background preloader

Comment travailler lorsque l’on est de profil pédagogique kinesthésique ?

Comment travailler lorsque l’on est de profil pédagogique kinesthésique ?
J'ai récemment suivi une formation de deux jours sur le thème des "profils d'apprentissage". Parmi les 20 personnes rassemblées pour participer, il y avait des enseignants, des coachs scolaires, des conseillers d'éducation et des parents. Une mère de cinq enfants a ainsi évoqué les difficultés qu'elle rencontrait dans l'accompagnement scolaire de deux d'entre eux. Ils ne semblaient pas s'intéresser aux activités scolaires classiques (récitation, mémorisation des leçons…) et avaient beaucoup de mal à se concentrer. Elle avait beau passer un temps conséquent à leur expliquer ce qu'ils semblaient ne pas comprendre, et investir beaucoup d'énergie pour leur donner envie de s'impliquer, rien ne paraissait fonctionner. Ils ne s'intéressaient pas à l'école et obtenaient de piètres résultats. Certains ont besoin qu'on leur transmette verbalement les informations pour les appréhender (les "auditifs"). D'autres ont besoin qu'on leur montre les informations pour les comprendre (les "visuels").

http://donnezdusens.fr/comment-travailler-lorsque-lon-est-dun-profil-pedagogique-kinesthesique/

Related:  Apprendre à apprendreingénierie d'accompagnement

Ressources pour l'accompagnement personnalisé - Modules pour l'accompagnement personnalisé Modules thématiques Les modules proposés ont été réalisés par une partie de l'équipe de conception et de formation du Pôle universitaire de proximité de l'université Jean Moulin Lyon 3 (Fabien Lafay, Pierre-Guy Vaschalde et Florianne Buisson). Cet organisme est responsable de trois cordées de la réussite dans l'académie de Lyon et intervient depuis 2006 auprès de plusieurs dizaines de lycée de cette académie. Développer sa mémoire/techniques de mémorisation Nul besoin de penser posséder une bonne mémoire pour suivre ces séances. Nul besoin non plus de croire ne pas en avoir pour profiter avec bienfait des exercices rencontrés.

Réussir sa Validation des Acquis de l'Expérience (VAE) Vous avez au moins trois ans d’expérience salariée, non salariée ou bénévole (syndicale, associative, politique, …), et souhaitez faire reconnaître vos compétences ? La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) est un dispositif qui permet de faire valider vos acquis (savoir-faire, méthodologies, process, connaissances) construits dans l’expérience par l’obtention d’une certification (diplôme, titre ou certificat). Toutefois, c’est une démarche qui peut être longue, requérant de fournir un travail personnel conséquent, mais qui sera formative. Voici quelques conseils pour mettre toutes les chances de votre côté. Avant de lancer dans une démarche de VAE, vous devez vous poser quelques questions. Quel est votre projet professionnel ?

La psychologie de l'enfant, quarante ans après Piaget 1966-2006 : depuis la parution de La Psychologie de l'enfant de Jean Piaget, qui proposait une théorie du développement de l'intelligence, les chercheurs ont mis en évidence les capacités précoces du bébé, la variété des stratégies cognitives chez l'enfant, le rôle de l'inhibition et « l'enfant psychologue ». Depuis peu, l'imagerie cérébrale vient renforcer ces nouvelles approches. La conception du développement de l'intelligence de l'enfant selon Jean Piaget était linéaire et cumulative car systématiquement liée, stade après stade, à l'idée d'acquisition et de progrès. C'est ce que l'on peut appeler « le modèle de l'escalier », chaque marche correspondant à un grand progrès, à un stade bien défini dans la genèse de l'intelligence dite « logico-mathématique » : de l'intelligence sensori-motrice du bébé (0-2 ans), basée sur ses sens et ses actions, à l'intelligence conceptuelle et abstraite de l'enfant (2-12 ans), de l'adolescent et de l'adulte. La remise en cause du modèle de l'escalier

Des mauvaises habitudes d’études à l’apprentissage autorégulé Plus l’on comprend comment fonctionne l’apprentissage grâce à l’apport des sciences cognitives, plus il est possible d’en tirer des leçons pour faciliter les études. Ainsi Drake Baer du Business Insider souligne trois erreurs dans les manières d’apprendre « traditionnelles », tirées du récent livre de Brown, Roediger et McDaniel intitulé Make It Stick: The Science Of Successful Learning (Belknap Press, 2014), soit la relecture des textes (pratiquée par 80 % des étudiants), le bourrage de crâne à la dernière minute (cramming) et l’appariement aux styles d’apprentissage. Si notre collègue Éric Chamberland a longuement discuté des styles d’apprentissage dans le Perspectives SSF, l’idée que la relecture et le bourrage de crâne soient peu efficaces mérite qu’on s’y attarde un peu.

Connaître son fonctionnement cognitif pour apprendre- Centre Académique Recherche- Développement, Innovation et Expérimentation Cet article décrit une activité qui a lieu pendant l’accompagnement personnalisé en seconde. Les élèves qui participent s’inscrivent de façon autonome dans une démarche volontaire. Ils choisissent chaque semaine parmi une douzaine d’activités différentes. • Intelligences multiples et différences d’apprentissage Cet atelier a été proposé dans le but de répondre à l’enjeu de l’accompagnement personnalisé, aider l’élève à construire et à maîtriser son parcours de formation et d’orientation. L’objectif est de permettre de développer l’autonomie des élèves en répondant de manière diversifiée aux besoins de chacun d’eux.

Comment rendre la méthodologie du travail amusante ? Une nouvelle année scolaire s’amorce. Pourquoi ne pas la vivre en relevant un défi de taille : développer d’excellentes méthodes de travail chez les élèves. Après tout, cette compétence est tellement importante qu’on en a fait une transversale.

Le Mind Mapping est-il une aide en cas de dyslexie ? Voici le premier épisode de la série Nous répondons à vos questions Vous avez une question, une remarque sur le sujet de cette vidéo ? Je serai ravie de vous lire dans les commentaires. Vous avez une question sur un autre sujet et vous aimeriez une réponse en vidéo ?

Être hypersensible. Une faiblesse ou une force ? Malheureusement, en raison de ma nature profonde d’hypersensible, je suis condamnée à souffrir un peu plus que les autres, pour à peu près n’importe quoi ou n’importe qui. Pour un bruit, une odeur, un mot, un souvenir, une vision, un sentiment… mes 5 sens sont exacerbés et me font passer facilement d’une intensité profondément joyeuse à une sombre tristesse. Rarement dans un état neutre, je pourrais passer pour une personne bipolaire, ce que je ne suis pourtant pas. Les 5 grandes théories de l'apprentissage Le béhaviorisme Thorndike et Skinner Edward Lee Thorndike (31 août 1874 - 9 août 1949) est un psychologue américain, précurseur du béhaviorisme. Il est notamment connu pour ses recherches sur l'intelligence animale et en psychologie de l'éducation.

La première carte corporelle des émotions Des chercheurs finlandais ont détaillé les effets physiques du bonheur, de la peur, de la tristesse et d'autres sentiments. «La peur au ventre», «sentir monter la colère», «la tristesse me serre le cœur». La langue française attribue depuis des siècles une manifestation physique à chacune de nos émotions, et les recherches scientifiques menées ces vingt dernières années ont montré que cela n'avait rien d'une croyance populaire. Dernière preuve en date: la «carte corporelle des émotions » établie par des chercheurs finlandais.

7 modèles d'apprentissage Le constructivisme Tout d'abord le modèle constructiviste de jean Piaget. Il convient de le citer en premier car cette théorie est celle qui explique le mieux (malgré quelques imperfections ) le mécanisme de l'apprentissage. Selon J. Piaget, on apprend en agissant sur les choses et les gens qui nous entourent. Et selon ce qui se passe suite à notre action, on en tire des lois sur la structure de notre environnement, sur le fonctionnement social et sur la forme à donner à nos actions.

Liens entre émotions positives et dépression: différences culturelles Chez les participants euro-américains, il y avait une forte corrélation: plus ils exprimaient d'émotions positives, moins ils déclaraient de dépression ou de stress. La corrélation était plus subtile pour les Américains d'origine asiatique. Et pour les Asiatiques, il n'y avait pas de corrélation entre les émotions positives et les niveaux de dépression et de stress. Les Asiatiques interprètent les émotions positives et y réagissent différemment en ce qui concerne la santé mentale. Après avoir remporté un prix, par exemple, une réponse typique serait: «Je suis tellement heureux que j'ai peur." Le prix déclencherait des sentiments de bonheur combinés avec une préoccupation que les autres puissent être jaloux.

Écrits intermédiaires : comment favoriser les apprentissages des élèves Lors d’un déplacement au lycée Albert Camus de Nantes, qui fait partie du réseau des Léa (lieux d’éducation associé), j’ai été amené parler des « travaux intermédiaires » des élèves. La commande initiale concernait les brouillons et les cartes heuristiques. Je retrace ci-dessous les grandes lignes de ce que j’ai présenté. Travailler en groupe - Les Amphis de France 5 Travailler en groupe Quoi de plus naturel que de se regrouper dans le but de résoudre un problème ? Cependant, le travail de groupe se heurte souvent aux individualités.

Related: