background preloader

Le cerveau peut-il faire deux choses à la fois ?

Le cerveau peut-il faire deux choses à la fois ?

http://www.youtube.com/watch?v=hNERzZDZT68

Related:  Neurosciences ThéorieTDAHCerveauenvie d'apprendrememoriser

5 principes issus des neurosciences pour favoriser l'apprentissage en formation Quels sont, à votre avis, les avantages et inconvénients des pédagogies actives, ludiques et participatives ? Si les entreprises semblent conscientes de la nécessité d’amorcer un virage pédagogique dans leurs formations, elles sont parfois réticentes à l’idée de passer à l’action : est-ce vraiment utile et pertinent ? De mon point de vue, la réponse est indéniablement : OUI ! 12 phrases pour aider les enfants anxieux à s’apaiser « Je suis là, tu es en sécurité. » L’anxiété a tendance à faire croire que les choses sont pires qu’elles ne le sont en réalité. Assurer présence et sécurité offre du réconfort aux enfants souffrant d’une anxiété telle qu’elle les met hors d’eux, hors de contrôle. « Parle-moi de ce qui te rend si anxieux.

4 informations à connaître par tous sur la manière dont le cerveau apprend Connaître la manière dont le cerveau fonctionne est un gage pour des apprentissages efficaces. Je vous propose de répondre aux questions suivantes dans cet article, qui pourra aider à la fois les enseignants, les parents, les enfants et les adolescents à l’école et au moment des devoirs : 1. Les fonctions cognitives - Association québécoise des neuropsychologues Attention Fonctions exécutives Fonctions intellectuelles Fonctions visuo-spatiales Gnosies Les troubles des apprentissages chez l'enfant Votre enfant a récemment été diagnostiqué avec un trouble d’apprentissage ? Avez-vous commencé immédiatement à vous soucier de la façon dont il ou elle va faire face à son problème à l’école ? Il est naturel de vouloir le meilleur pour votre enfant, mais la réussite scolaire, bien qu’importante, n’est pas l’objectif final. Ce que vous voulez vraiment pour votre enfant, c’est une vie heureuse et épanouissante.

La « double tâche » c’est invisible Caroline Huron (psychiatre et chercheuse en sciences cognitives) nous montre que le cerveau ne peut pas faire deux tâches en même temps si ces deux tâches requièrent de l’attention. C’est une contrainte biologique du fonctionnement cérébral. Elle est invisible, nous en avons rarement conscience et pourtant elle envahit toute notre vie quotidienne. Cette limite de notre cerveau a une conséquence majeure dont il faut avoir conscience : on ne peut pas apprendre en situation de double tâche. Les élèves « dys » qui ont des difficultés à automatiser leur gestes, leur lecture, leur écriture, les calculs etc… sont très souvent dans cette double tâche en classe ce qui entraîne des difficultés d’attention et surtout de la fatigue. Cette courte vidéo de quelques minutes vous donnera quelques éléments de compréhension simples et clairs.

Hyperactif … J’en peux plus, mon enfant a trop d’énergie !!! Manon a 9 ans et ne tient pas en place. À l’école, elle dérange les autres enfants et ne parvient pas à se concentrer. Elle se balance sur sa chaise, elle a besoin de se lever continuellement et elle se fait gronder par l’enseignante. Les parents de Tom ne l’emmènent plus au restaurant, car c’est impossible pour lui de rester assis sur sa chaise pendant une heure, à moins de lui laisser une tablette entre les mains. Léo et Théo sont deux jumeaux de 6 ans qui ne sont toujours pas propres.

Accompagner la mise en œuvre de la compétence-clé « apprendre à apprendre » Ce guide, réalisé par le Greta du Velay, est la porte d’entrée aux différentes réflexions et aux outils réalisés dans le cadre de l’action innovante transnationale 2A2 Apprendre à apprendre : l’accès à l’autonomie. Le référentiel européen de la compétence clé Apprendre à apprendre est analysé et rendu opérationnel dans une pratique de formation. Des ressources pour former et des indicateurs pour l’évaluation sont proposés. Une grille de positionnement de l’apprenant est également disponible. Enfin, six étapes d’un parcours d’apprentissage sont analysées pour permettre aux formateurs d’accompagner au mieux et à chaque instant, le développement de la capacité d’apprendre.

La meilleure façon d’enseigner l’orthographe d’usage L’enseignement de l’orthographe d’usage, aussi nommé orthographe lexicale, semble être la bête noire de plusieurs enseignants. Cette orthographe se distingue de l’orthographe grammaticale, qui concerne la conjugaison des verbes et l’accord en genre et en nombre des mots. L’orthographe d’usage est moins « logique » que l’orthographe grammaticale.

prescomotricite La pyramide de Maslow classifie les besoins humains. Maslow considère que l'individu passe au niveau supérieur lorsque le niveau inférieur est satisfait. En tant qu'enseignants(es), nous devons satisfaire les divers besoins des élèves. Génération Z : le cerveau des enfants du numérique - 12 février 2015 La génération Z (12-24 ans), qui a grandi avec les jeux vidéo et les téléphones portables, a gagné des aptitudes cérébrales en termes de vitesse et d’automatismes, au détriment parfois du raisonnement et de la maîtrise de soi, explique le professeur de psychologie Olivier Houdé. Dans cet entretien accordé à l'AFP, le directeur du Laboratoire de psychologie du développement et de l’éducation de l’enfant du CNRS-La Sorbonne (LaPsyDé) et auteur du livre "Apprendre à résister" (Le Pommier), il préconise un apprentissage adapté à ces mutations. Le cerveau des enfants nés à l’heure du digital est-il différent ? Olivier Houdé : Le cerveau reste le même, mais ce sont les circuits utilisés qui changent. Face aux écrans, et du coup dans la vie, les natifs du numérique ont une sorte de TGV cérébral, qui va de l’œil jusqu’au pouce sur l'écran.

TDAH : L’effet de l’activité physique sur la concentration En plus de procurer des bénéfices mentaux, l’activité physique est de plus en plus utilisée pour agir sur les symptômes du TDAH. Une étude menée en 2015 a permis de mesurer de façon quantitative l’attention d’adolescents de 10 à 16 ans à la suite d’une période d’activité physique. Shutterstock / 2xSamara.com Traduit et adapté de l’article « Measurement of the Effect of Physical Exercice on the Concentration of Individuals with ADHD » publié dans le journal scientifique libre d’accès PLOS ONE. L’expérimentation L’étude, menée par des chercheurs de l’University of Mogi das Cruzes au Brésil, a été réalisée auprès de deux groupes de 28 participants.

Méthodes d’apprentissage Selon le type de support de cours, nous retenons plus ou moins d’information à l’issue de l’aprentissage. Globalement, plus le cours suscite l’interaction et l’action, meilleur est le rappel. A l’inverse, une posture passive et purement réceptive de l’apprenant réduit drastiquement le pourcentage d’information rappelée comme illustré sur le schéma suivant.

Related: