background preloader

Étude du petit monde

Étude du petit monde
Le « phénomène du petit monde » (appelé aussi effet du petit monde également connu sous le vocable « paradoxe de Milgram » car ses résultats semblent contraires à l'intuition) est l'hypothèse que chacun puisse être relié à n'importe quel autre individu par une courte chaîne de relations sociales. Ce concept reprend, après l'expérience du petit monde, conduite en 1967 par le psychosociologue Stanley Milgram, le concept de « six degrés de séparation ». Celui-ci suggère que deux personnes, choisies au hasard parmi les citoyens américains, sont reliées en moyenne par une chaîne de six relations. En revanche, après plus de trente ans, le statut de cette idée comme description de réseaux sociaux hétérogènes reste une question ouverte. Des études sont encore menées actuellement sur le « petit monde », avec notamment le modèle mathématique de réseau « petit monde ». Les six degrés de séparation. Expérience menée par Milgram[modifier | modifier le code] Critiques[modifier | modifier le code]

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tude_du_petit_monde

Related:  *

Six degrés de séparation Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Visualisation artistique du principe des six degrés de séparation. Les six degrés de séparation (aussi appelée Théorie des 6 poignées de main) est une théorie établie par le Hongrois Frigyes Karinthy en 1929 qui évoque la possibilité que toute personne sur le globe peut être reliée à n'importe quelle autre, au travers d'une chaîne de relations individuelles comprenant au plus cinq autres maillons. Avec le développement des technologies de l’information et de la communication, le degré de séparation a été mesuré de 4,74 sur le réseau social Facebook[1] à 6,6 sur l’échange de plusieurs milliards de messages instantanés étudiés en 2008 par Eric Horvitz (en) et Jure Leskovec[2], chercheurs chez Microsoft, en analysant des discussions de Windows Live Messenger[3],[4]. Cette théorie est reprise en 1967 par Stanley Milgram à travers l'étude du petit monde. Premières versions[modifier | modifier le code]

micro-phénoménologie Notre expérience vécue étant ce qui nous est le proche, le plus intime, nous pensons la connaître, et n'imaginons pas qu'un travail particulier soit nécessaire pour y accéder. Pourtant, les descriptions spontanées que nous fournissons de notre expérience, qu'elle soit d'ordre sensoriel, émotionnel, ou cognitif, sont généralement très pauvres. Plus grave, de nombreuses études montrent que la conscience que nous en avons est non seulement très partielle mais biaisée, et que nous nous trompons souvent lorsque nous tentons de la décrire. Mais des travaux récents montrent de manière convaincante que des actes intérieurs particuliers nous permettent d'affiner la conscience de notre expérience et de la décrire avec rigueur et précision.

Expresso du 21 Octobre 2011 Par François Jarraud Suivez en direct l'Université d'automne du Snuipp (mise à jour 23 octobre) Elections professionnelles : Des résultats historiques… (m à j 22/10) Le bastion syndical de l'éducation nationale est ébranlé Elections professionnelles : Quelles conséquences pour le nouveau mode de scrutin ? Mémoire à long terme Certaines informations figurant dans cet article ou cette section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans les sections « Bibliographie », « Sources » ou « Liens externes »(avril 2017). Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes. La mémoire à long terme : mémoire explicite et implicite. La notion de MLT est un concept utilisé dans les modèles de mémoire qui distinguent plusieurs sous-systèmes en fonction du type d'information mémorisé et de la durée de rétention. La mémoire à long terme s'oppose ainsi au registre sensoriel (ou mémoire sensorielle), à la mémoire à court terme et à la mémoire de travail. Les contenus de la mémoire à long terme sont décrits selon leur nature comme épisodique ou sémantique.

Michel Serre 1/3 Michel serre à un parcours atypique puisqu'il est ancien élève de l'école navale et de l'École normale supérieure, agrégé de philosophie et docteur ès lettres. Qu’est-ce qui est nouveau dans ces nouvelles technologies je voudrais d'abord voir ce qui n'est pas nouveau. Ce que l’on croit être nouveau et qui n'est pas nouveau. Articles Quelques idées sur l’interaction Herbert Blumer, Professeur de sociologie à l’Université de Chicago, enseigna à des générations de chercheurs qui travaillaient selon la « tradition de Chicago » ; il fut, je pense, le premier à parler de « l’interactionnisme symbolique » en tant que point de vue, que « théorie ». En alternative à trois autres approches dans l’étude du comportement humain : la théorie des instincts, la théorie « stimulus-réponse (SR), et la théorie de la culture, il a proposé l’interactionnisme, cadre qui a nourri son enseignement, mais n’a été publié que dans un livre qui est maintenant épuisé. (Blumer 1937).

Les nouvelles technologies : révolution culturelle et cognitive Conférence de Michel Serres © Inria / Photo J.-M. Ramès Publié le : 20/12/2007 Niveau facile Jean-Léon Beauvois, Les illusions libérales, individualisme et pouvoir social. Petit traité des grandes illusions 1D’une grande érudition, ce livre est un essai à la fois passionné et rigoureux sur notre vie sociale. Le constat de départ est le suivant : nous vivons actuellement dans une sorte d’ambivalence politique avec, côté sombre, une vue très pessimiste sur l’état du monde, sur notre vie démocratique, sur notre avenir, et, côté lumineux, une croyance aveugle en l’excellence de notre système politique et de nos valeurs. La thèse défendue est originale, courageuse et, à tout le moins, politiquement incorrecte : si nous sommes mieux lotis que d’autres, il ne faudrait pas croire que nous avons atteint – nous, ressortissants de ce qu’on appelle « les démocraties » – une sorte de perfection susceptible de servir d’exemple, ici ou là, de par le monde.

Un réseau social pour favoriser la formation informelle en entreprise La formation informelle qualifie les connaissances que l’on acquiert en discutant, en se renseignant par soi même et cela de manière délibérée comme de manière fortuite. La formation informelle est donc la conséquence d’interactions entres utilisateurs et entres sources d’information. Imprévisible, son contenu dépend des opportunités de chaque journée : il faut être au bon moment, au bon endroit ... et avec les bonnes personnes. illustration credit: Aphrodite Favoriser la formation informelle c’est mettre en place des dispositions pour favoriser les échanges … difficile à expliquer à une entreprise pour qui l’image des pauses et des repas n'évoque qu'une perte de productivité

La révolution du social learning XEnvoyer cet article par e-mail La révolution du social learning XEnvoyer cet article par e-mailLa révolution du social learning Le cartable des compétences psychosociales Rappel de définition « Pour faire face à ces émotions, il faut savoir reconnaître les siennes et celles des autres. Il faut être conscient de leur influence sur les comportements et savoir quelles réactions adopter. Les émotions intenses comme la colère ou la tristesse peuvent avoir des effets négatifs sur notre santé si nous ne réagissons pas de façon appropriée. » OMS 1993

7 objections (et réponses) vis-à-vis de l’apprentissage via les médias sociaux Les médias sociaux – Je suis fan. J’ai un blog, je suis un utilisateur de facebook, je tweet quotidiennement et j’adore tous les outils et ressources complémentaires. Cependant, lorsqu’un phénomène social et technologique tourne à l'adoration, il faut prendre des pincettes. Cette semaine, je dois présenter l’utilisation de médias sociaux à Zurich aux dirigeants de diverses entreprises européennes de haut vol, leur en présenter les bons aspects, comme il est tout aussi important d’en présenter les mauvais aspects. J’adhère totalement au tweet de Nick Shackleton-Jones, “Lorsque la marée monte, mieux vaut enfiler son maillot de bain que de s’enfouir la tête dans le sable”, mais il est également rationnel pour certains de préférer la prudence pour avancer en terrain inconnu. Objection 1 : le Mutisme des Foules

Dynamisez votre groupe Thèmes associés à cet outil Techniques d'animationVivre en groupe Sur l'outil Description Matériel : Fred&Farid font du mass following de bots pour jouer les influents C’est pas bien beau d’acheter des followers. Cela prouve qu’on est nul et qu’on a besoin de payer pour s’auto-satisfaire. Un peu comme quand on est obligé de payer pour faire l’amour.

Related: