background preloader

Histoire de l'éducation populaire

Histoire de l'éducation populaire
C’est au XVIIIème siècle, à l’époque des Lumières que l’on fait communément remonter l’origine de l’idée d’une « éducation populaire ». Dans un contexte de lutte contre l’obscurantisme et l’emprise de l’Église catholique en France, se diffuse l’idée de la nécessité d’une éducation de toutes et tous, et, en l’occurrence, du peuple, par le peuple, pour le peuple. Ce sont les prémices de l’idée d’éducation d’action directe. En 1792, en pleine révolution, Condorcet remet à l’Assemblée législative un Rapport sur l’instruction publique dans lequel on peut lire : « Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, qui recevront leurs opinions d’une opinion étrangère, en vain toutes les chaînes auraient été brisées, en vain des opinions de commandes seraient d’utiles vérités. Le genre humain n’en resterait pas moins partagé entre deux classes : celle des hommes qui raisonnent, et celle des hommes qui croient. Celle des maîtres et celle des esclaves ». À lire aussi :

http://www.education-populaire.fr/histoire-education-populaire/

Related:  cyrilkotoUne autre démocratie est possiblejeanclpEducation populaire

Le rire comme manifestation publique Il y a deux ans, - le 19 janvier 2011 très exactement-, il est arrivé à Madame Pécresse une petite mésaventure. Alors Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, elle était invitée sur un plateau de télévision où elle prononça cette phrase : « L’économie numérique connaît des révolutions tous les jours, quand on voit qu’aujourd’hui Facebook détrône Google, Facebook qui n’existait pas il y a un an » . On était en 2011, Facebook a été ouvert à tous en 2006. Donc Facebook n’avait donc pas 1 an, mais 5 ans. Bon, en même temps, ça n’est pas très grave, et d’ailleurs, à la décharge de Madame Pécresse, personne autour d’elle ne réagit, ni l’animateur Guillaume Durand, ni Arnaud Montebourg invité comme elle, ni les autres journalistes présents. Tout cela aurait donc dû passé inaperçu.

On est un certain nombre - Derrière Le Hublot, Arts publics ON EST UN CERTAIN NOMBRE * de responsables de projets culturels qui nous réunissons pour réfléchir, à partir de nos pratiques professionnelles, sur le sens et les modalités de mise en œuvre de l’expérience artistique et culturelle. Nous portons aujourd’hui à votre connaissance cette tribune, fruit de nos partages d’expériences, de nos convictions, de nos engagements, de nos questionnements, de nos doutes… Cette tribune traduit les valeurs et les ambitions que nous portons quotidiennement dans la mise en œuvre de nos projets artistiques et culturels de territoire. Avec ce texte, nous mettons ces questions au cœur de la réflexion sur les politiques culturelle de demain. Wiki éduc pop Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'éducation populaire est un courant de pensée qui cherche principalement à promouvoir, en dehors des structures traditionnelles d'enseignement et des systèmes éducatifs institutionnels, une éducation visant l'amélioration du système social. Depuis le XVIIIe siècle occidental, ce courant d'idées traverse de nombreux et divers mouvements qui militent plus largement pour le développement individuel des personnes et le développement social communautaire (dans un quartier, une ville ou un groupe d'appartenance, religion, origine géographique, lieu d'habitation, etc.) afin de permettre à chacun de s'épanouir et de trouver une place dans la société. L'action des mouvements d'éducation populaire se positionne en complément de l'enseignement formel. C'est une éducation qui dit reconnaître à chacun la volonté et la capacité de progresser et de se développer, à tous les âges de la vie.

Déprofessionnaliser la politique, ce n’est pas la rendre moins compétente LE MONDE IDEES | • Mis à jour le | Par Ariel Weil, Jean Guillaume et économistes Par Ariel Weil et Jean Guillaume, économistes et membres du club de réflexion Bouger les lignes Lorsqu’on parle de réforme de la vie politique, on part souvent des institutions dont il faudrait repenser les contours, moins souvent des hommes et des femmes qui font la politique de la France, dont il faut réfléchir au moyen d’assurer le renouvellement. Le renouvellement de la classe politique sera pourtant un sujet majeur de la campagne présidentielle de 2017, porté avec mauvaise foi et sans proposition nouvelle par le Front national.

Note de lecture de l’Observatoire des politiques culturelles Rédigé par une équipe pluri-disciplinaire, cet ouvrage, qui présente le grand intérêt d’aborder l’histoire de l’Education nationale et de présenter d’autres systèmes éducatifs européens, constate l’accroissement des inégalités à l’Ecole et à l’Université. Constitution, au sommet de la pyramide, d’une élite d’experts et progression de l’échec scolaire et des violences à la base résultent pour les auteurs de l’émergence d’une « économie de la connaissance » encore peu pondérée. Ils interrogent les savoirs et cultures à promouvoir dans le cadre de la mondialisation dominée par l’économie, et élaborent des propositions concrètes. L’accent est mis sur la revalorisation des sciences humaines et sociales ainsi que sur la pédagogie de la diversité et de l’interculturel, pour mieux inclure des publics marginalisés, originaires notamment des suds.

DRDJSCS nouvelle aquitaine Elle se définit généralement en complément des actions de l’enseignement formel, de l’école. C’est une éducation qui reconnaît à chacun la volonté et la capacité de progresser et de se développer, à tous les âges de la vie. Elle ne se limite pas à la diffusion de la culture académique ni même à l’art au sens large, mais également aux sciences et techniques, aux activités culturelles, aux sports, aux actions citoyennes et aux activités ludiques... Préambule : L’Éducation Populaire selon Condorcet est l’art de s’éduquer par soi-même avec d’autres. Elle est à la fois une méthode éducative active et un état d’esprit de responsabilité et de générosité qui donnent du sens à notre vision du monde.

3 annuaires de services et applis pour renforcer sa citoyenneté avec le numérique (CivicTech) En juin 2016, NetPublic évoquait 49 outils en ligne et services pour renforcer sa citoyenneté avec le numérique (CivicTech). La CivicTech, c’est l’usage de la technologie dans le but de renforcer le lien démocratique entre les citoyens et le gouvernement. Cela englobe toute technologie permettant d’accroître le pouvoir des citoyens sur la vie politique, ou de rendre le gouvernement plus accessible, efficient et efficace… Eurêkoi : l'application gratuite qui répond à toutes vos questions, avec des humains derrière "Si Google peut vous apporter des centaines de milliers de résultats, les bibliothécaires peuvent vous aider à trouver le bon !" Cette célèbre citation de l'auteur britannique Neil Gaiman, valorisant le rôle et la médiation des bibliothèques, était le slogan tout trouvé de Bibliosésame, le service de questions-réponses lancé en 2006 par la Bibliothèque publique d'information (Bpi). Aujourd'hui, Bibliosésame change de nom : piloté désormais par la Bpi et la Fédération Wallonie-Bruxelles, le service francophone devient Eurêkoi, une application gratuite pour smartphones et tablettes Android et iOs. L'occasion de revenir sur ce service d'intérêt public.

Pb : un besoin d'éduc pop ? Article du monde Où va le monde et que peuvent les hommes ? C'est à ces deux questions que l'éducation populaire tente à sa manière de répondre. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Christian Maurel, sociologue, cofondateur du collectif national Education populaire et transformation sociale Où va le monde et que peuvent les hommes ? C'est à ces deux questions que l'éducation populaire tente à sa manière de répondre. En fait ces deux questions se ramènent à une seule : comment faire pour que les hommes qui sont le produit de l'Histoire – selon les cas et les moments, bénéficiaires ou victimes – puissent individuellement et collectivement faire l'Histoire et construire leur devenir commun ?

L’inclusion numérique, l’autre versant de la civic tech Par Alexis Flot.Un article de Trop Libre Un possible risque de la civic tech est d’aggraver la fracture démocratique en n’attirant qu’un public restreint et ciblé (jeune, connecté et déjà intéressé par la vie politique). L’inclusion numérique, c’est-à-dire le fait d’inclure toute la population à la vie et aux outils numériques, est un terme qui revient de plus en plus pour désigner l’objectif d’ouverture qui est à la fois une nécessité et un enjeu pour les civic tech.

4 outils pour faire des recherches bibliographiques en ligne Une bibliothèque universelle ouverte 24h sur 24 à tous les étudiants, a tous les enseignants et chercheurs du monde. Le Net a rendu ce rêve possible grâce à des outils et des moteurs de recherche chaque jour plus perfectionnés et puissants. Voici trois quelques uns d’entre eux. Trois Quatre outils gratuits pour faire des recherches bibliographiques en quelques secondes. Des recherches inimaginables il y a seulement quelques années.

Related: