background preloader

Fédéralisme

Fédéralisme
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le fédéralisme, du latin fœdus, « renvoie à l'ensemble des caractéristiques et des pratiques institutionnelles des systèmes politiques fédéraux ainsi qu’aux théories politiques qui ont été construites pour en rendre compte ou pour les promouvoir »[1]. Le fédéralisme est un système d’organisation, d’administration et de gouvernement dans lequel l’État est organisé en fédération et partage avec les États fédérés les diverses compétences constitutionnelles : législatives, juridictionnelles et administratives (ex. à des degrés différents : Suisse, Allemagne, États-Unis d’Amérique, Émirats arabes unis, Brésil, Argentine, Nigeria). Lorsqu'il concerne une forme d'organisation de l'État, il s'oppose à l'État unitaire. La séparation des pouvoirs se fait alors entre États fédérés et État fédéral, selon les modalités organisées par une constitution fédérale. Origines[modifier | modifier le code] Le mot « fédéralisme » vient du latin foedus, l'alliance. Related:  Démocratie directe ou représentative ?Frédéric Mistral

Industrial Workers of the World Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Industrial Workers of the World ou IWW (les adhérents sont aussi appelés plus familièrement les Wobblies) est un syndicat international fondé aux États-Unis en 1905 dont le siège actuel se trouve à Cincinnati, dans l'Ohio. À son apogée, en 1923, l'organisation comptait environ 100 000 membres actifs[1]. Le nombre de ses adhérents déclina de façon spectaculaire après la scission de 1924, résultat de conflits internes et de la répression gouvernementale. Les IWW ont comme principe fondamental l'unité des travailleurs au sein d'un seul grand syndicat (« One Big Union ») en tant que classe partageant les mêmes intérêts. La création des IWW[modifier | modifier le code] Préparation du congrès de 1905[modifier | modifier le code] Les syndicalistes présents à la réunion informelle décidèrent de préparer un meeting plus large pour le 2 janvier 1905 à Chicago auquel furent invitées trente personnes. Le Congrès de 1905[modifier | modifier le code]

Mistral Frédéric EncyclopédiesEncyclopédie de l'AgoraNotre devise: Vers le réel par le virtuel!Encyclopédie sur la mortL’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.Encyclopédie HomovivensEncyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.Encyclopédie sur l'inaptitudeTout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. L'Encyclopédie Index Association Homo Vivens Accueil Une oasis de sens Introduction Collaboration Contact Faire un don Index des dossiers Index thématique Index des auteurs Homo Vivens: informations Homo Vivens: le manifeste Devenir membre/ami Lancement du portail Homo Vivens Arts Économie et écologie Géographie Grandes questions Histoire L'humain Le divin Lettres Politique et société Sciences et techniques Univers Vie Dernières modifications Facebook:

La démocratie directe : réflexions Tout cela est bien joli en théorie, mais inapplicable dans la réalité. L’égalité sociale et économique est une utopie irréaliste de par le déséquilibre naturel de la société humaine. L’égalité politique est justement instaurée pour rééquilibrer l’ensemble. La voix du tourneur-fraiseur vaut autant que celle de son patron dans l’isoloir. La « rotation » est une vieille lune soviétique, quand au nom de la révolution, les fils de professeurs étaient envoyés creuser des trous alors que les fils d’ouvriers étaient mis sur les bancs des universités. A l’exception de ceux qui avaient un bagage intellectuel suffisant pour suivre le rythme, ce fut un désastre économique qui priva le pays de toute une génération d’ingénieurs, de médecins et de techniciens qui manquèrent cruellement à l’économie, et par là même à la population. Il ne faut tout de même pas perdre de vue qu’ une décision doit se voir donner du temps pour prendre effet. Pensez-vous vraiment que tout un chacun en est capable ?

GRANDS TEXTES XXIV: Politique naturelle et politique sacrée, par Charles Maurras : LAFAUTEAROUSSEAU (Ce texte est tiré de l'Introduction générale à l'ouvrage intitulé Le Bienheureux Pie X, Sauveur de la France, Plon, éditeur, Paris 1953). On ne croit pas être contredit par personne de renseigné si l'on juge que la politique catholique pose toute entière sur le mot de Saint Paul que tout pouvoir vient de Dieu, OMNIS POTESTAS A DEO. La légitimation du pouvoir ne peut venir que de Dieu. Mais, dans le même domaine catholique, ce pouvoir divin est entendu d'au moins trois manières et vu sous trois aspects. Christ pantocrator, Basilique Saint Paul hors les murs, Rome; Mosaïque de l'abside Secondement, l'exercice ou le spectacle de ces volontés suprêmes peut devenir, pour l'esprit ou le coeur de l'homme, un thème d'instruction, de moralisation et d'édification, tantôt pour étonner l'orgueil ou honorer l'humilité, tantôt pour les confondre l'un et l'autre et les persuader d'une sagesse qui manifeste la hauteur de ses conseils mystérieux. "L'homme est d'abord un héritier.

Démocratie directe Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La démocratie directe est un régime politique dans lequel les citoyens exercent directement le pouvoir, sans l'intermédiaire de représentants. Initialement équivalente au concept de démocratie (depuis l'antiquité grecque jusqu'au milieu du XIIIe siècle), c'est la qualification progressive des régimes représentatifs comme démocraties qui conduisit à l'usage du qualificatif « directe ». Appliquée au seul secteur économique, la démocratie directe est souvent appelée autogestion. La démocratie athénienne , au VIe siècle av. J. Les théoriciens et les activistes anarchistes, dont ceux appartenant au courant du socialisme libertaire, font aussi partie des défenseurs notables de la démocratie directe (comme alternative au parlementarisme qu'ils critiquent sévèrement), en l'élargissant au domaine de la production (autogestion, démocratie économique...) Histoire de la démocratie directe[modifier | modifier le code] En Suisse[modifier | modifier le code]

Défense et illustration de la langue française Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Contexte d'écriture[modifier | modifier le code] Résumé[modifier | modifier le code] Du Bellay se fait le défenseur de la langue française et affirme son égale dignité avec le latin et le grec. Il prône donc l'enrichissement de la langue française au moyen de l'imitation des auteurs anciens. Il critique néanmoins la traduction qu'il trouve trop servile et qui ne permettait pas de rendre compte de la richesse de l'œuvre originale. Éditions modernes[modifier | modifier le code] La Deffence, et illustration de la langue françoyse, éd. Voir également[modifier | modifier le code] Articles connexes[modifier | modifier le code]

Vandoncourt, un village auto-géré depuis 1971 : démocratie participative-délibérative & contrôle populaire ==> Dossier sur Vandoncourt de Cathy Firmin (pdf de 15 pages) PROBLÉMATIQUE : Démocratie directe, pouvoir aux citoyens. Le 28.09.2010. Banqueroutes frauduleuses, crise du climat, chômage, pollutions, exclusions… S’il est un sentiment largement partagé par la population dans son ensemble, c’est bien celui de l’impuissance généralisée du citoyen face aux grands problèmes de notre temps. Le Jura, c’est comme le nord de la chanson, c’est d’abord un gros cœur, depuis longtemps. Inspiré d’un système communautaire traditionnel En 1970, « 68 » n’est pas très loin, et il va laisser un parfum libertaire qui va se répandre entre des habitants du cru, lassés de la somnolence municipale, et deux personnes, de retour de Madagascar, et tombées amoureuses là-bas des célèbres « conseils des sages » sous les arbres à palabres. Lire : Sociétés gentilices : les premières organisations humaines Démocratie directe, autogestion et contrôle populaire Le consensus, garant de la cohésion Joël Feydel Jean Louis BATO.

Joseph de Maistre - Philippe Barthelet Défense de la langue provençale par Frédric Mistral : Ce que nous voulons Voulèn que noste pople, en-liogo de groupi dins l'ignourènço de sa propro istòri, de sa grandour passado, de sa persounalita, aprengue enfin si titre de noublesso, aprengue que si paire se soun counsidera toujour coume uno raço, aprengue qu'an sachu, nòsti vièi prouvençau, viéure sèmpre en ome libre, e toustèms se defèndre coume tau : à Marsiho, autre-tèms, contro la Roumo de Cesar : dins lis Aliscamp d'Arle, à la Gardo-Freinet, contro li Sarrasin ; à Toulouso, à Beziés, à Bèu-Caire, en Avignoun, contro li faus crousa de Simoun de Mount-fort ; à Marsiho, à Frejus, à Touloun, e pertout, contro li lansquenet de l'emperaire Carle-Quint.

Charte européenne des langues régionales ou minoritaires Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Charte européenne des langues régionales ou minoritaires Les membres de la Charte. Pays ayant ratifié la Charte. Pays ayant signé mais pas ratifié la Charte. Lire en ligne Site du Conseil de l'Europe : Etat des signatures, résumé et texte de la Convention, site de la Charte La Charte européenne des langues régionales ou minoritaires fut adoptée avec la convention européenne (ETS 148) de 1992 sous les auspices du Conseil de l'Europe pour protéger et pour favoriser les langues historiques régionales et les langues des minorités en Europe. Objectifs[modifier | modifier le code] La Charte européenne des langues régionales ou minoritaires est une convention destinée d'une part à protéger et à promouvoir les langues régionales ou minoritaires en tant qu’aspect menacé du patrimoine culturel européen et d’autre part à favoriser l’emploi de ces langues dans la vie privée et publique. Langues concernées[modifier | modifier le code]

Les langues de la France - Rapport de Bernard Cerquiglini Bernard Cerquiglini Directeur de l'Institut national de la langue française (C.N.R.S.) Rapport au Ministre de l'Education Nationale, de la Recherche et de la Technologie, et à la Ministre de la Culture et de la Communication. Avril 1999 La mission confiée au rapporteur, telle qu'il l'a comprise, concerne les savants, et non les militants. Une prudence affichée dans les principes. La Charte, ainsi que le Rapport explicatif (1), semblent procéder avec prudence. Ce désir de protéger les langues historiques de l'Europe, dont certaines "risquent, au fil du temps, de disparaître" (Préambule de la Charte, alinéa 3) a deux conséquences. Espérant obtenir une action au moins minimale d'un ensemble de pays dont les situations linguistique et juridique sont fort différentes, les auteurs de la Charte ont multiplié les expressions du type "dans la mesure du possible", "de manière souple", "faciliter" abondent. Une souplesse proposée dans la mise en oeuvre. La signature est distincte de la ratification. 1.

Related: