background preloader

Ma vie de "fake" sur Twitter

Ma vie de "fake" sur Twitter
Des bonbons en forme de cœur « Tweet me » (« tweete-moi ») (Pen Waggener/Flickr/CC). A l’hiver 2010, on a cru toucher pas loin de la perfection. Vanessa Demouy, l’ex-piètre mais très jolie actrice de « Classe Mannequin », s’est révélée être la créature idéale en se dévoilant, sur son compte Twitter, assidue lectrice de Joyce et admiratrice de Böcklin, très engagée politiquement, drôle et même plutôt humble. Florilège de ses déclarations publiques : « Bonjour à tous, non je n’ai pas abandonné Twitter. Mais voilà qu’à l’été 2010 s’est évanoui ce rêve pour trentenaires (les ados des années AB Productions) avec ce message un peu brutal posté sur son compte, depuis fermé : « Bon les twittos [utilisateurs de Twitters, ndlr], je suis désolé de vous décevoir. « Elle passait chez Cauet, je prenais le relais sur Twitter » « Elle était un fantasme de jeunesse. « Il faut énormément se méfier des journalistes » Evidemment, ça marche. Le compte est populaire. Related:  Manipulations sur le web, fake

Le mythe de la désinformation sur internet L’un des paradigmes de l’internet, c’est l’égalité entre les internautes. Sur internet, tout le monde peut s’exprimer publiquement sans aucunes barrières si ce n’est celle de disposer d’une connexion à internet. De nombreux services gratuit favorisent d’ailleurs cela, et notamment les blogs (et cela devient de plus en plus facile avec des outils comme posterous ou Tumblr). En un mot, internet favorise la liberté d’expression. CC Dreamsjung Cette idée, plutôt positive au départ, fait pourtant peur à de nombreuses personnes. Sans aller aussi loin, un ami m’a récemment fait part de ses réflexions sur le sujet : Je suis persuadé que ces inquiétudes sont infondées, et je vais essayer de vous montrer pourquoi. Prenons l’exemple d’un blogueur qui écrit un pamphlet infondé contre un homme politique connu. Ecrire, c’est bien, être lu, c’est mieux … Tout d’abord, si le blog est récent ou peu connu, il y a de fortes chances pour qu’il sera totalement ignoré et/ou que le billet ait très peu d’impact.

Black macaque takes self-portrait: Monkey borrows photographer's camera By Daily Mail Reporter Created: 10:08 GMT, 4 July 2011 To capture the perfect wildlife image, you usually have to be in exactly the right place at precisely the right time. But in this instance, David Slater wasn’t there at all and he still got a result. Visiting a national park in North Sulawesi, Indonesia, award-winning photographer Mr Slater left his camera unattended for a while. It soon attracted the attention of an inquisitive female from a local group of crested black macaque monkeys, known for their intelligence and dexterity. Fascinated by her reflection in the lens, she then somehow managed to start the camera. Say cheese: The monkeys were intrigued by their reflection in the camera lens You can be in this one too: The monkey even snapped a shot with photographer David Slater in the frame Chimply marvellous: The images taken by the monkeys at a national park in Indonesia are perfect portraits 'The sound got his attention and he kept pressing it

Un année d'expérimentation de Twitter en classe Comment manipuler l'information sur Internet - REUTERS/Esam Al-Fetori - 2012 ne sera pas une partie de campagne, ça semble maintenant acquis. L'épisode de la Porsche de DSK et les rumeurs sur Martine Aubry ont donné le ton de la campagne présidentielle. Les boules puantes ont trouvé avec Internet un nouveau terrain de jeu idéal. publicité Slate a imaginé 3 scénarios possibles de hacking de l'information qui ne nécessitent aucune compétence technique. 1. Lire... 2. Lire... 3. Lire... Devenez fan sur , suivez-nous sur

Catholic church gives blessing to iPhone app 8 February 2011Last updated at 10:59 Pope Benedict XVI has said Catholics should use digital technologies responsibly The Catholic Church has approved an iPhone app that helps guide worshippers through confession. The Confession program has gone on sale through iTunes for £1.19 ($1.99). Described as "the perfect aid for every penitent", it offers users tips and guidelines to help them with the sacrament. Now senior church officials in both the UK and US have given it their seal of approval, in what is thought to be a first. The app takes users through the sacrament - in which Catholics admit their wrongdoings - and allows them to keep track of their sins. It also allows them to examine their conscience based on personalised factors such as age, sex and marital status - but it is not intended to replace traditional confession entirely. Instead, it encourages users to understand their actions and then visit their priest for absolution. Continue reading the main story “Start Quote

Ma onzième année et les suivantes… Dans le cadre d’un nouveau cours d’histoire, nous abordons en classe la décolonisation et la construction de l’Etat Algérien. Le documentaire "la déchirure" diffusé par France 2 ce dimanche constituait un très bon support vidéo à adjoindre à ce cours. J’ai ajouté, dans le cadre de mon cours de français et dans le cadre de nos heures projet (dédiés aux outils web 2.0) une autre dimension à l’exploitation de ce documentaire : La chaîne France 2 (comme l’ensemble du groupe) a une présence sur le réseau social Twitter forte: production pertinente et journalière de tweets qui ne se limite pas à une simple diffusion mais qui permet des interactions fortes avec les tweeteurs-spectateurs. Lorsqu’on pose une question au community manager de ce compte, il y a réponse. La soirée autour de "la déchirure" a engendré une somme très importante de tweets sous la balise #guerredalgerie : tweets que nous avons analysés aujourd’hui en cours. Cette séance a permis à mes élèves: Like this: J'aime chargement…

