background preloader

Cyberdémocratie

Cyberdémocratie
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La cyberdémocratie (ou e-démocratie) consiste en l'utilisation d'Internet pour développer la démocratie, en se servant de sites web comme support des informations, des débats voire des processus de décisions démocratiques. La cyberdémocratie cherche à répondre à l'idéal démocratique dans lequel tous les citoyens seraient des participants égaux aux propositions, aux créations et à la mise en œuvre des lois. Origine du nom[modifier | modifier le code] La cyberdémocratie est une traduction littérale du terme américain Cyberdemocracy. Cependant, en anglais, un autre terme fréquemment utilisé est celui de E-democracy. En 1981, Ted Becker, homme politique américain, a créé le terme de Teledemocracy pour désigner l'utilisation des moyens modernes de communication dans le processus démocratique. On trouve aussi le terme de démocratie virtuelle. La démocratie électronique directe[modifier | modifier le code] Références[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cyberd%C3%A9mocratie

Related:  e-Democratiesdktpe

Anon - Un script pour wikipédia >>>détecter les modifications de Wikipedia effectuées à partir de certaines adresses IP Anon – Un script pour détecter les modifications de Wikipedia effectuées à partir de certaines adresses IP Si vous souhaitez faire comme les comptes Twitter CongressEdits, ParliamentEdit, GCCAEdits ou encore le français WikiAssemblée et avertir vos followers dès qu'une modification d'une page Wikipedia a été effectuée à partir d'une adresse IP référencée comme appartenant à un organisme officiel, voici le script qui va bien. Ça s'appelle Anon, c'est développé pour NodeJS et dispo sur Github. Une fois installé, vous devez le configurer pour qu'il surveille une certaine plage d'IP.

La cyberdémocratie en RDC - Jean-Noël LEMFUKA AVA Etymologiquement le terme cyberdémocratie recouvre deux acceptions possibles de l'ingénierie politique : l'une procède de la souveraineté du maître du gouvernail {kubernétès), l'autre du pouvoir du peuple (démocratie). Selon l'Office de la langue française, c'est une démocratie basée sur l'utilisation des ressources interactives d'Internet, mises au service du processus politique et des relations avec les citoyens, dans le but de favoriser une participation directe et plus active de ceux-ci à la vie publique et au processus décisionnel16. La cyberdémocratie vise le développement et l'amélioration des relations du gouvernement avec le citoyen en tant qu'acteur politique. Les services peuvent aller de la simple diffusion de lois et règlements jusqu'à des services de vote en ligne ou de forums, de participation à des débats.

Internet et l'émergence de la cyberdémocratie - Democratie Electronique Depuis quelques années, internet est présent dans tous les foyers, notamment dans ceux des pays industrialisés. C’est un outil de communication, également ludique, qui est un terrain propice à l’émergence du concept de la cyberdémocratie. La démocratie, dans ses fondements, sous-entend une participation citoyenne dans la vie politique. Jusqu’à aujourd’hui, cette participation se limitait en pratique à l’élection. La cyberdémocratie suppose une plus grande participation, et l’avènement d’internet est une aubaine, une opportunité, une conjoncture parfaite pour poser les bases de la démocratie électronique. Les limites de la cyberdémocratie Malgré quelques exemples très encourageants rencontrés dans certains pays ou villes, la cyberdémocratie n’en est encore qu’à ses premiers pas. C’est un concept qui n’est pas aussi neuf qu’on puisse bien le croire. Ses bases ont en effet été posées depuis une ou deux décennies. C’est un sujet à controverse, qui soulève aujourd’hui des questions de tous azimuts quant à son éventuel développement et apogée. Les principes de bases que la démocratie électronique s’emploie à développer se heurtent ainsi à des limites indéniables. Il s’agit notamment d’une volonté politique contraire, ainsi que de la fracture numérique.

Loomio, l’appli d’Occupy Wall Street qui va vous aider à lutter Si vous pensiez que le mouvement Occupy Wall Street avait périclité, vous aviez tort. En partie, du moins. Certes, il ne reste pas grand-chose de la mobilisation et du message politique. Mais son ambition de modifier en profondeur la structure du pouvoir et de repenser la participation citoyenne, elle, a survécu. Elle trouve corps dans une application web et bientôt mobile : Loomio. Au premier abord, le concept ne surprendra pas ceux qui fréquentent forums virtuels et réseaux sociaux : il s’agit de débattre, proposer, argumenter, voter.

La démocratie virtuelle - PaixDansLeMonde sur LePost.fr (22:02) Publié parPaixDansLeMonde post non vérifié par la rédaction 01/12/2009 à 21h57 - mis à jour le 01/12/2009 à 22h02 | vues | réactions Comme vous les savez sommes sommes en démocratie. Enfin, il paraît. La démocratie est une très belle idéologie, mais est-ce que cela correspond à la réalité ?

Internet : un bienfait ou un danger pour la démocratie ?  - Médias et démocratie Découverte des institutions <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.</p> Quelques dates clés 1969 : Création par le Département américain de la défense d’un réseau reliant plusieurs gros centres de calcul et des systèmes radio et satellites : Arpanet. Grenoble a une adjointe au maire déléguée à l'open data et veut utiliser des logiciels libres Comme le sait qui a suivi les élections municipales des 23 et 30 mars, elles ont été marquées à Grenoble par une quadrangulaire au second tour, avec outre une liste UMP, UDI et AI et une liste Front national, un duel à gauche entre deux listes. L'une (PS, MoDem, PCF, MRC et PRG) était menée par le premier adjoint au maire sortant, le socialiste Jérôme Safar, et l'autre (EELV, PG, Les Alternatifs, GA, ADES, Réseau Citoyen) par l'écologiste Eric Piolle. Cette dernière liste était en tête au premier tour, et la liste PS avait refusé de fusionner à son profit. Dimanche 30 mars, cette liste écologistes et alternatifs a emporté largement la victoire (40% des voix, 12 points et demi devant le PS), donnant à EELV la plus grande ville (près de 160.000 habitants) que le parti écologiste a jamais gérée à ce jour (Montreuil, en Seine-Saint-Denis, dirigé de 2008 à 2014 par l'ancienne ministre Dominique Voynet, compte un peu plus de 100.000 habitants). "Favoriser la diffusion des connaissances"

La cyberdémocratie est-elle possible? Il y a autant de définitions de la démocratie que de mouvements politiques et de régions du monde prétendant s'en inspirer. Pour simplifier, limitons-nous ici à la conception qu'en ont les partis de gouvernement en France, droite et gauche confondues. Références Contrôle des communications sur Internet. Le Monde 2013/06/04 Inventons une Cyberdémocratie. Quels sont les avantages des documents numériques ? Dans plusieurs domaines, les documents numériques ont supplanté les formats et standards traditionnels. Ainsi, l’appareil photo argentique a laissé place aux appareils numériques qui produisent des fichiers électroniques. C’est également le cas pour tous les documents écrits ou imprimés. Les livres sont aujourd’hui remplacés par les e-books ou les documents PDF. Si les formats numériques connaissent un tel engouement, c’est qu’ils présentent un très engouement de la part des utilisateurs. La sauvegarde

La cyberdémocratie en RDC - Jean-Noël LEMFUKA AVA a) Avantages de cyberdémocratie Internet implique des avantages qui seraient très utiles dans le processus démocratique. Selon Pierre Lévy25 , le cyberespace propose trois caractéristiques essentielles à une bonne démocratie. Premièrement, le cyberespace est inclusif, il permet l'expression de tous. Il n'y a pas de barrière géographique, culturelle, politique ou autre. Tous sont donc dans la même agora virtuelle. La cyberdémocratie en RDC - Jean-Noël LEMFUKA AVA a) Le courriel Le courriel reste probablement l'outil en ligne le plus employé. Dans sa forme traditionnelle (des serveurs de messagerie centralisés combinés à des logiciels clients installés sur PC, tels que Outlook ou Thunderbird), il possède l'avantage de pouvoir stocker l'information localement, ce qui permet de la consulter hors ligne. Au chapitre des inconvénients, on peut évoquer la fragmentation de l'information. B) Les blogs

Cyberdémocratie, une nouvelle utopie De nouvelles formes de gouvernance émergent. Elles n’émanent pas du travail parlementaire, mais de la révolution numérique, de la mutation des télécommunications. Internet, en ouvrant un espace transculturel, devient l’utopie par excellence. Et la cyberdémocratie une fiction à portée de main. Vous l’avez remarqué : depuis un moment le préfixe cyber est mis à toutes les sauces.

Related: