background preloader

Un drone-avion au service des agriculteurs picards pour mesurer l'apport d'azote dans les champs

Un drone-avion au service des agriculteurs picards pour mesurer l'apport d'azote dans les champs
agriculture La chambre d'agriculture de la Somme vient d'acquérir un drone. Il n'en existe que 4 en France. Objectif : permettre aux agricultures de gérer au mieux la fertilisation du blé et du colza. Actuellement, ce dispositif est en phase d'expérimentation sur 3000 hectares de blé. Halima Najibi avec l'AFP Publié le 06/05/2014 | 19:55, mis à jour le 07/05/2014 | 12:26 © France 3 Picardie/ Benoît Henrion La chambre d'agriculture de la Somme s'est dotée d'un drone L'investissement est important, 35.000 euros pour une petite aile ultra-légère et le matériel informatique nécessaire au fonctionnement. Voir la vidéo La chambre d'agriculture de la Somme se dote d'un drone Un reportage de Karine Hallaf, Benoît Henrion et Mathieu Maillet; avec : Daniel Roguet Président de la Chambre d'agriculture de la Somme; Thibaud Leroy Ingénieur-conseil Chambre d'agriculture de la Somme; Hubert Thomas Agriculteur L'utilisation revient à environ 10 à 15 euros par hectare pour l'agriculteur.

http://picardie.france3.fr/2014/05/06/un-drone-avion-au-service-des-agriculteurs-picards-pour-mesurer-l-apport-d-azote-dans-les-champs-472325.html

Related:  Documents internet en vracDrone: AgriculturePour détecterDrones Marché Agriculture

Parrot : des drones au service de l’agriculture Parrot présente au Salon de l’Agriculture un drone mesurant la réflectance des cultures pour alimenter des logiciels d’estimation des besoins en engrais azoté développés par l’Inria. Ils couvrent 10 hectares en quelques minutes avec une précision et une résolution 20 fois supérieure au satellite. Parrot profite de la 51e édition du Salon International de l'Agriculture qui se tient à Paris jusqu’au 04 mars pour présenter un drone dédié au suivi cartographique des cultures qu’il a développé en collaboration avec sa filiale senseFly et le fabricant de capteurs photos Airinov en suivant les recommandations de l’Institut national de la recherche agronomique (Inra). L’aile volante eBee est rapide à déployer.

Espagne Des drones contre les mauvaises herbes AgronomieDes drones pour mieux lutter les mauvaises herbes Une étude internationale menée par le CSIC a mis au point un système capable de détecter la croissance des mauvaises herbes dans les grandes cultures, grâce à des Véhicules Aériens Sans Pilotes. Les résultats de ce travail, publiés dans la revue PLOS ONE, devraient permettre de réduire l'utilisation des herbicides sur les grandes cultures, en limitant leur usage aux zones infestées au lieu de réaliser les pulvérisations à l'échelle de la parcelle entière. Ce nouveau système augmenterait alors les bénéfices économiques des agriculteurs tout en évitant les applications d'herbicides superflues.

Quand le drone investit le vignoble... - Aéronautique Le groupe bordelais Bernard Magrez a expérimenté l’utilisation d’un drone dans ses propriétés du Medoc. L’engin pourrait rapidement s’imposer chez les viticulteurs adeptes d’agriculture de précision. Les drones vont-ils investir le vignoble bordelais ? Depuis six mois, le groupe viti-vinicole Bernard Magrez (50 millions d’euros de chiffre d’affaires) teste l’engin dans ses quatre grands crus classés dans le Médoc (Château Pape Clément, Château La Tour Carnet, Château Fombrauge, Château Clos Haut-Peyraguey).

Le drone contre la tavelure du pommier Pour les cultivateurs de pommes de l’Est des États-Unis, le plus gros problème qui peut ruiner toute une récolte est la tavelure du pommier. Des chercheurs de l’Université du New Hampshire travaillent sur un nouvel outil pour lutter contre le fléau de la pomme : le drone . L’infection fongique provoque des lésions croûteuses sombres sur les feuilles et la peau de la pomme qui la rend invendable (même si sa saveur reste inchangée). Dans les états de New York, du New Hampshire, du Vermont ou du Massachusetts, la tavelure du pommier est l’agent pathogène numéro un et la préoccupation principale des agriculteurs. Au cours des dernières décennies, les chercheurs ont fait des progrès dans la compréhension du cycle de vie du champignon pour que les agriculteurs diminuent les pulvérisations tout en étant plus efficaces. Certains agriculteurs utilisent même des modèles prédictifs tels que le RIMpro pour prévoir les meilleurs moments de pulvérisation.

Le drone agricole débarque dans l'Aube - France 3 Champagne-Ardenne agriculture Jean-Baptiste Bruggeman est un agriculteur à la pointe de la technologie. Cet Aubois utilise un drone pour surveiller ses cultures céréalières et déterminer les besoins de chaque parcelle. Et veut en faire profiter ses confrères. Frédéric Serre : « il n'y a pas de limite aux usages des drones »- m.01net.com Technos07/04 à 17:40 Mis à jour le 08/04 à 10:19 Frédéric Serre : « il n'y a pas de limite aux usages des drones » Delta Drone est l'un des leaders français du drone civil à usage professionnel. Agriculture, audiovisuel, secours, énergie ou inspection industrielle, rien ne semble pouvoir lui résister.

drones Des drones avec un équipement GPS embarqué L’appareil mis au point par AIRINOV permet un survol rapide des parcelles à une altitude comprise entre 20 et 150 mètres, avec connaissance de sa position réelle grâce au GPS embarqué. Une caméra fixée sous l’appareil permet d’enregistrer des images dans quatre bandes spectrales en continu durant le vol. Un drone pour chasser le frelon asiatique C’est une sorte de frelon asiatique géant, un engin qui vole et qui pique pour tuer. Manœuvré depuis le sol par un télépilote qui n’a pas besoin de revêtir un équipement de sécurité, il s’approche lentement du nid. Parfois, un premier frelon vient observer l’appareil de très près. Quelques secondes plus tard, sans que l’on sache vraiment comment le signal a été donné, 30, 40 ou 50 insectes foncent sur l’engin volant qu’ils n’ont pas pu identifier et l’attaquent, comme si la machine pouvait être sensible à leurs piqûres.

Comment vole un drone ? Comment les forces agissent-ils sur les drones ? La trainée est la force créée par le vent relatif et qui s'oppose au déplacement. L'incidence est l'angle formé par l'inclinaison de la main par rapport à la direction du vent relatif. Bourgogne : des drones dans les vignes Notez cet article : le 02/10/2014 à 21:24 | Franck BASSOLEIL Vu 430 fois Les drones font partie de ces technologies utiles à la viticulture. Expérimentation : Et si un drone prospectait la flavescence dorée Détecter la flavescence dorée tout en restant chez soi... Un rêve...Non, bientôt une réalité ! Pierre Gornard intrigue, suscite la curiosité avec son drone noir, aux bords jaunes.

Var : un drone armé de champignons contre le charançon rouge environnement Dans le Var, des chercheurs travaillent sur deux souches du champignon Beauveria bassiana, capable de tuer le charançon rouge. Et c'est avec un drone que le champignon microscopique est pulvérisé sur les palmiers. La solution est encore expérimentale mais prometteuse selon les scientifiques. Par Hélène Bouyé Publié le 07/05/2014 | 17:56, mis à jour le 07/05/2014 | 18:24 © France 3 Provence-Alpes Le drone asperge le palmier

Ce drone multirotors soulève une charge de 61 kg ! - Science-et-vie.com Fermer X Il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicités ! Ce site est financé par la publicité, celle-ci permet de produire du contenu gratuitement. Nous nous engageons activement à respecter les règles du marché fixées par l’IAB et à réduire sensiblement la publicité intrusive. Merci de bien vouloir désactiver votre bloqueur et recharger la page.Trouver de l’aide pour désactiver votre bloqueur (didacticiel) En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.

Notice L'invention se situe dans le domaine de l'acquisition d'images par un drone en vue de g?n?rer une carte relative ? un ?

Related: