background preloader

Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports

Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports
Visite de l’association Permis de Vivre la Ville Brigitte AYRAULT, marraine de l’association « Permis de Vivre la Ville », Valérie FOURNEYRON, ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Education populaire et de la Vie associative et François LAMY, ministre délégué à la Ville, se sont rendus vendredi 10 janvier dans le 14e arrondissement de Paris, pour y rencontrer les jeunes acteurs de différents programmes mis en place par l’association « Permis de Vivre la Ville ». 35 000 jeunes effectueront un Service Civique en 2014 : objectif revu à la hausse Lundi 6 janvier 2013, Valérie Fourneyron, ministre en charge de la jeunesse et François Chérèque, président de l’Agence du Service Civique se sont rendus à la rencontre de jeunes volontaires en mission de Service Civique auprès de l’ association "Les Enfants du Canal". Signature de convention cadre entre les grandes associations d’élus et l’OFQJ pour la mobilité internationale des jeunes

http://www.jeunes.gouv.fr/

Related:  La jeunessePARCOURS CITOYEN & SANTEL'éducation de mon enfantEMCdirecteur.jeunesse

Introduction Comprendre l’activisme de ces jeunes exige de dépasser deux clivages qui marquent encore trop souvent les analyses de la participation sociale et politique : la séparation entre la vie privée et l’engagement public et la dichotomie entre le monde « virtuel » d’internet et des réseaux sociaux d’un côté et une vie et une politique « réelles » de l’autre. C’est dans l’articulation et la fertilisation réciproque entre la vie quotidienne et le politique, entre le monde d’Internet et celui des places publiques, entre les réseaux sociaux et la convivialité des espaces militants qu’émergent des subjectivités politiques, de nouvelles formes de citoyenneté et les acteurs des mouvements sociaux d’aujourd’hui. Devenir acteur de sa vie et de son monde Émeline de Bouver (p. 91) analyse l’étroite articulation entre la construction de soi et l’engagement dans des mouvements écologistes et pour la simplicité volontaire, où discours et pratiques existentiels et militants se conjuguent.

Portail Santé Jeunes - Vie affective et sexuelle Mentions légales Informations éditeurs : Le site www.portailsantejeunes est géré par l’Inpes. Directrice de la publication : Thanh LE LUONG Institut National de Prévention et d’Education à la Santé 42, boulevard de la Libération 93203 Saint-Denis Cedex Téléphone : 01 49 33 22 22 Télécopie : 01 49 33 33 90 Site Internet : www.inpes.sante.fr La conception éditoriale, le suivi, la maintenance technique et les mises à jour du site sont assurées par le webmestre webmaster@inpes.sante.fr Hébergement : L’hébergement de ce site est assuré par la société CLARANET.

S'informer 1) Internet, c’est comme le reste, cela s’apprend ! Ce n’est pas parce qu’ils savent faire plein de choses, ils ont absolument besoin de vous pour se poser les bonnes questions face à l’écran et développer des pratiques intéressantes et sûres, basées sur des valeurs familiales partagées. Que vous soyez experts ou pas, le numérique doit faire partie des sujets de discussion et des objets d’éducation dans la mesure où il tient une place centrale dans la vie scolaire, sociale, culturelle… et amoureuse de vous enfants. 2) A la maison, mettez l’ordinateur et la tablette dans une pièce commune plutôt que dans la chambre des enfants au départ. Cela permet d’aider les plus jeunes à acquérir leur autonomie, de pouvoir discuter de leur vie en ligne, d’être là s’il se passe quelque chose d’anormal et d’apprendre et de découvrir avec eux.

Vie lycéenne Les lycéens bénéficient de droits et de libertés. Ils sont garantis par la Convention internationale des droits de l'enfant, signée par la France le 26 janvier 1990, entre autres. Droit d'affichageTout lycéen, ou groupe de lycéens, peut annoncer une réunion, proposer un service, exprimer une opinion par une affiche. Quelques précautions doivent cependant être observées. Envie d'agir Inauguration d’un centre EPIDE à Toulouse Myriam El Khomri, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social et Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports ont inauguré, ce jeudi 23 mars, l’Etablissement pour l’insertion dans l’emploi (EPIDE) de Toulouse. Prix « Jeunesse pour l’égalité » 2017 - Cérémonie de remise des prix Mercredi 22 mars, l’Observatoire des inégalités a organisé la cérémonie de remise des prix de la 4e édition de leur concours « Jeunesse pour l’égalité » sur le thème « Tous égaux ? ».

L’Observatoire L'Observatoire de la Jeunesse Solidaire (OJS) est une enquête annuelle menée par l'Afev auprès des jeunes. Chaque nouvelle édition est l'occasion de les interroger sur un thème différent. Il vise à : Mettre en lumière la parole des jeunes sur une thématique donnéePrendre du recul sur la problématique choisie en faisant intervenir des experts du sujetImpliquer la jeunesse dans l'élaboration de solutions et de pistes de réflexion pour répondre au problème soulevé En cette année électorale importante, nous avons interrogé un échantillon représentatif de 500 jeunes sur leur rapport à la vie publique et politique et leur rôle dans la société.

Plan d'Accompagnement personnalisé (PAP) La mention « dyslexie, dysphasie, troubles du langage » de l'annexe 1 de la circulaire n° 2003-135 du 8-9-2003 relative à l'accueil en collectivité des enfants et adolescents atteints de troubles de la santé évoluant sur une longue période est abrogée. La loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'École de la République introduit à l'article L. 311-7 du code de l'éducation le plan d'accompagnement personnalisé (PAP). L'article D. 311-13 du même code prévoit que « les élèves dont les difficultés scolaires résultent d'un trouble des apprentissages peuvent bénéficier d'un plan d'accompagnement personnalisé prévu à l'article L. 311-7, après avis du médecin de l'éducation nationale. Il se substitue à un éventuel programme personnalisé de réussite éducative. La présente circulaire a pour objet de définir le public visé par le plan d'accompagnement personnalisé, son contenu ainsi que la procédure et les modalités de sa mise en œuvre (cf.

Gallicadabra ! Et Gallica s'ouvre aux enfants Derniers tests avant le lancement de Gallicadabra. © Béatrice Lucchese/BnF Une application de lecture conçue pour les enfants et leurs parents Fables, contes, abécédaires, Gallica regorge de ressources pour la jeunesse. Une sélection, réalisée par le Centre national de la littérature pour la jeunesse (CNLJ) de la BnF, a été intégrée dans une application mobile adaptée au jeune public, colorée et intuitive.

Enseignement moral et civique - toutatice.fr « L'enseignement moral et civique a pour ambition la construction d'une culture morale et civique fondée sur l'articulation des trois éléments constitutifs de toute culture: des valeurs, des savoirs et des pratiques . »Pierre Kahn, Professeur des Universités en sciences de l'éducation à l'Université de Caen Basse Normandie et coordinateur du groupe d'experts en charge du programme d'EMC auprès du Conseil supérieur des programmes RESACOOP Monter un projet de solidarité internationale "S’engager, agir, pour un monde solidaire en France et dans le monde : en route vers l’INTER-action" janvier 2014 13 fiches méthodologiques réalisées par le Réseau Jeunesse et Solidarité internationale en Rhône-Alpes un véritable carnet de route pour les jeunes porteurs de projet qui souhaitent entreprendre un voyage solidaire ou monter une action de sensibilisation en France Sommaire - (téléchargement fiche par fiche) : 1. Je souhaite monter un projet en France ou à l’étranger : Je m’interroge sur mes motivations - Quels statuts si je veux partir ?

Les principales ressources des 18-24 ans Plus de la moitié des 18-24 ans vivent chez leurs parents Au dernier trimestre de 2014, 57 % des jeunes âgés de 18 à 24 ans résident de façon permanente chez leurs parents, proportion parmi les plus faibles d’Europe (bibliographie). Selon l’enquête nationale sur les ressources des jeunes (ENRJ ; sources), un quart des 18-24 ans résident en permanence dans leur propre logement, et près d’un jeune adulte sur cinq habite à la fois chez ses parents et dans un autre logement (figure 1). La cohabitation avec les parents est liée à leur situation d’activité : la non-cohabitation est plus fréquente (36 %) chez les jeunes adultes déclarant occuper un emploi. La semi-cohabitation est plus répandue (32 %) chez ceux qui suivent des études. La cohabitation concerne les trois quarts des jeunes adultes au chômage ou inactifs sortis du système éducatif (soit 21 % des 18-24 ans).

Agir contre le racisme - Agir contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie Une politique inscrite dans le cadre du plan national d'action 2015-2017 Ce plan a été annoncé en avril 2015 par le Premier ministre. Pour accompagner sa mise en œuvre dans le système éducatif, un numéro spécial du BOEN a été publié en juin 2015 et le ministère participe aux travaux du groupe de suivi du plan, animé par le délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme. Le Plan et le BOEN spécial à télécharger (pdf). Mon enfant n’aime pas lire, que faire ? « Mon enfant n’aime pas lire, que faire ? » – Voilà une question que l’on nous pose très souvent à la bibliothèque. Alors aujourd’hui, je vais tenter d’apporter non pas LA solution, mais au moins de partager avec vous quelques éléments de réponses que je donne aux parents avec qui je discute à la bibliothèque.

Related:  Institutions et acteurs de l'éducation populaireActualité - Infos pratiquesEMPLOISS'orienter, s'informerOrientation scolaireVIE LYCEENNEDroit pour les plus jeunesPrévention jeunessePédiatrie-Puér-Pédopsy-NéonatSantéLIEUX RESSOURCESVeille institutionnelle sectorielleRESSOURCES MANAGEMENTDroit - Economie - Citoyenneté - ECJSJeunesseJeunes