background preloader

Refuser l'oppression quotidienne : la prévention du harcèlement à l'École - Rapport d'Éric Debarbieux

Refuser l'oppression quotidienne : la prévention du harcèlement à l'École - Rapport d'Éric Debarbieux

Violence scolaire en France Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La violence scolaire en France désigne les actes violents réalisés dans les établissements scolaires français et dirigés contre les élèves, les enseignants ou les établissements eux-mêmes (dégradations, incendies). Mesure[modifier | modifier le code] Élaborées par la Direction centrale de la sécurité publique, les premières statistiques générales sur la violence à l'école datent en France de 1994. La période 1994-1997 est marquée par une augmentation très modérée des actes de violence « envers les élèves » et « envers les personnels ». Ces premières statistiques, plutôt réconfortantes, n'ont pourtant pas limité le succès médiatique du thème de la violence à l'école. Plus la statistique est présentée d'une façon brute, moins sa signification est claire. Le chiffre paraît énorme. La violence envers les enseignants[modifier | modifier le code] Il existe deux raisons de s'intéresser spécifiquement à la violence envers les enseignants.

L'histoire de la violence scolaire La violence des jeunes en milieu scolaire est devenue une question de société vers la fin des années 1970. C’est l’inspecteur Georges TALLON qui a rédigé en 1979 le premier rapport à ce sujet. Il a réalisé une enquête dans 41 collèges dits « difficiles ». C’est à la même époque que le collège unique (1) ouvre ses portes en 1975. Ce n’est qu’en 2001 que des premières statistiques générales commencent à être analysées par l’Inspection générale de l’Education Nationale. Le sociologue Eric DEBARBIEUX, estimait que ces données pouvaient être intéressantes à traiter mais il craignait que d’en parler pouvait provoquer la peur et par conséquent la demande d’une politique sécuritaire. Il pense qu’il faut distinguer les différents types de violences et relativiser le peu de données existantes. De nos jours, il est toujours aussi difficile d’évaluer et de recenser les violences et incivilités. C’est en 1993 que le Ministère de l’Intérieur a commencé à recenser des rapports.

Ecole : Etats généraux de la sécurité à l'école, violence en milieu scolaire, plan santé. En bref - Actualités Les "Etats généraux de la sécurité à l’école" organisés par le ministèreMinistèreEnsemble des services de l’Etat (administration centrale et services déconcentrés) placés sous la responsabilité d’un ministre. de l’éducation nationale à La Sorbonne se sont terminés le 8 avril 2010. Réunissant des spécialistes (psychologues, pédagogues, sociologues, etc.), des enseignants et élèves, des associations et des représentants du gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale., ils devaient analyser les évolutions de la violence en milieu scolaire et proposer des mesures tendant à "prévenir et endiguer le phénomène".

Related: