background preloader

Agir contre le racisme - Agir contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie

Agir contre le racisme - Agir contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie
Une politique inscrite dans le cadre du plan national 2018-2020 Le plan national de lutte contre le racisme et l'antisémitisme (2018-2020), piloté par la DILCRAH (Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT), fixe le cadre dans lequel l'École prévient les manifestations du racisme et de l'antisémitisme en milieu scolaire et y répond. Faisant suite au plan 2015-2017, qui accordait déjà une importance particulière à l'éducation et à la formation, le plan 2018-2020 poursuit l'objectif d'améliorer la réponse de l'institution scolaire et l'accompagnement des équipes éducatives confrontées à des difficultés. A cette fin, une "équipe nationale de réaction", pilotée par le ministère de l'éducation nationale et de la jeunesse et la DILCRAH, apporte un soutien opérationnel aux équipes académiques "Valeurs de la République" placées sous l'autorité du recteur. Memento Lutte contre le racisme et l'antisémitisme - Des pistes pour agir à l'École

http://eduscol.education.fr/cid46683/agir-contre-le-racisme-l-antisemitisme-et-la-xenophobie.html

Related:  EMCPARCOURS SANTE & CITOYEN / CESC / CVC / FSEemc seconde

Lutter contre l'homophobie - Prévenir l'homophobie Une politique interministérielle de lutte contre les LGBTphobies L'action du ministère de l'éducation nationale et de la jeunesse en matière de lutte contre l'homophobie et la transphobie s'inscrit dans un cadre interministériel coordonné par la Délégation Interministérielle à la Lutte Contre le Racisme, l'Antisémitisme et la Haine anti-LGBT (DILCRAH). Les objectifs du gouvernement sont développés dans le Plan de mobilisation contre la haine et les discriminations anti-LGBT qui définit l'« éducation contre la haine et les discriminations anti-LGBT » comme l'une des cinq priorités de l'action publique et invite à développer à la fois la prévention auprès des élèves et la formation des personnels d'éducation. Le rôle de l'École : protéger et faire réussir tous les élèves

Plan d'Accompagnement personnalisé (PAP) La mention « dyslexie, dysphasie, troubles du langage » de l'annexe 1 de la circulaire n° 2003-135 du 8-9-2003 relative à l'accueil en collectivité des enfants et adolescents atteints de troubles de la santé évoluant sur une longue période est abrogée. La loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'École de la République introduit à l'article L. 311-7 du code de l'éducation le plan d'accompagnement personnalisé (PAP). L'article D. 311-13 du même code prévoit que « les élèves dont les difficultés scolaires résultent d'un trouble des apprentissages peuvent bénéficier d'un plan d'accompagnement personnalisé prévu à l'article L. 311-7, après avis du médecin de l'éducation nationale. Il se substitue à un éventuel programme personnalisé de réussite éducative.

Égalité filles-garçons - Les enjeux de l'égalité filles-garçons Une obligation légale L'École compte parmi ses missions fondamentales celle de garantir l'égalité des chances des filles et des garçons. C'est le sens des articles L. 121-1 et L. 312-17-1 du code de l'éducation qui disposent que l'École contribue, à tous les niveaux, à favoriser la mixité et l'égalité entre les femmes et les hommes, notamment en matière d'orientation, ainsi qu'à la prévention des préjugés sexistes et des violences faites aux femmes. La loi du 8 juillet 2013 est venue rappeler que la transmission du respect de l'égalité entre les femmes et les hommes se fait dès la formation dans les écoles élémentaires. Elle a en outre introduit un nouvel enseignement moral et civique, qui « fait acquérir aux élèves le respect de la personne, de ses origines et de ses différences, de l'égalité entre les femmes et les hommes, ainsi que de la laïcité » (article L. 311-4 du code de l'éducation).

Éduquer aux droits de l'Homme - Éducation aux droits de l'Homme et du citoyen À côté des enseignements, des actions éducatives appuyées sur des temps forts (journées ou des semaines de sensibilisation) ou prenant la forme de prix ou de concours constituent des moyens privilégiés pour mener ce travail pédagogique. Elles ont pour caractéristique d'impliquer différents acteurs institutionnels et associatifs. Repères Journées mondiales de sensibilisation Qu'en est-il du racisme? Publié le 03-02-2014 - Mis à jour le 06-04-2015 Il faut faire une distinction avec la discrimination. « Être raciste, c'est croire qu'il existe des races et que certaines se sont supérieures à d’autres», explique l’Observatoire des inégalités. Les personnes racistes rejettent des personnes qui sont différentes parce qu'elles ne parlent pas la même langue, n'ont pas la même couleur de peau, ne pratiquent pas la même religion ou non pas les mêmes coutumes. La majorité de la population n'est pas raciste, ajoute l’Observatoire des inégalités « mais beaucoup ont des préjugés et ont peur de ce qu'ils ne connaissent pas bien et de ce qui est différent d’eux.» En temps de crise, certains rendent même les étrangers responsables des problèmes de la société : chômage, manque de logements, etc. » Il est au passage important de rappeler que la loi punit les actes de racisme à des peines d'emprisonnement et à des amendes.

Comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté - Le CESC : sa composition, ses missions Le comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC) s'inscrit dans le pilotage de chaque établissement du second degré, conformément aux dispositions des articles R 421-46 et 421-47 du Code de l'éducation. Missions Présidence et composition INFOS - Comment dénoncer le cyberharcèlement sur les réseaux sociaux – Les Outils Tice Le cyberharcèlement est un phénomène qui malheureusement prend de l’ampleur depuis quelque temps. On pense que près de 10 % des jeunes sont victimes de cette violence numérique sur les grands réseaux sociaux. Principales victimes les filles, entre 13 et 16 ans. Les réseaux sociaux ont fini par comprendre l’urgence de réagir face à ce phénomène et ont mis en place des pages spéciales pour dénoncer ces cas de cyber harcèlement en ligne.

Nul n'est censé ignorer la loi - Francetv Éducation « Œil pour œil, dent pour dent », « Nul n'est censé ignorer la loi » : ces adages illustrent l'évolution de la justice : depuis 1789 et la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, la justice a été organisée selon quelques principes fondamentaux. Elément clé de la démocratie, cette institution est complexe : en effet, il existe de nombreux tribunaux pour tous les types de différends. Il convient donc de présenter dans ses grandes lignes l'organisation de la justice en France. Comment est organisé le système judiciaire ? Qui est chargé d'appliquer la justice ? L'Hadopi recense 188 plateformes légales de livres numériques L'Hadopi, Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet, a rendu ce matin son rapport d'activité pour les années 2014-2015. Au menu des quelque 160 pages du document, beaucoup de rappels, qu'il s'agisse d'études ou de résultats concrets atteints par l'autorité publique indépendante, mais également quelques détails sur le marché du livre numérique — entre autres. Marie-Françoise Marais, présidente de la Hadopi, en octobre 2014 (ActuaLitté, CC BY SA 2.0) La Hadopi a présenté son rapport d'activités, et se félicite de son action, dont la partie la plus visible — et autrefois la plus contestée — concerne la pédagogie effectuée auprès des internautes, pour lutter contre les comportements en infraction au droit d'auteur. La commission de protection des droits était déjà largement revenue sur cette partie de son action, en septembre dernier. « Au 30 juin 2015, l'Hadopi a recensé 418 services culturels en ligne sur le site offrelégale.fr.

Related: