background preloader

Agnosticisme

Agnosticisme
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’agnosticisme est une position philosophique considérant la vérité de certaines propositions concernant notamment l'existence de Dieu ou des dieux comme inconnaissable[1],[2] : à la différence des croyants, considérant probable ou certaine l'existence de telles divinités, ou des athées l'estimant impossible, les agnostiques refusent de trancher[3]. Si le degré de scepticisme varie selon les individus, les agnostiques s'accordent pour dire qu'il n'existe pas de preuve définitive en faveur de l'existence ou de l'inexistence du divin, et affirment l'impossibilité de se prononcer. Termes proches[modifier | modifier le code] Les termes suivants sont proches, mais néanmoins distincts, de l'agnosticisme : Étymologie[modifier | modifier le code] Positions philosophiques[modifier | modifier le code] « Peut-être qu'il sera possible, un jour, de savoir si Dieu existe ou non. Cette phrase précédente est l'ADP, ou Agnosticisme Définitif de Principe. Related:  Religions, SpiritualitéAgnosticisme

Nihilisme Un mouvement révolutionnaire nihiliste et anarchiste apparu en Russie dans la seconde moitié du XIXe siècle rejetait l'autorité de l'État, de l'Église orthodoxe et de la famille et revendiquait une organisation de la société basée sur la rationalité et le matérialisme. Politique[modifier | modifier le code] Le terrorisme révolutionnaire devait reprendre de plus belle et avec une ampleur inégalée quelques années plus tard. Le raidissement autoritaire, dans une société qui s'industrialisait rapidement eut pour conséquence, pendant la Première Guerre mondiale, l'adhésion d'une frange non négligeable d'intellectuels à la révolution russe, puis, à l'instauration du régime bolchevik, dans lequel la lutte des classes était érigée en système. Bien qu'éphémère, ce mouvement politique a soulevé des questions auxquelles se sont intéressés des penseurs de tous horizons. Littérature[modifier | modifier le code] Philosophie[modifier | modifier le code] Apparition du terme[modifier | modifier le code]

Irreligion by country World nonreligious population by percentage, Dentsu Institute (2006) and Zuckerman (2005)[1] Irreligion, which may include atheism, agnosticism, ignosticism, antireligion, skepticism, freethought, antitheism, apatheism, non-belief, secular humanism, and deism, varies in the different countries around the world. About 16% of the world population (1.1 billion people) are estimated to be nonreligious.[2] Methodology[edit] The Gallup poll has the broadest definition of irreligion: the question "Is religion an important part of your daily life?" was asked; the "no" answer is represented below. Countries[edit] By population[edit] Countries with the greatest number of people without religion (including agnostics and atheists) based on the total population of each country as of 2004 and the percentage of nonreligious people according to Zuckerman:[6] See also[edit] References[edit]

Un manifeste agnostique Temps de lecture: 13 min Disons-le tout net : l’agnosticisme n’est pas un athéisme mou. L’agnosticisme n’est ni un athéisme, ni un théisme. Etre agnostique, c’est être animé par un scepticisme radical; c’est douter que toute certitude soit possible; c’est s’opposer aux certitudes sans fondement des doctrines athéistes et théistes. L’agnosticisme est souvent décrit comme étant la mise en doute des croyances religieuses. Mais il nous faut aujourd’hui compter avec l’apparition récente du «nouvel athéisme» – la dénonciation de la religion à travers plusieurs best-sellers d’auteurs prestigieux, qu’ils soient scientifiques (Richard Dawkins, Daniel Dennet…) ou polémistes (comme mon collègue Christopher Hitchens). Inventer un nouvel agnosticisme Je n’irai pas jusqu’à dire qu’un «nouvel agnosticisme» est sur le point de naître. Une foi athéiste ? Lorsqu’on leur pose cette question fondamentale : «Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?» La science ne donne pas toutes les réponses 2. 1.

Athéisme Au début du XXIe siècle, l'athéisme est défini, notamment, comme l'absence[1] ou le refus[2] de toute croyance en quelque divinité que ce soit, ou comme une attitude sociale ou politique, ou une doctrine niant[2] l’existence de quelque dieu ou divinité que ce soit. Le terme s'oppose donc au théisme et est à distinguer de l'agnosticisme. La conception de l'athéisme n'a pas toujours été ainsi, elle change suivant les auteurs et les époques. Les athées sont parfois victimes de discriminations, y compris dans des pays développés et laïcs[3]. Étymologie[modifier | modifier le code] Du grec ancien άθεος, atheos (littéralement « sans Dieu »), qui a donné le terme latin atheos. Usages anciens[modifier | modifier le code] Dans la Grèce antique, l’adjectif « atheos » (en grec : ἄθεος, composé du ἀ- privatif + « θεός » qui veut dire dieu) signifie « sans-dieu ». Avant d’acquérir son sens actuel, le mot « athée » a eu nombre d’usages différents, qui ne sont plus usités. Avant le Ve siècle av.

Irréligion en France Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En France, la montée de l'irréligion (agnosticisme, athéisme, déisme, libre-pensée...) suit un chemin inverse du déclin du catholicisme et parallèle à la montée du bouddhisme, de l'islam et du protestantisme[réf. nécessaire]. Les « sans religion » en France[modifier | modifier le code] La catégorie « sans religion » inclut non seulement les agnostiques et les athées, mais aussi les déistes (croyants sans religion) et les libres-penseurs. Depuis 1981, les sans religion connaissent une très forte croissance[1] : En 2012, les sans religion sont même majoritaires parmi les 18-34 ans (52 %)[4]. Agnosticisme en France[modifier | modifier le code] Athéisme en France[modifier | modifier le code] Références[modifier | modifier le code] Voir aussi[modifier | modifier le code] Religion en France Bibliographie[modifier | modifier le code]

Agnosticisme Agnosticisme (nom commun) Conception selon laquelle l'homme ne peut pas connaître l'absolu. Le mot « agnosticisme » est créé par T. L’agnosticisme diffère à la fois du scepticisme antique et de la position kantienne. Dans la langue courante, l’agnosticisme est avant tout une position sur l’existence de Dieu. Antithéisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’antithéisme (ou aussi anti-théisme) est une opposition active au théisme. Les racines étymologiques du mot sont grecques : anti- et theismos. Le terme peut avoir différentes interprétations ; dans un contexte séculaire, il fait référence à l’opposition directe aux religions organisées ou à la croyance en un dieu, tandis que dans un contexte théiste, il fait référence à l’opposition à un dieu ou des dieux spécifiques. Une autre acception du terme « antithéisme », plus proche de son étymologie, pose l'opposition au théisme (mais non au déisme) c'est-à-dire la croyance en l'existence d'un Dieu personnel, créateur de l'univers mais extérieur à lui et d'une autre nature que lui. Opposition au théisme[modifier | modifier le code] Un antithéiste est défini[1] comme « une personne opposée à la croyance en l’existence d’un dieu ». L’antithéisme est revendiqué par ceux qui considèrent le théisme comme dangereux et destructeur.

PANTHEISM: the World Pantheist Movement Quelle est la différence entre un agnostique et un athée ? Le terme "agnosticisme« vient du grec a (privatif) et gnosis (»connaissance"). Selon cette conception philosophique, tout ce qui dépasse le domaine de l’expérience est inconnaissable. Il est donc impossible à l’homme de se prononcer sur l’existence de Dieu. Mais la question de Dieu reste présente. Le théologien dominicain Claude Geffré constatait que même chez les chrétiens confrontés à la modernité et faisant l’expérience d’un recul toujours croissant «du croyable disponible» se développe un «agnosticisme latent qui provient d’une conscience aiguë d’un pluralisme religieux» (conférence de décembre 2010 à la paroisse parisienne Saint-Eustache). En revanche dans la culture occidentale moderne et contemporaine l'athéisme, du grec theos «dieu» (précédé de l'a-privatif) désigne le rejet de l’existence même de Dieu. Le non-croyant, enfin, est une personne qui n'appartient pas à une confession religieuse et n'a pas la foi. Vidéo : qu'est-ce qu'un athée, un agnostique, un croyant ?

Related: