background preloader

L'expérience utilisateur, le deuxième effet Wahou - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

L'expérience utilisateur, le deuxième effet Wahou - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

User Experience Debt Creating awareness and acting on missed opportunities Have you ever borrowed something from a friend and written them an “I.O.U.”? I have. But have you ever written one to the people that use your website, your application, or your online services? Most digital products – like websites, apps, and online services – are designed and built with the best intentions. A Brief History of the Term The term “UX Debt” stems from another financial analogy called Technical Debt coined by Ward Cunningham to describe the hidden, future costs of cleaning up sloppy code and repairing unstable components of software because corners were cut during development. What is UX debt? UX debt is the quality gap between the experience your digital product delivers now and the improved experience it could offer given the necessary time and resources. In his book Designing for Emotion, Aarron Walter remapped Maslow’s Hierarchy of needs to the needs of our users. Classifying UX Debt Intentional UX Debt Summary

Smashing UX Design — Usability, Psychology and Information Architecture Category: UX Design This category features quality articles on usability, information architecture, interaction design and other user experience (UX) related topics – for digital (Web, mobile, applications, software) and physical products. Through these articles, experts and professionals share with you their valuable ideas, practical tips, useful guidelines, recommended best practices and great case studies. Popular tags in this category: Freebies, Web Design, Techniques, Inspiration, Business A Guide To Validating Product Ideas With Quick And Simple Experiments You probably know by now that you should speak with customers and test your idea before building a product. Mistakes include testing the wrong aspect of your business, asking the wrong questions and neglecting to define a criterion for success. Read more... Building Clickthrough Prototypes To Support Participatory Design During such activities, teams will generate concepts as paper or whiteboard sketches. Read more... Read more...

Culture Digital January 6th, 2011 by Laurent Francois Citoyens ! Ca y est : la curation, notion poussée en France par Pearltrees; est désormais entrée dans les moeurs comme application-type de nouveaux usages du web social. Première question : y a-t-il des consommateurs finaux de curation ? La réponse est normande : à la fois oui et non. Dès-lors, quels sont les différents types de “curation” ? l’archivage “classique” : un peu comme les 1ers blogs lancés au début des années 90, il s’agit de trouver sur un même article les liens pertinents avec un sujet ou avec une semaine. Plus intéressant : quels seront les types futurs de curation ? une anticipation des chemins de pensée ? L’enjeu étant désormais complexe : continuer à devenir “mainstream” afin de faire partager l’accès au savoir. J’aime bien faire l’analogie avec le conservateur de musée, avec cet extrait d’un entretien avec Daniel Roger : “Le conservateur de musée est l’intermédiaire entre le public et les œuvres.

UX : observer et comprendre l’expérience utilisateur Je suis tombé hier sur un document dédié à l’étude de l’expérience utilisateur qui m’a soufflé à l’oreille le sujet de ce billet. Les anglophones, maîtres de la concision, disent d’ailleurs UX pour user experience. Mais pourquoi faire des tests et étudier vos futurs utilisateurs ? La réponse en une (jolie) image : Source : Introduction to agileUX Vous l’aurez compris, l’objectif est ici de comprendre vos utilisateurs finaux et d’adapter votre produit en conséquence plutôt que d’espérer que l’inverse se produise. Mais comment fait-on ? L’expérience utilisateur, c’est quoi ? On voit bien le sens de ces deux termes mis bout à bout : expérience + utilisateur c’est s’immerger dans les pratiques, les habitudes et les réflexes des utilisateurs finaux face à votre produit (et en ce qui nous concerne, votre interface : site web, application mobile, etc.) Le but : comprendre le chemin parcouru par l’utilisateur et l’objectif atteint, tout en étudiant les mécanismes émotionnels et techniques.

Ergolab Les entreprises se sont numérisées sans vraiment se transformer Après presque un demi-siècle de progrès dans les technologies numériques, encouragés par des années de gains exponentiels constants dérivés de puissants facteurs de croissance numérique tels que la loi de Moore et la loi de Gilder, les entreprises se trouvent encore à la croisée des chemins s'agissant d'appliquer ces technologies à leurs activités. Malgré les décennies passées à automatiser en grande partie les processus existants au lieu de repenser fondamentalement leurs activités en des termes numériques, nos entreprises sont aujourd'hui confrontées à une horde de natifs du numérique, en plus d'un déferlement grandissant de startups de l'économie collaborative, qui menacent non seulement de les perturber, mais aussi de les éliminer carrément. Obligation d'acquérir un niveau de pertinence numérique ou disparaître ? Pour explorer ce sujet, et l'intersection de l'entreprise et de l'informatique en général, je me suis rendu début mars au CeBIT 2014 de Hanovre, en Allemagne.

Qu'est-ce que l'expérience utilisateur ? Le terme “Expérience Utilisateur” a été diffusé dans dans les années 90 par Donald Norman (auteur du célèbre “Design of everyday things” et aussi de la méthode de design centrée sur l’utilisateur) et, d’après la norme iso ISO 9241-210, correspond “aux réponses et aux perceptions d’une personne qui résultent de l’usage ou de l’anticipation de l’usage d’un produit, d’un service ou d’un système”. Les plus attentifs auront noté “l’anticipation de l’usage” qui montre que l’expérience utilisateur est quelque chose de profondément lié à la psychologie de l’être humain (c’est aussi pourquoi ce domaine est si passionnant) et aussi souvent si subjectif car il me semble encore difficile de mesurer l’anticipation émotionnelle de l’être humain (enfin heureusement pour nous). Les émotions sont d’ailleurs un élément central de l’expérience utilisateur. Enfin les plus curieux auront noté que la norme ISO est d’abord une norme d’ergonomie pour l’interaction homme-machine.

Ergonomie web illustrée

Related: