background preloader

Philosophie - Relations et domination

Philosophie - Relations et domination
Bases du comportement humain Les Philosophes se sont souvent interrogés, et s'interrogent encore, sur les mécanismes qui font agir les Hommes, sur leurs motivations conscientes et inconscientes, qui poussent à tel ou tel comportement. Comment chacun trouve-t-il, ou ne trouve-t-il pas sa place dans la Société ? d'où vient l'ambition de certains, les désirs, les motivations ? Beaucoup de théories ont été échafaudées, plus ou moins étayées par des observations, et souvent contestées. Ainsi, contrairement aux sciences dures, il est difficile d'appliquer strictement les critères de réfutabilité de Popper (voir article) au vu d'observations apparemment contraires à la théorie. Cependant, toutes imprécises qu'elles soient, ces règles peuvent permettre d'expliquer ou de décrypter certains comportements, de comprendre leur cause et donc d'être à même de réagir de la manière la plus appropriée. Pour qu'une théorie du comportement soit acceptable, elle doit de plus être explicable. La socialisation Related:  DiscriminationsFilosofia

A – La doctrine des harmonies économiques Marre des discussions bêtes et irrespectueuses Montesquieu n’est pas un philosophe antique, mais quand il fait très chaud il aime bien s’habiller en Grec. 40 Belief-Shaking Remarks From a Ruthless Nonconformist If there’s one thing Friedrich Nietzsche did well, it’s obliterate feel-good beliefs people have about themselves. He has been criticized for being a misanthrope, a subvert, a cynic and a pessimist, but I think these assessments are off the mark. I believe he only wanted human beings to be more honest with themselves. He did have a remarkable gift for aphorism — he once declared, “It is my ambition to say in ten sentences what others say in a whole book.” A hundred years after his death, Nietzsche retains his disturbing talent for turning a person’s worldview upside-down with one jarring remark. Even today his words remain controversial. Here are 40 unsympathetic statements from the man himself. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 17. 18. 19. 20. 21. 22. 23. 24. 25. 26. 27. 28. 29. 30. 31. 32. 33. 34. 35. 36. 37. 38. 39. 40. More of Nietzsche’s genius here. Have a lot on your mind? Everyday mindfulness has transformed my life, and the lives of many others.

Les (...) contemporaines - L'analyse stratégique et systémique Michel Crozier, Erhard Friedberg, , 1977, p. 448. L’analyse stratégique et systémique est un paradigme de la sociologie des organisations dont l’objectif est de rendre compte du changement social au sein d’une organisation, qu’elle soit une entreprise ou une administration. Elle a été exposée par Erhard Friedberg et Michel Crozier dans en 1977. Le terme de stratégie renvoie à la manière dont les acteurs (individu ou groupe) cherchent à atteindre leurs objectifs (faire carrière, être socialement reconnu, se réaliser par le travail, etc.). L’analyse stratégique s’appuie sur un certain nombre de postulats qui forment une théorie de l’acteur. Ensuite, l’analyse stratégique postule que les acteurs sont rationnels, mais qu’ils n’optimisent pas. Dans l’analyse stratégique, le pouvoir n’est pas considéré comme un attribut, mais comme la capacité d’un individu d’obtenir d’un autre individu un comportement qu’il n’aurait pas eu sans lui. Déduire les objectifs des acteurs.

On peut plus rien dire ! « Pensée unique », « dictature du politiquement correct », « interdiction de critiquer l’islam », « injonction » à soutenir le mariage homo... On ne compte plus, ces derniers temps, les délires paranoïaques sur la police de la pensée et du langage que feraient régner, en France, des minorités toutes-puissantes... On a déjà parlé de cela sur ce site, mais il nous prend l’envie d’en reparler. C’est tout de même incroyable : si on dénigre la lutte pour le droit au mariage et à la parentalité pour les homos, on se fait tout de suite traiter d’homophobe ! C’est tout de même incroyable : si on dénigre la revendication du port du voile à l’école ou dans l’espace public, on se fait tout de suite traiter d’islamophobe ! A moitié vrai parce qu’effectivement les discours ci-dessus sont parfois taxés d’homophobes (pour les premiers) et d’islamophobes (pour les seconds). A moitié faux parce que c’est encore très loin d’être systématique.

L’amour selon Platon et Spinoza | L'antre d'un Lion philosophe « Qu’est-ce que l’amour ? La tradition philosophique propose essentiellement deux réponses à cette question. Je passe rapidement sur la première, car elle me paraît la moins éclairante, mais il faut la mentionner parce qu’elle est partiellement vraie et historiquement importante. C’est la réponse de Platon, dans Le Banquet. Il faut donc une autre définition, pour rendre compte des couples heureux, ou, pour dire la chose de façon plus réaliste, pour rendre du compte du fait que des couples, parfois, sont heureux. Si quelqu’un vous dit : « Je suis joyeux à l’idée que tu existes », vous prendrez cela pour une déclaration d’amour, et vous aurez évidemment raison. Pour Spinoza, l’amour n’est pas manque. Qu’est-ce qui indique que Spinoza a raison contre Platon ? Ensuite qu’il n’est pas besoin de manquer de nourriture, ni même d’avoir faim, pour aimer manger : il suffit de manger de bon appétit, comme on dit, et d’aimer ce qu’on mange. André Comte-Sponville, in Qu’est-ce que l’amour ?

THEORIES DE LA MOTIVATION DES INDIVIDUS AU TRAVAIL - Le blog de danielus.over-blog.com Les organisations existent parce qu’elles ont en leur sein des hommes et des femmes qui, sans relâche, donnent le meilleur d’eux pour qu’elles vivent et se développent. Toutefois, si la ressource humaine constitue aujourd’hui la sève nourricière des organisations, il est tout aussi vrai que ces hommes et ces femmes attendent en retour beaucoup de leurs entreprises. De nombreux chercheurs se sont intéressés à l’analyse des besoins ou attentes de l’individu, en l’occurrence ceux pour qui la satisfaction est recherchée au travail ; donnant ainsi naissance au concept de motivation. L’intérêt du concept justifie l’abondante littérature y relative. Dans cette partie, nous allons dans un premier chapitre étudier les éléments du concept et quelques théories de la motivation de l’homme au travail. Puis, dans un second chapitre, nous reviendrons particulièrement sur la théorie des facteurs de motivation et d’hygiène de vie proposée par F. §.1. 1. 2. §.2. 1. 2. §.4 Analyse du processus §.1. 1. 2.

La menace du stéréotype Mise en évidence et définition La menace du stéréotype a été mise en évidence sur les Afro-américains La menace du stéréotype a été mise en évidence en 1995 par deux chercheurs de l’université de Stanford, Claude Steele et Joshua Aronson (1). Pour cela, ils ont constitués deux groupes d’étudiants, chacun comprenant 50% de noirs et 50% de blancs. A ces deux groupes, ils ont fait passer un test sur les compétences verbales, exactement identique mais présenté de façon différente. Au premier groupe, ils ont dit qu’il s’agissait d’un test mesurant l’intelligence ; au second groupe, ils ont affirmé que c’était un test pour comprendre le fonctionnement du cerveau, qui ne mesurait absolument pas l’intelligence. Par ce phénomène, un groupe ayant une mauvaise réputation va adopter un comportement, qui validera le stéréotype aux yeux des autres. Cas des stéréotypes sexistes Comment en finir avec ce cycle vicieux ? Pour aller plus loin References 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. —. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15.

Il “Panta rei” di Eraclito: accettare la vita in continuo mutamento | Hello! World C’è un’armonia nascosta, e ineffabile, nel rinnovarsi a ogni istante dell’esperienza, di ogni esperienza, mai uguale a se stessa. È il messaggio fondamentale del “Panta Rei“—”tutto scorre“—di Eraclito di Efeso. Il pensatore presocratico di cui, secondo Nietzsche, il mondo avrebbe “eternamente bisogno”, così come ha eternamente bisogno di verità. Eraclito, vissuto fra VI e V secolo a.C., era definito “oscuro” già anticamente. La fissità è un inganno: l’acqua del fiume non è mai la stessa Il sole è nuovo ogni giorno [Fr. 27] Come si può pensare il continuo mutamento della natura e delle cose, mutamento che non è possibile ingabbiare in sistemi? Entrano negli stessi fiumi, ma acque sempre diverse scorrono verso di loro [Fr. 28] Ma se le acque che lo compongono non sono mai le stesse, anche il fiume—la realtà, come il sole—non è mai lo stesso fiume. Nello stesso fiume non è possibile entrare due volte [Fr. 30] Tutto ciò non riguarda solo “le cose”. Perché “armonia”? Immagini: Copertina

Michel Crozier, l'Acteur et le Système, synthèse du livre et critique Les contraintes de l'action collective Seuil 1977 Copyright : Le contenu de cette page a été copié (social.subject-line.com/t2337-topic). Des démarches sont en cours pour faire supprimer ce site pirate. Sommaire I Le livre : FICHE de LECTURE - SYNTHÈSE II - CRITIQUE - Pistes de réflexion I - Le livre : FICHE de LECTURE - SYNTHÈSE Michel Crozier et Erhard Friedberg définissent ce livre comme un manuel, non pas de sociologie des organisations, mais de sociologie de l’'action organisée. Cette méthode, basée sur l’'analyse stratégique, se positionne sur le plan des relations de pouvoir entre acteurs et des règles implicites qui gouvernent leurs interactions, et qui sont appelées ici « jeux ». Le pouvoir est défini comme une relation structurante caractérisée par le déséquilibre d’'une relation qui est réciproque, et par la possibilité de certains individus ou groupes d’'agir sur d’autres individus ou groupes. Je terminerai cette synthèse avec deux citations : II - Critique / Pistes de réflexion

Related: