background preloader

Notre-Dame-des-Landes : un projet de 1967 pour répondre aux défis de notre temps

Notre-Dame-des-Landes : un projet de 1967 pour répondre aux défis de notre temps
Bon, c’en est assez. Moi ça me fait peine. Beaucoup trop de contre-vérités sont énoncées quotidiennement sur l’affaire de l’Aéroport Grand-Ouest, outrageusement raccourci en NDDL par les supporters de la bande de squatteurs basanés polygames crypto-anarchistes néo-staliniens qui ne se lavent même pas tous les jours. Il est peut-être temps de prendre UN PEU de hauteur, de dépassionner le débat, et de ramener UN PEU de sérieux sur ce sujet de haute voltige. Un peu d’histoire(s) S’il semble aujourd’hui – mais je m’avance peut-être un peu – que le projet n’accueillera finalement pas le Concorde, dès mai 1967, les autochtones les plus civilisés pouvaient déchiffrer dans la presse locale avec leurs quelques rudiments de langue française que “La métropole Nantes – Saint Nazaire pourrait devenir le Rotterdam aérien de l’Europe par la création d’un aéroport international de fret au nord de la Loire”. Mieux qu’un aéroport de fret, un aéroport international ! L’actuel aéroport de Nantes Atlantique

http://www.pierrederuelle.com/notre-dame-des-landes-un-projet-de-1967-pour-repondre-aux-defis-de-notre-temps/

Related:  Citoyen

Agenda Conférences Gesticulées Voici l’agenda des conférences gesticulées des coopérateurs du Pavé ainsi que celles programmées par le Pavé. Nous ne pouvons que vous inviter à consulter aussi l’agenda du site des conférenciers-gesticulant, pour les conférences gesticulées accompagnées par une des coopératives d’éducation populaire ici . Jeudi 3 avril / St Julien en genevois (Haute Savoie) / Le Plein d’Energie... ou une autre histoire du militantisme par Anthony Brault. MJC St-Julien Maison pour tous "L’Arande". 24 Grande Rue 74 160 St-Julien-en-Genevois - Tél : 04 50 49 45 47 - Site : www.mjcstjulien.fr

N-D Landes: la chanteuse Emily Loizeau déchire sa carte d'électeur PARIS (AFP) - La chanteuse Emily Loizeau a écrit à François Hollande et déchiré symboliquement sa carte d'électeur pour exprimer son opposition à la construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes et faire part de sa "consternation". Dans une lettre manuscrite envoyée au président de la République et reproduite sur sa page Facebook, la chanteuse se dit "consternée et profondément déçue" par l'attitude du gouvernement sur le dossier. "La France n'a pas besoin d'un aéroport supplémentaire", écrit l'artiste qui déplore que "tant d'argent" soit "dépensé en temps de crise pour nuire un peu plus encore à l'équilibre fragile de notre environnement, pour retirer encore quelques terres suplémentaires aux paysans". "Des gens résistent aujourd'hui pour vous témoigner leur attachement à la terre, à sa culture, à son équilibre; des gens qui luttent pour sauver leurs métiers et le patrimoine de leurs enfants.

“Ayraultport” Europe Ecologie, la Troïka des Verts en pleureuse ?... En échange d’un bon plat de lentille (surtout pas Bio), c'est-à-dire l’octroi par le PS d’un groupe Parlementaire avec deux Ministères pour un dîner de cons à la sauce Hollandaise et le piège des désaccords portant, tant sur le Nucléaire que des projets autoroutiers ou ‘’l’Ayraultport’’ de Notre Dame des landes, EELV s'efforce de tenir sur une position intenable : à la fois dans le gouvernement et en dehors. … Déjà en 1974…35 ans que ça dure. STOP Ces aéroports qui coûtent cher et ne servent presque à rien - Notre-Dame-des-Landes - Basta ! - Iceweasel En France, 55% du trafic aérien passager et 89% du trafic de fret sont concentrés dans les aéroports de Paris. La moitié du trafic régional concerne quatre aéroports : Nice, Lyon, Marseille et Toulouse [1]. Mis à part Nice, aucun des 150 aéroports régionaux n’a vraiment réussi développer ses liaisons internationales. Si ce n’est à coup de subventions régionales ou en accueillant des compagnies low-cost, elles aussi subventionnées.

Notre-Dame-des-Landes : l'Etat prêt à stopper les opérations de gendarmerie Un nouveau pas vers le dialogue ? C'était l'une des revendications des opposants au projet de construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes : l'arrêt des opérations de gendarmerie sur le site. Une demande à laquelle l'Etat semble être disposée à accéder, a fait savoir la préfecture de Loire-Atlantique lundi. En contrepartie, cependant, les autorités demandent aux anti-aéroport de geler "toutes les nouvelles constructions illégales sur la ZAD" (zone d'aménagement différée réservée à l'aéroport, ndlr). Cette mesure d'apaisement concernerait également le secteur de la Châtaigneraie, où de nouvelles cabanes ont été érigées il y a dix jours. "Une éventuelle suspension de la destruction de ces nouvelles cabanes pourrait également être envisagée dans les négociations", a précisé la préfecture.

L'argent, le sang et la démocratie Le 8 mai 2002, à Karachi, au Pakistan, un attentat tue onze employés de la Direction des constructions navales de Cherbourg. Aussitôt, l'organisation terroriste al-Qaida est désignée comme responsable. Dix ans après les faits, l'enquête va faire surgir, notamment grâce aux révélations de la presse et aux investigations du juge antiterroriste Marc Trévidic qui a repris le dossier en 2007, une seconde affaire : un éventuel financement illicite lors de la campagne présidentielle d'Édouard Balladur en 1995.

Un militant anti-aéroport condamné à cinq mois de prison ferme - Nantes - Justice Interpellés, lundi, sur une barricade à Vigneux-de-Bretagne, trois militants au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes viennent d’être jugés sous le régime de la comparution immédiate, au tribunal correctionnel de Nantes. Parmi les faits qui leur étaient reprochés, des violences sur des personnes dépositaires de l’autorité publique. Pour certains s’ajoutaient le port d’arme du type fronde ou lance-pierres et la rébellion. Un militant de 27 ans a été reconnu coupable de violence avec usage d’une arme, de port d’arme de catégorie 6 et de participation armée et voilée à un attroupement. Il a été condamné à de la prison ferme : à savoir dix mois dont cinq sont assortis d’un sursis avec mise à l’épreuve pendant deux ans. Avec mandat de dépôt.

Notre-Dame-des-Landes: Pourquoi les écolos s'opposent à la construction de l'aéroport C’est un «Ayrault-port» dont ils ne veulent pas. Bon nombre d’associations, riverains, agriculteurs ou militants environnementaux ne désarment pas contre le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, en Loire-Atlantique, alors que le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a répété ce mercredi que l’aéroport «se fera». Un aéroport de plus ou de trop?

Notre-Dame-des-Landes : la démocratie en question LE MONDE | • Mis à jour le | Par Catherine Conan, Geneviève Lebouteux, Sylvie Thébaud, Françoise Verchère, Pierre Giroire et Frank Meyer La connaissance et la conviction. Dès que le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes fut ressorti de la poussière des armoires où il dormait, au début des années 2000, beaucoup d'habitants de la zone concernée manifestèrent leur incompréhension. L'ACIPA (Association citoyenne des populations concernées par le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes) fut créée et l'ADECA (Association de défense des exploitants concernés par le projet d'aéroport) fut réactivée. Dans cette dernière, beaucoup d'agricultrices et d'agriculteurs reprenaient le flambeau de leurs parents qui avaient lutté contre ce même projet trente ans plus tôt.

Vague de répression à Notre Dame des Landes : 100 blessés Published on novembre 25th, 2012 | by admin Communiqué de l’équipe médicale des occupants de Notre Dame des Landes, samedi 24 novembre 2012. Depuis Notre-Dame-des-Landes La stratégie de l’émotion, par Anne-Cécile Robert (Le Monde diplomatique, février 2016) Il en est de la démocratie comme des grenouilles. Une grenouille jetée dans une bassine d’eau bouillante s’en extrait d’un bond ; la même, placée dans un bain d’eau froide sous lequel le feu couve, se laisse cuire insensiblement. De multiples phénomènes se conjuguent pour « cuire » insidieusement les démocraties, à rebours de l’effet que produit un coup d’Etat avec ses militaires et ses arrestations d’opposants sur fond de Sambre-et-Meuse tournant en boucle à la radio. Tel l’innocent frémissement d’une eau qui bout, les dégâts occasionnés n’apparaissent jamais qu’au fil d’une juxtaposition dédramatisante. Les combustibles qui alimentent le feu sous la marmite ont été abondamment décrits ici et là (1).

Related:  NDDL débats et opinionsNDDLanonymc2ekit