background preloader

La Démocratie : démocratie directe et représentative, peuple, pouvoirs et libertés

La Démocratie : démocratie directe et représentative, peuple, pouvoirs et libertés
Related:  Démocratie ou pas ?

La fin programmée de la démocratie 1Le pouvoir a déjà changé de mains 2L'illusion démocratique 3La disparition de l'information 4Stratégies et objectifs pour le contrôle du monde 5Les attributs du pouvoir 6La vraie réalité de l'argent 7Le point de non-retour écologique va être franchi 8La destruction de la nature est voulue 9Les alternatives de la dernière chance 102000 ans d'histoire Quelques citations à méditer... Quelques chiffres à méditer... « Contre les élections » de David Van Reybrouck La fatigue démocratique : le système représentatif est au bout du rouleau. ♦ Pour David Van Reybrouck le système représentatif est au bout du rouleau et une réforme de fond s’impose au plus vite. Les éditions Actes Sud viennent de publier le livre de l’historien belge David Van Reybrouck intitulé Contre les élections. Ce livre est consacré à l’analyse de la « fatigue démocratique » qui mine notre système politique et à l’alternative réellement démocratique que pourrait être l’adoption du tirage au sort des représentants. Le syndrome de « fatigue démocratique » Selon une enquête récente du CEVIPOF, 69% des Français estiment que la démocratie fonctionne mal ; ce pourcentage n’était que de 48% en 2009. Notre système politique n’est pas une démocratie Contrairement à ce qu’on entend continuellement, notre système politique n’est pas une démocratie mais un système représentatif. Quant à Boissy d’Anglas, il déclara en 1795 : Vers la fin du système représentatif La solution du tirage au sort

Cours de Science Politique Le cours de science politique a pour objet l'étude des principales thématiques qui intéressent les sciences politiques, à savoir l'Etat, les régimes politiques, les forces politiques, la participation politique, les élites, les politiques publique... La science politique est la science qui étudie les phénomènes politiques. Plus précisément, elle consiste à étudier les processus politiques mettant en jeu des rapports de pouvoir entre les individus, les groupes, et surtout au sein de l'État. La science politique étudie les objets traditionnellement perçus comme politiques (ex. : l'État, les institutions gouvernementales ou parlementaires, les décisions publiques, les élections, les partis politiques, les doctrines et les idéologies politiques, les relations internationales, etc.). La science politique s'intéresse enfin à des objets sociaux qui peuvent peser sur la sphère du politique (ex. : organisation du travail, Bibliographie : J.Y. Plan Introduction §1. §2. §3. Chapitre 1 : l’Etat. §1. §2.

Cours d'Institutions internationales Le cours de droit des institutions internationales étudie le droit des organinations internationales intergouvernemantales. En effet, après les Etats, sujets originaires du droit international public, les organisations internationales intergouvernementales constituent les principaux sujets du droit international, en ce sens qu’elles sont titulaires de droits et d’obligations déterminés et sanctionnés par lui. A la différence des Etats, les organisations internationales intergouvernementales, association d’Etats, sont cependant des sujets dérivés du droit international car elles sont instituées par les Etats. Elles procèdent en effet de la volonté des Etats, exprimée dans un accord international, et n’exercent que les attributions que les Etats leur ont déléguées, selon le principe de spécialité. Cette origine conventionnelle explique que les organisations internationales se trouvent étroitement dépendantes des Etats. Chapitre introductif : L’apparition des institutions internationales A.

Twitter recadre les eurodéputés espagnols | El Cruasán Ambulante “Indignez vous” de Stèphane Hessel vient d’être publié en espagnol et on dirait que les internautes ont bien capté le message. Le Parlement Européen votait hier un amendement au budget de 2012 présenté par les Verts que proposait privilégier l’achat des vols en classe économique pour les constants déplacements des élus. Une demande plutôt raisonnable dans ces temps où on nous demande constamment d’accepter des mesures d’austérité au nom de la pire crise économique depuis 1929. La vidéo avec les arguments de la deputée verte allemande Helga Trüppel, c’est par ici. On votait aussi pour un gel des dépenses. Ben non. Le vote aurait pu passer inaperçu, comme tant d’autres, voir la plupart des travaux du Parlement de Strasbourg. Mais Ignacio Escolar, ex directeur du journal Público et l’un des blogueurs pionniers en Espagne (maintenant traduit par The Guardian, même) s’est indigné. “Les Euro Députes votent contre la limitation des voyages en première classe.

David Van Reybrouck : «Les élections n’ont jamais été conçues pour être démocratiques» «Nous méprisons les élus, nous vénérons les élections.» Ainsi parle David Van Reybrouck (1), dans un essai récemment paru, Contre les élections. Né en 1971 à Bruges, David Van Reybrouck s’évertue avec un incontestable talent à démontrer «la fatigue de la démocratie occidentale», mais il propose un remède : au lieu de rendez-vous rituels où la population est conviée à déposer un bulletin de vote en faveur de tel ou tel candidat, il défend l’instauration d’un tirage au sort de citoyens qui se verraient légitimés à changer des lois. «Le fonctionnement de nos démocraties use les gens à un rythme effrayant. La démocratie se porte mal. La méfiance des citoyens vis-à-vis de la politique et des grandes institutions est le signe le plus inquiétant. J’ai écrit ce livre en grande partie parce que la Belgique a connu une crise, restant sans gouvernement pendant un an et demi. En vérité, les élections n’ont jamais été conçues pour être une procédure démocratique. Dessin Yann Legendre

Revue ESPRIT La société de masse n'est pas démocratique. Pensez à vous instruire ! Il est temps d’en finir avec la fiction philosophique du citoyen épris de démocratie. Un nouvel âge est arrivé, celui des sociétés de masse. Certes, déjà dans les années 1920 les philosophes s’essayèrent à interpréter des phénomènes nouveaux que furent les masses, parfois regroupées pour faire corps et se comporter en foule, voire en horde. La grande nouveauté, ce sont les médias de masse, point de rencontre et de confrontation entre les masses, les acteurs de la politique, les célébrités et surtout formidable école de la sottise. Si les masses sont mues par les médias, c’est que les masses sont déjà en mouvement. La société de masse comprend les individus constituant les masses et un certain nombre de structures et institutions qui sont insérées dans la société mais montrent également un fonctionnement autoréférentiel clos sur les pratiques mises en œuvres par leurs opérateurs sous la direction des administrateurs et autres directeurs. Dernière remarque.

Rama Yade » Politique "Carnets du pouvoir": Invitation à ma séance de dédicaces Jeudi 3 octobre 2013 | 6 commentaires Carnets du pouvoir 2006-2013 Rama Yade Séance de dédicaces Mardi 8 octobre 2013 à 17h30 Librairie Julliard 229 boulevard Saint-Germain 75007 Paris Le livre « Ils n’avaient pas vocation à être publiés. J’avais noirci leurs pages dans l’idée de les relire un jour. Lire la suite Pas d'appel du parquet : je suis définitivement innocentée Vendredi 12 avril 2013 | Commentaires fermés Ce lundi 8 avril, date d'expiration du délai d'appel, le parquet de Nanterre n'a pas fait appel de ma relaxe par le tribunal. Lire la suite Listes électorales : la justice relaxe totalement Rama Yade Jeudi 28 mars 2013 | 18 commentaires Après plus d’un an de harcèlement judiciaire, médiatique et politique et de mise en cause de ma probité personnelle, le tribunal correctionnel de Nanterre vient de me relaxer complètement des quatre chefs d’accusation pour lesquels j’étais poursuivie. Lire la suite Lire la suite

?kh=-1&uddg=http%3A%2F%2Fwww.les-lectures-de-cachou Actes Sud, coll. Babel Essai Genre : essai, sciences politiques Infos : 2014 (2013) – V.O. : Tegen verkiezingen – Trad. : Isabella Rosselin et Philippe Noble – 219 p. – 9€50 – ISBN : 978-2-330-02820-6 Pourquoi ce livre ? Notre démocratie représentative est aujourd'hui clans une impasse. Cet état de fait, David Van Reybrouck l'appelle "le syndrome de fatigue démocratique" et il s'interroge sur les moyens concrets d'y remédier. Au fil d'un exposé fervent et rigoureux, David Van Reybrouck démontre combien ce principe de tirage au sort pourrait être efficace pour donner un nouvel élan à nos démocraties essoufflées. C'est facile de dire que le système est pourri, encore faut-il expliquer pourquoi et, mieux, donner des solutions pour l'assainir. De son côté, le président est absorbé par le soin de se défendre. Cependant, j'ai beau râler, je ne sais pas ce qu'on pourrait faire pour sortir de ce piège. Les explications de l'auteur sont assez claires.

Le débat La métamorphose du capitalisme La métamorphose du capitalisme, c'est à dire la fusion du capitalisme de marché et du capitalisme d'Etat est une longue histoire... Ce qui importe ici est d'analyser la lente évolution de la pensée économique pour adapter un système basé sur l'objet c'est à dire, la production de marchandises. La production (socialiste ou capitaliste) est donc devenue l'alpha et l'oméga des économistes, et, le coeur de la pensée marxiste : « La production des idées, des représentations et de la conscience, est d'abord directement et intimement mêlée à l'activité matérielle et au commerce matériel des hommes : elle est le langage de la vie réelle. » Source : Marx : L'Idéologie allemande Karl Marx a passé sa vie à chercher et analyser les failles du capitalisme avec un objectif qui ne peut que nous laisser perplexe : « Les philosophes n'ont fait qu'interpréter le monde de différentes manières, ce qui importe c'est de le transformer. » Source : Marx : Thèses sur Feuerbach (thèse XI) Il expliquait : Source : BCE

Plan C AGENDA :- 20/2/2011, Six-Fours, avec Culture Libre : "le tirage au sort comme bombe politiquement durable contre l'oligarchie". Vidéo.- 26/2/2011, Paris, Repaire de Là-bas si j'y suis (20e), "Centralité du tirage au sort dans une vraie démocratie". Enregistrement mp3.- 9/4/2011, Paris, Repaire de Là-bas si j'y suis (20e), "L'enjeu de la souveraineté monétaire". - 24/4/2011, Marseille : "1. DEMOKRATIA Il est encore possible de contribuer en échange de contreparties, et ce jusqu'à la sortie du film au printemps ! Pour se faire, choisissez votre contrepartie dans la colonne de droite et faite m'en la demande directement par mail à kinemaya@gmail.com Plus la somme sera importante, plus il y aura de copies du film et donc plus il sera aisé de le voir dans toute la France. Pablo, réalisateur de DEMOKRATIA. Demokratia, réalisé par Pablo Girault et Thierry Kruger, est un documentaire pronant la démocratie directe et la liberté de la presse libérée des puissances d'argent. Parce qu'un élu, qu'il soit député ou maire, doit être bien informé pour concourir à l’élaboration de bonnes lois. Parce qu'un journaliste qui ne chercherait rien d’autre que la juste information concourrrait à former des citoyens éveillés désignant par là même des élus responsables. DEMOKRATIA est un documentaire à la fois populaire et exigeant. Etienne Chouard, libre penseur pour la première fois dans un documentaire.

Related: