background preloader

Démocratie et Participation

Démocratie et Participation
Séminaire mensuel du GIS « Démocratie et participation » L'année 2014 s’ouvre avec le renouvellement du GIS « Démocratie et participation » pour une nouvelle période d’activité 2014-2017. Le programme qui démarre est marqué par trois grandes orientations. En premier lieu, nous développerons le travail réflexif sur l’usage de la recherche dans les pratiques de participation, les réflexions des praticiens sur leurs propres pratiques et l’engagement des chercheurs aux côtés des acteurs. Le prochain colloque du GIS Acteurs et chercheurs dans la fabrique de la participation : postures, réflexivité, effets et significations politiques et sociales permettra d’approfondir cette thématique d’ici la fin de l’année 2014. Un appel à communications sera publié à la fin du premier trimestre.

http://www.participation-et-democratie.fr/

Related:  Démocratie

Anne Sophie Novel, la semaine des alternatives 2012, terminus, tout le monde descend ! Les crises sont là, l'austérité nous guette, l'eau monte, les ours crèvent, les abeilles disparaissent, l'autre devient un ennemi... bref, nous n'aurons bientôt pas d'autre choix que de modifier nos modes de vie pour survivre. Inutile pour cela d'avaler des graines, de bouffer des insectes, de faire du vélo sans déo et de cultiver le look cheveux gras. Cette perception biaisée des alternatives est aussi dépassée que le monde qui s'écroule devant nous. Laissons donc tomber les idées trop XXe ! Car moi, je ne veux pas avoir trop mal.

Place Publique - Média citoyen, relais d’engagements associatifs et outil de démocratie participative par Muriel Jaouen, le 7/06/2010 Une proposition de loi institutionnalise la “conférence de citoyens” comme modèle central du débat public en matière de bioéthique. Aujourd’hui entre les mains du Sénat, le texte soulève de nombreuses questions. Le 16 février 2010, l’Assemblée nationale adoptait en première lecture une proposition de loi du député UMP des Alpes-Maritimes Jean Leonetti relative à “l’organisation du débat public sur les problèmes éthiques et les questions de société”.

Le marché de la démocratie participative « Expérimentations démocratiques, émancipation et transformation sociale » Le séminaire « Expérimentations démocratiques, émancipation et transformation sociale » est destiné à mettre en débat les travaux récemment publiés sur les expérimentations démocratiques, la participation politique et la démocratie participative. La deuxième séance a lieu aux Halles de Belleville, de 17h30 à 19h30 : Avec Alice Mazeaud (CEJEP, Université de La Rochelle) et Magali Nonjon (CHERPA, IEP Aix-en-Provence), à propos de leur ouvrage Le marché de la démocratie participative, paru aux Éditions du Croquant en février 2018. Discutant : Loïc Blondiaux (CESSP, Université Paris 1) La vidéo de l'intervention d’Alice Mazeaud et Magali Nonjon :

Quand la Banque mondiale trahit les pauvres Sous un ciel blanc et triste, une centaine de policiers armés s’engouffrent dans le bidonville de Badia East, dans la mégapole grouillante de Lagos, au Nigeria. Ils abattent leurs matraques sur les murs et les portes des baraques fatiguées. « Si vous aimez la vie, sortez ! », crient-ils. Des milliers de personnes ramassent ce qu’elles peuvent et s’enfuient. Une colonne de bulldozers s’avance, leurs mâchoires hydrauliques réduisant les cahutes en miettes.

De Londres à Berlin : la montée du journalisme citoyen « hyperlocal » (Photo : (cc) *little* Siu-shan LEE/ Flickr) Le « » s’emploie pour désigner ces nouveaux blogs ou magazines en ligne qui se caractérisent par leur attachement à une région ou à un quartier précis. Il peut s’agir de critiques des restaurants de la région ou d’archives numériques renfermant l’histoire locale. Certains en arrivent même à se transformer en quotidiens régionaux en ligne. Les éditeurs, les collaborateurs et les lecteurs nous expliquent la popularité de ce journalisme « ». par l.hogan @ Traduction : Delphine @ CESE 09/05/18 Le CESE devient la chambre de la société civile et animera la démocratie participative Le Conseil des Ministres vient de transmettre au Parlement le projet de Réforme constitutionnelle initiée par le Président de la République. Dans ce projet, le CESE, qui devient la Chambre de la Société Civile, voit son rôle de troisième assemblée de la République réaffirmé et ses missions enrichies. Le CESE devient la Chambre de la Société Civile Le Conseil économique baptisé ainsi en 1946, puis devenu social en 1958 et environnemental en 2008, change de nom et devient Chambre de la Société Civile. Ce nouveau nom revêt une portée institutionnelle importante et répond à une attente forte des Français.es. Dans un sondage réalisé par l’IFOP en février 2018, 9 Français.es sur 10 déclaraient souhaiter une meilleure écoute de la société civile par les pouvoirs publics.

La Tronche en Biais - La Menace Théoriste Esprit critique, scepticisme, zététique… La chaîne aborde sur un ton décalé dans la forme mais sérieux sur le fond les raisons qui font que notre lecture du monde est souvent bancale : les biais cognitifs, les mauvaises intuitions, le poids des traditions, le manque de méthode… Si la méthode scientifique est notre seule source de connaissance objective, c’est précisément parce que notre entendement, notre raisonnement n’est pas au top niveau. Ensemble, nous allons essayer d’apprendre quelques petites choses sur ce qui est rationnel et ce qui ne l’est pas.

"Citoyens connectés": les technologies au service de l'activisme et de la mobilisation, compte-rendu de la table ronde Web Diversity 2010 Crédits photo: Pierre Desmarest L’explosion des médias sociaux et des outils de publication personnelle ont donné à des citoyens ordinaires les moyens, au moins potentiellement, de participer au débat dans l’espace public. Les technologies, par le biais de la mise à disposition d’outils d’expression, de communication mobile, de partage et de mobilisation en ligne, participent donc d’un « empowerment des citoyens » et d’un renouvellement des répertoires d’action politique et militante. Le 21 mai dernier, à l’occasion de la journée de conférences Web Diversity 2010 organisée par Internet sans Frontières à la Maison des Métallos, le Social Media Club a réuni Olivier Blondeau, Laurence Allard et Tangui Morlier en une table ronde animée par Alban Martin pour discuter autour de cette thématique. La dénonciation des dérives de la société de surveillance reste prégnante dans les réalisations des activistes en ligne. Enfin, des dispositifs plus sophistiqués voient le jour.

AGORAVOX 19/09/17 Plaidoyer pour une Démocratie participative numerique En 2017, nos informations et nos vies sont dorénavant contenues sur des serveurs informatiques, retranscris par des ordinateurs, qui sublimés par internet, sont devenus aujourd’hui les garants de notre mémoire collective. Ces serveurs sont aujourd’hui en charge, partout dans le monde, du bon développement du capital, de notre travail et de la vie sociale de l’être humain en général. Or, il est incroyable que le seul secteur ne bénéficiant pas de ce fait nouveau et indéniablement indispensable à notre développement futur, soit la vie politique. Une nouvelle manière de conduire notre nation en utilisant comme support technique ces outils numériques, devenus communs pour tout le monde aujourd’hui, est plus que nécessaire mais obligatoire pour espérer entrevoir une évolution démocratique et sociale réelle durant ce 21e siècle. Ce projet a donc pour ambition de poser les contours à la création d’une nouvelle formule de gouvernance démocratique direct, en temps réel.

Paradigme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Universum, C. Flammarion, gravure sur bois, Paris 1888 REVUE GEOGRAPHIQUE DE L EST - 2013 - « Nouveaux risques », controverse environnementale et démocratie participative: l’exemple de l’opposition grenobloise aux nanotechnologies 1Le développement des nanotechnologies à Grenoble, à travers la construction du pôle Minatec notamment, apparaît comme un projet structurant pour le territoire, à la fois scientifiquement ambitieux et porteur d’une vision aménagiste destinée à façonner durablement le tissu urbain grenoblois et l’image de la ville. Cependant, il faut rappeler que les nanotechnologies, domaine de la technologie de pointe encore émergent et porteur de grandes incertitudes, sont l’objet de controverses, autour de ce que l’on appelle parfois les « nouveaux risques » ; l'incertitude est grande sur les dangers potentiels des développements de ces technologies, dangers qui apparaissent malgré tout comme probables, et menaçants du fait de leur extension mondiale ─ et de leur introduction prochaine dans de multiples aspects de la vie quotidienne. 1 Commissariat à l’énergie atomique. 2 Mouvement d’opposition et processus participatif analysés grâce à une série d’entretiens formels e (...) A. Figure 1. Figure 2.

Observatoire des inégalités 6 septembre 2016 - La France compte entre 5 et 8,8 millions de pauvres selon la définition adoptée. Entre 2004 et 2014, le nombre de personnes concernées a augmenté d’un million au seuil à 50 % du revenu médian comme au seuil de 60 %, principalement sous l’effet de la progression du chômage. La France compte 5 millions de pauvres au seuil à 50 % du revenu médian [1] et 8,8 millions à celui de 60 %, selon les données 2014 de l’Insee (dernière année disponible).

Related: