background preloader

Comment le "Decodex" du Monde va labelliser l'infaux en ligne

Comment le "Decodex" du Monde va labelliser l'infaux en ligne
"Parodique, totalement faux, peu fiable ou fiable", choisissez votre camp. A partir du 1er février, Les Décodeurs du Monde proposeront une extension, financée par le fonds Google, censée permettre aux internautes de mieux se repérer en ligne, et séparer les bons et les mauvais sites d'info. Comment ça va marcher et quelle est la définition, au juste, d'un site "pas fiable" ? Mode d'emploi, à quelques jours du lancement du "Décodex". L'idée est née en décembre 2015, alors que Les Décodeurs du Monde commençaient à être débordés par les fausses infos et rumeurs qui se multipliaient sur le net après les attentats du 13 novembre. "Si on déconstruit les intox une par une, on ne va pas s'en sortir", se souvient Samuel Laurent, responsable de la rubrique. Concrètement, à quoi ressemblera "Décodex", qui devrait être lancé le 1er février ? Le moteur de recherche du "Décodex" Même chose pour le plug-in (ou extension), qui sera lancé le même jour.

http://www.arretsurimages.net/articles/2017-01-25/Comment-le-Decodex-du-Monde-va-labelliser-l-infaux-en-ligne-id9493

Related:  Fake news, hoaxs, rumeurs, intox: détecter, comprendre, prévenirHoax, rumeurs, fake newsOptionSites d'infaux / Rumeurs sur le netDécodex

Entre bonnes intentions et effets pervers, le Décodex du Monde vu par le journaliste Guy Mettan Derrière l'initiative intéressante promise par le nouvel outil de lutte contre les «fake news» du Monde, le journaliste suisse Guy Mettan voit un biais et un risque potentiel de limiter la pluralité de la presse. Analyse. RT France : Le Monde a lancé Décodex un outil de classification des sources d'informations selon leur fiabilité. Si le principe de donner les clés d'analyse sur les médias, de leur financement à leurs orientations politiques, est louable​, il interroge sur la légitimité du Monde à se poser comme juge et partie. Comment percevez-vous cela ?Guy Mettan (G.

Théories complotistes : quand Najat Vallaud-Belkacem trolle ses trolls Elle-même ciblée par plusieurs campagnes de désinformation en ligne, la ministre de l’éducation nationale a mobilisé les enseignants dans la lutte contre les théories du complot. Aucune personnalité politique n’a fait, autant que Najat Vallaud-Belkacem, les frais de la rumeur. Ses adversaires ont, sur la Toile, déformé les propos comme les intentions, attaqué la personne presque autant que l’action. Fake news et "travailleurs du clic" : comment la désinformation est devenue un marché mondial ? - NUMA Paris Article de Gautier Roos issu du site Méta-Media (Direction de la prospective de France Télévisions). Les algorithmes des réseaux sociaux ont-ils pris le pouvoir sur l’opinion ? Comment un système de désinformation, organisé d’une main de maître, a pu contribuer à l’élection de Donald Trump ?

Décodex : nos conseils pour vérifier les informations qui circulent en ligne Comment vérifier une source, une rumeur qui circule sur les réseaux sociaux, une image ? Retrouvez ici toutes nos astuces pour vérifier l’info. Avec le Décodex, nous vous proposons de nombreux outils pour vérifier l’information en ligne. Mais nous avons aussi souhaité vous apporter de nombreux conseils pratiques pour vous permettre de vous faire votre propre avis et vous interroger vous-même sur les articles que vous lisez. Voici toutes les ressources que nous mettons à votre disposition :

Décodex : comment utiliser la recherche d’images inversée ? Voici quelques outils pour vous aider à vérifier les images et vidéos qui circulent en ligne. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs « Regardez ! » A chaque événement d’actualité, de nombreuses images et vidéos circulent sur les réseaux sociaux. Mais si elles peuvent apporter leur lot d’information, mieux vaut les manier avec prudence. Comment évaluer la crédibilité des messages postés sur les réseaux sociaux ? - Sciencesetavenir.fr LINGUISTIQUE. Les réseaux sociaux, amis ou ennemis ? On se souvient du rôle joué par Twitter dans la révolution tunisienne de 2011, mais on a aussi pu observer, plus récemment, que les dynamiques sociales à l'œuvre sur ces plate-formes se montrent parfois délétères : propagation de fausses informations, ou encore de rumeurs en mouvements de panique (notamment en cas de catastrophe naturelle ou d'événement terroriste). Comment en arrive-t-on à de telles situations ?

Démasquer une intox en 5 étapes - L'Autre JT Les fausses informations et rumeurs sont le nouveau fléau des réseaux sociaux. Heureusement Jean-Marc Manach vous apprend à déjouer les intox et à retrouver la source de ces histoires inventées de toute pièce ! Vous avez un doute sur une information appuyée sur une image ? Voilà les quelques étapes à suivre : 1- Faire un clic droit sur la photo 2- Sélectionner « Copier l’adresse de l’image » 3- Aller sur Google et cliquez sur l’icône de l’appareil photo à droite « recherche par image » 4- Coller le lien de l’image 5- TADA !

Le Décodex du Monde est-il vraiment fiable ? « On ne peut plus feindre qu’il y aurait des journalistes ‘engagés’ et d’autres qui seraient neutres. Derrière la bataille pour l’information se joue celle des priorités, et les choix de priorité renvoient à des visions différentes du monde. » Citation d’Hervé Kempf. En ce milieu de semaine, nous avons pris connaissance, comme une large partie de l’internet francophone, du nouvel outil développé par « Les Décodeurs » du journal Le Monde : Le Décodex. La plateforme en ligne se propose de lutter contre les fausses informations en classant plus de 600 sites d’information. Chaque site sélectionné se voit ainsi attribuer une couleur, un classement et une remarque générique. A notre grande stupeur, nos journalistes découvrent que notre site se voit catégorisé, dans la fiche du Monde, comme site « moyennement fiable » sans apporter aucun élément factuel ou argument justifiant ce choix.

Actualités - Former l'esprit critique des élèves Comment définir l'esprit critique ? Esprit critique - Jérôme Grondeux par eduscol Approche globale de l'esprit critique Le développement de l'esprit critique est au centre de la mission assignée au système éducatif français. Présent dans de nombreux programmes d'enseignement, renforcé par l'attention désormais portée à l'éducation aux médias et à l'information, le travail de formation des élèves au décryptage du réel et à la construction, progressive, d'un esprit éclairé, autonome, et critique est une ambition majeure de l'Ecole.

Cinq intox qui ont marqué 2016 Une star congolaise empoisonnée par son micro, un mexicain décédé trois fois dans des attentats, une fausse "superwoman israélienne", des médias russes qui accusent des migrants de viol avec de vieilles vidéos, une Libanaise de sept ans victime de photomontages en Syrie… Retour sur cinq tentatives de désinformation qui ont marqué 2016. Papa Wemba empoisonné sur scène… par son micro ? La mort du chanteur congolais Papa Wemba, en plein concert à Abidjan, a endeuillé le monde de la musique en avril dernier. Quelques heures après l’annonce de son décès, une théorie rocambolesque a enflammé les réseaux sociaux : des internautes ont assuré que la star avait été empoisonnée… par son micro.

6 outils pour vérifier les images qui circulent lors des crises Pas facile de faire la part des choses quand l’actualité s’emballe et que les chaines d’info en continu mais surtout les réseaux sociaux démultiplient à l’infini la diffusion des informations et des images. Une image puissante est à elle seule une histoire qui peut se propager à une vitesse phénoménale. L’occasion en cette période sombre de rappeler quelques principes de base que l’on apprend (ou que l’on devrait apprendre) dans toutes les écoles de journalisme avant de diffuser ou reprendre une image: Établir qui en est l’auteur. Corroborer l’endroit, la date et l’heure approximative à laquelle l’image a été prise. Confirmer que l’image correspond avec ce qui est dit qu’elle montre et enfin obtenir la permission de l’auteur ou l’expéditeur de l’utiliser. J’en oublie peut-être.

Concrètement, à quoi ressemblera "Décodex", qui devrait être lancé le 1er février ? L'outil se déclinera en trois utilisations possible. Un moteur de recherche, appelé "Vérificator", sera mis en place sur le site des Décodeurs. Le principe est simple : il suffit de rentrer l'adresse d'une page web ou le nom d'un site et "Vérificator" vous dira si cette source est fiable, ou non. Même chose pour le plug-in (ou extension), qui sera lancé le même jour. Disponible sur Chrome et Firefox, il vous accompagnera tout au long de votre navigation et vous indiquera, dans une fenêtre en haut à droite de votre écran, si le site sur lequel vous naviguez est plutôt fiable, ou plutôt pas. Le plug-in fonctionnera aussi sur Twitter et Facebook. Le "Décodex" sera enfin décliné en bot, ces logiciels automatisés de conversation qui permettront aux lecteurs du Monde de poser des question à un robot à propos de la fiabilité d'un article. Comment déterminer la fiabilité d'un site d'info ? Tous ces sites (plus de 600, allant des sites de presse classiques aux sites complotistes, en passant par les sites parodiques comme Le Gorafi) seront classés en plusieurs catégories, chacune se voyant attribuer une couleur : "parodique ou satirique" (en bleu), "totalement faux" (en rouge), "peu fiable" (en orange) et "plutôt fiable" (en vert). Les Décodeurs ont aussi créé une autre catégorie, en gris, pour les sites dont "la fiabilité est trop variable" pour entrer dans leurs critères. "L'idée pour caricaturer, c'est de mettre en rouge les reptiliens et les illuminati, et en vert les médias plutôt fiables, qui vérifient la plupart du temps ce qu'ils publient", résume Laurent. Comment Le Monde a-t-il opéré pour classer tous ces sites, du rouge au vert en passant par le gris ? En se basant sur une grille méthodologique (visible ci-dessous), et en s'interrogeant à chaque fois sur les sources des sites en question, leurs auteurs ainsi que leurs démarches. Avec à chaque fois des sous-questions telles que "Ce site mentionne-t-il ses sources ?", "Les auteurs du site sont-ils journalistes ou spécialistes de leur domaine ?", ou encore "Ce site a-t-il déjà publié de manière répétée des fausses informations ?". RT et Sputnik en orange, Egalité et réconcilation en rouge, @si en vert A partir de combien de "mauvaises" réponses bascule-t-on de la catégorie "fiable" à "pas fiable" ? "Il n'y avait pas de critères pointus", répond Laurent. "Ce n'était pas : «A partir de 7/10, vous n'êtes pas fiable». C'est simplement une grille qui nous a guidé dans notre choix. On ne l'a pas utilisée de manière scientifique". Le classement du Monde risque d'en froisser quelques uns : Melty, le site qui cartonne chez les 15-30 ans, où les rédacteurs sont payés au nombre de clics, se retrouve par exemple dans la même catégorie que le blog d'extrême-droite FDeSouche ou les sites financés par le gouvernement russe, Russia Today ou Sputnik : la catégorie "Orange, soit des "sites régulièrement imprécis, ne précisant pas leurs sources et reprenant des informations sans vérification". Dans quelle catégorie est classée Le Monde ? "Vert". Et Arrêt sur images ? "Vert aussi" répond Laurent, qui assure que "toute la presse française est en vert". Les médias traditionnels, forcément fiables, contre le reste du monde ? Voilà qui ne manquera pas de faire grincer quelques dents, au sein de la fachosphère notamment. by armaur Jan 25

Related:  Outils numériques