Rumeur ou information ? Niveau 4ème, 3ème, Lycée Quelle est la différence entre une rumeur et une information ? C’est précisément au journaliste qu’il incombe tout particulièrement d’établir la différence entre les deux. Pour celui qui l’apprend, une information possède au moins deux caractéristiques essentielles : elle a un auteur (le journaliste) et une source authentifiée, généralement précisée par le journal qui la publie, lequel se porte garant de cette information. En effet, dès lors que l’information est publiée, le journaliste qui en est l’auteur s’engage à avoir vérifié l’authenticité de cette information auprès de ses propres sources (recoupement). La rumeur, tout au contraire n’a pas d’auteur : on la tient d’untel, qui lui-même… Le recoupement est quasi impossible (s’il l’était, la rumeur deviendrait une information !). Anodines ou dangereuses, les rumeurs occupent une place non négligeable dans notre univers quotidien. Le travail qui est proposé ici est sommaire.

You Decide: Goldman’s Facebook Pitch or Nigerian Email ‘Opportunity’ - Deal Journal To be offered private stock in Facebook, wealthy clients of Goldman Sachs had to have a spare $2 million lying around. But even the hoi polloi may have a similar pitch sitting in their email inboxes right now. As a first step to drum up investor interest in Facebook stock, Goldman Sachs shot missives to clients with the opaque subject line, “Private Investment,” according to an email reviewed by Deal Journal. We couldn’t help compare it to another solicitation for money, from an anonymous Nigerian who assures you of a giant payout if you help him get back to his home country. Goldman Sachs declined to comment. Of course, unlike Nigerian email scams, the solicitation came from a Goldman money manager rather than a random stranger. GOLDMAN: (Line breaks and emphasis have been added by Deal Journal) ‪In addition, certain information we will reveal to you about the investment opportunity and the related transaction will constitute material nonpublic information about this private company.

MÉDIAS • Des automates tweeteurs et dragueurs Depuis qu’Internet existe, des programmes robots, ou bots, tentent de se faire passer pour des êtres humains. Sur les chats, des robots [appelés chatbots] accueillent les utilisateurs qui entrent dans une salle de discussion en ligne et les expulsent lorsqu’ils se comportent mal. Plus fourbes, les robots de spam envoient à l’aveugle des courriels proposant des aubaines incroyables aux boursicoteurs ou d’obscurs comptes en banque au Nigeria. Les “robots bimbos”, ou bimbots, abreuvent les internautes de photos de femmes sculpturales pour les attirer dans des arnaques de travail à domicile ou vers des produits pharmaceutiques illégaux.Aujourd’hui vient le tour des robots sociaux. Ces imposteurs sont programmés pour tweeter et retweeter. Ils ont leurs petites excentricités, du bagout, et quantité d’anecdotes personnelles à vous raconter. Desseins sournois. Les robots sociaux sillonnent Internet pour une multitude de raisons. Pour certains, l’objectif est d’accroître leur popularité.

How To Turn Google Translate Into Google Beatbox For reasons inexplicable, a “Today I Learned” thread on Reddit has turned into a treatise on how to make Google Translate beatbox for you, among other things. It must have taken some intense experimentation for Redditor Harrichr to get here but he somehow stumbled upon the following combination of steps. 1) Go to Google Translate 2) Set the translator to translate German to German 3) Copy + paste the following into the translate box: pv zk pv pv zk pv zk kz zk pv pv pv zk pv zk zk pzk pzk pvzkpkzvpvzk kkkkkk bsch 4) Click “listen” 5) Be amazed :) Since the original post both the thread and meme have expanded into slight tweaks and variations, including Technocopter, Helicopter and Dubstep. YCombinator user iamdave actually posted a guide to making your own beats: zk = suspended cymbal bschk = snare pv = brush bk = bass tk = flam1 vk = roll tap kt = flam2 kttp = flam tap krp = hi hat tap pv = short roll th = better hi hat thp, ds = instant rimshot. Image: Datz.ro

La longue lutte de Wikipédia contre les marionnettes Chaque jour, Wikipédia supprime des pages de son encyclopédie, notamment parce qu’elles ne sont pas fiables. C’est en regardant le cas CyberSafe, une société anglaise qui vend des logiciels de cryptage de données, que DocTree, un éditeur de l'encyclopédie en ligne, a découvert un véritable réseau de comptes marionnettes, rapporte le Daily Dot. Le terme désigne des comptes qui interagissent entre eux et approuvent des modifications sur certaines pages alors qu'ils sont contrôlés par un seul et même utilisateur. «J’ai passé plus de temps à rassembler des preuves que j’aimerais l’admettre, à écrire des rapports d’abus sur le long terme, et sélectionner des articles à détruire –facilement plusieurs jours», a expliqué par email l’éditeur Rybec au Daily Dot. publicité De l’enquête, qui a duré du 14 août 2012 au 20 septembre 2013, il reste aujourd’hui une page d’archive Wikipédia qui permet de se faire une idée de l’ampleur de la chose. À lire aussi sur Slate.fr

Related: