background preloader

Sujets traités

Facebook Twitter

Internet des Objets : Ne perdez pas votre identité dans la course effrénée. De nos jours, il n'est pas très difficile d'imaginer un monde dans lequel notre porte de garage parle à notre thermostat pour qu'il réchauffe la maison dès que nous rentrons chez nous ; la porte communique ensuite avec notre téléviseur pour diffuser notre émission préférée...

Internet des Objets : Ne perdez pas votre identité dans la course effrénée

Les technologies ont ouvert la voie à une époque où l'imagination ne connaît presque plus de limites, et c'est particulièrement vrai pour l'Internet des objets (IoT). Les définitions expliquent que dans l'IoT, « les objets du quotidien possèdent une connectivité réseau qui leur permet d'envoyer et de recevoir des données ». L'IoT n'est pas simplement un concept de science-fiction.

Il est bien présent. Et il évolue très vite. Le monde connecté requiert de nouvelles protections de la vie privée On peut dire sans mentir que nous sommes au beau milieu d'une ruée vers l'or de l'IoT. Les dangers de l'IoT - et les solutions possibles. Sécurité IoT : des produits pas finis. Réalisée auprès de 100 entreprises et start-up du monde entier, cette enquête révèle que pour seulement 33% des interrogés, l’Internet des Objets peut résister aux cyber-menaces mais aussi que pour 71% des entreprises sondées, cette aspect sécurité influence l’acte d’achats de ces objets.

Sécurité IoT : des produits pas finis

Paradoxalement, alors qu’en 2020 le marché de l’IoT devrait représenter 26 milliards d’unités, les entreprises semblent tarder à mettre en place et à intégrer de véritables solutions pour protéger ces objets… Confidentialité et sécurité ne sont pas au cœur du processus de fabrication des objets connectés mais constituent de plus en plus une préoccupation pour les consommateurs à cause certainement des évènements récents mis en exergue par les médias. 47% des entreprises n’apportent aucune précision à ce sujet sur leurs produits et lorsqu’elles le font, 90% d’entre elles omettent les clauses de participation et d’exemption de la collecte et du partage des données des consommateurs. Internet des objets (IoT) : la sécurité en questions. Le développement des objets connectés à Internet ou 'IoT' (Internet of things) s’accélère.

Internet des objets (IoT) : la sécurité en questions

Il est vrai que le domaine concerné est vaste. Selon l'institut d'études Idate (1), l'IoT inclut les terminaux communicants et le M2M (Machine to machine), « en allant bien au-delà du M2M, puisqu'il permet la connexion de n'importe quel objet à Internet, même si cet objet ne dispose pas des composants électroniques requis pour une connexion directe (on utilise alors un terminal intermédiaire) ». Il inclut également les wearables, qui nécessitent eux aussi un terminal intermédiaire pour se connecter. Selon l'IDATE, le marché de l'IoT se subdivise en trois segments (cf. schéma ci-contre: ): Les objets connectés une faille de sécurité pour l'entreprise. Les IoT et objets connectés sont de plus en plus utilisés de nos jours.

Les objets connectés une faille de sécurité pour l'entreprise

Et bien entendu ceux-ci arrivent au sein des entreprises. Selon les recherches de la firme IHS Technology, plus de 200 millions d’objets connectés seront utilisés en 2018, soit autant de menaces potentielles pour l’entreprise. Et si cela ne vous parle pas Gartner vous prédit que bientôt ce seront prêt de 30% de ces objets qui seront invisibles à l’œil nue. Julien Frédonie (Infosys) : « L'IoT va faire disparaître 4 objets majeurs de la vie quotidienne » Interview de ce consultant spécialisé dans l'Internet des objets (IoT : Internet of Things) de chez Infosys, grande société indienne d'ingénierie en services numériques.

Julien Frédonie (Infosys) : « L'IoT va faire disparaître 4 objets majeurs de la vie quotidienne »

Selon le cabinet américain d'analyses IDC, le marché mondial de l’Internet des objets devrait tripler d’ici à 2020 pour atteindre les 1.500 milliards d’euros et 50 milliards d’objets connectés. A quels chamboulement devons-nous nous attendre ? Quelle sécurité dans l’Internet des Objets ? Par Mary Beth Hall, Verizon. Chaque nouvelle technologie apporte son lot de problématiques et d’obstacles.

Quelle sécurité dans l’Internet des Objets ? Par Mary Beth Hall, Verizon

Rappelez-vous les interrogations vis-à-vis de la sécurité du Cloud Computing. IoT Security & Privacy: Reducing Vulnerabilities. Prévisions pour 2016 en matière de cybersécurité. Here they come – DDoS attacks via the Internet of Things. Experts have long warned that the inherent lack of security in many of the devices that make up the Internet of Things (IoT) would come back to harm us in the end.

Here they come – DDoS attacks via the Internet of Things

Now there is firm evidence that hackers are exploiting weak and default credentials on embedded devices to create botnets that are the sources of DDoS attacks. Closed-circuit television cameras are among the most common devices on the IoT today. In October it was discovered that about 900 video surveillance cameras designed to protect businesses had been organized into a botnet. Apparently hackers took control of the IP-enabled cameras by using default or weak credentials. The attackers then directed the botnet to hurl an HTTP flood at a resource on a large cloud service. Les thingbots arrivent... Avec l’émergence de l’Internet des objets, de nombreux objets et appareils risquent de se transformer, si ce n’est déjà fait, en "objets connectés zombie" et ainsi être utilisés par des pirates pour commettre leurs méfaits.

Les thingbots arrivent...

Un botnet est un réseau de systèmes associés entre eux pour prendre le contrôle à distance et diffuser des logiciels malveillants (malware). Contrôlés par des opérateurs de botnets via des serveurs C & C (Commande et Contrôle), ils sont utilisés à grande échelle par les cyber malfaiteurs pour commettre leurs forfaits : vol de données confidentielles, exploitation de données bancaires en ligne, attaques par déni de service distribué (DDoS) ou encore pourriels et hameçonnage (e-mails d’arnaques de type phishing).

The Security Model is Broken, Part 5: IoT Security. The Internet of Things (IoT) is rapidly growing, but security is lagging behind.

The Security Model is Broken, Part 5: IoT Security

Millions of cars and almost a billion smart phones are vulnerable to some sort of hacking. Gartner estimates that there will be 26 billion IoT devices by 2020. How many vulnerable devices will we have by then? As Yogi Berra said, it’s deja-vu all over again. There will be 26 billion IoT devices by 2020 This year, one American car manufacturer recalled 1.4 million hackable cars; researchers successfully hacked automobiles made by an electric car maker; and the Stagefright vulnerability exposed almost a billion Android smart phones. Les utilisateurs d'objets connectés négligent-ils leur sécurité ?

Face à l’émergence de nouveaux produits connectés et de l’IoT les cyberattaques ne cessent de continuer.

Les utilisateurs d'objets connectés négligent-ils leur sécurité ?

Chris Young, manager général du groupe Intel Security met en garde. Smart Home, voiture qui se conduit seule, wearables, tout devient connecté autour de nous et malheureusement cela veut dire aussi que les hackers ont de nouveaux points d’entrée pour obtenir nos données et pas que. Selon Chris Young, il faut alors prendre en compte que les pirates ne vont plus simplement s’intéresser aux données, mais également aux objets qui nous entourent. Il serait alors possible d’empêcher un véhicule de fonctionner ou même de contrôler une maison, si les utilisateurs ne font pas assez attention.