background preloader

Interpellons nos élus sur le Mécanisme Européen de Stabilité! - Une initiative belge pour ouvrir le débat sur notre avenir

Interpellons nos élus sur le Mécanisme Européen de Stabilité! - Une initiative belge pour ouvrir le débat sur notre avenir
Related:  Antimondialisteinfluencer et améliorer la DEMocratie

Sarkozy Nicolas Paul Stéphane Sarkozy de Nagy-Bocsa Au 17e siècle, ce sont encore les religions qui contrôlent la vie sociale, et parmi celles-ci le judaïsme est l’une des plus strictes obligeant son peuple à de multiples interdits et obligations. Aussi lorsqu’un juif se présenta comme le nouveau messie, offrant la libéralisation de tous les interdits, il eut un succès énorme : il s’agit de Shabbatai Tsevi, né en 1626, qui proclama que désormais il fallait vivre à l’opposé de la Thora et du Talmud . Selon son interprétation personnelle de la Cabale et plus particulièrement du Zohar, il n’existait plus d’interdit alimentaire, les péchés devaient se laver par des orgies de groupe, et l’échangisme était la meilleure façon de prier dieu. En 1726, nait Jacob Leibowitz (qui deviendra Jacob Frank), dans la région Pologne/Ukraine (Podolie). Malheureusement pour lui, il fut découvert peu après qu’il se faisait passer pour musulman lorsqu’il allait en Turquie. sommaire : C’est que l’homme est habile.

Modèle de lettre aux parlementaires sur le Mécanisme Européen de Stabilité | Interpellons nos élus sur le Mécanisme Européen de Stabilité! Deutsch Version Madame, Monsieur, Je vous écris concernant le traité européen instituant le mécanisme européen de stabilité sur lequel vous devrez vous prononcer prochainement en tant que parlementaire belge. Je m’étonne du silence qui entoure ce traité crucial et je m’indigne de l’absence de consultation populaire à ce sujet. Il faut impérativement ouvrir un débat public sur cette question dans les plus brefs délais. Les citoyens n’ayant jusqu’à présent pas été directement consultés sur ce document essentiel, la balle est dans votre camp et je compte sur vous. Au sein de ce mécanisme, les décisions seront prises par le Conseil des gouverneurs composé exclusivement des ministres des finances de la zone euro 1. Aucun membre ou employé de cette structure ne sera élu par la population ni responsable devant elle. Merci d’avance pour votre réponse. Sehr geehrte Damen und Herren, Innerhalb dieses Mechanismus werden Entscheidungen von den Finanzministern der Euro-Zone, getroffen1.

Référendum sur le Pacte budgétaire Nous, citoyens français, de gauche, de droite et du centre, demandons la tenue d'un référendum consacré à la ratification du Pacte budgétaire. Ce Pacte, ou Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance au sein de l'Union économique et monétaire, oblige les Etats signataires à introduire dans leur droit national le principe d'équilibre budgétaire (règle d'or) et les soumet encore davantage aux recommandations de la Commission européenne. Sans préjuger ici du caractère bon ou mauvais des dispositions inscrites dans le Traité, nous exigeons cependant d'être directement consultés quant à l'opportunité d'un tel renforcement de la discipline budgétaire. En effet, la France, depuis la ratification du Traité de Maastricht, la discipline budgétaire est fréquemment renforcée (Six-Pack, Pacte budgétaire, Two-Pack) sans que les Peuples soient consultés.

Le mécanisme européen de stabilité La crise des dettes souveraines de certains pays européens a conduit l'Europe à vouloir se doter d'un outil permettant d'assurer la stabilité de la zone euro, en toutes circonstances. Le Mécanisme européen de stabilité, qui est entré en vigueur le 27 septembre 2012, a pris le relais du Fonds européen de stabilité financière pour parer à toute crise éventuelle. Qu'est ce que le Mécanisme européen de stabilité (MES) L'idée était de créer un fonds commun de créances pour pallier la défaillance d'un État membre de la zone euro. Les ressources mobilisées par ce dispositif doivent alors permettret de faire face à ses obligations financières. Comment fonctionne le MES ? Sa mission Le Mécanisme européen de stabilité prévoit de garantir la mobilisation de fonds pour faire face à une éventuelle défaillance d'un de ses membres et éviter la propagation de la crise à toute la zone euro. Son statut Ses moyens Quelle est la quote-part de la France ? Contributions au Mécanisme européen de stabilité

L’élection de Sarkozy est illégale et passible du code pénal. Il a été adoubé chevalier de la légion d’honneur le 31 décembre 2004 sous le nom de Nicolas, Paul, Stéphane SARKÖZY de NAGY-BOCSA. Selon le journal officiel du 1er janvier 2005 texte 3/146, il s’appelle : Nicolas SARKÖZY de NAGY BOCSA. L’état-civil français connaît un Monsieur Nicolas Paul Stéphane Sarközy de Nagy-Bocsa (ancestrale famille aristocratique hongroise). Son père, nagybócsai Sárközy Pál Istvan Ernő, a fui son château d’Alattyan et son pays sur la fin de la seconde guerre mondiale. Son grand père paternel a été adjoint au maire de la ville de Szolnok à l’époque de la Hongrie fasciste. Du côté maternel, sa famille a vécu plusieurs siècles à Salonique, ville grecque de l’Empire turc.Dans une nation, nommée la France, où la loi ne semble pas concerner les puissants, il a été soi-disant élu président de la république le 6 mai 2007 sous le nom de Nicolas Sarkozy. Voici une violation de la loi particulièrement évidente : Cette loi a créé le principe d’immutabilité du nom de famille.

France : monarchie ? oligarchie ? ou ploutocratie ? - Foire aux idées pour gent politique encrassée Mercredi 20 octobre 2010 3 20 /10 /Oct /2010 06:47 Hier, le premier sinistre (merci Coluche pour l'expression !) nous a donné des leçons de sa démocratie pourrie : «Personne ne prend en otage un pays tout entier», qu'il a dit le mec ! Personne ? Sauf un président psycho-rigide et monomaniaque qui promet de ne pas toucher à l'âge de la retraite et fait exactement le contraire. Que penser aussi des députés qui ont rejeté un amendement (le 249) visant à supprimer leurs avantages en matière de retraite ? Toute ressemblance avec ce que dit la Presse de l'affaire Woerth/Bettencourt est bien évidemment une pure coïncidence ! Dans ce grand gouvernement du mensonge, qui affirme haut et fort qu'il n'y a pas de pénurie d'essence, ce que chacun aura constaté, ou encore qu'on sort de la crise provoquées par leurs banquiers, ce que chacun constate au Pôle Emploi comme au supermarché, plus personne n'est crédible. A qui le tour ? Alors la France ?

Luttez contre le nouveau traité européen, écrivez à votre député Déclaration de Myriam Martin, tête de liste Front de gauche dans l’Ouest > Lire sur » Par Gabriel Amard > Lire sur son blog François Hollande en pèlerinage sur les terres » Par Bruno Fialho 24 avril 1974. 22h25. Les émetteurs associés de Lisbonne transmettent la chanson » > À lire dans La Dépêche Une salle Yves-Roques de 340 places pleine à craquer, près » Par Patrick Le Hyaric > Lire sur son blog Le quotidien a dû surmonter de » Lettre flash des Européennes » Vous avez manqué… Vers la ratification © Communauté européenne, 2006 Le Conseil des ministresConseil des ministresFormation collégiale réunissant l’ensemble des ministres. du 8 février 2012 a adopté deux projets de loi pour la ratification du Traité instituant le Mécanisme européen de stabilité (MES), signé le 2 février. La création du Mécanisme européen de stabilité a été décidée en décembre 2010 afin de remplacer le Fonds européen de stabilité financière (FESF). En outre, il est prévu, qu’à partir du 1er mars 2013, l’octroi d’une assistance financière dans le cadre du MES soit conditionné à la ratification du Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance de l’Union économique et monétaire (le pacte budgétaire) qui a été adopté par 25 des pays membres de l’Union européenne le 30 janvier 2012.

NON, ON N’EST PAS EN DÉMOCRATIE Bien sûr. Si on considère le sens originel du mot, la démocratie est une organisation qui oblige les gens à discuter entre eux avant de décider. Avec comme institution-mère le Parlement, où tout le monde peut participer ou, si on est trop nombreux, être représenté. C’est la mise en scène des conflits, le respect des opinions dissidentes, le droit de parole pour tous, à tout moment, à tout propos. Mais on est dans un régime qui n’a rien à voir avec la démocratie. Dès 1789, en France avec Sieyès, et peu de temps avant en Amérique avec Madison, tous deux élus, les constituants ont choisi un système qu’ils ont appelé « gouvernement représentatif », selon eux meilleur que la démocratie. Quand on écrira une nouvelle constitution, il faudra faire attention au processus constituant afin que l’Assemblée constituante soit totalement désintéressée. En reprenant l’ostracisme athénien, qui était une mesure de salubrité publique. Pas du tout. C’est vrai ! Je crois en la force de conviction.

Avantages de la monarchie - Message aux… - Angela Merkel fait… - Qu'est-ce que la… - Démocratie et… - Avantages de la… - La démocratie n'a… - Le pouvoir de… - Royaliste ou… - L'hérédité… La monarchie comme régime politique conférerait à l’état des qualités que la république ne lui permet pas : mémoire, unité (malgré la pétition de principe – toute théorique et universalisante – d'une république "une et indivisible"…), continuité, indépendance et souveraineté, responsabilité, légitimité, liberté. - La mémoire : Trente-six rois capétiens en huit cents ans. Trente de plus de Clovis à Hugues Capet. Quatre encore, si l'on remonte au légendaire Pharamond ancêtre de Clovis... Cette unité française elle-même est garantie par le principe de l'hérédité. - La compétence. Le fait s'est produit une fois, en quatorze siècles de monarchie française. Plus tard, le chef de la République soviétique, Lénine, est aussi devenu fou. Ce n'est donc pas la personne du chef de l'Etat qui compte, ni même au final son hypothétique "compétence", mais plutôt la bienfaisances des institutions politiques. Après moi le déluge ne peut être le mode de fonctionnement du roi. - La continuité.

MES : Mise sous tutelle des peuples et des Nations ! Nous mourons bel et bien en esclave ! envoyer à un ami imprimer cette page Pour une communauté républicaine, humaniste et écologique. Accueil Actualités Actions Osons ! Fil info Ukraine : avertissement de Poutine à Kiev, espoirs de dialogue État pathétique de la narrative de BHO sur le gaz US UMP : la guerre des chefs reprend de plus belle Immobilier : les 5 choses à savoir sur la loi Alur Politique TV MES : Mise sous tutelle des peuples et des Nations ! Commentaires de JC Après une telle démonstration comment une personne ayant une once de fibre républicaine ou sociale peut encore voter pour Hollande le représentant du PS ? 0 approbation 28 February - 03h04 Laisser un commentaire Top articles les plus lus GARDASIL : « 420 médecins demandent une mission parlementaire sur la sécurité du vaccin Gardasil (France) » « Lettre ouverte au philosophe manuel de Diéguez - Antisionisme et antisémitisme, questions d’actualité » par jean-Luc Pujo, président des Clubs "Penser la France". LAURENT VASSALLO quitte les Clubs « Penser la France » (PLF) Video

Mécanisme européen de stabilité Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir MES. Le mécanisme européen de stabilité (MES) est un dispositif européen de gestion des crises financières de la zone euro qui remplace[1], au sein du Pacte budgétaire européen, le Fonds européen de stabilité financière et le Mécanisme européen de stabilité financière qui avaient été mis en place en réponse à la crise de la dette publique dans la zone euro. Il ne concerne que les États membres de la zone euro. Le traité instituant le MES crée une institution financière internationale qui peut lever des fonds sur les marchés financiers pour un montant allant jusqu'à 700 milliards d'euros[2], afin d'aider sous conditions des États en difficulté, de participer à des sauvetages de banques privées pour essayer de limiter les taux d'intérêts des pays en difficulté. Le MES est entré en vigueur le 27 septembre 2012. Historique[modifier | modifier le code] Origine[modifier | modifier le code]

Related: