background preloader

Portrait : Benoît, le fameux « ami noir » de tous les racistes

Portrait : Benoît, le fameux « ami noir » de tous les racistes
Related:  Racisme ordinaireSites, associations & articles

Les générations J'ai envie de parler un peu du concept de générations appliquées à l'immigration. Pour rappel : 1ère génération : tu débarques en France2ème génération : tes enfants naissent en France et ont la nationalité française.3ème génération : tes petits enfants naissent en France et ont la nationalité française puisque tes enfants sont français. J'ai récemment fait l'inventaire en remontant mon arbre généalogique. - Je suis née en France, ainsi que deux de mes soeurs, de parents algériens. - Mon frère et deux de mes soeurs sont nés en Algérie mais sont arrivés en France à 7 ans pour l'un, 6 ans pour l'autre, et 2 mois pour la dernière. Alors là ça se complique. - Ma mère est née en Algérie et a débarqué en France à 28 ans. - Mon père est né en Algérie et a fait des allers retours pendant plusieurs années entre la France et l'Algérie, avant de s'y installer définitivement à 29 ans. Ce qui ferait de moi une 3ème génération par mon père, mais une 2ème génération par ma mère.

Under the Mountain Bunker | Come for the Apocalypse – stay for the coffee! Observatoire des inégalités 20 décembre 2016 - La France compte entre 5 et 8,8 millions de pauvres selon la définition adoptée. Entre 2004 et 2014, le nombre de personnes concernées a augmenté d’un million, principalement sous l’effet de la progression du chômage. Un changement majeur dans notre histoire sociale. La France compte cinq millions de pauvres si l’on fixe le seuil de pauvreté à 50 % du niveau de vie médian [1] et 8,8 millions si l’on utilise le seuil à 60 %, selon les données 2014 de l’Insee (dernière année disponible). La pauvreté a fortement progressé à partir de 2008, avec l’accentuation des difficultés économiques liées à la crise financière. Un tournant de notre histoire sociale Les années 2000 et 2010 constituent un tournant de notre histoire sociale. Graphe plein écran Plus de données Aucune donnée disponible de 1970 à 1990 pour le seuil à 40 %. Plus de données Données non disponibles de 1970 à 1990 et en 2014 pour le seuil à 40 %. Photo / © elavuk81 - Fotolia.com

Et toi t'es d'origine? La question qui tue. Si tu n'as pas une tête typiquement française (ce qui reste en ce qui me concerne une notion tout à fait abstraite, je ne peux pas te dire ce qui a l'air français ou pas), la question est "Et toi, t'es d'origine?". Jusqu'à nouvel ordre, je ne suis ni un camembert ni une bouteille de pinard, aussi cette question m'a toujours mise de travers. C'est la version politiquement correcte de "t'es arabe?". Ah ben oui, parce que si t'étais africain ça se verrait, et français ou européen de l'ouest aussi. Mais toi là, t'es un peu bronzé, t'as un nez un peu long et des cheveux bruns qui frisouillent, aussi j'ai l'impression que t'es peut-être arabe. Je me suis toujours demandé pourquoi certaines personnes que j'ai rencontrées dans ma vie, à la fac comme au boulot, ou en soirée, m'ont posée cette question en troisième position juste après "comment tu t'appelles" et "tu fais quoi dans la vie". Petit florilège : "j'aime bien les gateaux que vous faites""et tu manges du porc?"

L'actu 3.0 Société Publié sur avril 29th, 2013 | Rédigé par Mohammed Khial À ceux qui vous diront qu’un bureau mal rangé est révélateur d’un esprit mal organisé, vous pourrez désormais leur demander avec assurance de quoi peut bien être révélateur un bureau vide. Selon une étude portant sur l’organisation au travail, menée par des chercheurs allemands, on apprend que le « bordel » serait indicateur d’une forte conscience productive. Vous êtes bordélique ? Avec ces résultats, il semblerait que ce soit tout un mythe qui s’effondre. Alors petite question pour finir. 0 instagram Imaginez un distributeur de Pepsi Next dans lequel il ne faut pas insérer une pièce mais une canette de cola vide.

La Lutte contre les discriminations dans le domaine de l’emploi, du logement, de l’éducation et de l’accès aux biens et services, sur la base de 20 critères prohibés par la loi : La Lutte contre les discriminations Le Défenseur des droits combat les inégalités fondées à partir des 19 critères prohibés par la loi, comme l’origine ou le handicap, dans le domaine de l’emploi, du logement, de l’éducation et de l’accès aux biens et services. Discrimination sur l’engagement syndical dans une entreprise de fruits et légumes Focus du : 16/11/2012Simone est commerciale en contrat à durée déterminée depuis 2005, dans une entreprise de fruits et légumes. Discrimination sur la couleur de peau dans un centre de formation Focus du : 13/11/2012Nathalie, Florence, Martine et Karine préparent dans un centre de formation des Yvelines un diplôme d’Etat d’auxiliaires de vie sociale. « Les discriminations liées à l'âge augmentent » Visite d’un campement de Roms à Chassieu près de Lyon Actualités Questions / Réponses Saisir S'informer

Je connais Machin, il n’est pas raciste Cet article s’adresse essentiellement à des personnes blanches de culture française. Il doit y avoir une sorte de gène du racisme, il y a les gros connards racistes qui l’ont et puis tous les gens respectables, les notables, ceux qui «dérapent» et balancent un peu de racisme ordinaire dans les médias et sur les réseaux sociaux… ben eux ils l’ont pas. Par exemple Pierre Machin1, mec de droite mais qui pourrait être de gauche ça serait la même, eh bien il trouve que donner des prénoms un peu juifs à ses enfants c’est pas très laïc, ou pas très français, ou pas très acceptable, enfin pas bien quoi. Après quoi il fait genre ça a pas été bien compris, il fait fausses excuses, et autres manœuvres dont on se fiche. Je connais Pierre Machin, il n’est absolument pas raciste. Donc Le Patron il a séquencé l’ADN de Pierre, et dedans il a vu ah tiens, j’en étais sûr, pas l’ombre d’un gène de racisme dans cet ADN-là, ce qui nous fait une belle jambe de con. Le racisme n’est pas une tare individuelle.

exploration urbaine - blanchisserie de la mouche Techniques d’exploration : levez-vous aux aurores. Frissonnez dans la fraîcheur de ce matin d'automne. Encore mal réveillé, escaladez une barrière inamicale. Traversez la rivière. Blanchisserie est à prendre au sens ancien d’usine de blanchiment et de teinture de fils et de tissus. Aussi surprenant que cela puisse paraître, la blanchisserie de la mouche est étroitement liée à la révolution espagnole de septembre 1868 qui obligea la reine Isabelle II à quitter son trône et s’exiler à Paris. Le 19 juillet 1870, la France déclara la guerre à la Prusse. 6 mois plus tard, balayée, écrasée, l’armée française impériale de Napoléon III capitula. Afin de compenser la perte des usines textiles très présentes en Alsace, la troisième république décida la création de nouvelles blanchisseries.

Les Inégalités ethno-raciales Qu’il s’agisse des problèmes de méthodologie posés par un genre d’inégalités qui demandent à être rigoureusement définies aux résultats de la recherche empirique qui peuvent notamment décrire les interactions entre ces inégalités et d’autres inégalités sociales, la synthèse de Mirna Safi risque de devenir un incontournable à l’adresse de tout militant de la cause antiraciste. Spécificité des inégalités ethno-raciales et intersectionnalité Et c’est d’autant plus vrai que la France souffre de cette situation paradoxale selon laquelle la question des inégalités ethno-raciales hante constamment le débat public (des « statistiques ethniques » aux diverses politiques publiques dites de « discrimination positive ») alors que la tradition sociologique nationale (d’Emile Durkheim à Pierre Bourdieu) ne s’est guère intéressée à prendre en considération ce type d’inégalités. Ethnie ou race ? La synthèse richement documentée de Mirna Safi (sa bibliographie fait 27 pages sur un total de 125 !)

L'islamophobie ordinaire — Vos témoignages Vous avez dit « d’apparence musulmane » ? C’était l’expression utilisée par Nicolas Sarkozy pour décrire les victimes des assassinats commis à Toulouse (la très médiatisée « affaire Merah »). Cette expression totalement absurde est symptomatique des préjugés qui lient certaines apparences à la religion musulmane dans l’esprit de certain-e-s. Sur le forum, A. s’exprime : « Comme j’ai des origines marocaines et que ça se voit à mon teint, les gens pensent tous que je suis musulmane, alors que (au secours) non ! Une simple apparence « étrangère » déclenche les pires stéréotypes, ce qu’a vécu V « Ce qui m’agace vraiment, c’est que la plupart des personnes que je rencontre fantasment complètement sur ma vie. Au menu : stéréotypes et préjugés Alors non, parler cuisine traditionnelle avec une personne d’origine étrangère, ce n’est pas en soi du racisme ou de l’islamophobie. La parole à S., qui décrit le repas comme le moment le plus « What The Fuck » pour les jeunes musulmans : C.G ajoute :

Related: