background preloader

Commercetriangulaire

Commercetriangulaire

http://www.youtube.com/watch?v=jEodl_JOEl4

Related:  Les Grandes explorationsC1/ Bourgeoisies marchandes, négoces internationaux et traite néTraite et esclavageC1/ Bourgeoisies marchandes, négoces internationaux, traites négrières et esclavage au XVIIIe siècleL’expansion du monde industriel

Causes et conséquences des grandes découvertes Les causes des grandes découvertes La recherche d'une route vers les Indes Après la prise de Constantinople par les Turcs en 1453, tous les pays européens se mettent à la recherche d’une nouvelle route maritime vers les Indes. En effet, l’accès via Constantinople n’est plus possible. Puisque les Indes sont constituées de terres riches en épices et en métaux précieux, tous les pays veulent poursuivre le commerce avec cette région du monde.

La traite des Noirs en 30 questions par Eric Saugera Introduction ? Le trafic " connu sous le nom de traite des Noirs ", selon une formule en vogue sous la Restauration, a profondément marqué l’histoire et la mémoire des hommes. Du milieu du XVe siècle à la fin du XIXe siècle, des millions d’êtres humains ont été arrachés au continent africain et conduits vers des terres étrangères et lointaines - qui les rendirent esclaves. C’est aux XVIe et XVIIe siècles que les puissances maritimes européennes récemment installées en Amérique mirent en place la Grande Déportation par l’Atlantique et c’est au siècle suivant qu’elles la portèrent à son apogée. Aujourd’hui, cette Déportation est clairement dénoncée comme un crime contre l’humanité. L'esclavage, comprendre son histoire - Francetv Éducation L'esclavage est l'état d'une personne à qui on a oté sa liberté et qui vit sous l'emprise et la dépendance absolue d'une autre personne dont il est la propriété exploitable et négociable. Un esclave ne possède plus de libertés fondamentales et à ce titre est en dehors de la loi commune à tous les citoyens. Selon les pays, des règles existaient qui fixaient les conditions de l'esclavage et leur cessations, les protections légales éventuelles qui pouvaient être conservées. L'esclavage a évolué tout au long de l'histoire : par exemple, il existait déjà au Néolithique et on retrouve des traces d'esclaves dans les tombes qui été tués pour accompagner et servir leur maître dans le monde qu'il rejoignait. Très présent dans l'antiquité, l'esclavage a parcouru les siècles et est aujourd'hui toujours d'actualité.

Les femmes en esclavage: Partie I dans le monde des maîtres Le mariage et les unions stables étaient en revanche perçu comme des éléments perturbateurs, dans l’organisation du travail en milieu urbain. Ils impliquaient d’accorder aux esclaves le droits de vivre sous le même toit, de fonder un foyer et de s’y consacrer. Seules les familles très riches pouvaient accorder ce type de privilèges et de récompenses à leurs esclaves, car elles en possédaient suffisamment pour accorder plus de libertés aux plus méritants. Or pour les familles de classes moyennes et surtout les familles pauvres qui s’agglutinaient dans les grandes villes, l’esclave devait être exploité et rentabilisé au maximum. Une vie de famille était donc une véritable gêne pour le maître d’esclave qu’il voulait louer de maison en maison pour gagner plus d’argent.

L'industrialisation de la France au 19ème F. Caron :" A la fin du XIX siècle, 'La France est un grand pays industriel faiblement industrialisé". Introduction : La singularité de la Croissance Française au 19ème siècle, à la recherche d'un "take off". 1 - Les progrès agricoles et la première industrialisation. De Saint-Domingue à Ferguson Quarante-deux millions d'êtres humains arrachés de leur maison, de leur famille, parqués dans des bateaux et vendus dans des marchés. Comme des animaux. Ils devenaient la propriété de leurs maîtres. Cette horreur humaine, on ne peut pas la mettre sur le dos d'un seul homme. On ne peut pas dire que c'est la faute d'un fou, d'un tyran sanguinaire. Ce sont des millions d'hommes, de génération en génération, qui furent coupables ou complices de ce crime contre l'humanité.

La traite négrière rochelaise au XVIIIe siècle Plus nombreux sur un navire négrier que sur les navires marchands, l’équipage dont les marins sont plus là par défaut que par choix, n’est pas toujours de qualité. Dans son journal, Claude-Vincent Polony avoue à son capitaine qu’à bord de La Reine de Podor, certains marins lui causent bien du souci : « soyez sans inquiétude à l’égard de nos captifs. Je le regrette, nos Blancs me donnent plus de peine à contenir ». La promiscuité - les plus gros négriers comptaient plus de 100 marins -, les risques, la durée du voyage, le climat, l’eau croupie et la mauvaise nourriture sont le lot quotidien d’un équipage qui n’hésite pas à déserter aux rares escales ou à l’arrivée aux Antilles.

Nantes et Liverpool , deux des principaux ports négriers européens au XVIIIème siècle - Travaux interdisciplinaires sur "la traite, l'esclavage et leurs abolitions" (2016) - Lycée Henri Bergson - Angers Par Malo LE GOFF--MAUVOISIN, publié le vendredi 29 avril 2016 15:27 - Mis à jour le vendredi 29 avril 2016 23:13 La traite négrière atlantique débute mi XVème siècle dans les pays tels que le Portugal et l'Espagne suivis de peu par la France et la Grande-Bretagne. Cette traite consistait à déporter des esclaves noirs d'Afrique en Amérique échangés contre des indiennes, des armes, de l'alcool,... en Afrique puis contre des produits issus des plantations comme du sucre, du tabac du coton,... en Amérique. I) Deux ports aux nombreux points communs La traite des Noirs en 30 questions Origine : Introduction Le trafic “ connu sous le nom de traite des Noirs ”, selon une formule en vogue sous la Restauration, a profondément marqué l'histoire et la mémoire des hommes. Du milieu du XVe siècle à la fin du XIXe siècle, des millions d'êtres humains ont été arrachés au continent africain et conduits vers des terres étrangères et lointaines - qui les rendirent esclaves.

Femmes célibataires: de remarquables oubliées Photo: Cannasue / iStock Eva Brasseur, la tante de ma grand-mère, ne s’est jamais mariée. Au début des années 1900, ce petit bout de femme répétait à la ronde qu’il n’était pas question pour elle «de demander cinq piasses à un homme»; par conséquent, elle s’est organisée pour mettre du beurre sur la table en faisant construire un gîte à Rigaud. Elle avait une autre raison de ne pas prendre mari: c’était Angelina, sa cousine, qui lui chavirait le cœur.

Related:  Bourgeoisies, commerce, traite et esclavage au XVIIIe siècle