background preloader

Accueil

Accueil

Place Publique - Média citoyen, relais d’engagements associatifs et outil de démocratie participative par Muriel Jaouen, le 7/06/2010 Une proposition de loi institutionnalise la “conférence de citoyens” comme modèle central du débat public en matière de bioéthique. Aujourd’hui entre les mains du Sénat, le texte soulève de nombreuses questions. Le 16 février 2010, l’Assemblée nationale adoptait en première lecture une proposition de loi du député UMP des Alpes-Maritimes Jean Leonetti relative à “l’organisation du débat public sur les problèmes éthiques et les questions de société”. De quoi s’agit-il ? Si nul ne contexte la nécessité de promouvoir et d’organiser la participation citoyenne aux grands débats de société, la proposition de loi suscite un certain nombre de questions et de critiques. Sur le timing : La loi n’est-elle pas précipitée, alors que les arrêtés sur les « Espaces éthiques régionaux” (EER), où se déroule aujourd’hui de facto le débat public, ne font toujours attendre du côté de Roselyne Bachelot, ministre de la Santé ? Sur la finalité : Sur la portée : Sur l’arbitrage :

Citations de voyage J’aime beaucoup les citations de voyage. Dans le domaine du voyage, certaines m’ont motivé et m’ont inspiré. Beaucoup m’ont fait réfléchir à certains moments de ma vie. Elles sont belles, amusantes ou parfois provocantes. Beaucoup ont été écrites par de célèbres personnages : écrivains bien sûr, mais aussi hommes politique, chanteurs, artistes… Vous retrouverez aussi les paroles des grands explorateurs des siècles passés. Vous trouverez également ici des citations qui dépassent le cadre du voyage. Citations voyage d’explorateurs Les grands explorateurs n’ont pas été avares en grandes phrases. «Voyager sans rencontrer l’autre, ce n’est pas voyager, c’est se déplacer.»Alexandra David Neel Tweeter ici cette citation ! « Faites seulement une fois ce que les autres disent que vous n’êtes pas capable de faire, et vous ne ferez jamais plus attention à leurs limitations. »James Cook Écrivains, journalistes… Écrivains voyageurs, reporters, journaliste, le voyage les a inspirés. « Rester, c’est exister.

Innovations democraTIC La sociocratie, ou l’alliance de l’humanisme et de la réussite Qu’y a-t-il de commun entre Le Cirque du Soleil, les Colibris - le Mouvement pour la Terre et l’Humanisme, l’organisation néerlandaise de partage de voitures Wheels 4 All et la compagnie aérienne American Airlines ? Ces quatre organisations appliquent au quotidien les principes de la sociocratie. Elles semblent par ailleurs toutes connaître la réussite, et ceci à tous les niveaux. Gérard J. Arpey, président d’American Airlines, crée en 2004 les outils pratiques permettant de concrétiser et d’adapter à sa compagnie le concept de sociocratie imaginé en 1851 par Auguste Comte (1798-1857) et développé ensuite aux Pays-Bas par Kees Booke (1884-1966) et dans les années 1960 et 70 par le Dr. Gerard Endenburg. La société hollandaise Wheels 4 All d’Henry Mentink a, elle aussi, intégré la sociocratie jusque dans sa structure juridique. Enfin, dernier exemple : le Cirque du Soleil de Guy Laliberté (noms évocateurs…!) Michel Noyer3 www.fr.ekopedia.org/Sociocratie

De Londres à Berlin : la montée du journalisme citoyen « hyperlocal » (Photo : (cc) *little* Siu-shan LEE/ Flickr) Le « » s’emploie pour désigner ces nouveaux blogs ou magazines en ligne qui se caractérisent par leur attachement à une région ou à un quartier précis. Il peut s’agir de critiques des restaurants de la région ou d’archives numériques renfermant l’histoire locale. Certains en arrivent même à se transformer en quotidiens régionaux en ligne. Les éditeurs, les collaborateurs et les lecteurs nous expliquent la popularité de ce journalisme « ». par l.hogan @ Traduction : Delphine @ Tags : Pays-Bas , journalisme citoyen , Allemagne , Londres , Amsterdam , régions , Royaume-Uni , revue de blogs , Berlin , pays voisins . Imprimer “De Londres à Berlin : la montée du journalisme citoyen « hyperlocal »” Du blog au livre Certains blogs se consacrent à la préservation de l’histoire locale. L’engouement pour ces blogs ne se limite pas à Londres. Un antidote à l’austérité ? Photo : Une (cc) *little* Siu-shan LEE / flickr; Texte : © courtesy of spitalfields.com

Quand la Banque mondiale trahit les pauvres Sous un ciel blanc et triste, une centaine de policiers armés s’engouffrent dans le bidonville de Badia East, dans la mégapole grouillante de Lagos, au Nigeria. Ils abattent leurs matraques sur les murs et les portes des baraques fatiguées. « Si vous aimez la vie, sortez ! », crient-ils. Des milliers de personnes ramassent ce qu’elles peuvent et s’enfuient. Une colonne de bulldozers s’avance, leurs mâchoires hydrauliques réduisant les cahutes en miettes. Le gouvernement de l’Etat de Lagos a rasé Badia East en février 2013, dans le cadre d’un projet de rénovation urbaine financé par la Banque mondiale, organisation qui prête des fonds pour lutter contre la pauvreté dans le monde. Lire aussi : Les prêts douteux d’une filiale de la Banque mondiale Depuis plus de 30 ans, la Banque impose un ensemble de dispositifs de « sauvegarde » qui, dit-elle, assurent un développement économique plus humain et démocratique. Enfreindre impunément les règles Les mea culpa du Panel d’inspection

Budget participatif et numérique Le budget participatif, comment cela fonctionne-t-il concrètement ? 0) Découpage préalable : La ville, après discussion avec la population, a été divisée en 12 secteurs. De plus, à l'échelle de toute la ville, 5 commissions thématiques traitent des points suivants : transport et circulation, santé et assistance sociale, éducation, culture et loisirs, développement économique et fiscalité, organisation de la cité et développement urbain. 1) Première étape, pédagogie et communication : Sur une durée d'un mois (15 mars au 15 avril), le maire présente un bilan de l'année en cours (état d'avancement des réalisations issues du budget participatif de l'année précédente). Une quainzaine de réunions publiques a lieu dans la ville (séparée en quartiers). Lors de ces réunions publiques, un livret pédagogique est distribué. Enfin, les réunions sont aussi l'occasion d'élire des "délégués" parmis les citoyens (1 délégué pour 10 citoyens présents à la réunion). 2) Discussion citoyenne :

MICHEL SALOFF COSTE Observatoire des débats publics La Feuille des CIGALES Démocratiser les "démocraties" N.B. Dans ce cadre, diverses possibilités sont ouvertes, notamment le maintien d'un Parlement et de certaines dispositions constitutionnelles et lois organiques. Mais, différemment de ce que préconisent certains "démocrates", il ne s'agit pas de renforcer les droits du Parlement au détriment de l'exécutif, mais bien les pouvoirs du peuple sur la conduite du pays. Donc, au regard de la Constitution actuelle, de lui donner des possibilité effectives d'imposer, contrôler et modifier les décisions et actions de tous ses mandants exécutifs ou législatifs. La tenue d'Assises de la Démocratie – à condition de ne pas être abusivement orientées par le Pouvoir en place, comme la plupart de celles qui se sont tenues antérieurement –, pourrait être envisagée, afin de faire émerger les premières propositions du peuple, lui-même, en ce qui concerne les modifications de l'organisation et du fonctionnement de la société. (l) l'élargissement du peuple délibérant, (ll) Réforme du référendum.

Nouveaux paradigmes

Related: