fact checking » pour comprendre le monde qui nous entoure. Interview Ioana Manolescu est directeur de recherche chez Inria au centre de Saclay – Ile-de-France et responsable de l’équipe OAK, équipe commune avec l’Université Paris-Sud.

Un logiciel de « fact checking » pour comprendre le monde qui nous entoure

Désinformation : de la médiatisation à l'éthique de l'information. Cette séquence est proposée par Florian Reynaud, professeur documentaliste au collège Arthur Rimbaud d'Aubergenville (académie de Versailles).

Désinformation : de la médiatisation à l'éthique de l'information

Elle a pour objectif de développer chez les élèves des connaissances sur le phénomène de la désinformation, comprise comme une notion, avec une volonté de partir de ce phénomène pour aborder les notions de médiatisation et d'éthique de l'information. Rédaction : Florian Reynaud, Christine Bretton, Marie NallathambyPour le Bureau national de la FADBEN : contact[at]fadben.asso.fr Contexte Cette séquence est proposée en collège à des classes de 3ème, dans un établissement classé APV. Après une séquence de trois heures, en 2012/2013, à partir de la « rumeur » et de la notion de médiatisation, nous avons choisi de travailler, avec les professeurs d'Education civique, à l'initiative du professeur documentaliste, sur la désinformation.

Préalable. Le biais de confirmation et la rumeur sur le Web - prof' doc' Je me suis donc penché sur le sujet et propose ici quelques réflexions, en revenant sur la définition et l’origine de la notion de biais de confirmation, avant de faire une contre-analyse du travail de Gérald Bronner sur le rapport entre biais de confirmation et utilisation des moteurs de recherche, en poussant la recherche, pour enfin présenter quelques pistes pédagogiques.

Le biais de confirmation et la rumeur sur le Web - prof' doc'

Le biais de confirmation : définition et origines Dans un langage de vulgarisation, le biais de confirmation est la disposition à lire, écouter ou observer les informations qui vont dans le sens de nos propres croyances, sans égard pour les informations qui contredisent nos croyances. Les « faits alternatifs », l’arme de communication de l’administration Trump. Huit médias français s’allient à Facebook contre les « fake news »

Le réseau social va déployer en France son dispositif de signalement par ses utilisateurs d’une information qu’ils pensent être fausse.

Huit médias français s’allient à Facebook contre les « fake news »

Modération, politique, intelligence artificielle… le « manifeste » de Mark Zuckerberg. Le fondateur de Facebook a publié un très long texte, jeudi, dans lequel il détaille sa vision de l’avenir du réseau social.

Modération, politique, intelligence artificielle… le « manifeste » de Mark Zuckerberg

LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Damien Leloup C’est un long texte de plusieurs pages, qui balaye des sujets aussi variés que la transition écologique ou le harcèlement en ligne. Jeudi 16 février, Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, a publié un manifeste très politique, intitulé « Construire une communauté globale ». Ce n’est pas la première fois que l’intéressé s’exprime longuement sur sa vision de l’avenir de Facebook, d’Internet ou des Etats-Unis : à plusieurs reprises, ces dernières années, le PDG du plus grand réseau social au monde a détaillé, dans des conférences ou sur sa page Facebook, sa vision du monde.

Mais le texte publié jeudi détone. Les médias français à la chasse aux informations trompeuses. Comment se fier à une information ? Question déterminante en ces temps d’élections, et alors que nos sources se démultiplient et évoluent, en particulier les réseaux sociaux. Comment le "Decodex" du Monde va labelliser l'infaux en ligne. "Parodique, totalement faux, peu fiable ou fiable", choisissez votre camp. A partir du 1er février, Les Décodeurs du Monde proposeront une extension, financée par le fonds Google, censée permettre aux internautes de mieux se repérer en ligne, et séparer les bons et les mauvais sites d'info. Comment ça va marcher et quelle est la définition, au juste, d'un site "pas fiable" ? Mode d'emploi, à quelques jours du lancement du "Décodex". Faits alternatifs, fake news, post-vérité… petit lexique de la crise de l’information.

Théorie selon laquelle l'émotion et la croyance comptent désormais plus que les faits Post-truth, en anglais, fut le mot de l'année 2016, selon l'Oxford Dictionnary. Il se rapporte, explique la publication britannique, aux « circonstances dans lesquelles les faits objectifs ont moins d'influence sur l'opinion publique que ceux qui font appel à l'émotion ou aux croyances personnelles ».

Si Ralph Keyes consacrait déjà un livre au sujet en 2004 (The Post-truth Era), c'est véritablement avec la campagne britannique sur le Brexit et la campagne présidentielle américaine que l'expression s'est démocratisée. L’école des youtubeurs, le bot qui traque les fausses infos, le bouton Amazon… Quoi de neuf dans le futur cette semaine ? Cette semaine, la primaire de la droite (et du centre) et la non-candidature de François Hollande à l'élection présidentielle de 2017 ont occulté deux autres actualités stratégiques pour l'avenir de la France : l'arrivée dans notre pays du dash button d'Amazon et l'ouverture de la toute première « école des youtubeurs ».

Petite séance de rattrapage. Information : la guerre des bots Plus de deux semaines après l’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis, le débat sur la circulation de fausses informations sur les réseaux sociaux ne s’est toujours pas tari. L’agence Reuters a peut-être trouvé la solution à ce fléau en mettant au point un bot capable d’identifier les vraies infos sur Twitter. Pourquoi Twitter ? Accueil - CLEMI. Sujets de controverses. 21 sites canulars pour travailler l'esprit critique. Outils. PyGEXF A python library to read or write gexf format, the xml file format to store graph.

Séminaire de recherche – 29/11/2016 de 14h à 16h – Atelier de cartographie : Khartis pour créer simplement des cartes thématiques en trois étapes. #tweeteTsvt : une utilisation de Twitter en TP de SVT. Pourquoi faire publier les élèves en ligne ? Depuis plusieurs années, nos élèves utilisent quotidiennement les médias sociaux [1] comme outil et souvent aussi comme source (unique) d’information.

L’Éducation aux Médias et à l’Information (intégrée au B2i lycée depuis 2013 [2]) a pour objectif de donner aux élèves les outils pour devenir “des acteurs éclairés du monde numérique” [3]. Ainsi, les attitudes qui sont travaillées lors d’activités où les élèves publient sur un réseau social sont : Avoir des interactions publiques dans un espace public. SVT - Éducation aux médias. Lettre Édu_Num Thématique N°01 — Enseigner avec le numérique. Internet responsable & usages raisonnés du numérique. Comprendre internet c’est expliquer aux élèves le fonctionnement d’internet, mais aussi les sensibiliser aux enjeux économiques et sociétale et faire de l’éducation aux médias. EDU'bases Histoire-Géographie - Exercer son sens critique face à l'information.

Inspection de l'Education Nationale de Cluses - Le projet "S'informer et communiquer sur internet et les réseaux sociaux". S’informer et communiquer sur internet et les réseaux sociaux Découverte de la presse écrite papier et en ligne. Développer l'esprit critique sur Internet - Prim à bord.

Lettre Edu'Num thématique : l'Esprit Critique. Sommaire.