background preloader

Pédagogie interrogative, active, co-active, inversée… quelles différences ? – Le blog de C-Campus

Pédagogie interrogative, active, co-active, inversée… quelles différences ? – Le blog de C-Campus
Il existe un nombre infini de méthodes et techniques pédagogiques. Aucune n’est meilleure que l’autre, tout dépend du contexte dans lequel elles sont utilisées. On peut les classer aujourd’hui en cinq grandes familles. Voici leurs avantages et leurs inconvénients. 1) Pédagogie Expositive Les pédagogies dites « expositives » ou « transmissives » ou encore « magistrales » ont longtemps été le modèle de référence en formation. Les pédagogies expositives gardent encore de l’intérêt pour diffuser un savoir en un minimum de temps. 2) Pédagogie Interrogative ou participative Pédagogie prédominante aujourd’hui dans le domaine de la formation en entreprise, les techniques interrogatives ou participatives font appel à la connaissance des apprenants. Beaucoup de formateurs pensent faire de la pédagogie active alors qu’ils ne font que de la pédagogie interrogative ou participative. Certaines pédagogies ludiques à base de quiz ou d’exercices de mémorisation simples entrent dans cette catégorie.

http://www.blog-formation-entreprise.fr/pedagogie-participative-active-co-active-inversee-quelles-differences/

Related:  Cooperation élèvesCAFFAFormation`test 1019

Travail. Le coworking, une idée de la Renaissance Les espaces de travail collaboratifs et pluridisciplinaires se multiplient. La “Harvard Business Review” a identifié leurs lointains ancêtres : les ateliers d’artistes de l’Italie du quattrocento. Du “Campus” Google de Londres jusqu’aux communautés NextSpace californiennes, les espaces de coworking ne cessent de gagner du terrain. Présentés comme un concept radicalement novateur qui n’existait pratiquement pas il y a encore dix ans, ces lieux de travail partagés ont fait couler beaucoup d’encre.

Les pratiques de co-enseignement pour transformer les postures à l'école (...) Les pratiques de co-enseignement pour transformer les postures Ecole primaire [REP] Grangeneuve 117 place JEAN MOULIN , 26200 MONTELIMAR Site académique Auteur : Géraldine Brun et Véronique Taland Mél : ce.0261018r@ac-grenoble.fr A l’occasion de la Semaine de la persévérance scolaire organisée dans l’Académie de Grenoble du 4 au 8 avril 2016, le groupe scolaire Grangeneuve s’est mobilisé pour encourager chaque élève à poursuivre et à réussir sa scolarité. Dans le cadre du dispositif « plus de maître que de classes », les enseignants ont été amenés à élaborer des séquences avec pour objectif d’améliorer l’acquisition du « lire, écrire, parler » tout en prévenant les difficultés. La pratique du co-enseignement a induit une multitude de changements, chez les élèves, mais plus encore, chez les enseignants. Ces changements ont à leur tour généré une prise de conscience plus générale de la nécessité d’un enseignement plus explicite.

Enseigner plus explicitement : Pourquoi ? Qui ? Quand ? Quoi ? Où ? Télécharger tout le dossier (PDF - 20 pages - 2,1 Mo) Enseigner de manière plus explicite pour répondre à quels problèmes ? (Réponse de Patrick Rayou en 28 min 30) "La personne A se mésentend avec la personne B parce que la personne A est dans une logique parfaitement claire et cohérente pour elle, la personne B est dans une autre logique. Apprendre avec les pédagogies coopératives. Démarches et outils pour Quel est son propos ? Il s’agit de mettre en mains de tout enseignant débutant ou expérimenté la possibilité de s’insérer progressivement dans une révolution pédagogique qui va faire de l’élève, ou plus exactement des élèves, j’y reviendrai, les acteurs principaux de l’apprentissage. Le temps serait-il revenu pour les enseignants de marquer une indifférence aux acquis en termes de connaissances et de compétences ? De s’adonner aux errances de l’autonomie utilisée comme un moyen et non comme un but à atteindre ? Il n’en est rien et il devient vite évident que Sylvain Connac se méfie d’une lecture trop angélique des outils des pédagogies Freinet et institutionnelle.

Observer des pratiques L'année de stage Extraits du DVD Tableaux de maîtres - CRDP de l'académie de Rouen, 2009 Premier contact avec les classes Premier cours de Justin devant la PE Maîtresse Formatrice Portrait de Régine Le Jan, médiéviste et historienne des femmes et des élites Imprimer ou télécharger cet article Régine Le Jan est professeure émérite d’histoire médiévale à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses thèmes de recherche, consacrés à l’anthropologie des sociétés médiévales, à l’histoire des élites et des femmes, des réseaux et de l’échange compétitif participent de la compréhension du fonctionnement de la société du haut Moyen-Age. Transcription du portrait de Régine Le Jan Itinéraire de recherche Un grand nombre de travaux et d’articles de recherche notamment, une participation accrue aux programmes scientifiques internationaux, des objets d’étude diversifiés, un lien ténu entre l’enseignement et la recherche semblent caractériser votre parcours.

Apprendre à l'école Freinet À l’orée de la Première Guerre mondiale, « plus jamais ça » semble être l’idée forte de Célestin Freinet qui l’a poussé à engager en France à partir des années 1930 un grand mouvement de refonte pédagogique. Le mouvement Freinet a compté jusqu’à 10 000 membres (lire à ce sujet l’ouvrage de Michel Barré). Les 11 et 12 novembre, un colloque international se déroulait à Paris sur le mouvement Freinet, 50 ans après la disparition de son fondateur. Quels étaient les grands principes de sa pensée ? Plus jamais d’une école qui formate les élèves sans travailler leur émancipation. Plus jamais d’une école qui dresse au conditionnement et oublie la responsabilité.

Pourquoi un enseignement explicite de la compréhension des écrits ? Maryse Bianco, laboratoire des sciences de l'éducation, université Pierre Mendès-France, Grenoble La compréhension des textes est une activité cognitive complexe qui requiert la maitrise du code linguistique, mais aussi la mise en oeuvre de processus cognitifs généraux, tels que l'activation de connaissances en mémoire, la capacité à établir des inférences et à mobiliser des processus attentionnels. Le regain d'intérêt actuel pour les recherches sur la compréhension et son enseignement fait écho aux préoccupations des responsables des politiques éducatives, inquiets des constats récurrents montrant que tous les enfants et adolescents ne parviennent pas à une maitrise suffisante pour accéder à une compréhension satisfaisante des textes qu'ils lisent.

Une sélection de polices incontournables pour l'école Cette page propose une sélection de sites regroupant des polices pour l’école : cursives, script, adaptées, symboles, dés, doigts, abaques, bonhommes... Comment les installer ? 1 - Téléchargez la police sur votre bureau Travailler en îlots Nous profitons de la sortie du livre de Marie Rivoire sur le travail en îlots pour lancer une discussion sur les conditions d’un travail de groupes réussi. Deux réactions à ce livre sont à découvrir : une recension élogieuse, par Raoul Pantanella. Et le document à charge contre ce mode de travail, d’un groupe de chercheurs, Christian Puren, Maria-Alice Médioni, Eddy Sebahi.

Les objectifs pédagogiques : guide pratique (3/3) Les objectifs pédagogiques : guide pratique (3/3) Un objectif pédagogique doit être exprimé avec précision et clarté, mais ce n’est pas suffisant : Pour être complet, un objectif pédagogique devrait comporter (« devrait », car dans la pratique, les objectifs pédagogiques comportent rarement tous ces éléments) : Un comportement observable (c’est-à-dire vérifiable de manière formelle) : le comportement est indiqué par le verbe dont l’apprenant est le sujet, par exemple :« être capable de remplacer un disque dur SATA défectueux par un disque en bon état ayant les même caractéristiques techniques »Des conditions d’exécution, précisant comment est effectuée l’action, par exemple :« en utilisant la documentation constructeur n° XY-385″Des critères de performances, qui précisent les limites d’acceptation de l’action effectuée, par exemple :« en moins de 30 minutes, et avec un taux d’erreur de moins de 5% » Quelques exemples d’objectifs pédagogiques précis et complets :

Posture, corps et voix de l’enseignant débutant :Une démarche clinique de formation 1Enseigner en contexte scolaire, c’est certes transmettre des savoirs, mais ces savoirs sont dits, adressés, portés par une voix, voix elle-même incorporée, avec un désir et une présence corporelle. Comment envisager la transmission sans prendre en compte la personne qui la parle ? Le corps et la voix sont les premiers outils professionnels de l’enseignant et paradoxalement, les heures accordées à la formation sur ce thème sont encore souvent considérées comme accessoires.Enseigner, c’est être regardé (ou non) par trente paires d’yeux.

Related: