background preloader

Egalité contre racisme

Egalité contre racisme
Quand parle-t-on de discrimination ? La discrimination Selon l’article 225-1 du Code pénal, modifié par la loi n°2017-256 du 28 février 2017, « constitue une discrimination toute distinction opérée entre les personnes physiques sur le fondement de leur origine, de leur sexe, de leur situation de famille, de leur grossesse, de leur apparence physique, de la particulière vulnérabilité résultant de leur situation économique, apparente ou connue de son auteur, de leur patronyme, de leur lieu de résidence, de leur état de santé, de leur perte d'autonomie, de leur handicap, de leurs caractéristiques génétiques, de leurs mœurs, de leur orientation sexuelle, de leur identité de genre, de leur âge, de leurs opinions politiques, de leurs activités syndicales, de leur capacité à s'exprimer dans une langue autre que le français, de leur appartenance ou de leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une prétendue race ou une religion déterminée ». Le harcèlement discriminatoire

http://www.egalitecontreracisme.fr/ce-que-dit-la-loi

Related:  Contre le harcélement scolaireL'égalité/place de la femme dans la société`test 1023

Les dix nouvelles mesures contre le harcèlement scolaire le Harcèlement scolaire : qu'est-ce que c'est ? Violence physique, violence verbale, mal-être, isolement, souffrance... En milieu scolaire, le harcèlement est une réalité pour nombre d'élèves. Les causes d’une stigmatisation sont diverses et nombreuses : apparence physique, sexe et identité de genre, classe sociale, appartenance culturelle ou encore handicap. Place aux filles ! Ce site conduit les jeunes filles à élargir leurs choix d’orientation et à modifier leurs projets professionnels. Sept thèmes les impliquent dans ce cheminement : Ma personnalité Mes formations Mon parcours Mes représentations Mes prescripteurs Mes comportements Mes projets Ainsi, elles s’informeront sur des choix qu’elles se seraient « naturellement » interdits. Elles comprendront leurs obstacles personnels en matière d’orientation.

Manuel pour la pratique de l’éducation aux droits de l’homme avec les enfants Remerciements Préface Bienvenue dans Repères Juniors, le manuel pour la pratique de l’éducation aux droits de l’homme avec les enfants ! En quoi consiste l’éducation des enfants aux droits de l’homme ? Éducation aux droits de l’homme et éducation à la citoyenneté démocratique À qui s’adresse Repères Juniors ? Idée lecture Le p'tit Libé Tu veux en savoir plus sur le harcèlement scolaire ? Regarde ma sélection de livres sur le sujet. Le petit livre pour dire «Non !» à la violence de Dominique de Saint Mars, illustré par Serge Bloch (Bayard Jeunesse, 9,90 €). Dès 7 ans. Ce livre apprend à tous les enfants à ne pas se laisser marcher sur les pieds sans être méchants, ni violents.

Who's She? Ce jeu de société veut s'imposer comme la version féministe du « Qui est-ce ? » Elles sont découvreuses, inventrices ou autrices. Dans le jeu de société Who's She? directement inspiré du Qui est-ce ? Pierre Joxe : « Quand l’histoire coloniale pèse tellement sur le présent, il vaut mieux la connaître Ancien ministre de l’Intérieur, Pierre Joxe travaille aujourd’hui comme avocat des mineurs. Pour le Bondy Blog, il met son expertise au service d’un décryptage exceptionnel. Expliciter l’héritage colonial de la France, pour mieux comprendre l’état d’urgence et les dissensions qui, parfois, troublent les consciences dans notre pays. Bondy Blog : Que représente pour vous l’état d’urgence dans le rapport de la France à son passé colonial ? En 2005, à l’époque des émeutes qui suivirent la mort de deux jeunes à Clichy, tous les gens de ma génération ont eu un haut-le-cœur quand ils ont appris la mise en œuvre de la loi de 1955 sur l’état d’urgence, dans toute l’Ile-de-France et dans plusieurs départements. Il était consternant, en 2005, que le gouvernement réactive cette loi votée au début de la guerre d’Algérie (1954-1962).

Jeu Non au harcèlement - L'Education aux Médias au CDI Dans le cadre d'une sensibilisation en classe de 6ème au harcèlement, j'ai conçu un jeu à imprimer que je vous propose à présent en téléchargement libre. Matériel nécessaire : - Un dé à trois couleurs : bleu, jaune, blanc ( à fabriquer soi-même). Le dé permet de déterminer la couleur de la carte jouée pour le tour. Semaine contre le racisme : De l'amour ou des connaissances ? "Notre message est un message d'amour, d'humanisme car dans les périodes de crise on ne s'en sort que par plus d'humanisme". Ouvrant la Semaine de lutte contre le racisme et l'antisémitisme le 21 mars, la ministre de l'éducation nationale a envoyé cet appel au vivre ensemble avant de laisser la place au président de la République. Un invité à la hauteur des enjeux. Mais l'Etat fait -il réellement ce qu'il peut ? L'école fonctionne

Harcèlement scolaire : le reconnaître pour mieux le combattre 1,2 million. C’est le nombre d’élèves, en primaire ou au collège, concernés par le harcèlement scolaire. Insultes, brimades, coups… autant de mauvais traitements quotidiens infligés aux « têtes de turcs » ou « souffre-douleurs ». sans titre Autres Accueil » Nos productions » Outils d'animation » Autres Reflets du Sud | Catalogue d’outils lire plus Actualités - Semaine contre le racisme et l'antisémitisme Temps fort de la mobilisation de la communauté éducative pour prévenir toute forme de discrimination ou de violence fondée sur l'origine ou l'appartenance religieuse, cette semaine doit être l'occasion, dans les enseignements, en particulier l'enseignement moral et civique, les actions éducatives et l'ensemble des situations concrètes de la vie scolaire, de mener des réflexions et de conduire des actions visant à rappeler le sens des valeurs de respect, de dignité et d'égalité. L'éducation pour agir contre le racisme et l'antisémitisme Cette éducation s'incrit au cœur de la mission de l'École de transmettre et de faire vivre les valeurs de notre République, ainsi que du plan gouvernemental « La République mobilisée contre le racisme et l'antisémitisme ».

Harcèlement scolaire et cyber-harcèlement témoignage Mademoiselle Tout à commencé en septembre, à la rentrée des classes. Je rentrais en Terminale Littéraire, et j’étais plutôt contente. J’aimais vraiment mes cours, tout se passait bien dans la classe, et j’étais considérée par mes profs comme une bonne élève, motivée et même brillante. J’étais ravie donc, d’autant que le premier jour de cours correspondait à mon anniversaire. Même si j’aurais préféré le fêter autre part, je fêtais mes 17 ans, et ma dernière année de lycée.

Related: